PERU TOUR OPERATOR

Nous explorons Amazonas Tours et Andean Treks depuis 2007
machu picchu by andean great treks
LARES TREK TO MACHU PICCHU BY ANDEAN GREAT TREKS
Best Seller Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours Safe Travels Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours Secure Payment Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours

Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours

MAR 2023 - DEC 2023 Prix à partir de $ 598 USD pp $ 630 USD
Type de voyage Marche et randonnée
Niveau de difficulté Difficile/Dur
Taille de groupe 2-8 Personnes
RÉSERVEZ MAINTENANT Ou appeler +51 981488207 Appelez-nous +51 981488207
Best Seller Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours Safe Travels Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours Secure Payment Lares Trek au Machu Picchu 4 Jours Andean Great Treks Since 2007:
VOYAGES AUTHENTIQUES AU PÉROU
Explorez le trek de Lares au Machu Picchu au Pérou
lares trek to machu picchu 4 days by andean great treks

Aperçu du voyage

Lares Trek c’est une randonnée à Cusco, qui commence près de la ville de Lares, à environ 64 kilomètres au nord de Cusco et à 56 kilomètres à l’est de la citadelle de Machu Picchu. Il est situé dans la chaîne montagneuse de l’Urubamba (à l’est) traversant une partie de la Vallée Sacrée. L’itinéraire Lares Trek traverse des zones typiques des montagnes du Pérou. Cette visite combine le meilleur des traditions andines et des peuples autochtones d’origine.

La vallée de Lares vous emmène vraiment dans des endroits reculés et des destinations inconnues. Ce voyage vous emmène au cœur des Andes où peu de touristes se sont aventurés, forêts de montagne et brouillard dense, anciennes marches de pierre et tout le temps profitant de vues majestueuses. Ce parcours guidé est une expérience unique qui restera à jamais gravée dans votre cœur.

Le Trek de Lares au Machu Picchu comprend des ruines incas, telles que Ancashmarca, Unu Urqo, Ollantaytambo et, bien sûr, la citadelle sacrée de Machu Picchu. Les incroyables terrasses agricoles et forteresses incas au-dessus de la ville de Písac et de la ville d’Ollantaytambo offrent un aperçu fascinant de la façon dont l’agriculture a été maximisée dans l’empire inca. Vous aurez le temps de vraiment apprécier et comprendre l’histoire de l’empire Inca.

INCLUS

INCLUS DANS LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU:

  • Transport privé
  • Guide-interprète parle couramment l’anglais et le quechua.
  • Train de Ollantaytambo – Aguas Calientes – Ollantaytambo
  • Billets de bus d’Aguas Calientes à Machu Picchu
  • Entrée au Machu Picchu
  • Visite guidée au Machu Picchu
  • Hôtel avec salle de bain privée, eau chaude, wifi, stockage et petit déjeuner buffet inclus
  • Tentes de camping
  • Equipements de cuisine
  • Cavalier et mules pour transporter tout le matériel de camping et de personnel (cinq kilos de leurs objets personnels comme des vêtements de rechange, sac de couchage sera transporté par des mules)
  • Mise à disposition d’un cheval en cas d’urgence (avec casque)) comme une maladie, pour assurer la marche peut être complété par tous les participants
  • Trousse de premiers soins, y compris la bouteille d’oxygène de secours
  • L’eau bouillie pour remplir vos bouteilles
  • Transfert de retour à Cusco

QU’EST-CE PAS INCLUS EN LARES TREK 4 JOURS:

  • Sac de couchage  ($ 20 usd)
  • Batons de Trekking ($ 20 usd)
  • Montagne Huayna Picchu ($ 80 usd )
  • Le déjeuner et le dîner le dernier jour
  • Pourboire pour l’équipage: guide, cuisinier, cavalier

Points saillants du voyage

  • Prenez les vacances culturelles ultimes dans l’ancienne et mystique citadelle sacrée du Machu Picchu.
  • Acquérir une compréhension intime des coutumes et traditions séculaires avec des guides touristiques locaux experts
  • Visitez des sites historiques dans la Vallée Sacrée des Incas
  • Découvrez la richesse artistique des tissages de la région de Lares
  • Explorez le meilleur musée d’interprétation des cultures pré-incas du Pérou, le musée Inkarry.
  • Visitez des communautés rurales préservées dans la riche culture inca
  • En savoir plus sur la religion et les cérémonies incas avec des feuilles de coca.
  • Profitez d’un trajet en train, avec des changements rapides de paysages de la vallée sacrée à la forêt de nuages.

Activités

Le Trek de Lares à Machu Picchu a deux niveaux de randonnée, Vigorous (les deux premiers jours seront difficiles) et Randonnées modérées, les participants devraient être capables de faire de la randonnée de 3 à 6 heures (jusqu’à 8 miles) sans inconfort majeur sur le terrain avec des pentes raides . Pour les randonnées vigoureuses, les participants doivent être de bons randonneurs en excellente forme et capables de marcher de 6 à 8 heures (5 à 10 milles) sur des sentiers avec des montées et des descentes abruptes. Une grande partie du voyage se situe entre 11 000 et 15 000 pieds d’altitude, ce qui rend l’activité plus difficile.

Nous recommandons fortement un régime de conditionnement comprenant des activités telles que la randonnée, le jogging, la montée d’escaliers ou le vélo à partir de plusieurs mois avant le départ pour se mettre en forme pour l’aventure. Plus vous êtes en forme, plus vous apprécierez tout ce voyage.

Les deux premiers jours seront un terrain très escarpé avec peu d’oxygène et des températures très froides. Le troisième et quatrième jour est la visite en bus, en train et de courtes promenades.

Hébergement

  • Tentes de camping confortables, 02 nuits.
  • Hôtel à Aguas Calientes Town, 01 nuit.

Programme Détaillé

Niveau Difficile/Dur
Altitude max 3150 m
Distance de Randonnée 10 km
Temps de marche approximatif 5 hrs

Nous viendrons vous chercher à votre hôtel à 5h00 du matin pour commencer nos expéditions vers le meilleur Trek de Lares, puis nous conduirons pendant 1 heure vers la ville de Calca pendant le voyage, nous nous arrêterons au point de vue de Taray. , puisque vous pouvez voir les plus hautes montagnes de la Vallée Sacrée, nous prendrons notre petit déjeuner au milieu de la route, dans les ruines d’Ancash marca, qui à l’époque Inca était un lieu plus vaste pour le dépôt de nourriture, de vêtements, d’armes, de métaux, etc. Nous continuons avec le voyage à Lares pendant encore 1 heure, où nous rencontrons nos muletiers et nos chevaux, qui emmèneront toute l’équipe pendant trois jours. Ensuite, nous descendons aux bains thermaux-médicinaux de Lares, où vous pourrez profiter pendant 2 heures, puis nous ferons notre randonnée vers la ville de Quiswarani, environ une heure; là, nous aurons notre déjeuner frais et délicieux préparé par notre chef. Après une bonne sieste, nous avons exploré la communauté très célèbre pour ses tisserands qui maintiennent toujours les traditions textiles des Incas. Dans l’après-midi, nous parcourons la dernière section qui durera 2 heures. À travers le magnifique paysage des Andes, nous arriverons à notre camp situé à côté de la lagune de Yanacocha, à 16h00.

Niveau Difficile/Dur
Altitude max 4700 m
Distance de Randonnée 14 km
Temps de marche approximatif 8 hrs

Après un délicieux petit déjeuner, nous commencerons notre trek environ 4 heures pour atteindre le point culminant de notre trek. Pendant le voyage, nous rencontrerons les villageois qui s’occupent également de leurs lamas, des alpagas, d’autres vont à leurs tâches agricoles, de cultures de pommes de terre indigènes. Aujourd’hui, nous allons apprendre in situ les technologies agricoles des Incas, du semis à la récolte, en tenant compte du fait que le Pérou est l’un des pays où l’on trouve la plus grande quantité de pommes de terre, ainsi que des tubercules exotiques comme Añu, Oca, Lisse À midi, nous atteindrons le point culminant de notre randonnée, le col de Pachacuteq (4700 mètres). Une fois sur place, nous aurons une vue incroyable sur les sommets enneigés des lacs Sawasiray, Pitusiray, San Juan, Veronica, après une Il est temps de profiter de la vue à 360 degrés, la descente commence vers le lieu du déjeuner, à environ 1 heure de descente. Elle se situe dans le lac glaciaire et offre une vue imprenable sur la vallée sacrée. Après une courte sieste, nous entreprenons une randonnée de 2 heures de plus dans notre camp situé près de la communauté de Canchacancha (3 700 mètres). En chemin, nous rencontrerons des bergers de lamas et la population locale, et nous interagissons avec ils en langue quechua (langue inca), bien sûr, le guide sera là pour traduire ce qu’ils disent et vous enseignera leur langue quechua. Aujourd’hui nous finissons à 17h00.

Niveau Agréablement/Modérément
Altitude max 3150 m
Distance de Randonnée 10 km
Temps de marche approximatif 8 hrs

Après un petit déjeuner très nutritif, nous nous dirigerons vers la vallée de Huaran, entourée de hautes forêts andines et d’essences d’arbres indigènes telles que Chachacomo, Queuña, Kiswar, etc. La descente est très agréable puisque nous allons entrer dans le fond de la vallée, cet endroit était très respecté par les Incas, pour son climat et son abondance en eau. À 9h00, nous arriverons à la ville de Huaran, où nous dirons au revoir à notre incroyable cuisinier et muletier. Nous prenons ensuite notre van pour visiter le musée archéologique d’Inkarry, l’un des meilleurs représentants des expériences et des croyances de toutes les cultures du Pérou, telles que Caral, Chavín, Nazca, Mochica, Wari, Inca. À midi, nous nous rendrons à la ville d’Ollantaytambo, où nous déjeunerons, et vous pourrez également vous promener dans l’une des plus belles villes incas, qui conserve toujours le tracé et la construction des architectes incas. À 16h36, nous prendrons notre train pour nous rendre à Aguas Calientes, où nous dormirons. Le voyage en train est une belle expérience en raison des contrastes et de la beauté des paysages du bord de la rivière Vilcanota.

Niveau Agréablement/Modérément
Altitude max 2400 m
Distance de Randonnée 6 km
Temps de marche approximatif 4 hrs

Cette journée est l’une des plus importantes car vous aurez l’occasion de visiter les fabuleux temples et les sites sacrés des Incas. Vous devriez vous lever à 5h00, puis prendre le bus d’Aguas Calientes à Machu Picchu à 5h30. Nos billets pour le Machu Picchu sont autorisés à entrer pour la première fois à 6h00; Dans la citadelle, vous aurez une visite guidée des sites les plus importants pendant une heure et demie, puis vous pourrez rester un peu plus longtemps et explorer par vous-même. Le ticket Machu Picchu n’étant valable que pour une utilisation, si une personne utilise les services d’hygiène par exemple, elle ne pourra pas rentrer dans le sanctuaire, nous vous recommandons de vous rendre à 11 heures à Aguas Calientes: 00h00, car les 5 heures à l’intérieur du Machu Picchu sont suffisantes pour connaître et prendre toutes les photos possibles. Le train de retour est prévu à 14h30, en direction de la gare d’Ollantaytambo. Le trajet dure environ 1h45. Ensuite, notre chauffeur viendra vous chercher et arrivera à votre hôtel à Cusco à 18h45 environ.

QU'APPORTER

CE QUE VOUS DEVRIEZ  APPORTER POUR LE TOUR LARES TREK  AU MACHU PICCHU 4 JOURS :

Lorsque vous préparez vos bagages pour votre randonnée à Lares, gardez à l’esprit qu’il est préférable de s’habiller en couches en raison des variations météorologiques. La variété de vêtements que vous devez emporter pour vous habiller en couches est la clé de votre randonnée, du matin lorsqu’il fait assez froid jusqu’au milieu de l’après-midi lorsque les températures montent et culminent, puis gèlent à nouveau la nuit.

La stratification est également utile lorsque vous montez des passages élevés exposés aux vents ou descendez dans des vallées ombragées.

Une superposition efficace ne fonctionne que si chaque couche permet à l’humidité de passer et de s’échapper vers l’environnement extérieur. En effet, les meilleures couches de vêtements, comme la laine, favorisent le transfert d’humidité grâce à leurs propriétés absorbantes. Le coton et le denim absorbent l’humidité et doivent donc être évités.

LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS vestes chaudes
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Vessie d'hydratation
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Chaussettes en laine
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS caméra
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS foulard
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS trousse de premiers secours
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS chaussures de randonnée
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Sacs secs
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Bâtons de randonnée
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS crême solaire
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Snack
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS chapeau de soleil
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS maillot de bain
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS imperméable
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Sandales
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS insecticide
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS passeport
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Vestes décontractées
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS papier toilette
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS sac à dos
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Bonnet de laine
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS lampe frontale
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS des gants
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS des lunettes de soleil
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS casquette
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS l'argent supplémentaire
LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS Pantalon de randonnée

FAQ

TOUT SUR LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU

Le trek de Lares n’est pas un itinéraire peu connu. Mais, il vient captiver chaque visiteur. Au cours de la visite, vous pourrez apprécier les merveilles naturelles ; comme des cascades, des rivières, de beaux paysages, des eaux thermales médicinales et des montagnes enneigées; ainsi que, vous pouvez trouver des attractions culturelles.

Le sentier Lares, est un trek à ne pas manquer, l’une de ses principales raisons est la diversité des attractions que vous pourrez apprécier pendant les 4 jours, étant ainsi le quatrième jour l’un des plus attendus, depuis ce jour vous visiterez l’une des merveilles du monde, le Machu Picchu !

OÙ SE TROUVE LARES TREK ?

Lares Trek est situé au nord de la ville de Cusco, à environ 98 kilomètres de route (près de 3 heures 30 minutes en voiture).

Le village de Lares est également à 45 kilomètres de la ville de Calca, la plus importante de ses environs, qui offre également des attractions touristiques aux visiteurs. Géographiquement, la ville de Lares se situe à 3 150 mètres d’altitude.

Lares est l’un des huit districts qui composent la province de Calca à Cusco. Il a une géographie andine avec de beaux paysages et à proximité de lagunes et de montagnes enneigées. Ses principales attractions touristiques sont ses thermes et l’itinéraire de randonnée connu sous le nom de « trek de Lares au Machu Picchu » (itinéraire de 4 jours).

La ville a une superficie totale de 74 467 kilomètres carrés. Selon des statistiques prises en 2017, elle compte 5 743 habitants. La ville est située dans une petite vallée entourée de hautes montagnes enneigées : Sihuasiray, Chicón, Sirihuani et Capacsaya.

HISTOIRE DE LA VILLE DE LARES

À l’époque inca, selon Martin de Murua dans son ouvrage « Histoire des Incas », il déclare qu’avant l’arrivée des fondateurs de l’empire inca, la vallée de Cusco était habitée par trois partialités ; Les Laris, Poqes et Huallas ; qu’il s’agissait de personnes de statut social bas et pauvre qui avaient dominé toute la région qui constitue aujourd’hui la province de Calca ; c’étaient des tribus belligérantes qui intégraient les communautés qui habitaient ces vallées fertiles. Ainsi, les Laris auraient formé la culture Lares dans ce qui est aujourd’hui le district de Lares, et les Hamp’as deviendraient plus tard l’actuelle communauté Amaparaes.
Avec l’expansion de l’Empire Inca, cette vallée très productive a été conquise par l’Inca Wiraqocha, qui a consacré une grande importance à ces terres, il a donc construit une capitale inca dans la ville de Calca, d’où il contrôlait la production de fruits, feuille de coca , et maïs.
Le quartier Lares semble auparavant que la capitale ou le centre de la culture Lares n’a pas été la capitale actuelle du quartier car il n’y a aucune trace de cultures anciennes, ni dans la conformation urbaine complètement espagnole, ni dans les murs et les fondations des bâtiments, on pense que le centre de la culture Lares était la population de Choquecancha, déjà déplacée de la citadelle d’Antawala.

A l’époque coloniale (1535-1824), toute la zone de Lares, donc Choquekancha, n’était pas exploitée par les Espagnols car elle était située sur un terrain complètement accidenté, ils n’entretenaient des relations que pour le commerce de certains produits.

À l’époque républicaine (1824 à nos jours), la région acquiert sa plus grande splendeur dans le cadre de la province de Calca, département de Cusco, Lares acquiert la catégorie de district en vertu de la loi du 22 octobre 1892, avec pour capitale la ville actuelle de Lares.

Étymologiquement, le mot « Lares » vient de cet autre mot d’origine aymara « Laris » qui signifie oncle maternel et parfois, tous les parents du côté de la mère.

ALTITUDES A TRAVERSER PENDANT LE TREK DES LARES

Au cours du parcours de « The Lares Trek », vous traverserez différentes altitudes à partir de 4 800 mètres d’altitude, le point culminant, ce sera le deuxième jour de la marche et descendrez à 2 050 mètres d’altitude, c’est le dernier jour.

Le district de Lares a une géomorphologie qui génère différents paysages variés et microclimats. La zone sud-ouest a des caractéristiques associées à la forêt nuageuse, tandis que les caractéristiques andines du nord-ouest. Quant à sa physiographie, elle est variée avec des plaines, des collines, des buttes et des terrasses.

GEOLOGIE DE LA VALLEE DU LARES

La zone d’étude de Lares a des formations géologiques très jeunes, dont la structure géologique a le même processus initial que la Vallée Sacrée des Incas, pour laquelle elle tire son nom d’un paysage de montagnes, avec des structures rocheuses attribuées au Permien. Les roches affleurantes sont sédimentaires parmi lesquelles nous avons : schiste, conglomérat calcaire, quartzite, ardoise, métamorphique, phyllite ; appartenant au Paléozoïque inférieur, «à Lares, il y a une abondance d’epsomite, c’est-à-dire de sulfate de magnésium (Ccollpa), utilisé dans le nettoyage à sec; les plus utilisés sont; pyrite cuprique, carbonate de fer et quartz, il y a aussi du porphyre, du grès, du feldspath, du micacé ». La Communauté Paysanne de Lares présente une topographie très accidentée de reliefs prononcés avec des collines aux flancs abrupts et aux pentes variables ; modérément incliné de 15 à 25 %, avec de fortes pentes raides de 25 à 50 % et très raides de 50 à 76 %.
Le tronçon Ollantaytambo – Lares – Vallée de Huaran traverse localement trois grands domaines géologiques, dont la nature est sédimentaire, métamorphique et ignée ; dont les âges varient du Cambrien, du Paléozoïque (comme les roches les plus anciennes) au Cénozoïque (avec le Quaternaire récent).

IL FAUT S'ACLIMATER AU LARES TREK

Oui c’est nécessaire, la plupart des touristes souffrent du mal de l’altitude, d’un déséquilibre corporel, entre autres, dû à un manque d’acclimatation, mais rassurez-vous ! Il est tout à fait normal et naturel que notre corps réagisse aux changements de taille, de température, de changement de régime alimentaire, entre autres facteurs.

Si vous faites une longue randonnée à une altitude plus élevée que celle d’où vous venez, vous pouvez profiter de la période d’acclimatation en faisant des activités physiques légères sans trop solliciter votre corps. Une période d’acclimatation de trois jours est recommandée; Il est suggéré que le premier jour de repos, si vous commencez à souffrir du mal de l’altitude, vous pouvez boire du thé à la feuille de coca (remède naturel hautement recommandé) ou une pilule contre le mal de l’altitude, si la situation s’aggrave, pensez à consulter un médecin avant l’automédication . Si tout se passe bien, à partir du deuxième jour, vous pouvez faire de courts joggings, du yoga, de l’aérobic.

Si vous manquez cette période d’acclimatation, il est probable que votre corps subisse une décompensation au milieu du parcours et cela pourrait être dangereux si vous êtes très loin d’un centre de santé, le personnel devrait vous emmener au centre de santé le plus proche et ils seraient dans une course au fil du temps au cas où vous seriez en très mauvaise santé. Toutes les agences de voyages disposent d’une trousse de premiers secours et le personnel reçoit constamment une formation aux premiers secours, entre autres, mais parfois cela ne suffit pas si la situation devient incontrôlable et s’aggrave.

N’oubliez pas que votre santé est très importante !

QU'EST-CE QUE LE MAL D'ALTITUDE

Le mal d’altitude ou soroche comme certains l’appellent est très courant ; C’est une réaction naturelle du corps lors de changements brusques de hauteur. Par la suite, la cause en est le manque d’oxygène dans le corps (hypoxie). Il survient généralement chez les personnes qui viennent d’une très basse altitude. Dont la destination a une altitude supérieure à 2000 mètres au dessus du niveau de la mer qui présente les symptômes suivants :

Symptômes légers :
Cette liste de symptômes peut être atténuée avec du thé à la feuille de coca (fortement recommandé ; ne le buvez que pendant la journée. Par conséquent, la nuit, il n’est pas recommandé car il n’aide pas à vous endormir et pourrait être confondu avec un symptôme). Pilules contre le mal des montagnes (consultez un médecin avant l’automédication). Descendez dans une zone d’altitude inférieure. Buvez des infusions chaudes et restez complètement reposé. Si la situation ne s’améliore pas, il est conseillé d’appeler un médecin.

  • Difficulté à dormir
  • Sensation de vertige
  • Vertiges
  • Fatigue
  • Mal de tête
  • Nausées Vomissements
  • Tachycardies
  • Détresse respiratoire

Symptômes graves :
Cette liste de symptômes, contrairement à la précédente, est plus dangereuse. Ceux-ci peuvent être atténués par l’administration d’oxygène à travers un masque. Descendez immédiatement à une altitude inférieure. Une attention médicale est nécessaire car une manœuvre inappropriée peut être fatale pour le patient. De même, il est suggéré de garder le corps hydraté en buvant au moins 3 à 4 litres d’eau. Évitez les boissons alcoolisées et ajoutez un régime de glucides et de sucres.

  • Raideur thoracique
  • La toux
  • Perte de conscience
  • Pâleur
  • Point faible
  • Incapacité à marcher
  • Détresse respiratoire
COMMENT ÉVITER LE MAL D'ALTITUDE
  • L’essentiel est la période d’acclimatation pour que le corps assimile les changements d’altitude.
  • Mangez des aliments légers, des régimes sans trop d’assaisonnement, consommez des glucides et des sucres
  • Hydratation constante
  • Buvez des infusions chaudes, la feuille de coca est la plus recommandée
  • Pour bien se reposer
  • Évitez de boire de l’alcool.

QUEL TEMPS FAIT-IL PENDANT LE TREK DU LARES ?

Le temps pendant la promenade est froid et tempéré car il est situé dans les provinces de Calca et Urubamba. De même, ces provinces ont deux saisons bien définies telles que :

Saison des pluies:
Cette saison comprend les mois de novembre à mars. Au cours de ces mois, il y aura des précipitations, de puissants fleuves. Par conséquent, les routes deviendront cahoteuses et le ciel sera toujours nuageux ; Quant à la température, la maximale enregistrée est de 18°C ​​et descend à 7°C.

Saison sèche:
Cette saison comprend les mois d’avril à octobre. Pendant ces mois, il est conseillé de faire des promenades; parce que les routes sont en meilleur état. Cependant, la présence de pluies est très occasionnelle et la neige est rarement présente dans les zones d’altitude plus élevée. Bien sûr, les mois de juin et juillet sont la saison des gelées. Par conséquent, ces mois seront plus froids que d’habitude avec la présence de neige.

Durant cette saison la température maximale est de 22°C et la minimale de 2°C.

QUELLE EST LA MEILLEURE SAISON POUR FAIRE LE TREK DES LARES

Il est recommandé de faire le Lares Trek pendant la saison sèche entre les mois d’avril à octobre. Parce qu’en cette saison la présence de pluie est minime. Les routes et les autoroutes seront probablement sèches. Pendant les mois de juin et juillet, il y a présence de neige pendant la première nuit. La présence de ce phénomène météorologique est due au gel intense qui est très fréquent dans les hautes régions andines de Cusco. Par conséquent, il est recommandé d’apporter des vêtements chauds.

COMBIEN FAIT-IL FROID SUR LE TREK DES LARES (DOIS-JE APPORTER DES CHAPEAUX ET DES MITAINES) ?

La haute altitude signifie qu’il peut faire assez froid, en particulier pendant l’hiver andin (mai – septembre) lorsque la température peut descendre en dessous de zéro degré (Celsius) la nuit. Il peut encore faire frais à d’autres moments de l’année et nous vous recommandons donc d’apporter des sous-vêtements thermiques et un sac de couchage chaud. Vous pouvez acheter des chapeaux et des gants chauds, peu coûteux et fabriqués localement à Cuzco.

À QUOI S'ATTENDRE DU TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Avant de vous lancer dans votre aventure de trekking, vous rencontrerez notre responsable des opérations de trekking pour un briefing approfondi. L’itinéraire, les procédures de sécurité et les problèmes de santé seront discutés en détail et vous aurez suffisamment de temps pour poser les questions restantes. Votre équipement de trekking sera inspecté pour s’assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour être en sécurité et confortable. S’il vous manque du matériel, vous pouvez le louer chez nous.

Lors de votre LARES TREK, vous ne transportez que votre petit sac à dos avec l’essentiel comme l’eau pour la randonnée de la journée. Nos chevaux transporteront tout l’équipement, la nourriture et les bagages supplémentaires.

Nos guides de montagne permanents ouvriront la voie. Ils sont responsables de votre sécurité et vous encourageront et vous donneront un coup de main, mais ils annuleront également le trekking en raison des conditions météorologiques, du mal de l’altitude ou d’une blessure, si nécessaire. Votre sécurité est primordiale pour nous. La plupart de nos guides de montagne font partie de notre équipe depuis de nombreuses années, sont allés au Machu Picchu des centaines de fois et tous reçoivent une formation régulière. Vous êtes entre de bonnes mains.

Nos cuisiniers sont des faiseurs de miracles. Avec de simples cuisinières à gaz, ils évoquent des festins à 3 plats, des boissons chaudes et des collations pour vous raviver et vous nourrir quand vous en avez le plus besoin. L’eau potable provient des ruisseaux de montagne et est bouillie avant d’être bue.

Sur LARES TREK au Machu Picchu, vous dormirez dans des tentes pour deux personnes de haute qualité. Les tentes seront montées et démontées par notre équipe de porteurs. Lorsque vous arriverez au camp après une longue journée de randonnée, votre tente vous attendra déjà. Bien qu’il n’y ait pas de douches sur les itinéraires du camping, un bol d’eau chaude vous sera fourni le matin pour commencer la journée du bon pied.

QUEL EST LE NIVEAU DE DIFFICULTE DU LARES TREK

Cette marche n’est pas très difficile, le seul jour où vous aurez plus d’effort physique sera le deuxième jour. Parce qu’une partie de l’itinéraire est en montée jusqu’à ce que vous atteigniez le point le plus élevé de l’ensemble du circuit. Ensuite, descendez pendant environ 4 heures jusqu’au camp ; les autres jours seront de niveau de marche facile à modéré. Cependant, il convient de noter que pour effectuer tout type de marche, vous devez être en constante préparation physique.

IL Y A DES RESTRICTIONS D'ÂGE POUR FAIRE LE TREK LARES

Oui; l’âge minimum pour faire le trek des lares est de 12 ans, si nécessaire, vous pouvez louer une mule, afin qu’elle aide le petit dans les sections trop difficiles pour lui ; et l’âge maximum est de 65 ans, dans ce cas il est nécessaire d’avoir un certificat médical, qui garantit la bonne condition physique dans laquelle vous vous trouvez.
Pour faire le trek de Lares ou tout autre, il est important d’être en bonne condition physique ou d’être en entraînement constant. En raison du fait qu’une partie des sections de ces randonnées devient difficile et qu’il est nécessaire de s’y préparer.

QUELS DOCUMENTS DOIS-JE APPORTER AU LARES TREK

Il est important que vous apportiez le document physique que vous fournissez à l’agence de voyage, car les données de ce document seront utilisées pour acheter vos billets d’entrée à la citadelle de Machu Picchu, les trains et l’hébergement.

Il est important que vous ayez sur vous la pièce d’identité originale (passeport, carte d’immigration, carte d’identité) que vous avez fournie à l’agence de voyages, car ces données ont été utilisées pour acheter tous vos billets et réservations d’hébergement.

A noter qu’à aucune entrée (site archéologique, hôtels, train, bus) ils n’acceptent les photos ou photocopies de la pièce d’identité.

LES PORTEURS TRANSPORTENT-ILS NOS BAGAGES PENDANT LE TREK LARES ?

Non, des lamas, des mules de bât et/ou des chevaux seront mis à votre disposition pour transporter vos effets personnels. Vous devrez toujours apporter un sac à dos de jour pour transporter tout ce dont vous pourriez avoir besoin ou dont vous pourriez avoir besoin, comme de l’eau, des collations, un appareil photo, un pull, une veste de pluie, etc.

RANDONNÉE VALLÉE DU LARES – BRIEFING PRE-TREK :

Vous aurez un briefing approfondi avec votre guide 1 ou 2 jours avant votre trek de Lares au Machu Picchu. Votre guide vous attendra à notre bureau de Cusco et vous pourrez en profiter pour poser des questions et faire les derniers préparatifs.

UN SAC DE COUCHAGE ET UN TAPIS DE COUCHAGE SONT-ILS INCLUS ?

Les sacs de couchage ne sont pas inclus et nous vous recommandons donc d’apporter un sac de couchage compact trois saisons. Si vous voyagez entre mai et octobre, un sac de couchage 4 saisons est recommandé. Ceux-ci peuvent être loués à Cuzco pour environ 20 $ pour la durée du trek. Certains locataires peuvent choisir d’apporter une doublure ou un drap de sac de couchage. Des tapis en mousse sont fournis, mais certains voyageurs apportent également leur propre tapis auto-gonflant (c’est-à-dire un Thermarest). Ceux-ci peuvent également être loués à Cuzco pour environ 15 $ pour la durée du trek.

L'EAU PURIFIÉE EST-ELLE DISPONIBLE SUR LE LARES TREK ?

Nous vous recommandons d’apporter une bouteille d’eau rechargeable car de l’eau bouillie sera fournie le matin au petit-déjeuner, au déjeuner et tous les soirs après le dîner.

QUEL TYPE DE NOURRITURE ALLONS-NOUS OBTENIR SUR LE LARES TREK?

Nos cuisiniers préparent d’excellents repas riches en énergie adaptés à un trek de cette nature. Le menu comprend généralement des pâtes, du riz, du poulet, des fruits et légumes frais et une variété de flocons d’avoine, d’œufs et d’autres aliments pour le petit-déjeuner. Des alternatives végétariennes sont disponibles sur demande au moment de la réservation.

EST-IL POSSIBLE DE FAIRE LE TREK LARES SEUL?

Il n’y a aucune restriction pour qu’un visiteur essaie le Lares Trek par lui-même. Cependant, contrairement à d’autres randonnées telles que le Salkantay Trek ou le Choquequirao Trek, les itinéraires ne sont pas bien balisés, il est donc difficile de suivre le parcours. N’oubliez pas qu’il existe six itinéraires différents, il est donc préférable d’avoir un guide qui connaît l’itinéraire que vous avez l’intention de faire.

Pour faire le Lares Trek par vous-même, vous devez comprendre quel itinéraire suivre. Pour cela, une bonne carte est nécessaire. De plus, les habitants de cette région sont majoritairement des locuteurs du quechua. Si vous vous perdez, ne comptez pas sur tout le monde connaissant l’espagnol ou trouvant quelqu’un qui parle anglais.

POURQUOI CHOISIR LARES TREK ?

Prenez le Lares Trek pour découvrir la vie dans les Andes péruviennes, car vous serez témoin d’un mode de vie plus authentique du peuple Quechua vivant dans cette partie de Cusco; et là, vous aurez l’occasion d’en apprendre davantage sur leur sagesse, leur religion ainsi que leur philosophie. Outre les villages de montagne et la culture locale, profitez des lacs bleu clair, des vallées habitées par les alpagas, des sommets montagneux séduisants et des nombreuses merveilles que ce trek a encore à offrir.

AVEZ-VOUS BESOIN DE BÂTONS DE RANDONNÉE ?

Si vous avez l’habitude de randonner avec des bâtons, apportez-les, ils en valent la peine. Vous allez les utiliser pour éviter les vilaines chutes en randonnée ainsi que pour protéger vos chevilles et vos genoux sur les sentiers de montagne.

Y A-T-IL INTERNET SUR LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Non, pendant la majeure partie de la randonnée, il n’y a pas d’Internet sur le Lares Trek jusqu’à la ville d’Ollantaytambo, ou s’il y en a, ce sera une connexion Internet lente et interrompue.

DISTANCE DU TREK DES LARES

Le trek de Lares le plus courant couvre un sentier de 37 km, partant des sources thermales de Lares, à travers le camp de Quiswarani jusqu’au hameau de Huaran dans la Vallée Sacrée. Il s’agit d’une randonnée de 3 jours, et après la randonnée de 37 km, l’aventure se termine par une visite magique au parc Machu Picchu le quatrième jour.

POINT LE PLUS ÉLEVÉ DU TREK DE LARES

Le point culminant à atteindre, lors de la randonnée standard de Lares jusqu’au Machu Picchu, est le col de montagne de 15 400 pieds / 4 700, un col de montagne du nom de col de Pachakuteq. Et cette randonnée en montagne se termine le deuxième jour de randonnée, puis le troisième jour est l’entrée dans la vallée sacrée d’Ollantaytambo, puis le trajet en train jusqu’à la ville d’Aguas Calientes.

COMBIEN DE PERSONNES Y A-T-IL PAR GROUPE DANS LE TREK DU LARES ?

La taille maximale du groupe est de 8 personnes. Nos groupes sont entre 2 et 6 personnes. Andean Great Treks se spécialise dans les petits groupes privés et offre un service personnalisé.

COMBIEN DE CUISINIER/CHEVALIER POUR LE GROUPE DANS LE TREK DES LARES ?

Vous aurez 1 cuisinier par groupe. Le nombre de cavaliers dépend de la taille du groupe. Pour un groupe de 2 randonneurs, ils auront 1 cavalier, 4 randonneurs auront 2 cavaliers, 6 randonneurs auront 3 cavaliers, 8 randonneurs auront 4 cavaliers.

Y A-T-IL DES TOILETTES SUR LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Il a été mis en avant par la plupart de nos clients, notamment par les trekkeuses, qui souhaitent des toilettes privées, propres et hygiéniques !! Les installations sanitaires Andean Great Treks ont une tente individuelle et une « toilette de camping avec siège ». Nos toilettes sont toujours installées à une distance confortable de notre camping. La nuit, si vous devez utiliser les toilettes, elles sont facilement accessibles et propres. Il y a des douches chaudes et des piscines d’eau chaude pour vous imprégner et vous détendre le premier jour de votre randonnée aux sources chaudes de Lares. Assurez-vous d’apporter votre maillot de bain.

QUE SE PASSE-T-IL SI JE NE PEUX PAS TERMINER LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Dans le cas où vous ne parvenez pas à terminer le trek des lares en raison d’un problème de santé, Andean Great Treks vous aidera à vous rendre dans la ville la plus proche pour vous aider à vous déplacer. Nous emportons toujours de l’oxygène sur le trek pour tout problème respiratoire. Dans les cas extrêmes, une prise en charge par hélicoptère peut être organisée à vos frais. (Assurance voyage obligatoire). Il n’y a aucun remboursement dans le cas peu probable où vous ne pourriez pas terminer le trek de Lares.

Généralement, ceux qui doivent être assistés hors du sentier sont emmenés au village de Lares puis à la ville de Calca, et s’ils récupèrent rapidement, ils continuent ensuite le voyage vers Aguas Calientes (coût encouru par le randonneur) et visitent le Machu Picchu selon l’original. planifier.

COMBIEN DOIS-JE POURBOIRE À MES MEMBRES D'ÉQUIPE ?

Le pourboire n’est pas obligatoire lors d’un Lares Trek guidé, mais il est fortement recommandé. Vous serez étonné par la quantité de travail et le dévouement que les guides, chefs, porteurs et autres équipages apportent à votre expérience. Le pourboire est un excellent moyen de montrer votre appréciation pour cette expérience incroyable. Une bonne règle empirique est de 30 à 50 soles (8 $ à 15 $) par randonneur et par jour. Tous les randonneurs de l’équipe peuvent mettre en commun leurs pourboires puis les remettre à l’équipe de trekking qui se répartira entre eux.

DOIS-JE APPORTER DE L'ARGENT SUPPLÉMENTAIRE POUR LE LARES TREK?

Oui. C’est très important!!! Nous vous recommandons d’apporter 300 à 400 soles péruviennes. Il est possible que vous n’ayez pas besoin de cet argent, mais en cas d’urgence, vous devez vous assurer d’avoir suffisamment d’argent. Si vous éprouvez des difficultés sur la route, vous pouvez utiliser l’argent pour acheter des moyens de transport alternatifs tels que : voiture, cheval.

JE SERAIS EN MESURE DE CONTACTER LES COMMUNAUTÉS LOCALES LE LONG DU LARES TREK

Sur tous les itinéraires de Lares Trek, vous croiserez de nombreuses communautés indigènes, qui vous recevront très heureux de votre visite, et vous offriront également leur artisanat qu’ils produisent, si vous voulez soutenir ces gens, faites-le, depuis le petit, ça qu’ils produisent dans leurs champs cultivés, cela ne suffit pas pour mener une qualité de vie confortable. Nos amis des hautes communautés andines sont également très gentils, ne vous inquiétez pas lorsque vous réalisez une interview ou une photographie, car votre guide sera celui qui pourra la traduire afin que vous puissiez établir une conversation et ainsi en apprendre davantage sur leurs expériences et leurs coutumes. Il faut comprendre que ces communautés sur la route de Lares Trek sont considérées comme l’une des dernières qui pratiquent encore les traditions héritées des Incas. Ils effectuent encore des cérémonies d’offrandes à la Pachamana ou Terre Mère, la cérémonie de la feuille de coca et les fêtes les plus importantes selon le calendrier Quechua.

APPORTEZ-VOUS UNE BOUTEILLE D'OXIGÈNE, UNE TROUSSE DE PREMIERS SOINS ?

Andean Great Treks est une agence de voyages voyagiste sérieuse et formelle. Ainsi, dans toutes nos activités Trekking et Lares Trek, nous portons normalement le réservoir d’oxygène, qui peut être utilisé si l’un de nos clients en a besoin. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un réservoir d’oxygène moyen, qui sert de médiation d’urgence pour stabiliser le touriste, s’il nécessite encore plus d’oxygène, vous serez évacué vers un point de contrôle plus proche où passe un véhicule, et descendra également à une hauteur inférieure , pour éviter le mal des montagnes ou une tachycardie.

Une trousse de premiers soins est également transportée, qui sert à aider les touristes en cas d’urgence. Mais ayez cette information : Aucune personne qui n’a pas la certification d’un médecin, d’un pharmacien ou d’une infirmière ne peut prescrire un médicament, car nous ne connaissons pas les véritables antécédents médicaux du patient, ce qui, au lieu d’une amélioration, peut aggraver sa situation. C’est pourquoi nous suggérons comme mesure importante, si possible, d’apporter votre propre trousse de premiers soins avec les pilules qu’un médecin vous a prescrites avant de commencer le Lares Trek.

COMMENT PUIS-JE FAIRE UNE RÉSERVATION POUR LE TREK LARES?

ÉTAPE 1

Remplir le formulaire
Remplissez le formulaire de détails du passager dans un document Word. Cela devrait être joint à votre e-mail.

ÉTAPE 2

Prépaiement
Payez votre acompte et faites-nous savoir quand vous avez payé! Ceci est important car notre système ne nous avertit pas automatiquement lorsque vous avez payé votre acompte.

ÉTAPE 3

Confirmer la réservation
Une fois que vous avez reçu votre confirmation de réservation sous forme de PDF, veuillez la vérifier pour confirmer que tout est correct.

ÉTAPE 4

Séance d’information
Tout est prêt !! Pensez à venir à nos bureaux la veille de votre date de départ à 17h00 pour votre briefing.

SI JE DÉCIDE D'ANNULER, SERAI-JE REMBOURSÉ ?

Notre société pourra vous rembourser votre acompte de réservation, au cas où vous ne pourriez pas terminer votre aventure dans le circuit Lares Trek. Mais cette demande doit être adressée au courrier de l’entreprise, avec un minimum de 15 jours avant le début de votre Trekking. Sinon, des frais administratifs pourraient vous être facturés.

Une question très importante à donner, c’est que si vous avez payé la totalité du circuit, et pour une raison quelconque vous décidez d’annuler le circuit moins de 48 heures, cela ne peut être fait que sous certaines conditions, par votre agent de voyage, qui vous informera des dépenses qui devraient couvrir.

POURQUOI Y A-T-IL DES FRAIS DE 5 % POUR PAYPAL ET VISA ? EXISTE-T-IL UN MOYEN D'ÉVITER CETTE CHARGE ?

Malheureusement, la charge de 5% est complètement hors de nos mains. Ces frais ne nous reviennent pas, mais PayPal et VISA. Il n’y a vraiment aucun moyen de contourner cela.

DE QUELS DOCUMENTS AI-JE BESOIN POUR RÉSERVER LE TREK LARES

Pour l’achat du trek Lares au Machu Picchu, il est nécessaire d’avoir une pièce d’identité, si vous avez un passeport, il doit avoir une date d’expiration supérieure à 6 mois à compter de la date à laquelle vous entrerez dans le pays. Par exemple, si vous prévoyez de visiter le 1er juillet 2021, la date d’expiration de votre passeport doit être au moins le 1er février 2022, si vous avez une date d’expiration plus élevée, cela sera favorable, sinon. Vous devez renouveler votre passeport et entrer dans le pays avec le passeport renouvelé.

Si vous avez une carte d’identité ou une carte d’étranger, la règle des 6 mois mentionnée ci-dessus s’applique également à ce type de document. De plus, vous devez vous assurer que le pays d’où vous venez a besoin d’un visa pour entrer au Pérou.

Une fois l’achat de la visite effectué, vous devez envoyer vos données personnelles afin que l’agence en charge puisse effectuer l’achat de vos billets tels que : billet d’entrée au Machu Picchu, billets de bus pour la citadelle de Machu Picchu, réservations d’hôtel et billets de voyage. les trains.

QUELLE EST LA DISPONIBILITÉ DU LARES TREK

Le trek de Lares n’est pas soumis à la disponibilité de l’espace sur la route comme c’est le chemin de l’Inca. Mais, il est recommandé de réserver au moins 2 mois à l’avance. En raison du fait que le billet d’entrée à la citadelle de Machu Picchu a des permis limités.

Au cas où vous voudriez des billets supplémentaires pour la montagne Machu Picchu ou la montagne Huayna Picchu. Cependant, il est nécessaire de faire une réservation au moins trois mois à l’avance. Car, les billets d’entrée à la montagne ont des restrictions encore plus importantes que pour la citadelle de Machu Picchu.

PUIS-JE MODIFIER MA DATE DE DÉPART POUR LE TREK LARES ?

Une fois que nous avons acheté vos billets, avec votre dépôt de garantie, vous ne pouvez modifier votre date de début que si vous payez un montant supplémentaire. Ce montant est généralement d’environ 50 $ US. La raison en est que les billets que nous achetons ne sont ni remboursables ni transférables, nous ne sommes donc pas autorisés à simplement changer la date de votre visite.

LISTE DE PACKAGE LARES TREK

Il est préférable d’emballer légèrement pour Lares Trek. Généralement, les randonneurs laissent la majeure partie de leurs affaires en toute sécurité dans leur hôtel de Cusco et n’apportent que leur sac de randonnée pour le trek. Cette liste garantit que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour une randonnée guidée sans vous surcharger.

Vêtements de montagne

Tete:

  • Chapeau pour le froid
  • Masque glacier avec protection 100% UV (spectre / spectre 4 ou 5 adapté aux activités de trekking)
  • Lunettes de soleil supplémentaires (avec protection UV – lunettes de secours)
  • Lampe frontale (avec piles de rechange)
  • Chapeau ou chapeau de soleil (Buff, cagoule)

Thorax / Noyau :

  • Première couche / manches longues : Merino, Polypropylene, Capilene, Driclime (pas de coton ou de mélange de coton)
  • Seconde Couche / Soft-Shell Ou Polartec : Wind-pro, Schoeller, Fleece, etc. (recommandé ; confortable, isolant et imperméable)
  • Troisième couche / Hard Shell : coupe-vent, imperméable et respirante (Gore-Tex, Event ou similaire)
  • Quatrième couche / Isolation : Doudoune ou veste de rembourrage synthétique (Down, Primaloft ou Polarguard)
    Gilet : Polartec, Fleece (demi-couche supplémentaire)

Bas:

  • Chaussettes fines : Doublures (polypropylène ou Capilène) et chaussettes supplémentaires
  • Couche de base / Intérieur long : Mérinos, Polypropylène, Capilène, Nylon, Driclime (pas de coton ou de mélanges de coton)
  • Deuxième couche / Polaire (si vous êtes sensible au froid)
  • Pantalon de trekking (résistant à l’eau et au vent – Gore-Tex, Event ou similaire)
  • Pantalon de randonnée : Soft-shell, nylon, etc. (pour la marche et/ou l’utilisation au Camp)
  • Chaussures de marche (pour les promenades quotidiennes, Gore-Tex imperméable ou similaire)
  • Sandales / Crocs (confort pour le camp de base)

Mains:

  • Gants fins : polypropylène ou laine (doublures)

Équipe personnelle

  • Sac de couchage en duvet ou synthétique 15-20°F / -20 à -25°C
  • Sac à dos 60/65 litres pour bagages
  • Sac à dos 15/25 litres pour la promenade quotidienne
  • Bâtons de randonnée
  • Chargeur solaire (facultatif)

Matériel de randonnée

  • Sac à dos, 50-70L
  • Bâtons de randonnée (facultatifs mais recommandés)
  • Bouteille d’eau
  • Filtre à eau
  • Tablettes purifiantes
  • Sacs à fermeture éclair (pour l’argent, les cartes, etc.)

Électronique

  • Téléphoner
  • Appareil photo
  • Écouteurs
  • Lampe frontale
  • Lampe de poche

Articles de toilette

  • Savon
  • Shampooing sec
  • Brosse à dents
  • Dentifrice
  • Déodorant
  • Gel hydroalcoolique
  • Lingettes humides
  • Petite serviette

Les autres

  • Trousse de premiers soins personnelle (médicaments que vous utilisez souvent)
  • Accessoires d’hygiène personnelle (serviette, dentifrice, brosse à dents, savon, shampoing, peigne, etc.)
  • Matériel photographique
  • Crème solaire et baume à lèvres
QUELLE TAILLE DE SAC DOIS-JE EMPORTER AVEC MOI ?

Nous vous fournirons un sac de voyage pour tous les treks. Vous pouvez transporter environ 7 kilogrammes dans le sac de sport. Ces sacs de sport seront portés par des chevaux tout au long du trek. Vous n’avez qu’à emporter un petit sac à dos/sac à dos avec les articles dont vous pourriez avoir besoin tout au long de la journée, comme de la crème solaire, un insectifuge, des vestes ou des collations.

PUIS-JE LAISSER DES BAGAGES AUX BUREAUX ANDEAN GREAT TREKS ?

Oui. Vous pouvez laisser vos bagages dans nos bureaux.

Vous pouvez l’apporter avec vous à votre briefing, ou vous pouvez l’apporter lorsque vous êtes pris en charge le matin pour partir en randonnée. Le chauffeur le rapportera à nos bureaux. Vous pouvez également faire en sorte qu’il soit déposé à votre hôtel une fois de retour du trek de Lares.

LE TREK LARES COMPREND LE BILLET D'ENTREE AU MACHU PICCHU

Oui, le Lares Trek comprend l’entrée de la citadelle de Machu Picchu. Par conséquent, sur cet itinéraire, la visite du Machu Picchu a lieu le dernier jour pour un guide de 1 heure et 45 minutes. Pendant ce temps, les principaux centres de la citadelle inca sont visités, une fois le guide terminé, vous n’avez plus la possibilité de rentrer dans la citadelle. Pour cette raison, vous devriez demander au guide des recommandations pour pouvoir passer plus de temps à l’intérieur de la Citadelle de Machu Picchu.

COMBIEN DE TEMPS PUIS-JE RESTER AU MACHU PICCHU

Le temps de visite dans la citadelle de Machu Picchu est en moyenne de 1h45 à 2h, ce temps est le maximum utilisé pour pouvoir faire le circuit principal qui contient les sites les plus remarquables du Sanctuaire Historique.
Remarque : vous devez savoir qu’il n’y a pas de temps libre pour visiter par vous-même après le guide, sauf si vous achetez l’un des billets de randonnée supplémentaires (Huayna Picchu ou Machupicchu Mountain) afin de pouvoir réintégrer l’attraction.

LES BILLETS DE LA MONTAGNE MACHU PICCHU OU HUAYNAPICCHU SONT INCLUS DANS LE TOUR

Le dernier jour de votre aventure après la visite guidée dans le Llaqta du Machu Picchu, il est possible de faire certaines de ces célèbres balades que sont la Montagne du Machu Picchu ou Waynapicchu. Par conséquent, vous devez savoir qu’ils ne sont pas inclus dans le circuit que vous contractez avec notre agence de voyages.
Le plus important, pour pouvoir acheter un billet pour l’un de ces itinéraires, est de payer un surcoût de 30 USD en moyenne. De même, vous devez demander la réservation de l’une de ces promenades 4 mois à l’avance ou plus. Depuis, un nombre limité de billets sont proposés par jour qui sont très convoités par des centaines de voyageurs.
Voici quelques différences basées sur ces montagnes :

Mont Huayna Picchu :
Appelée aussi « jeune montagne », c’est la plus populaire donc les revenus sont assez limités. Par conséquent, vous devez effectuer votre réservation au moins 5 mois à l’avance. Cette montagne est située au nord-est de la citadelle de Machu Picchu, à environ 2 700 mètres d’altitude, constituée de vestiges archéologiques, de sentiers étroits et escarpés qui défient vraiment toute gravité. Pour cette raison, son grand attrait.

Mont Machu Picchu :
Aussi connue sous le nom de « vieille montagne », elle n’est pas aussi populaire que Huaynapicchu, mais le parcours est surprenant, composé d’une flore abondante, de sentiers larges et faciles à parcourir, elle se situe au Sud Ouest de la citadelle de Machu Picchu, à environ 3 070 mètres d’altitude. , c’est une randonnée qui ne demande pas beaucoup d’efforts physiques et qui offre de magnifiques vues panoramiques depuis le sommet. Les billets sont limités, mais ils ne s’épuisent pas rapidement, vous avez donc plus de temps pour faire votre réservation. il est recommandé de réserver l’entrée au moins deux mois à l’avance.
Lorsque vous effectuez l’un de ces itinéraires, il est nécessaire de prendre en compte l’heure de départ de votre train pour Ollantaytambo (n’oubliez pas que votre enregistrement a lieu 30 minutes avant votre heure de départ). De même, vous devez calculer le temps. Depuis, vous devrez faire la queue pendant 1 heure pour monter dans le bus qui vous emmènera à Aguas Calientes et cette visite dure 40 minutes.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE HUAYNA PICCHU ET LA MONTAGNE MACHU PICCHU ?

Huayna Picchu :

La randonnée jusqu’au sommet dure environ 45 minutes, le long d’escaliers incas étroits et raides. Une fois au sommet, vous pourrez voir la citadelle de Machu Picchu et ses collines et vallées environnantes. C’est le célèbre pic en arrière-plan de chaque photo emblématique du Machu Picchu. Summiting Huayna Picchu est toujours un élément de premier plan sur la plupart des listes de visiteurs du Machu Picchu, ce qui signifie que vous devez généralement réserver cette montagne 6 mois à l’avance. Seul un certain nombre de personnes sont autorisées à parcourir cette montagne chaque jour (actuellement 400). Tout au long de cette randonnée, vous verrez des vues à couper le souffle sur les ruines du Machu Picchu. Le nombre limité de billets est une restriction établie par le ministère de la culture de Cusco, et non par Andean Path Trek. Ceci est malheureusement complètement hors de nos mains. Les billets pour cette montagne ne sont pas transférables.

Mont Machu Picchu :

La randonnée jusqu’à ce sommet dure environ 1h30. Une fois au sommet, vous obtenez un point de vue beaucoup plus élevé, vous avez donc une vue imprenable sur la citadelle de Machu Picchu et ses environs. Cette randonnée est une excellente alternative au Huayna Picchu. Il est idéal pour ceux qui ne veulent pas se battre pour un billet ou qui n’ont pas pu en obtenir un. Techniquement, les places pour la montagne Machu Picchu sont également limitées à 400 par jour, ainsi c’est utilisé pour vendre. Nous devons simplement réserver une place lorsque nous achetons vos billets d’entrée. Ce trek est génial car il vous emmènera aussi haut comme Huayna Picchu, offrant de superbes vues. Ce trek a une pente plus facile (le rendant également accessible à ceux qui craignent les hauteurs de Huayna Picchu), mais le chemin est beaucoup plus long, ce qui le rend tout aussi difficile à sa manière.

OÙ LAISSER MES AFFAIRES PENDANT UNE VISITE AU MACHU PICCHU

Aussi, une fois arrivé à la ville d’Aguas Calientes le premier jour. Vous aurez la possibilité de laisser vos affaires à la réception ou à la consigne de l’hôtel avant de vous rendre au Machu Picchu le deuxième jour. Et à votre retour à Aguas Calientes, avant de reprendre le train pour Ollantaytambo, vous devez le récupérer.

Il ne faut pas oublier les restrictions qui existent pour entrer au Machu Picchu. Parmi eux, l’interdiction des bagages ou des sacs à dos qui dépassent 8 kilos ou mesurent 40 x 35 x 20 cm.

L’État fournit un endroit où vous pouvez entreposer vos affaires sans frais. Il y a aussi un autre endroit, mais il a un coût de S/5,00 par personne. La plupart des visiteurs préfèrent stocker dans cette deuxième option, car ils pensent que s’ils paient, c’est parce qu’il y aura beaucoup plus de sécurité que celle qui est gratuite. Cependant, les deux endroits conviennent pour ranger vos affaires.

REMARQUE : Les deux entrepôts sont situés à l’entrée du Machu Picchu.

COMBIEN DE TEMPS DURE LE TOUR DE HUAYNA PICCHU ?

L’ascension et la descente à travers la montagne Huayna Picchu prennent en moyenne 1 heure et 30 minutes.

Le temps de montée dépend de la condition physique du touriste.

À Huayna Picchu, vous pouvez visiter le Temple de la Lune et vivre une expérience incroyable au sommet.

C’est l’endroit idéal pour obtenir les meilleures photographies de la ville inca. Une visite adaptée dure 3 heures.

COMBIEN DE TEMPS DURE LA VISITE DU MACHU PICCHU ?

La visite du Machu Picchu retarde le temps du guide touristique. Cela prend 2 heures en moyenne. Aujourd’hui, il est obligatoire d’entrer dans la ville inca avec un guide.

La visite comprend une visite des principales attractions touristiques du lieu, telles que : le Temple du Condor, le Temple du Soleil, le Temple Principal, l’Intihuatana et plus encore.

La visite laissera aussi le temps au touriste d’apprécier par lui-même la Merveille du Monde.

POINTS FORTS DU TREK DE LARES

Vous obtenez le meilleur de l’histoire inca et de la culture locale

Le Lares Trek ne comprend pas autant de ruines incas que certains des autres treks de la région, mais il compense largement avec un aperçu de la vie locale et des paysages à couper le souffle. Avant que les randonneurs ne commencent la randonnée, il y a une excursion d’une journée comprenant certains des sites incas les plus célèbres de la vallée sacrée, qui abritait autrefois l’empire inca.

Les incroyables terrasses agricoles et les forteresses incas au-dessus du village de Písac et dans la ville d’Ollantaytambo offrent un aperçu fascinant de la façon dont l’agriculture a été maximisée dans l’empire. Séparer l’histoire de la randonnée m’a donné le temps dont j’avais besoin pour vraiment apprécier et comprendre l’importance de l’empire inca.

Ce n’est pas un « trek alternative »

Avec seulement cinq cents permis délivrés par jour pour le Chemin de l’Inca normalement, la planification à l’avance est essentielle. Le Lares Trek, en revanche, est relativement inconnu.

Cependant, vous aurez entendu de nombreuses personnes comparer les deux ; pour être honnête, nous ne pensons pas que ce soit une comparaison équitable. Ils offrent tous les deux des expériences incroyables, mais avec des objectifs différents. Si vous voulez vous évader dans la nature, faire l’expérience de la vie locale au Pérou tout en vous mettant au défi lors d’une randonnée, le Lares Trek vous conviendra peut-être mieux. Et avec le Lares Trek, il y a la possibilité de prendre un train pour Machu Picchu. Non seulement c’est l’un des voyages en train les plus étonnants au monde, mais il vous donne la chance de profiter d’une douche chaude et de dormir dans un vrai lit avant d’explorer le Machu Picchu. Le sentier Inca se rend directement dans la cité perdue des Incas, donc selon la propreté et le confort que vous souhaitez pour ce grand moment, le Lares Trek pourrait être votre ticket gagnant.

Vous aurez l’impression d’avoir les Andes pour vous

Lors d’une randonnée de trois jours, vous pouviez compter sur une seule main combien d’autres touristes parcouraient le sentier Lares. L’éloignement ajouté à l’ambiance magique et spirituelle que vous commencerez à ressentir dès votre arrivée à Cusco. Parfois, lors de la randonnée, vous vous arrêtiez et n’écoutiez rien d’autre que le silence tout en étant entouré de sommets montagneux de plus de cinq mille mètres de haut. Si vous voulez être humilié par la nature, les Andes seront ravies de vous satisfaire.

C’est une excellente occasion de vivre (et d’apprendre) localement

L’histoire de l’Empire Inca a été tumultueuse. De nos jours, cependant, les résidents quechua du Pérou sont une partie importante du tissu culturel du pays.

Lors du Lares Trek, vous visiterez une famille locale et découvrirez le tissage, la teinture de la laine d’alpaga et un certain nombre de traditions culturelles (saviez-vous qu’une fille Quechua doit écorcher un cochon d’Inde pour prouver qu’elle est prête pour le mariage ?) . Les projets Andean Great Treks offrent un réel impact et des opportunités aux communautés locales. (Il vaut également la peine d’apprendre une partie de la langue quechua locale avant d’arriver pour vous aider à tirer le meilleur parti de ces rencontres ; tout le monde ne parlera pas espagnol.)

Les étoiles vont vous époustoufler

En tant que citadin, il est facile d’oublier à quel point le ciel nocturne est incroyable. Haut dans les montagnes andines, le Lares Trek vous offrira certaines des vues les plus impressionnantes de la Voie lactée et des constellations que vous n’aurez jamais vues. Les deux nuits, je me suis assise dehors, serrant mon thé chaud à la feuille de coca jusqu’à ce qu’il devienne trop froid pour admirer le ciel nocturne.

Voyagez léger et voyagez intelligemment

Sur le Lares Trek, tous vos effets personnels seront transportés par des mules de bât et transportés entre les campings par des porteurs. Pour cette raison, minimiser le poids est essentiel pour aider vos amis à quatre pattes. De plus, gardez votre sac à dos aussi léger que possible (nous regrettons d’avoir pris autant de matériel photo). Moins vous en portez, plus vous aurez d’énergie pour profiter de la randonnée.

Ne laissez pas le jour 2 vous battre : les vues en valent la peine !

Bien que ce ne soit pas la randonnée la plus difficile au monde, ce n’est pas une promenade dans le parc. L’altitude, en particulier le jour 2 – lorsque vous atteignez une altitude de 4 800 mètres, le point culminant du Lares Trek – peut affecter même les personnes les plus saines et les plus acclimatées. Le jour 2 est le jour le plus difficile de la randonnée, alors allez-y à votre rythme, mais continuez. Une fois que vous atteignez le sommet, les vues sont vraiment incroyables – le trekking dans la vallée est un agréable répit. De plus, aucun randonneur n’est laissé pour compte : avec un guide assistant à chaque randonnée, votre groupe peut prendre deux vitesses différentes, permettant à certains d’aller à un rythme plus lent.

C’est le camping réinventé

Les deux campings Andean Great Treks sur le Lares Trek ont ​​des toilettes et des blocs de douche équipés. Si vous n’êtes pas fan de la congélation dès le matin, nous vous recommandons de laver avec les bols d’eau chaude fournis le matin. Oh, et un mot au sage : sur le Lares Trek, les lingettes humides sont votre meilleur ami.

L’un des points forts du trek est la nourriture : chaque repas était meilleur que le précédent. Trois plats de soupes, de poisson frais, de plats à base d’œufs et de délicieux desserts sortaient de la cuisine chaque jour. Le dernier, on nous a présenté un gâteau glacé entier en guise de félicitations pour avoir terminé le trek.

Ne commettez pas l’erreur de lésiner sur l’équipement ; ces montagnes sont froides. Si vous n’avez pas de sac de couchage quatre saisons, louez-en un. De plus, un matelas pneumatique et des bâtons de randonnée sont de bons investissements.

Les feuilles de coca sont reines

Le mal d’altitude est bien réel, alors tenez-en compte lors de la planification du Lares Trek. Même si vous prenez des pilules contre le mal des montagnes (appelées Diamox) avant votre arrivée ou si vous comptez sur l’acclimatation à l’altitude à Cusco, la feuille de coca peut vous être utile.

Mâcher ces feuilles est la solution idéale dans les Andes à des fins médicinales et pour atténuer les effets de l’altitude. Si vous n’aimez pas rouler ces feuilles vertes en une boule à mâcher, prenez le thé lorsqu’il est offert par les porteurs. De plus, si vous faites le plein d’un sac de feuilles d’un marché, vous aurez le cadeau parfait et un sujet de conversation lorsque vous rencontrerez des habitants.

Machu Picchu ne déçoit pas

Vous êtes-vous déjà inquiété que quelque chose ne vaille pas la peine? Eh bien, le Machu Picchu n’en fait pas partie !

Après avoir terminé la randonnée de 36 kilomètres, explorer ces ruines incroyables est la récompense ultime – et elles sont aussi impressionnantes dans la vraie vie que sur toutes ces photos Instagram sur lesquelles vous avez passé des années à baver. Bien que vous ne soyez peut-être pas arrivé à pied, le voyage en train panoramique d’Ollayntambo à Aguas Calientes vous laissera sans voix avant de vous lever tôt le lendemain matin pour prendre le bus jusqu’à l’entrée principale.

S’il y a une chose que nous pouvons garantir à la fin de ce voyage, c’est que vous planifierez votre prochain retour dès votre retour à la maison.

ATTRACTIONS ARCHÉOLOGIQUES DU TREK DES LARES

Parc archéologique d’Ollantaytambo

Il est situé dans le district d’Ollantaytambo, d’une superficie de 34,8000 hectares, situé et adapté au profil topographique du terrain et est composé de deux secteurs : Qosqo Ayllu (ville actuelle) et Araqama Ayllu (où se trouve le secteur cérémoniel est situé). ) complété par des zones agricoles (système de terrasses) et de stockage correspondant à un centre administratif et religieux. Le secteur de Qosqo Ayllu présente une configuration urbaine orthogonale dont les unités d’habitation sont établies par les « kanchas » incas avec un plan d’étage rectangulaire, avec des ouvertures d’accès trapézoïdales à double jambage construites en matériau lithique avec un gréement fixe. Le secteur Araqama Ayllu (secteur cérémoniel) est accessible par l’ancienne place Manyarqui et se caractérise par des constructions monumentales en pisé et en pierre. Dans la partie inférieure, il y a des enceintes qui atteignent une hauteur qui varie de 2,20 m. à 7.00m. construit en adobe et qui sont associés à des sources d’eau cérémonielles, mettant en évidence « le bain Ñusta », qui correspond à une fontaine taillée dans une seule pièce de granit.

Dans la partie supérieure, se détache le Temple du Soleil, qui correspond à une structure composée de six gros rochers sculptés, associés à un « Intihuatana » et des enceintes qui servaient d’observatoires astronomiques. Actuellement, ce secteur est en bon état de conservation, en raison du fait que des travaux d’entretien sont effectués par le ministère de la Culture.

Site archéologique de Pinkulluna

Il est situé dans le parc archéologique d’Ollantaytambo, il a une superficie de 8400,00 m2, situé sur un éperon rocheux dans la partie supérieure du district, actuellement considéré comme une colline sacrée de nature productive et cérémonielle. Cet ensemble architectural est composé de trois enceintes de forme rectangulaire avec 14 ouvertures d’accès, avec des fenêtres en façade, d’une hauteur comprise entre 4,00 et 7,00 m. construit avec un matériau lithique (ardoise) et joint avec du mortier de boue, où vous pouvez voir le traitement du sol et des murs enduits de boue, dans un état de conservation correct

Site archéologique de Choquecancha Ushnu

Il est situé dans le quartier de Lares, il a une superficie de 300,00 m2, il est situé sur une plaine aménagée autour d’un espace ouvert (actuellement délimité par le temple, les maisons, le poste médical et la salle communale) ; il s’agit d’une enceinte cérémonielle définie comme « Ushnu », elle comporte une ouverture d’accès principale à double jambage, 14 niches trapézoïdales et 17 niches construites en pierre de type schiste ardoisier avec mortier de boue jaunâtre, on voit aussi que les murs Ils ont une pente de 10 %. L’état de conservation de cette structure est médiocre du fait qu’actuellement la partie supérieure de celle-ci est occupée par les habitations des habitants de ce centre peuplé.

Site archéologique d’Hawqani

Situé dans le district de Lares, d’une superficie de 40,00 hectares, situé dans une chaîne de falaises abruptes et de collines escarpées, formées par des affleurements de roche métamorphique, sur lesquels cet important site archéologique a été construit, qui se compose de divers des secteurs tels que : Manto, Qoriwayrachina, Chaupimarka, Llukumarka, Hawqani, Taqeorqo, Machuyoq, entre autres ; qui bordent les rives des fleuves Lares et Amparaes. Il correspond à un établissement qui remplissait des fonctions de nature résidentielle, administrative, cérémonielle et productive ; occupant stratégiquement les vallées et les pentes des rivières Lares et Amparaes. Il est composé d’enceintes rectangulaires, circulaires et ovoïdes, associées à des terrasses agricoles (andenerías) qui ont été construites avec des pierres de schiste ardoisier avec du mortier de boue.

Site archéologique de Markaqocha

Il est situé dans le quartier d’Ollantaytambo, il a une superficie de 6 000,00 m2, et est situé sur une terrasse fluviale, où l’on peut voir des enclos, des chullpas, des qochas, etc., avec des enclos rectangulaires et des chullpas circulaires. Certaines enceintes ont des ouvertures d’accès et des fenêtres trapézoïdales, observées dans certains murs enduits de boue. Les murs des enceintes atteignent une hauteur qui varie de 1,20 m. à 6,50 m. dont le matériau de construction est la pierre d’ardoise, jointe avec du mortier de boue. L’endroit était de nature cérémonielle et résidentielle ayant une affiliation culturelle pré-inca et inca.

Site archéologique de Pumamarka

Situé dans le quartier d’Ollantaytambo, il a une superficie de 800,00 m2, composé d’enceintes, d’entrepôts, de murs, de chullpas, etc.; les enclos ont un plan au sol rectangulaire et les qolqas ont un plan au sol circulaire avec des ouvertures d’accès trapézoïdales et des fenêtres de caractéristiques similaires, sur les murs il y a des preuves de plâtrage avec de la boue. Le matériau de construction est une pierre de type calcaire et ardoise, jointe avec du mortier de boue. L’endroit avait un caractère résidentiel et militaire à l’époque inca, pour être entouré de murs qui entourent l’ensemble du site.

Site archéologique d’Ancashmarka

Ankasmarka, un mot quechua qui se traduit par la ville de l’aigle ; berceau d’importants habitants pré-incas et incas. C’est une ville construite à un endroit stratégique de la vallée et des Andes, à cet endroit se trouvent des sentiers, des dépôts de nourriture, des routes incas et de nombreuses plates-formes agricoles.

La Vallée Sacrée des Incas est l’un des endroits à ne pas manquer lors de votre voyage au Pérou ; les grandes constructions héritées des cultures pré-inca et inca stratégiquement situées dans ce paradis terrestre, avec des paysages impressionnants et des cieux magnifiques comme à Ankasmarka ; quand le soleil brille sur eux. Sa configuration géographique en fait un lieu idéal de repos et de promenades.

Vous pouvez voir plus de 600 constructions datant de l’époque pré-inca et inca, des gréements rustiques avec de la boue comme finition finale, des constructions de forme circulaire ; des pierres locales ont été utilisées pour sa construction, en particulier de la pierre d’ardoise et de la boue. Le diamètre des constructions est de 4 par 3 mètres de diamètre avec une porte d’un mètre.

Dans la partie basse se trouvent d’autres types de constructions, ce sont des structures rectangulaires celles-ci étaient destinées à l’habitation. Il traverse le côté du ruisseau Cha’ipa. Nous pouvons également voir les vestiges d’une ancienne route Inka, qui est encore utilisée à ce jour. Ankasmarka était un centre peuplé et ses habitants se consacraient au pâturage, en particulier aux camélidés.

Unu Urqo

Ce complexe archéologique est situé dans la Vallée Sacrée des Incas, tout près de la ville de Calca (à environ deux kilomètres) et à une altitude de 2 930 mètres d’altitude. De la route qui relie Urubamba à Calca, nous pouvons voir une belle terrasse entièrement reconstruite en pierre taillée et qu’aujourd’hui ses larges terrasses sont encore utilisées pour la culture du maïs.

Cet endroit est constitué d’un énorme rocher qui atteint six mètres de haut. Il ressemble à un crapaud et semble avoir été travaillé. Sa tête est tournée vers l’est. En face de la tête se trouve le corps rainuré d’un serpent à travers lequel l’eau glissait jusqu’à ce qu’elle coule dans une fontaine bien sculptée imitant la tête d’un serpent aux grands yeux ronds.

Autour du Waca se trouvent d’autres enclos plus petits et bien répartis. Dans plusieurs de ces enceintes, on peut voir différentes niches et portes d’accès. Le matériau utilisé pour tout ce complexe sacré est la pierre taillée et jointe avec du mortier d’argile.

FLORE REPRÉSENTATIVE DU TREK DES LARES

Le département de Cusco, pourrait-on dire sans crainte de tomber dans des erreurs inutiles, a tout pour plaire. C’est, dirons-nous, un petit pays dans un autre. Ses climats variés, produit de la profusion d’étages écologiques, son relief impressionnant et sa proximité avec la zone tropicale de la planète déterminent l’existence parmi ses plis d’une diversité biologique unique, incomparable. Il ne faut pas oublier, en outre, que le Pérou est considéré comme l’un des sept pays mégadivers de la planète en raison des écosystèmes variés créés par la cordillère des Andes lorsqu’elle s’élève au-dessus du continent et de l’action des courants marins qui baignent son vaste littoral. .
Les traités de géographie indiquent que dans les ravins profonds et les zones intermédiaires, les forêts formées par de nombreuses espèces d’arbres, de conifères et de feuillus sont typiques. Dans les zones basses, en revanche, les fougères, les roselières, les aulnes et les plantes ornementales à fleurs de saison sont courantes. Dans la zone quechua et puna, ichu, queuña, waqo, achupalla de monte, raqui-raqui, moqo-moqo, jucucha, huejontoy, tabaquillo, paico et tintin prédominent. Pleine vie et nature sur le toit du monde.
La situation des forêts indigènes du Pérou est doublement grave, en les abattant ou en les brûlant, l’une des activités qui endommage le plus les écosystèmes andins, non seulement la fourniture de précieux services environnementaux est perdue, mais la flore et la faune qui ont permis l’insurrection de la vie sur le territoire que nous occupons.
Les forêts andines sont variées, dans chacune d’elles différentes espèces d’arbres prospèrent. Sur la route d’Ausangate, où les queuñas, les chachacomos, les unkas, les tayankas, les wancartipas, les wamaq’eros, les chuyllures, les jalastos, les siracas, les t’astas, les capulí-pishay perdurent, la vie naturelle fait la différence.

Voici les arbres les plus remarquables du Lares Trek :

La Queuña (Polylepis spp):
C’est un arbre extrêmement résistant à l’altitude et au froid typique des hauts plateaux andins. Il a été prouvé qu’il peut vivre au-delà de 4 500 mètres d’altitude. Les Queñuales, en particulier celles que l’on trouve dans la chaîne de montagnes de Vilcanota, abritent une faune et une flore très variées qui se caractérisent par leur haut niveau d’endémisme. Les forêts de cette espèce régulent le climat, préviennent l’érosion des sols et stockent de grandes quantités d’eau qui finissent par alimenter le cours des sources et des puquios.

Le Pisonay (Erythrina edulis) :
Pajuro, haricot ou cèdre rouge est un arbre commun aux zones tempérées du Pérou, où on le trouve ornant les places principales de certaines de ses villes avec sa taille. Son feuillage feuillu, ses fleurs rouges et sa taille incomparable le distinguent des autres arbres indigènes, généralement petits et robustes. On sait qu’il était cultivé et utilisé par les Incas. Ses fruits, savoureux, servent de nourriture et ses feuilles, fleurs, écorces et racines sont utilisées pour soigner divers maux et comme contraceptif en milieu rural.

Le Chachacomo (Escalonia resinosa) :
C’est un arbre au tronc rouge vif qui était utilisé par les Incas pour teindre les tissus de coton et de laine beiges. Ses feuilles étaient utilisées pour préparer des infusions utiles comme tonique cérébral. Son bois est un excellent combustible et les chaquitacllas sont fabriqués à partir de ses branches, la charrue la plus connue des anciens Péruviens ; Il est possible que les keros, les vases d’apparat qui éblouissaient les conquérants, aient également été fabriqués à partir du bois de cet arbre.

L’Aulne (Alnus jorullensis) :
Huayau ou Lambrán est un arbre de bonne taille qui peut atteindre 10 à 15 mètres de hauteur et se répartit entre 2 500 et 3 300 mètres d’altitude dans les hautes terres péruviennes. Il pousse dans les ravins et en bordure des fermes : c’est un arbre qui, grâce à sa cime ouverte qui laisse filtrer le rayonnement solaire, ne perturbe pas la croissance des plantes agricoles.

La Ccolle (Buddleja coriacea) :
Qolle, Quishuar ou Puna Quishuar est un grand arbre droit avec une cime globuleuse vert foncé. Au temps des Incas, son bois était utilisé pour la construction de maisons et la fabrication d’instruments et ses feuilles comme remède efficace contre les rhumatismes. Actuellement, les paysans l’utilisent comme haie vive ou « mur de soutènement ». Son feuillage fournit un bon engrais aux fermes. Outre les usages cités, la Ccolle fournit des bois d’excellente qualité pour la fabrication de poutres, portes, fenêtres, linteaux et pour l’élaboration d’outils agricoles (jougs, charrues, tacllas) ainsi que pour l’artisanat et les étais. Il résiste à la pourriture et aux champignons même lorsqu’il reste dans l’eau, d’où son utilité pour la fabrication de vannes et de parties de canaux d’irrigation.

Le Sauco (Sambucus peruviana) :
O Tilo est un arbre de 3 à 6 m de haut qui, dans de bonnes conditions, peut atteindre 12 mètres. Son fruit, au goût agréable, est comestible et sert à la confection de gelées et de confitures. Un bois solide est obtenu à partir de son tronc, qui est très apprécié pour la construction dans les zones rurales. Ses feuilles sont utilisées pour teindre et à partir de ses tiges des quenas et des soufflantes sont fabriquées pour attiser le feu. Il est également utilisé comme haie vive, brise-vent et répulsif antiparasitaire.

Le Molle (Schinus molle) :
C’est l’un des arbres les plus visibles dans les villes et les routes du centre de la province. Il est utilisé depuis l’Antiquité pour nettoyer et détoxifier les voies urinaires et les reins. Egalement utile pour combattre les rhumatismes, avec les branches, les feuilles et les fruits on prépare un bain très efficace pour combattre le mal de la peur. La cendre est utilisée pour fabriquer du savon et l’écorce pour teindre la laine ou le coton en jaune. Ses fruits, secs et moulus, sont un substitut idéal au poivre. C’est un antifongique et un puissant remède contre les infections respiratoires bactériennes et virales. Il sert également, entre autres, d’insecticide.

Le Quishuar (Buddleja incana) :
Un arbre qui pousse jusqu’à 8 m de haut, se caractérise par une tige droite et une écorce externe fissurée, de couleur ocre clair. Il est commun dans les hautes terres de l’Équateur, du Pérou et de la Bolivie. Il tolère une forte pierrosité et ses besoins en humidité sont modérés. En raison de son feuillage dense, il est utilisé pour faire des clôtures de périmètre et une protection contre les vents froids. En raison de son excellente qualité, de sa durabilité et de sa résistance, il est utilisé dans la construction, l’ébénisterie et les accessoires.

FAUNE REPRÉSENTATIVE DU TREK DES LARES

Le lama (Lama glama) et l’alpaga (Vicugna pacos) sont les deux espèces les plus représentatives de la faune variée  d’une grande partie des Andes péruviennes. Dans notre pays, apparemment, la domestication des deux camélidés sud-américains a dû avoir lieu il y a cinq mille ans. Le guanaco (Lama guanicoe) et la vigogne (Vicugna vicugna), les deux espèces restantes du quatuor de ces mammifères andins, ont survécu à l’état sauvage jusqu’à ce jour. D’un point de vue écologique, les camélidés sud-américains se sont parfaitement adaptés à l’environnement qu’ils habitent. Les herbes naturelles qu’ils consomment sont appropriées à leur nutrition et le rembourrage de leurs sabots ne détruit pas les sols délicats des hauts plateaux andins où ils sont habituellement élevés par les descendants des lamichos et des paqocheros des hautes montagnes de notre pays. Vigognes et guanacos partagent les prairies des hauts plateaux de Cusco avec un ongulé bien connu des promeneurs qui font le tour d’Ausangate.

Le taruca (Hippocamelus antisensis) :
Cerf andin, un cerf d’une grande beauté qui habite les zones les plus élevées de la chaîne de montagnes Vilcanota, dans les prairies, très attentif à la présence humaine. Herbivore, il se nourrit généralement de lichens et d’herbes sauvages et, comme le cerf, l’espèce a des bois frappants, en l’occurrence une double corne sur le front. La perte de la qualité de son espèce est en situation de vulnérabilité et on estime qu’en trente ans elle aura perdu, si les conditions actuelles de dégradation perdurent, trente pour cent de son habitat.

Vizcacha (Lagidium viscacia):
Un rongeur apparenté aux chinchillas, très commun au Pérou, au centre de la Bolivie, dans tout le Chili et dans l’ouest de l’Argentine. On pourrait facilement le confondre avec les lapins de garenne : son pelage jaune ou gris est épais et doux à l’exception de la queue qui est noire. Ses oreilles sont couvertes de poils. Les vizcachas se nourrissent d’ichu et sont une attraction alimentaire pour les chats sauvages qui vivent dans les montagnes d’Ausangate :
Le chat andin (Leopardus jacobita) :
Osqollo, osqo misi ou chinchay un félin gravement menacé dont la population au Pérou est inférieure à 2 500 individus et le chat Pajonal (Leopardus colocolo).

Puma des Andes (Puma concolor):
Le deuxième plus grand félin d’Amérique et le quatrième du monde après le lion, le tigre et le jaguar. Commune sur notre continent du Canada à la Patagonie, la variété qui habite les Andes péruviennes est capable de s’adapter à presque tous nos écosystèmes. Il se caractérise par être agile, insaisissable, silencieux et fort. Évitez les confrontations inutiles avec d’autres animaux, y compris les humains. D’apparence similaire aux lionnes africaines, les mâles peuvent peser jusqu’à 100 kilogrammes, tandis que les femelles pèsent jusqu’à 64 kilogrammes. C’était un animal sacré au temps des Incas, à tel point que la ville de Cusco, la Llaqta Sagrada, a été construite en suivant les grandes lignes de son anatomie extraordinaire.
Si vous avez de la chance et conduisez prudemment le long des routes rurales de la province, vous croiserez peut-être une partie de la fabuleuse faune locale.

Lares est l’habitat de l’opossum à oreilles blanches ou carachupa ittuto (Didelphis albiventris), de la chauve-souris andine (Histiotus montanus), du renard roux ou atoj, ainsi que du renard andin (Pseudalopex culpaeus), de la moufette, añas ou mouffette (Conepatus chinga). , la belette ou achocalla catay (Mustela frenata), la souris pajonal (Akodon subfuscus), la souris Darwin ou souris à grandes oreilles (Phyllotis darwini), le cobaye sauvage, cobaye ou cowi kututo (Cavia porcellus), le sacha guinea cochon, cochon d’inde bighorn ou poronccoy (Cavia tschudii).

Condor des Andes (Vultur gryphus):
Pour être un oiseau lié à l’histoire des hommes et des femmes qui ont peuplé Cusco et le monde andin. Les Incas le considéraient comme « le messager des dieux » (Apu Kuntur) et avec le puma et le serpent il faisait partie d’une trilogie animale liée au sacré. L’imposant oiseau est représenté à l’un des points du chakana et l’une des salles les plus visitées du Machu Picchu est précisément le soi-disant « Temple du Condor ». En raison de sa capacité à voler jusqu’à des hauteurs de 5 000 mètres au-dessus du niveau de la mer, le condor était le seul animal de la vision du monde inca capable de communiquer avec le monde des dieux et des étoiles. Au Pérou, l’espèce est en danger du fait de la perte de ses habitats et de la mort par empoisonnement due à la profusion de carcasses pour contrôler les prédateurs du bétail (pumas et renards). Selon le Livre rouge des espèces menacées.

Colibri géant (Patagona gigas):
Un habitant distingué de la partie centrale de la province est le colibri andin ou colibri géant, le plus grand colibri du monde. Aviateur intrépide, il atteint facilement les 23 cm de taille. Son bec, droit et épais, mesure 5 cm.
On le trouve généralement dans des habitats arides entre 2 000 et 3 400 mètres d’altitude où il fréquente les arbustes, les arbres et les cactus, de préférence colonnaires. Il est très territorial et agressif, chassant souvent d’autres colibris tout en planant avec des battements d’ailes remarquablement lents, gardant sa queue ouverte. Leur régime alimentaire comprend du nectar et des insectes volants.
Les Huallatas (Chloephaga melanoptera)
L’oie andine ou huashua habite les terres ouvertes à herbe courte dans les zones marécageuses des vallées humides. Aussi les abords des lacs et des étangs. On les trouve en couples ou en groupes dispersés, les mâles sont généralement plus grands que les femelles et atteignent une taille d’environ 90 cm. Les deux sont blancs avec un bec et des pattes roses.
Un autre habitant des marécages, des rives des lacs et des champs inondés est le yanavico (Plegadis ridgwayi) ou puna ibis, commun entre 3 200 et 4 500 mètres d’altitude.

Autres oiseaux très fréquents dans les zones visitées par les guides et randonneurs : cormoran néotropical (Phalacrocorax brasilianus) ou cushuri, canard des Andes (Anas flavirostris), canard puna (Anas puna), héron blanc (Ardea alba), héron huaco (Nycticorax nycticorax), Bandurria andine (Theristicus branickii), buse puna (Buteo poecilochrous), caracara andine (Phalcoboenus megalopterus), échasse blanche (Himantopus melanurus), colibri faucille à queue cannelle (Eutoxeres condamini), pic andin, pic ou gargacha (Colaptes rupicola puna), cinclodes royales ou churrete royale (Cinclodes aricomae), taureau à poitrine cendrée ou taureau queñuales (Anairetes alpinus), grive chiguanco (Turdus chiguanco chiguanco), gros-bec-ventidorado (Pheucticus chrysogaster), cacique à bec jaune (Amblycercus holosericeus) .

LES ÉCOSYSTÈMES PENDANT LE TREK DU LARES

Pendant le parcours de toutes les sections du Lares Trek, on peut voir des écosystèmes terrestres et d’eau douce, dont les conditions et la distribution sont affectées par la cordillère des Andes, pour cette raison toutes ces formations sont considérées comme des écosystèmes andins, elles sont les moins connues et les les plus menacés, principalement par la déforestation et la dégradation dues à l’expansion des activités agricoles.
Zones de vie et écosystèmes du Lares Trek
La section de Lares à Huaran, est composée de différents écosystèmes, les caractéristiques climatiques et la physiographie des Andes tropicales constituent une région unique avec une grande diversité d’habitats, produit de gradients spatiaux et environnementaux complexes de la chaîne de montagnes andine, en plus aux paysages Ils sont constitués d’associations de prairies et de puna, de fourrés épineux humides et de hautes forêts andines, où se développe une grande diversité de flore et de faune, ainsi que d’importantes espèces endémiques; Cette variété de formations végétales due au climat et à la physiographie permet à l’homme de cultiver des variétés différentes, favorisant l’expansion des populations dans ces zones.

a.- Broussailles Humides des Vallées Inter-Andines :

Cette formation végétale se caractérise par la prédominance d’une végétation buissonnante dominante, semi-dense et ils peuvent mesurer jusqu’à 3 mètres de hauteur. Ces fourrés se développent dans les ravins situés entre les vallées inter-andine et méso-andine, de 2 500 à 3 800 mètres d’altitude.
Associé à la végétation buissonnante, il est possible de trouver certaines espèces d’arbres d’habitat humide. Les espèces les plus fréquentes sont : Escallonia resinosa, Escallonia mytilloides, Baccharis latifolia, Baccharis chilco, Baccharis sp, Berberis boliviana, Berberis carinata, Berberis lutea, Monnina salicifolia, Oreopanax sp, Brachyotum sp, Mirsine andina, Duranta armata, Saracha punctata et autres. À l’heure actuelle, une faible proportion d’herbes et d’arbustes sont extraits de ces fourrés à des fins domestiques (médicaments, bois de chauffage, etc.), ils sont également soumis à un pâturage extensif par les bovins et les moutons, ainsi qu’à l’ouverture de zones au sein de ces fourrés pour l’activité agricole.

b.- Broussailles boisées subhumides des vallées interandines :

Ils se caractérisent par la prédominance d’une végétation arbustive associée à des essences d’arbres dispersées ; ces fourrés boisés peuvent atteindre des hauteurs de 4 à 5 mètres. Ce type de végétation se situe de 1 300 à 3 800 mètres d’altitude et se développe sur les reliefs vallonnés à très accidentés des vallées inter-andines des Bassins de Vilcanota.
Les espèces d’arbres présentes dans ces fourrés sont : Oreopanax ichnolobus, Saracha punctata, Saracha spinosa, Duranta mandonii, Duranta armata, Gynoxys spp, Hesperomeles escallonifolia, Smallanthus sp, Boconia sp, Vallea stipularis, Escalonia resinosa, Escallonia myrtilloides, Polylepis racemosa, etc. Les espèces de la strate arbustive sont prédominantes dans ce type de végétation, dont les espèces les plus importantes sont : Colletia spinosisma, Baccharis odorata, Baccharis chilco, Barnadesia horrida, entre autres.

Actuellement, ces fourrés boisés font l’objet d’une extraction sélective d’espèces arbustives à usage domestique, et une faible proportion d’espèces arbustives et herbacées sont utilisées à toutes sortes d’usages.

c.- Prairies de Puna :

Elle se caractérise par la présence de graminées ou graminées d’une hauteur de 50 cm, ces pelouses sont développées dans les zones à pentes moyennement inclinées et sur les pentes caillouteuses : Les espèces qui prédominent dans ces pelouses sont : Agrostis perennas, Aciachne pulvinata, Agrostis pulvinata, Calamagrostis rigescens, Calamagrostis vicunarum, Calamagrostis amoena, Calamagrostis heterophylla, Festuca orthophylla, Festuca dolychophylla, Festuca orthophylla, Poa spp; Ces prairies sont associées à une végétation herbacée arbustive, dont les espèces importantes sont : Hypochoeris taraxacoides, Alchemilla pinnata, Arenaria lanuginosa, Cerastium triviale, Bomarea dulcis, Bomarea dolichophylla, Halenia bella, Gentianella sp, Gentiana postrata, Arenaria lanuginosa, Perezia pungens, Werneria villosa, Bidens triplinervia, Gnaphalium dombeyanum, Gamochaeta americana, Gamochaeta purpurea et autres.

d.- Punagrass :

Ce type de végétation se situe dans les parties les plus hautes et se caractérise par des associations de graminées et d’herbes de petite taille, elles se situent entre les parties les plus chaudes et les moins exposées aux variations climatiques et aux conditions édaphiques. favorable. Les espèces les plus importantes de cette formation végétale sont : Calamagrostis vicunarum, Calamagrostis minima, Calamagrostis ovata, Calamagrostis rigescens, Stipa mucronata, Oriethales integrifolia, Poa humillina, Paspalum pigmaeum, Carex sp, Agrostis sp, Hypericum sp, Aciachne pulvinata, Lepechinia meyenii, Festuca rigescens, Muhlembergia peruviana, Paspalum pigameum, Aciachne pulvinata, Azorella biloba, Hypochoeris spp, Eleocharis retroflexa, Luzula peruviana, Trifolium sp, Gentiana postrata, Gentianella spp, Muehlembeckia volcanoca, Solanum acaule, Viola sp, Valeriana sp, Senecio sp, etc.

e.- Zones humides andines :

Ils se caractérisent par la présentation d’associations denses d’espèces de strates herbacées, qui occupent des lieux aux pentes douces à faiblement inclinées et sur des sols recouverts d’eau, en raison de la présence de cours d’eau provenant de sources d’eau d’origine glaciaire ou d’aquifères. Ils abritent une diversité d’espèces de plantes herbacées

f.- Forêt humide des vallées inter-andines :

Ce type de forêt se caractérise par être situé dans les ravins humides des vallées inter-andines, de 2 600 à 3 800 mètres d’altitude. Ils présentent une végétation arborée dense avec une hauteur pouvant atteindre 10 mètres. Les espèces d’arbres qui prédominent dans ces forêts sont : Myrcianthes oreophylla, Myrcianthes indiferens, Duranta mandonii, Duranta armata, Hesperomeles lanuginosa, Weinmannia spp, Citharexylum herrerae, Citharexylum dentatum, Gynoxys aff nitida, Gynoxys longifolia, Buddleja montana, Escallonia resinosa, Escallonia myrtilloides, Polylepis racemosa, Saracha punctata, Sambucus peruviana, Alnus acuminata, Aegiphila morototoni, Juglans neotropica, Clusia sp, Erythrina edulis, Buddleja coriacea, Buddleja longifolia, Myrsine pseudocrenata, Myrsine andina, Hesperomeles escallonifolia, etc. Les espèces arbustives les plus importantes sont : Brachiotum naudinii, Baccharis odorata, Baccharis chilco, Baccharis latifolia, Piper sp, Maytenus sp, Acalipha aronioides, Barnadesia horrida, Senna birrostris, Berberis spp, Rubus sp, Calceolaria engleriana, Calceolaria spp, Satureja boliviana, Rubus roseus.

QUI SONT LES CUISINIERS ET LES MULETS DU LARES TREK ?

Andean Great Treks a pour politique de travail d’embaucher tout son personnel d’exploitation dans les communautés entourant le Lares Trek. C’est ainsi que nous dispensons la formation correspondante à tous les ouvriers de cuisine et muletiers sur le travail de servir les touristes. Sur la route de Lares Trek, nos travailleurs viennent des communautés de Pampa Llaqta, Cuncani, Quiswarani, Lares, Cancha Cancha, Wacawasi, Choquecancha.

Fonctions du chef au lares trek:

Le cuisinier est la personne en charge de la préparation des aliments. Pendant les trois premiers jours, le même, qui va de l’avant avec le muletier (responsable des mulets) et les mulets (animaux de bât), pour pouvoir préparer la nourriture et faire les tentes, de cette façon, a tout prêt pour l’arrivée des passagers.

Fonctions des muleters dans lares trek :

Le muletier est la personne chargée de diriger les mules, de préparer le chargement, entre autres, le muletier, comme le cuisinier, va de l’avant pour préparer tout le matériel avant l’arrivée des passagers. Il sera le personnel de soutien qui accompagnera le groupe jusqu’au troisième jour.

DOIS-JE LOUER UN CHEVAL SUPPLÉMENTAIRE ?

Si la balade vous inquiète, vous avez la possibilité de louer un cheval supplémentaire. Le coût est de 60,00 USD. Vous ne pouvez rouler que les deux premiers jours du trek. Dans les derniers jours, vous aurez parfois la possibilité de vous désinscrire et de prendre une voiture ou un train pour certaines étapes du trek. De plus, vous devez garder à l’esprit que le premier jour, vous emprunterez un itinéraire différent de celui de ceux qui choisissent de marcher. Vous n’avez pas à organiser cela à l’avance.

COMMENT SONT LES REPAS SUR LE LARES TREK

Les trois premiers jours, vous pourrez profiter de votre nourriture en plein air accompagnée de superbes vues offertes par Dame Nature, le personnel chargé de préparer votre nourriture transportera des ustensiles de cuisine tels que : cuisines, tables, ustensiles de cuisine, tentes à manger, cuisine , fournitures, etc.

Pendant le trek de Lares, des plats du Pérou et de la région de Cusco sont généralement servis, généralement au petit-déjeuner un buffet est préparé où vous pouvez trouver des boissons chaudes (lait, café, flocons d’avoine, infusions), des œufs brouillés, de la salade de fruits, des yaourts, des céréales andines, crêpes, entre autres. Pendant le déjeuner et le dîner, une variété de repas sont servis avec la seule différence qu’au dîner, les entrées sont omises afin de présenter une option légère.

Parmi les plats à déguster nous vous présentons :

Entrée

  • Ceviche de champignons
  • guacamole avec nachos
  • salades composées

Soupes

  • soupe aux légumes
  • crème de quinoa
  • Cassuela à la minute

Plats principaux

  • longe sauté
  • truite frite
  • truite roulée

désert

  • platanillos flambés
  • donjons

Remarque : Si vous avez des restrictions alimentaires, il est nécessaire d’en informer l’agence de voyage, afin qu’elle puisse anticiper l’information du chef en charge et éviter les désagréments avec la nourriture en cours de route.

À PROPOS DES POURBOIRES AUX CUISINIERS ET AUX PORTEURS

Il faut préciser que cet acte n’est pas obligatoire, d’autant que le cuisinier et le muletier ont une rémunération pour les services rendus. Cependant, le don est volontaire. Mais, c’est devenu coutumier au fil des ans, en partie, c’est une façon de contribuer à l’économie de ces travailleurs puisqu’il s’agit majoritairement de personnes à faible revenu du milieu rural.

Par conséquent, laisser votre don sera un moyen d’encourager ces personnes à poursuivre la réalisation de cette activité.

INFORMATIONS ESSENTIELLES DE VOYAGE

INFORMATIONS ESSENTIELLES DE VOYAGE ESSENTIAL TRIP INFORMATION

Vous voulez un aperçu approfondi de ce voyage? Essential Trip Information fournit tout ce que vous devez savoir sur cette aventure et plus encore.

Afficher les Informations Essentielles sur le Voyage

MEILLEURE SAISON POUR VOYAGER

Le meilleur moment pour visiter le Pérou est pendant la saison sèche, entre mai et novembre, lorsque le temps est sec et lumineux, avec des précipitations plus fréquentes entre novembre et avril.

JANVIER
Chaud - Forte pluie 15 °C / 5 °C
FÉVRIER
Chaud - Forte pluie 15 °C / 4 °C
MARS
Chaud - Pluie légère 15 °C / 4 °C
AVRIL
Chaud - Chaud 15 °C / 3 °C
PEUT
Chaud 14 °C / 0 °C
JUIN
Chaud 20 °C / -5 °C
JUILLET
Chaud 14 °C / -3 °C
AOÛT
Chaud 14°C / -1 °C
SEPTEMBRE
Chaud 15 °C / 3 °C
OCTOBRE
Chaud - Chaud 16 °C / 3 °C
NOVEMBRE
Chaud - Chaud 16 °C / 4 °C
DÉCEMBRE
Chaud - Pluie légère 16 °C / 5 °C

PRIX ET DISPONIBILITÉ

PRIX ET DISPONIBILITÉ

MAR 2023 - DEC 2023 Prix à partir de
$ 598 USD Per Person $ 630 USD
Noter

Un minimum de $ 100 USD par personne est requis pour réserver cette visite, et le solde sera payé à l'arrivée au Pérou, au bureau de Cusco.

Contactez votre responsable des réservations pour plus d'informations.

Sélectionnez votre date de départ préférée pour continuer.
Sélectionnez les passagers Montant
2 Limite de quantité !
Sélectionnez une date sur le calendrier!

<br />
<b>Notice</b>:  Uninitialized string offset: 0 in <b>/var/www/vhosts/andeangreattreks.com/httpdocs/wp-content/themes/agt/single.php</b> on line <b>72</b><br />

Que pouvez-vous attendre de nos

Peru Treks

Rien ne vous rapproche d’un pays que de le parcourir à pied, et nous proposons des voyages adaptés aux randonneurs de tous niveaux et de tous intérêts.

A quel point dois-je être en forme ?

Tous nos voyages à pied sont classés de «facile» à «difficile à difficile». Sur nos itinéraires de voyage en ligne, vous trouverez un tableau indiquant les distances de marche quotidiennes, les horaires et des informations sur l’itinéraire, y compris le terrain, l’altitude. En règle générale, aucune formation spécifique n’est nécessaire, mais vous vous sentirez peut-être plus à l’aise si vous marchez plusieurs fois avant votre voyage.

Comment sera le groupe ?

Comme pour tous nos voyages, chaque groupe est différent, mais le groupe « moyen » se compose d’environ la moitié des couples et la moitié des voyageurs en solo – tous partageant la passion d’explorer le monde à pied. Vous aurez toujours quelqu’un pour vous tenir compagnie tout au long du parcours, mais vous n’aurez pas toujours à marcher ensemble. Dans la mesure du possible, votre accompagnateur Andean Great Treks permettra à chacun de marcher à son rythme en se regroupant régulièrement le long du parcours.

Aurai-je besoin de marcher tous les jours ?

La plupart de nos randonnées dans les montagnes du Pérou et de Cusco, comme le chemin classique de l’Inca jusqu’au Machu Picchu, Ausangate Trek, Lares Trek, Ancascocha Trek, Salkantay Trek, impliquent une moyenne d’heures de marche de 7 à 8 heures par jour, ce calendrier comprend des arrêts pour prendre des photos, déjeuner, pauses pour récupérer l’énergie, et le plus important nous nous adaptons à votre rythme de marche. Ce style de voyage détendu implique de connaître toutes les attractions plus en profondeur.

Qu'en est-il de la logistique ?

Sur presque tous nos voyages à pied, des porteurs ou des mulets transporteront tout le matériel de camping, ainsi votre bagage principal sera transporté pour vous. Nous vous recommandons de marcher avec un sac à dos léger, vous emporterez de l’eau, des collations, un appareil photo, une petite trousse de premiers soins et tout vêtement supplémentaire ou protection solaire. Lors de randonnées plus éloignées ou difficiles, des guides supplémentaires sont là pour aider le guide touristique principal et fournir un soutien au groupe.

ANDEAN TREKS FAQs

COMBIEN DE JOURS D'ACCLIMATATION RECOMMANDEZ-VOUS AVANT DE COMMENCER UN PROGRAMME ?

La période d’acclimatation est très importante pour que nos voyageurs profitent de l’expérience. Nous suggérons un minimum de 3 ou 4 jours du séjour précédent dans la ville de Cusco, la Vallée Sacrée des Incas ou le Machu Picchu. Nous vous recommandons de consulter les programmes d’acclimatation que nous avons préparés pour vous sur notre site Web.

QUELLES SONT LES ALTITUDES DANS LES CAMPING ?

L’altitude moyenne de nos camps dans les circuits de trekking est de 3 500 mètres d’altitude. En effet, l’un des circuits où l’on dort le plus en altitude est l’Ausangate Trek, où vous aurez des jours pour monter les tentes à 4 300 mètres d’altitude. N’oubliez pas que le Pérou a des sommets enneigés qui atteignent jusqu’à 6 700 mètres d’altitude.

COMMENT L'ALTITUDE PEUT-ELLE M'AFFECTER ?

A partir de 3 000 mètres d’altitude, les symptômes du « mal de l’altitude » varient selon les personnes, voire ne se manifestent pas. Cependant, parmi les plus courants figurent les maux de tête, les étourdissements, les nausées, la perte d’appétit et l’insomnie. Par conséquent, en arrivant dans la ville de Cusco, située à 3 400 mètres d’altitude, nous recommandons à nos voyageurs de bien se reposer, de boire beaucoup d’eau, de manger des repas légers et de marcher plus lentement. Aussi, il faut éviter les boissons alcoolisées et les cigarettes. Les symptômes peuvent être atténués par des médicaments de haute montagne tels que DIAMOX ou des produits similaires, mais nous vous suggérons de consulter votre médecin avant le voyage.

DOIS-JE PORTER MES PROPRES BAGAGES ?

Sur le sentier, les randonneurs devront emporter un sac à dos (équipement photo, bouteille d’eau, couches supplémentaires, vêtements de pluie et autres accessoires dont vous pourriez avoir besoin sur le sentier.) Les chevaux et les lamas transporteront votre sac de sport jusqu’au prochain site de camping.

QUELLES SONT LES MESURES DE SÉCURITÉ DANS LE SENTIER ?

L’entreprise fait les plus grands efforts pour offrir une expérience sûre et inoubliable, pour cette raison, les guides de trekking sont constamment en communication avec le bureau central via des téléphones satellites, assurant le bien-être de chaque passager. Nos guides sont formés aux techniques de sauvetage et secourisme d’urgence en plein air, ces cours sont élaborés annuellement et ont les normes de la première intervention en pleine nature. En tout temps, nous avons de l’oxygène et du matériel de premiers soins. En cas d’éventualité, un directeur médical répondra à nos questions 24 heures sur 24. En plus des animaux qui portent les bagages nous avons des chevaux pour aider les marcheurs fatigués ou désireux de monter. Nous vous recommandons de souscrire une assurance voyage.

ANDEAN GREAT TREKS TOURS DIFFÉRENCE

ANDEAN GREAT TREKS TOURS DIFFÉRENCE

CONNAISSANCE ET EXPÉRIENCE

Chaque séjour de Andean Great Treks a été soigneusement planifié et conçu par nos spécialistes. Ils s’appuient sur leur propre expérience de voyage et sur les conseils et l’expertise de nos partenaires locaux pour créer de superbes vacances. Nos spécialistes s’engagent à rendre chaque aspect fluide et agréable ; ils veulent vraiment s’assurer que les vacances qu’ils créent vous laissent de merveilleux souvenirs durables.

VISITES INCROYABLES ET  AUTHENTIQUES

Chaque voyageur Andean Great Treks est accompagné d’un guide expérimenté, vous serez immergé dans des villes historiques, des ruines antiques et des paysages inconnus, tous animés par nos guides locaux soigneusement sélectionnés. Ils veulent partager leur expertise et vous aider à faire vos propres découvertes aussi ; leur seule mission est de vous faire profiter de chaque instant.

FLEXIBILITÉ & CHOIX

Vous donnant la liberté de rendre vos vacances encore plus mémorables. Nous savons à quel point nos clients attendent leurs vacances avec impatience et nous sommes fiers du choix et de la flexibilité que nous offrons pour améliorer chaque aspect de votre expérience. Qu’il s’agisse de vous rendre à l’aéroport, de surclasser votre chambre ou de réserver une excursion supplémentaire, nous pouvons vous aider.

GUIDÉ PAR LES GUIDES LOCAUX, DE VÉRITABLES EXPERTS !

GUIDÉ PAR LES GUIDES LOCAUX, DE VÉRITABLES EXPERTS !

Nos guides sont très professionnels; ce sont leurs connaissances, leur passion et leur expertise inégalées qui transformeront votre expérience de visite de bonne à vraiment extraordinaire !

Parce qu’ils ont grandi dans la région et la connaissent comme leur poche, ils peuvent donc vous aider à découvrir les aspects qui vous intéressent le plus. Ils sont passionnés par le partage de leur coin du monde avec vous, et au fur et à mesure que vous explorez ensemble, ils vous ouvriront les yeux sur les détails complexes, fourniront un contexte pour améliorer votre compréhension de ce que vous voyez et partageront des histoires qui apporteront tout à la vie.

TOUS NOS GUIDES TOURISTIQUES …

  • Avoir au moins cinq ans d’expérience en tant que guide
  • Ils parlent très couramment anglais
  • Sont nés et ont grandi à Cusco, Lima, Manu Jungle, Puno
  • Suivre des programmes de formation rigoureux et continus
  • Sont à votre service 24h/24

NOS VOYAGES FAÇONNENT VOS AVENTURES

NOS VOYAGES FAÇONNENT VOS AVENTURES

« Votre inspiration pour un voyage peut être un simple mot ou un plan très élaboré, mais ce sont les conversations que nous avons qui nous aident à comprendre l’expérience que vous recherchez. En attendant, je repense au temps que j’ai passé à destination. Lorsque vous commencerez à partager vos idées avec votre spécialiste, cela les reliera immédiatement à une époque de leurs propres voyages. Conjurant une image du temps de repos, ils ont fait la même découverte, leur rappelant ce qu’ils ressentaient.

Votre spécialiste comprend que, lorsque le voyage est bon, il a le pouvoir d’exciter vos émotions de la manière la plus profonde après tout, c’était l’effet sur eux.Ils transportent une boîte au trésor de moments, capturés au cours de nombreux voyages, dans chaque suggestion. ils partageront avec vous, car ils vous demanderont comment vous voulez vous sentir pendant votre voyage.

DES EXPÉRIENCES SIGNIFICATIVES, DES CONNEXIONS RÉELLES

DES EXPÉRIENCES SIGNIFICATIVES, DES CONNEXIONS RÉELLES

DES EXPÉRIENCES QUI VOUS APPELLENT

C’est ce que vous faites dans une destination qui contribue à lui donner vie. C’est pourquoi nous nous efforçons de choisir des expériences qui vous aident à vous connecter à un lieu, absorbant un peu de son caractère complexe. Quelles que soient vos passions, nous vous recommanderons des expériences qui vous parlent et nous vous recommanderons le guide ou l’expert local le plus qualifié pour vous aider à explorer. Emballez vos vacances avec des expériences spéciales signifie des départs matinaux et de longues journées, mais vous pouvez être sûr que vous reviendrez chez vous avec de nombreux souvenirs incroyables ! Lisez nos circuits et vérifiez les évaluations physiques pour voir si le rythme et les niveaux d’activité vous conviennent.

HÉBERGEMENTS AVEC DIFFÉRENCE

Nous savons que l’endroit où vous séjournez est une partie précieuse de vos voyages. Nous nous efforçons donc de trouver des lieux de séjour qui dépassent les attentes ou vont au-delà de l’ordinaire, que ce soit dans leur caractère, leur hospitalité ou leur emplacement. Au fil des ans, nous avons découvert les meilleures propriétés, les essayant et les testant, afin de pouvoir choisir celle qui vous convient le mieux. Nous avons nourri des relations de longue date avec ces établissements et les personnes qui les ont fondés, et nous y avons séjourné de nombreuses fois, nous saurons même quelles chambres ont les meilleures vues (et vous les réserverons).

VOYAGER DANS LE BON CHEMIN

VOYAGER DANS LE BON CHEMIN

Notre style de voyage – authentique, réfléchi et axé sur l’établissement de liens significatifs avec les personnes et les lieux que vous visitez – est intrinsèquement respectueux et attentif aux destinations que nous aimons. Nous concevons chaque aspect de votre voyage exactement comme vous le souhaitez, ce qui inclut sa durabilité. Cela peut signifier choisir un voyage en train au lieu d’un vol, séjourner dans des lodges écologiques pour la faune ou opter pour des expériences qui redonnent aux communautés que vous visitez. Le choix t’appartient.

Le voyage responsable a toujours été au cœur de ce que nous faisons. D’abord et avant tout, parce qu’il vous offre la meilleure expérience, mais aussi parce qu’il contribue à préserver les communautés et les paysages que vous visitez. Ce n’est pas nouveau pour nous, nous avons collaboré avec des communautés locales et des experts externes afin de devenir de meilleurs ambassadeurs.

Les expériences les plus authentiques et les plus intéressantes profitent souvent directement aux populations locales. Nous préférons acheter des produits locaux qui sont produits dans les fermes biologiques de la Vallée Sacrée, nous avons également des alliances avec des organisations artisanales locales qui nous fournissent des articles souvenirs pour nos clients, votre argent profite directement à l’économie locale.

Notre style de voyage – authentique, réfléchi et axé sur l’établissement de liens significatifs avec les personnes et les lieux que vous visitez – est intrinsèquement respectueux et attentif aux destinations que nous aimons. Nous concevons chaque aspect de votre voyage exactement comme vous le souhaitez, ce qui inclut sa durabilité. Cela peut signifier choisir un voyage en train au lieu d’un vol, séjourner dans des lodges écologiques pour la faune ou opter pour des expériences qui redonnent aux communautés que vous visitez. Le choix t’appartient.

Le voyage responsable a toujours été au cœur de ce que nous faisons. D’abord et avant tout, parce qu’il vous offre la meilleure expérience, mais aussi parce qu’il contribue à préserver les communautés et les paysages que vous visitez. Ce n’est pas nouveau pour nous, nous avons collaboré avec des communautés locales et des experts externes afin de devenir de meilleurs ambassadeurs.

Les expériences les plus authentiques et les plus intéressantes profitent souvent directement aux populations locales. Nous préférons acheter des produits locaux qui sont produits dans les fermes biologiques de la Vallée Sacrée, nous avons également des alliances avec des organisations artisanales locales qui nous fournissent des articles souvenirs pour nos clients, votre argent profite directement à l’économie locale.

NOUS EXPLORONS SANS AFFECTER L'ÉCOSYSTÈME

NOUS EXPLORONS SANS AFFECTER L'ÉCOSYSTÈME

Nous voulons que le voyage nous change, et non le monde

« Il y a un dicton : nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. Lorsque nous vous montrons notre pays, cette philosophie guide tout ce que nous faisons. Il est de notre responsabilité de préserver l’environnement et la faune, et de soutenir les communautés. Cela signifie utiliser des modes de transport plus lents, comme le vélo, employer des personnes locales et travailler avec les communautés qui bénéficieront directement de votre visite. Cela vous donne également l’impression la meilleure et la plus authentique des lieux que nous voulons partager avec vous.

Nous préférons acheter des produits locaux dans des sacs écologiques, pour éviter l’utilisation de sacs en plastique, de même nous enseignons l’utilisation de savons et de produits écologiques dans chaque tour que nous organisons. Nous travaillons également sur des projets de reboisement avec les communautés locales qui prennent soin des ressources paysagères telles que les réserves communales, les parcs nationaux.

Nous voulons que le voyage nous change, et non le monde

« Il y a un dicton : nous n’héritons pas la Terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. Lorsque nous vous montrons notre pays, cette philosophie guide tout ce que nous faisons. Il est de notre responsabilité de préserver l’environnement et la faune, et de soutenir les communautés. Cela signifie utiliser des modes de transport plus lents, comme le vélo, employer des personnes locales et travailler avec les communautés qui bénéficieront directement de votre visite. Cela vous donne également l’impression la meilleure et la plus authentique des lieux que nous voulons partager avec vous.

Nous préférons acheter des produits locaux dans des sacs écologiques, pour éviter l’utilisation de sacs en plastique, de même nous enseignons l’utilisation de savons et de produits écologiques dans chaque tour que nous organisons. Nous travaillons également sur des projets de reboisement avec les communautés locales qui prennent soin des ressources paysagères telles que les réserves communales, les parcs nationaux.

DÉCOUVREZ PLUS DE TOURS SIMILAIRES: LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS

CHOQUEQUIRAO, SALKANTAY & CHEMIN INCA 9 JOURS

CHOQUEQUIRAO, SALKANTAY & CHEMIN INCA 9 JOURS

De $ 1550 US $ 1450 USD

Découvrez le plus grand sentier utilisé par les Incas, pour communiquer entre les villes sacrées de Machu Picchu et Choquequirao, en passant par les hautes montagnes du Salkantay enneigé. Notre circuit est conçu pour les amateurs des circuits de trekking les plus exigeants.

food https://andeangreattreks.com/fr
Culture & Aventure
TREK DE L’AUSANGATE  & MONTAGNE  VINICUNCA 7 JOURS

TREK DE L’AUSANGATE & MONTAGNE VINICUNCA 7 JOURS

De $ 780 US $ 760 USD

Si vous recherchez l'aventure ultime, l'Ausangate Trek est de loin l'un des meilleurs treks au Pérou !. Atteignant des altitudes allant jusqu'à 5400 m, le sentier Ausangate offre une expérience «hors des sentiers battus» avec des lacs glaciaires turquoise, des sommets enneigés, des montagnes arc-en-ciel, des sources d'eau chaude et bien plus encore !

Marche et randonnée
LE TREK DE L’AUSANGATE   4 JOURS

LE TREK DE L’AUSANGATE 4 JOURS

De $ 399 US $ 360 USD

Ausangate Trek offre un itinéraire fascinant à travers les Andes du Pérou. Vous pourrez admirer des montagnes impressionnantes et des lacs bleus, des villages avec des habitants très sympathiques qui conservent leurs anciennes coutumes incas.

Marche et randonnée

ARTICLES DANS ANDEAN GREAT TREKS

Ce que nos clients disent de nous

VOIR PLUS D'AVIS
error: Content is protected !!