PERU TOUR OPERATOR

Nous explorons Amazonas Tours et Andean Treks depuis 2007
Best Seller Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours Safe Travels Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours Secure Payment Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours

Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours

MAR 2023 - DEC 2023 Prix à partir de $ 750 USD pp $ 790 USD
Type de voyage Marche et randonnée
Taille de groupe 2-8 Personnes
RÉSERVEZ MAINTENANT Ou appeler +51 981488207 Appelez-nous +51 981488207
Best Seller Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours Safe Travels Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours Secure Payment Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours Andean Great Treks Since 2007:
VOYAGES AUTHENTIQUES AU PÉROU
Explorez le Chemin Inca au Machu Picchu 4 Jours
classic inca trail map by andean great treks

Aperçu du voyage

Trek  Chemin de l’Inca au Machu Picchu est considéré comme l’un des meilleurs treks au monde en raison de sa beauté exquise et de son environnement naturel.

Cela comprend différentes zones écologiques, des hautes collines andines aux forêts tropicales. Après ces anciennes visites du chemin de l’Inca, en passant par de mystérieuses maisons archéologiques incas, des temples et des résidences royales recouvertes d’environnements végétaux, créant l’impression d’être découvert pour la première fois, pour enfin atteindre la cité perdue des Incas.

Laissez-vous envoûter en profitant de l’atmosphère pure de la forêt nuageuse et profitez de couchers de soleil inoubliables depuis votre tente, située au cœur des montagnes du Chemin de l’Inca. Dans cette visite, vous connaîtrez une grande partie de la Vallée Sacrée des Incas, Ollantaytambo, vue panoramique sur Machu Picchu la grande « Cité Perdue de l’Inca »; de Sun Gate, un trajet en train panoramique et de nombreux points forts de Cusco.

INCLUS

INCLUS DANS LE TREK DU CHEMIN DE L’INCA AU MACHU PICCHU:

  • Prise en charge à votre hôtel à Cusco.
  • Guide professionnel expert sur la route du chemin de l’Inca.
  • Séance d’information avant la randonnée 1 à 2 jours avant la randonnée
  • Personnel de soutien, y compris les cuisiniers et les porteurs
  • 03 petits déjeuners, 03 déjeuners et 03 dîners
  • Eau bouillie du jour 2 jusqu’au dernier petit déjeuner.
  • Tente cuisine, tente salle à manger avec table et tous les ustensiles de cuisine.
  • Porteurs pour votre sac polochon (6 kg offerts par personne)
  • Tentes spacieuses
  • Réservoir d’oxygène, trousse de premiers soins
  • Permis pour le Chemin Inca Classique et Machu Picchu
  • Bus Machu Picchu à Aguas Calientes
  • Billet de train de Aguas Calientes à Ollantaytambo
  • Van privé au début du sentier au km 82 (départ du sentier Inca classique

N’INCLUT PAS DANS LE TREK DU CHEMIN DE L’INCA

  • Sac de couchage $ 20.00 USD
  • Premier petit déjeuner
  • Dernier déjeuner
  • Billet d’entrée à Huaynapicchu $ 80.00 USD
  • Porteur supplémentaire (120 USD)

Points saillants du voyage

  • Suivez un ancien sentier inca jusqu’au Machu Picchu avec des vues incroyables et unique au monde, de nombreux temples incas, maisons et lieux sacrés.
  • Explorez Cusco, admirez les ruines antiques et visitez les villes traditionnelles andines
  • Apprenez l’histoire des Incas avec les meilleurs guides de Cusco, tous sont des habitants avec beaucoup d’expérience.
  • Connectez vos énergies avec la nature et l’air pur des montagnes.
  • Trek 5 à 7 miles par jour, entièrement pris en charge; ne transportez que des sacs à dos.
  • Vivez des activités en plein air! Tentes spacieuses, confort de luxe, repas incroyables et plus encore!
  • L’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca est très spéciale, c’est quelque chose d’unique. Depuis, il y a très peu d’endroits dans le monde qui peuvent générer ces émotions
  • La grande variété de couleurs et de formes que nous observons. Certes, ils créent des expériences qui captivent tous ceux qui font une pause pour profiter de la richesse du chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu.

Activités

Chemin Inca à Machu Picchu est classé Vigorous (niveau de randonnée très difficile). Les membres du voyage doivent être des randonneurs solides et expérimentés en bonne condition physique et être capables de parcourir 8 miles en environ 4 heures au niveau de la mer. La plupart des jours se passent à une altitude modérément élevée (8 000 pi à 13 700 pi) et le trek comprend un certain nombre de montées et de descentes abruptes avec des gains et des pertes supérieurs à 3 000 pi. Une grande partie du sentier se trouve sur de grands escaliers en pierre.

Pour maximiser votre plaisir du voyage et éviter les douleurs musculaires, nous encourageons fortement les participants à commencer un programme de conditionnement au moins trois mois avant le départ, consistant en randonnée, marche / course ou vélo. Si vous vivez dans une région propice à la randonnée, essayez de vous aventurer sur ces collines si possible et intégrez un gain et une perte d’altitude à votre régime. Plus vous êtes en forme, plus vous apprécierez tout ce que cette aventure inoubliable a à offrir.

Hébergement

Camp de tentes Chemin Inca : 3 nuits

Les nuitées pendant le Chemin de l’Inca se font dans des tentes à double toit, qui sont installées par l’équipe d’accompagnement. Les tentes sont équipées de matelas en mousse épaisse qui sont portés par les porteurs. Des sacs de couchage peuvent être loués sur place moyennant un supplément avant le début de la randonnée.

Programme Détaillé

Niveau Agréablement/Modérément
Altitude max 3500 m
Distance de Randonnée 11 km
Temps de marche approximatif 5 hrs

Nous viendrons vous chercher à votre hôtel à Cusco à 5h00 du matin, puis nous prendrons un transport privé qui nous emmènera au km 82, Piscacucho, via Chinchero, Ollantaytambo, au point de contrôle, nous rencontrerons nos porteurs et nous pèserons. l’équipement et le contrôle des passeports et de leurs billets, pour le Chemin des Incas, puis nous commencerons notre randonnée à 9 h 00 a cote de la rivière Urubamba jusqu’à atteindre Llactapata, site archéologique important à 12 h, où nous apprendrons Quelques mots sur l’histoire et la culture des Incas, puis à 13h00 nous déjeunerons sur le site de Tarayoc, puis nous continuerons 2 heures de marche jusqu’à notre premier campement de Huayllabamba, ce site est la dernière ville que nous verrons. sur la route, il est habité par des agriculteurs qui plantent encore leurs parcelles de maïs et de pommes de terre. Ce jour-là, vous pourrez en profiter pour recharger vos appareils en électricité. Dans l’après-midi ce sera notre présentation avec nos porteurs et un dîner très nutritif pour se reposer.

Hébergement : tentes confortables sur le Chemin de l’Inca.

Activités incluses :

  • Chemin Inca – La rivière sacrée de Vilcanota, Arrêt photo au point de vue
  • Chemin Inca – K’anabamba, Site Archéologique
  • Chemin Inca – Site archéologique de Patallaqta et Huillcarakay
  • Chemin Inca – Vallée de Tarayoc, Arrêt photographique Mirador
  • Chemin Inca – communauté paysanne de Huayllabamba

Repas inclus : Déjeuner, Dîner

Niveau Difficile/Dur
Altitude max 4200 m
Distance de Randonnée 12 km
Temps de marche approximatif 6 hrs

Vos porteurs vous réveilleront à 5 heures du matin avec une tasse de thé au coca pour vous préparer pour la journée. Aujourd’hui est notre journée la plus longue et nous commencerons à 6h30. Nous marcherons environ 4 heures jusqu’au col le plus haut du trek, Dead Woman’s Pass (4215 mètres). Les 2 premières heures, vous marcherez dans la forêt des hautes terres, le chemin est escarpé et en montée. Ensuite, vous obtiendrez la place de Llullucha, où nous nous arrêterons longtemps, à partir du moment où la mort de la défunte est une heure et demie, le paysage va changer, c’est un nouveau microclimat, parce que l’altitude sera très difficile , mais pas impossible d’atteindre le col à 12h00, nous nous arrêterons pour profiter de la vue avant de repartir pour la vallée suivante (vallée de Pacaymayo). C’est encore une heure et demie en aval de la vallée pour nous rendre au déjeuner, nous terminerons la randonnée à 14h00. L’après-midi est un temps libre pour se détendre, au cas où vous aimeriez une douche froide, sinon profiter simplement de la beauté du paysage, ce jour-là, nous avons aussi l’heure du thé et le dîner.

Hébergement : tentes confortables sur le Chemin de l’Inca.

Activités incluses :

  • Chemin Inca – Ayapata, point de vue et arrêt photo
  • Chemin Inca – Forêt de montagne de Queuñas et Uncas
  • Chemin Inca – Llullupampa, point de vue et arrêt photo
  • Chemin Inca – Col de Warniwañusqa, point de vue et arrêt photo
  • Chemin Inca – Vallée de Pacaymayu, point de vue et arrêt photo

Repas inclus : Petit-déjeuner, Déjeuner, Dîner

Niveau Difficile/Dur
Altitude max 3900 m
Distance de Randonnée 16 km
Temps de marche approximatif 8 hrs

Nous commençons de nouveau tôt, nous nous levons à 5h30 du matin pour commencer ce qui est généralement perçu comme le plus beau jour de tout le Chemin des Incas. Nous reprenons l’ascension vers le second col du trek. Le col passe à 2 heures et nous nous arrêterons sur un petit site Inca (Runcu Raccay) où nous verrons deux énormes cascades s’effondrer de l’autre côté de la vallée. Après le deuxième col, il faut encore une heure de descente pour atteindre le magnifique site des Incas, Sayacmarca (un village autrement inaccessible). Nous nous arrêterons ici pour nous reposer et faire un tour rapide du site, puis regarder la chaîne de montagnes de Vilcabamba. Il ne nous restera alors que 20 minutes avant de nous arrêter pour le déjeuner, à 11h00, à Chaquicocha (lac sec, à 3 600 mètres). Après le déjeuner, nous marchons pendant 2 heures sur ce que nous aimons appeler «Inca flat» (pentes graduelles) et commençons à entrer dans la jungle, connue sous le nom de forêt de nuages. En marchant, nous aurons l’occasion de voir la majesté de Salkantay, la deuxième plus haute montagne enneigée de Cusco. Vers la fin des appartements Inca, nous commençons à gravir le dernier sommet à Phuyupatamarca (3600 mètres), d’où nous aurons une vue magnifique sur la rivière Urubamba. En bas de la vallée, nous avons nos premières vues sur le mont Machu Picchu, mais le site lui-même est toujours caché. De Phuyupatamarca, il faut 3 heures de marche pour arriver au dernier camping, l’heure d’arrivée est fixée à 16h00. Wiñay Wayna est le site Inca le plus spectaculaire du sentier après le Machu Picchu et le camping le plus populaire en raison de sa proximité avec le Machu Picchu.

Hébergement : tentes confortables sur le Chemin de l’Inca.

Activités incluses :

  • Chemin Inca – Runkurakay, Site Archéologique
  • Chemin Inca – Col de Runkurakay, arrêt photo au point de vue
  • Chemin Inca – Sayacmarka, Site Archéologique
  • Chemin Inca – Chaquiqocha, arrêt photo au Mirador
  • Chemin Inca – Phuyupatamarka, Site Archéologique
  • Chemin Inca – Terrasses Intipata, arrêt photo au point de vue
  • Chemin Inca – Wiñaywayna, Site Archéologique

Repas inclus : Petit-déjeuner, Déjeuner, Dîner

Niveau Agréablement/Modérément
Altitude max 2700 m
Distance de Randonnée 6 km
Temps de marche approximatif 2 hrs

Le réveil est à 4h00. Ensuite, nous ferons une ligne afin d’attendre au point de contrôle pour être ouvert. À 5 h 30, une fois que les gardes du parc ont effectué leur dernière vérification, nous entamons la promenade vers la porte du soleil. En chemin, nous avons une vue spectaculaire sur les montagnes et le fleuve Urubamba. Nous atteindrons la porte du soleil à 6h30 du matin. Là-bas, vous pourrez prendre la première photo du Machu Picchu avec une vue imprenable, puis profiter du lever du soleil pour descendre à la citadelle sacrée. À 8 heures du matin, nous arriverons à la porte du Machu Picchu, où nous devrons laisser tous nos sacs à dos, car le site archéologique n’est pas possible avec des sacs à dos. En outre, vous pouvez utiliser les toilettes et acheter du café ou des sodas. À 9h00, nous commençons la visite en guidant votre guide pendant 2 heures, puis vous pourrez explorer un peu plus par vous-même. À midi, vous devez descendre à la ville d’Aguas Calientes et chercher un restaurant pour votre déjeuner. Le retour à Ollantaytambo en train est donc à 14h55. Après 1h45 de train, le train arrive à la gare d’Ollantaytambo où vous serez accueillis par notre personnel. Après avoir passé des journées inoubliables, vous arriverez à votre hôtel à Cusco à 18h30.

Activités incluses :

  • Chemin Inca – Puerta del Sol, arrêt photo au point de vue
  • Chemin Inca – Maison du Gardien, arrêt photographique du point de vue
  • Chemin de l’Inca – Exploration de la citadelle du Machu Picchu
  • Chemin Inca – Promenade en train le long de la rivière Vilcanota

Repas inclus : Petit-déjeuner

QU'APPORTER

 QU’APPORTER A  TREK DU CHEMIN DE L’INCA

Lorsque vous préparez vos bagages pour votre randonnée sur le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu, vous devez garder à l’esprit qu’il est préférable de s’habiller en couches en raison des variations météorologiques. La variété de vêtements que vous devez emporter pour vous habiller en couches est la clé de votre randonnée, du matin lorsqu’il fait assez froid jusqu’au milieu de l’après-midi lorsque les températures montent et culminent, puis gèlent à nouveau la nuit. La stratification est également utile lorsque vous montez des passages élevés exposés aux vents ou descendez dans des vallées ombragées.

Une superposition efficace ne fonctionne que si chaque couche permet à l’humidité de passer et de s’échapper vers l’environnement extérieur. En effet, les meilleures couches de vêtements, comme la laine, favorisent le transfert d’humidité grâce à leurs propriétés absorbantes. Le coton et le denim absorbent l’humidité et doivent donc être évités.

CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS vestes chaudes
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Vessie d'hydratation
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Chaussettes en laine
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS caméra
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS foulard
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS trousse de premiers secours
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS chaussures de randonnée
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Sacs secs
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Bâtons de randonnée
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS crême solaire
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Snack
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS chapeau de soleil
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS maillot de bain
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS imperméable
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Sandales
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS insecticide
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS passeport
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Vestes décontractées
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS papier toilette
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS sac à dos
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Bonnet de laine
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS lampe frontale
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS des gants
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS des lunettes de soleil
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS casquette
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS l'argent supplémentaire
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS Pantalon de randonnée

FAQ

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 4 JOURS FAQs

Chemin de l’Inca au Machu Picchu ou randonnée du Chemin de l’Inca – Aucune randonnée au monde ne peut être comparée à la beauté qui ne peut être vue que pendant les jours du Chemin de l’Inca. Outre l’expérience agréable de vivre avec la population locale (porteurs) et les touristes de différents pays que vous rencontrez, à la fin de la randonnée sur le chemin de l’Inca, vous vous sentirez très satisfait de chaque pas que vous avez parcouru le long du Chemin de l’Inca pendant 4 jours. Ces étapes vous mèneront à votre destination de rêve finale, le majestueux Machu Picchu, un souvenir que vous chérirez pour toujours.

Le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu offre aux randonneurs une opportunité fantastique de faire de la randonnée dans les montagnes andines tout en apprenant l’histoire du peuple précolombien habitant ce qu’on appelle maintenant l’Amérique du Sud et leur rencontre avec les « conquistadors » espagnols.

Dans cet article, vous trouverez absolument tout ce que vous devez savoir sur le Chemin de l’Inca, qui est la plus belle destination de randonnée du Pérou et de l’Amérique du Sud.

O SE TROUVE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Le point de départ du Réseau Chemin Inca 4 jours et 3 nuits est situé dans la commune de Piscacucho km 82, dans le district d’Ollantaytambo, province d’Urubamba.

COMMENT SE RENDRE À CUSCO POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA ?

La plupart des gens arriveront à Cusco par avion. N’oubliez pas que l’aéroport de Cusco est réservé aux voyages intérieurs. Si vous venez directement de l’étranger via Lima, vous devez récupérer vos bagages à Lima et les revérifier pour votre vol vers Cusco. Quatre compagnies aériennes effectuent des allers-retours entre Lima et Cusco. Cela inclut LATAM Airlines, AVIANCA Airlines, Star Peru et Peruvian Airlines. Ils offrent tous des horaires et un service en vol similaires, mais nous recommandons généralement les compagnies aériennes LATAM ou AVIANCA. Ils ont tendance à être les plus utiles lorsque des annulations ou des retards de vol inattendus se produisent

L'HISTOIRE DU CHEMIN INCA ET L'HISTOIRE DU MACHU PICCHU

Le Chemin de l’Inca a une histoire extraordinaire. L’empire Inca s’étendait dans certaines parties de ce qui est aujourd’hui la Colombie, l’Équateur, le Pérou, le Chili, l’Argentine, le Brésil et la Bolivie, et le sentier d’origine s’étendait sur environ 25 000 milles dans ces régions. Au cours des XVe et XVIe siècles, le Sentier a été utilisé comme une route commerciale clé ainsi que pour le transport. Cependant, certaines parties étaient également utilisées à des fins cérémonielles et comme route de pèlerinage.

Par conséquent, il existe de nombreuses théories fascinantes sur le but de la connexion du Chemin de l’Inca au Machu Picchu, qui a été construit à l’apogée de l’Empire Inca. Certains chercheurs pensent qu’il servait de route de pèlerinage annuel pour honorer Inti, le dieu inca du soleil, qui serait né sur l’île du Soleil au lac Titicaca. On dit que le Sentier suit le chemin des rayons du soleil à certaines périodes de l’année, du lac Titicaca au Machu Picchu.

La construction de la ville de Machu Picchu a duré les règnes de deux souverains incas : Pachacutec Inca Yupanqui (1438-1471) et Tupac Inca Yupanqui (1472-1493). Cependant, un peu plus de cent ans plus tard, la ville était mystérieusement inhabitée. Les historiens ont contesté les raisons de cela, certains affirmant que les envahisseurs avaient tué la population de la ville pendant la conquête espagnole, et d’autres affirmant que la population de la ville avait succombé à une épidémie de variole, des années avant l’arrivée des Espagnols.

Pendant et après la conquête espagnole, le Chemin de l’Inca et le Machu Picchu sont devenus des cibles de pillage et de vol. Il a été rapporté que les Allemands Augusto Berns et J.M. von Hassel ont initialement trouvé le Machu Picchu au cours des années 1800 et au début des années 1900, respectivement. Cependant, en raison du boisement dense qui avait commencé à s’accumuler autour de la ville abandonnée, le Machu Picchu est devenu beaucoup moins ciblé par les pillards que d’autres sites plus faciles d’accès le long du Chemin de l’Inca au Pérou et dans les régions environnantes. Les habitants ont peut-être également gardé le silence pour sauver leur ville secrète des campagnes de pillage agressives. Ainsi, au XIXe siècle, seuls quelques habitants et universitaires étaient même au courant de l’existence du Machu Picchu.

En 1911, l’universitaire et explorateur américain Hiram Bingham a redécouvert le Machu Picchu le long du Chemin de l’Inca au Pérou et y a mené les premières recherches archéologiques officielles. En tant qu’aventurier chevronné (en raison des expéditions d’enfance avec son père) et passionné d’histoire latino-américaine, Bingham a passé du temps à parcourir les routes commerciales espagnoles à travers l’Amérique du Sud. En tant que professeur d’histoire à l’université de Yale, il a organisé un groupe d’universitaires pour partir à la recherche de la « cité perdue ».

Puis, le 24 juillet 1911, un guide local a dirigé Bingham vers les ruines du Machu Picchu. Une fois sur place, lui et son équipe ont commencé à explorer et à fouiller la région, avec des voyages de retour en 1912, 1914 et 1915 pour poursuivre leur travail. Grâce à la Société archéologique de Yale, la région du Machu Picchu et plusieurs sites environnants ont été fouillés et d’autres recherches universitaires ont été menées. À ce jour, la région est toujours un trésor historique, ajoutant beaucoup à l’expérience du Chemin Inca.

POURQUOI LE CHEMIN DE L'INCA EST-IL SI CÉLÈBRE

Le trek du chemin Inca est célèbre car il offre aux randonneurs le seul moyen d’arriver au Machu Picchu par le biais de la randonnée. Lors de la redécouverte du Machu Picchu par l’érudit américain Hiram Bingham, le chemin des Incas vers le machu picchu a également été ramené à la vie.

Des équipes d’archéologues et de paysans locaux ont exploré ce qui restait de cet ancien chemin inca, trouvant de nombreux complexes et temples incas le long du chemin qui sont devenus certaines de leurs plus belles attractions. Le Machu Picchu a été nommé site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983 et l’une des sept nouvelles merveilles du monde en 2003, ce qui en a fait une célèbre destination de voyage incontournable.

Le chemin inca au Machu Picchu a commencé à recevoir plus de touristes lorsque le Pérou est entré dans une phase de pacification en sortant d’une sorte de guerre civile qui a saigné le pays du début des années 80 jusqu’au milieu des années 90. À la fin du siècle dernier, des milliers de personnes ont afflué vers cette belle destination pour arriver à la Sungate du Machu Picchu au lever du soleil. Seules les personnes qui parcourent le sentier menant au machu piccu peuvent vivre un tel événement.

LE CHEMIN DES INCA AU MACHU PICCHU EST-IL DANGEREUX?

Comme toute autre activité de plein air, la randonnée implique une dose de prise de risque. Cependant, la randonnée du chemin inca au Machu Picchu n’est pas dangereuse du tout.

Il n’y a aucun endroit où sa sécurité pourrait être compromise. Dans tous les cas, la meilleure façon de minimiser tout niveau de danger est d’agir de manière proactive et de prendre les mesures nécessaires pour prévenir de telles situations. Par exemple, une bonne acclimatation vous empêchera d’attraper le mal de l’altitude, qui est la principale raison pour laquelle les gens tombent malades. ​

QUE DOIS-JE LIRE AVANT DE RANDONNER SUR LE CHEMIN DE L'INCA AU MACHU PICCHU ?

Faire un voyage vers n’importe quel point de repère historique dans le monde du calibre du Machu Picchu exige une préparation sur le contexte de ces attractions. Voici une liste de quelques livres et vidéos que vous devriez envisager de lire avant votre voyage au Machu Picchu :

  • Tourner à droite au Machu Picchu par Mark Adams
  • Les derniers jours de l’Inca par Kim McQuarry
  • 1491 par Charles C. Mann
  • Une brève histoire du Pérou par Bill Harris et Christine Hunefeldt

Quelques vidéos que vous pouvez regarder :

  • Armes à feu, germes et acier
  • Aguirre, la colère de Dieu
  • L’ascension et la chute de l’empire inca
COMBIEN D'AVANCE DOIS-JE Y ARRIVER ?

La meilleure façon de s’assurer que l’on parcourra le chemin de l’Inca avec succès est d’arriver à Cusco au moins trois jours avant l’heure de départ. Ces trois jours vous donneront le temps nécessaire pour vous acclimater tout en visitant certaines des belles attractions que vous pouvez visiter à Cusco.

Arrivée à Cusco en avion. La plupart des gens arrivent par avion à Cusco, venant directement de Lima après leurs vols internationaux. Lima détient l’aéroport international le plus important du Pérou, et presque tous les vols internationaux doivent y atterrir avant que les gens ne se connectent à leurs destinations nationales finales. L’aéroport de Cusco est le deuxième aéroport le plus fréquenté du Pérou ; la plupart des vols arrivent de Lima tandis que d’autres le font depuis des villes comme Arequipa, Juliaca, Iquitos, Puerto Maldonado et Trujillo. En ce qui concerne les vols internationaux, l’aéroport de Cusco reçoit des vols en provenance de Bogota, Colombie, Santiago du Chili et La Paz, Bolivie. Les compagnies aériennes péruviennes les plus importantes et les plus sûres sont Lan Peru et Avianca. Les autres compagnies aériennes à bas prix sont SkyPeru, Peruvian Airlines et Gol Peru.

Arrivée à Cusco en bus et en train (par voie terrestre). Il existe de nombreuses compagnies de bus confortables desservant Lima et Cusco quotidiennement. Le trajet en bus prend généralement jusqu’à vingt heures de conduite. Il est déconseillé de se rendre à Cusco depuis Lima en bus. La plupart des gens qui arrivent à Cusco en bus le font après avoir suivi un itinéraire qui leur permet de visiter quelques autres attractions touristiques intéressantes en cours de route. Des endroits comme la réserve nationale marine de Paracas ou les Galapagos du pauvre, l’oasis de Huacachina à Ica et les lignes de Nazca sont quelques-unes des attractions incontournables que l’on peut visiter sur le chemin de Cusco. Il existe quelques voyagistes à arrêts multiples qui vous permettent de visiter ces lieux en achetant un billet complet entre Lima et Cusco. En outre, de nombreux bus de nuit relient Arequipa (la deuxième plus grande ville du Pérou) à Cusco. Arequipa est une belle ville coloniale où l’on peut visiter le Canyon de Colca et voir le vol des condors. De plus, de nombreuses personnes choisissent d’escalader les volcans Misti et Chachani dans cette région.

En ce qui concerne les trains, Cusco se connecte à Puno, d’où Peru Rail exploite quelques trains touristiques différents.​

CHOSES À FAIRE À CUSCO AVANT LE TREK DU CHEMIN INCA

Cusco est la plus belle ville du Pérou et l’une des plus belles villes d’Amérique du Sud. C’est un endroit qui mérite à lui seul du temps pour être exploré et apprécié. Comme je l’ai mentionné ci-dessus, l’une des raisons les plus importantes d’arriver à Cusco quelques jours avant votre visite du chemin des Incas est d’accélérer le processus d’acclimatation à l’altitude. Pour le faire en douceur et parfaitement, nous vous recommandons les choses suivantes à faire :

Jour un. Faites une promenade par vous-même ou faites une visite à pied de la ville de Cusco. C’est une excellente façon de découvrir Cusco en arrivant. Au cours de ces visites, vous verrez certaines des attractions les plus impressionnantes de Cusco, telles que la place principale ou la Plaza de Armas, le quartier de San Blas et le marché central de San Pedro. Ces visites à pied de la ville durent généralement jusqu’à 3 heures. Assurez-vous de réserver pour une visite de la ville l’après-midi afin de donner à votre corps le temps de s’adapter d’abord à l’altitude.
Jour deux. Faites le tour de Rainbow Mountain ou le tour du lac Humantay. Grimper haut, dormir bas est l’une des meilleures pratiques que les randonneurs pratiquent lors de randonnées à haute altitude. L’une des façons dont les gens peuvent s’adapter rapidement à l’altitude est d’escalader le lac Humantay ou les montagnes Rainbow. Ce faisant, on arrive réellement à faire ce qui est mentionné ci-dessus, car les gens grimperont à des altitudes supérieures à 13 000 pieds et reviendront à l’altitude de Cusco de 10 500 pieds dans l’après-midi.
Jour trois. Détendez-vous ou faites le magnifique tour de la Vallée Sacrée. Nous vous recommandons de faire vos réservations d’hôtel pour cette nuit dans des endroits comme Urubamba ou Ollantaytambo. Vous pouvez vérifier auprès de votre voyagiste Inca Trail et lui demander de venir vous chercher à l’un de ces endroits le lendemain. Si vous restez à l’un de ces endroits, vous vous épargnerez les deux heures de route de retour à Cusco depuis Ollantaytambo après avoir terminé la visite de la Vallée sacrée et les deux heures de Cusco à Ollantaytambo le jour de la visite. De plus, cette décision vous donnera deux heures de sommeil supplémentaires le jour de la randonnée car vous n’aurez pas à vous lever à quatre heures du matin pour être transporté au début du chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu.

VOYAGER DE CUSCO AU CHEMIN DE L'INCA

Après avoir fait l’expérience de ce que Cusco offre, il est temps de porter notre attention sur la visite classique du Chemin Inca. Pour parcourir cet itinéraire jusqu’au Machu Picchu, le gouvernement péruvien vous demande d’engager un service de guide agréé ou une agence de voyage avec les permis requis pour emmener les randonneurs pendant le voyage.

L’entreprise que vous choisissez organisera souvent le transport routier de Cusco au début du trek du sentier des Incas, avec des ramassages qui ont généralement lieu tôt dans la journée (vers 4h00, heure locale). L’endroit le plus populaire pour commencer la randonnée est connu sous le nom de Kilomètre 82, qui est le début de la route classique du Chemin Inca. Une fois que vous atteignez cet endroit, vous effectuerez généralement une vérification du matériel, remplirez vos réservoirs d’eau et vous assurerez que tout le monde est bien préparé pour commencer le voyage.

QUELLE EST L'ALTITUDE DE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA ?

Tout au long de la randonnée, vous traverserez différents terrains et découvrirez divers microclimats et altitudes. Tous ces facteurs contribuent à la grande biodiversité qui est unique à cette région.

  • L’altitude la plus basse est de 2050 m / 6561 ft – Ville d’Aguas Calientes (dernier jour)
  • L’altitude la plus élevée est de 4200 m / 13779 ft – Warmiwañusca Pass ou Dead Woman’s Pass (deuxième jour)
LES BÂTONS DE TREKKING SONT-ILS VRAIMENT NÉCESSAIRES SUR LE TREK DU CHEMIN INCA ?

Pour le trek du Chemin Inca au Machu Picchu plus que pour n’importe quel autre trek, nous recommandons l’utilisation de bâtons de trekking, en particulier pour les passagers ayant des problèmes de genoux. Il y a plusieurs fois au cours du trek du sentier inca qu’un bâton de trekking est pratique, qu’il s’agisse de gravir une montagne ou de descendre d’immenses escaliers incas. Cela vous aidera à garder votre équilibre et à réduire l’impact sur vos genoux.

LE CHEMIN DE L'INCA EST-IL DIFFICILE ?

La randonnée sur le Chemin de l’Inca est modérément difficile et il est important que les randonneurs prennent une préparation physique adéquate. Certaines sections du trek sont plus difficiles que d’autres et impliquent des montées raides, une haute altitude et de longues journées sur le sentier. Bien que certains puissent trouver la distance parcourue chaque jour difficile, une bonne préparation physique permettra aux voyageurs de profiter au maximum de la randonnée.

Lors de la randonnée le long de la route classique du Chemin Inca, l’altitude est quelque chose à garder à l’esprit. Il est important de noter que cette randonnée n’est pas facile, et certainement pas une randonnée que vous pouvez entreprendre sans une préparation physique adéquate. Vous marcherez jusqu’à 14 000 pieds d’altitude et l’un des jours de randonnée, vous pourrez rester sur le sentier jusqu’à 12 heures.

QUEL EST LE CLIMAT SUR LE CHEMIN DES INCA ?

Saison des pluies : De novembre à avril. Pendant ce temps, Cusco reçoit une plus grande quantité de précipitations. Les températures diurnes moyennes sont plus élevées que la saison sèche à 23 °C tandis que les températures nocturnes peuvent atteindre 6 °C. De même, les précipitations annuelles sont de 160 mm. Durant ces mois, le temps est couvert et l’humidité peut atteindre 91%.

Saison sèche : De mai à octobre. Les journées sont claires et ensoleillées avec une température de 22 °C (61 °F) tandis que les nuits sont beaucoup plus froides parfois avec une température basse de 0 °C. De même, les précipitations annuelles sont de 60 mm. Il fait beau avec un ciel dégagé et 70% d’humidité.

QUEL FROID EST LE CHEMIN DE L'INCA ?

En raison de la haute altitude, les températures peuvent changer rapidement et radicalement. Il peut faire assez froid pendant la nuit. En hiver (mai-septembre), la température peut descendre en dessous de 0°C/32°F. Alors préparez-vous aussi au froid, il est fortement conseillé de se procurer des gants fabriqués localement et un chapeau pour les nuits froides.

QUAND FAIRE UNE RANDONNÉE SUR LE CHEMIN INCA / QUAND VISITER LE MACHU PICCHU

La meilleure saison pour faire la randonnée du Chemin Inca est pendant la saison sèche. Cependant, il faut savoir que que vous veniez en saison sèche ou en saison des pluies, cela aura des avantages et des inconvénients.

Nous avons couvert le processus d’obtention de votre permis, mais il peut également être utile de comprendre les meilleurs moments de chaque année pour faire de la randonnée. La période la plus populaire pour parcourir le Chemin de l’Inca se situe entre avril et septembre. Avec la fin de la saison des pluies au Pérou, la plupart des touristes et voyageurs auront prévu de faire leur voyage au cours de ces mois. Le sentier lui-même est ouvert 11 mois par an, mais toutes les visites sont fermées en février pour entretien environnemental et archéologique. Les montagnes Huayna Picchu et Cerro Machu Picchu, qui font toutes deux partie du sanctuaire du Machu Picchu, sont temporairement fermées chaque année pour maintenance (ces dernières années, elles ont été fermées à des moments différents en avril, bien que ce ne soit pas toujours le cas et le calendrier des fermetures peut être variable à l’avenir.

Janvier et Mars

Au cours de ces mois, les visites du Chemin Inca sont relativement peu fréquentées, humides et certainement amusantes si vous aimez les défis. Moins de touristes et moins de files d’attente lorsque vous arrivez dans la ville peuvent signifier que voyager vers et autour du Machu Picchu en hiver a ses avantages. Étant donné que le Machu Picchu est considéré comme un sanctuaire de l’empereur inca Pachacuti (1438-1472), la randonnée à cette période de l’année peut mettre en évidence la beauté tranquille dans laquelle ce site a été créé pour être apprécié.

Avril

Beau et tempéré, avril est un excellent moment pour une visite du Chemin Inca au Machu Picchu en raison du sol plus ferme et du temps plus clair. La photographie peut également être assez fortuite en avril si vous souhaitez capturer des images de haute qualité du Machu Picchu et des forêts environnantes.

Mai

Un temps magnifique pour faire de la randonnée sur le Chemin de l’Inca et raisonnablement sec, le mois de mai est également le moment idéal pour visiter le Machu Picchu. Soyez conscient des frais de réservation et de voyage, car mai est le début de la haute saison des voyages pour les étudiants universitaires/collégiaux. Les vols et l’hébergement peuvent devenir un peu chers si vous ne planifiez pas bien.

Juin, juillet, août et septembre

Ce sont les mois les plus populaires pour faire de la randonnée sur le Chemin de l’Inca et/ou visiter le Machu Picchu. Avec un temps sec, très peu de pluie et des nuits plus fraîches, la randonnée au cours de ces mois est généralement plus confortable qu’à d’autres moments de l’année. Les inconvénients peuvent inclure le défi de garantir l’hébergement et les réservations de permis de piste, car ils seront rares.

Octobre

Avec des températures plus fraîches et plus fraîches, c’est un temps idéal pour parcourir le Chemin de l’Inca. Bien qu’il fasse plus froid que la plupart des autres mois, octobre est raisonnablement sec et tombe en dehors des périodes de vacances, ce qui en fait un moment idéal pour faire de la randonnée au Pérou en général. La saison creuse offre des hôtels de choix et des expériences plus calmes lors des voyages et des repas.

Novembre et décembre

Novembre et décembre offrent un temps étonnamment beau pour la randonnée sur le Chemin de l’Inca, avec un minimum de pluie. Juste avant les vacances d’hiver, les files d’attente et les attractions du Machu Picchu et des environs sont occupées mais pas surpeuplées. De plus, les hôtels près du Machu Picchu et les transports sont toujours assez calmes.

Conclusion

Et voilà, une introduction aux incontournables de la randonnée sur le Chemin de l’Inca et de la visite du Machu Picchu ! Nous espérons que ce guide vous a donné une idée informative et utile de ce à quoi vous attendre lorsque vous planifiez votre aventure unique au Pérou. Si vous avez des questions supplémentaires sur la randonnée ou la visite de l’emblématique citadelle du Machu Picchu, n’hésitez pas à nous contacter.

Conseils: Il est important de voyager léger et de tenir compte du climat de la période de l’année où vous venez pour faire le chemin des incas pendant 4 jours. Si c’est pendant la saison des pluies, vous devez acheter un poncho de pluie et apporter un imperméable. Portez toujours un écran solaire, peu importe la période de l’année.

ATTRACTIONS TOURISTIQUES LE LONG DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

La randonnée Classique 4 jours / 3 nuits du Chemin Inca comprend de beaux endroits. Parmi les attraits touristiques, on peut citer les vestiges archéologiques et les espaces naturels qui se trouvent sur le parcours.

Piskacucho 2720m / 8923ft :

La communauté de Piscacucho ou mieux connue à 82 kilomètres, est située à côté de la voie ferrée menant à Aguas Calientes. C’est ici que commence le célèbre Chemin Inca de 4 jours/3 nuits jusqu’au Machu Picchu.

Llactapata 2850 m/9350 ft:

Le nom du Centre Archéologique de Llactapata vient de deux mots quechua : Llaqta = Ville, Pata = Lieu élevé. C’est une ville inca située au confluent des rivières Cusichaca et Urubamba. Llactapata se compose de constructions avec différents secteurs bien définis tels que : Enclos, terrasses, places, escaliers, canaux, etc. Ce site archéologique ne doit pas être confondu avec celui qui porte le même nom et que vous pouvez visiter sur le trek du Salkantay, qui était un centre cérémoniel.

Wayllabamba (1er camping) 3000m / 9842ft :

Wayllabamba vient des mots quechua et signifie « plaine herbeuse ». C’est ici que vous camperez le premier jour de la randonnée du sentier des incas. Il y a un village à proximité où les voyageurs peuvent se mêler aux villageois locaux. Vous pouvez voir quelques maisons dispersées, des terrasses et un ancien aqueduc et canaux qui remontent à la période Inca. Ce petit village est situé au confluent de la rivière Cusichaca et du ruisseau Llullucha (ou Hatun Wayruro).

Ayapata 3300 m / 10829 ft :

Cet endroit montre une zone plate qui sert de lieu de repos. De ce point, vous pouvez apprécier les impressionnantes montagnes andines et le début des microclimats et de l’écosystème.

Llulluchapampa 3800 m / 12460 ft :

Ce point est une preuve claire de la montée raide à venir. La raison du nom est due au ruisseau Llullucha qui coule le long du Chemin de l’Inca. En chemin, vous observerez la grande variété de la flore et de la faune, et le charmant chant des oiseaux. Llulluchapampa est le dernier endroit où vous pouvez acheter des fournitures pour le reste du Chemin de l’Inca.

1er col de Warmiwañusca 4200 m / 13779 ft :

C’est le premier col de montagne que les touristes traversent sur le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu et c’est le point culminant de la randonnée. Son nom vient de deux mots quechua qui signifient « femme morte ». C’est une haute zone andine d’où l’on peut observer un paysage magnifique et diversifié. Bien que la montée vers le sommet escarpé nécessite un grand effort, cela en vaut la peine pour la vue incroyable et le sentiment d’accomplissement de la haute altitude.

Pacaymayu (2e camping) 3580 m / 11700 ft :

C’est ici que vous campez le deuxième jour. Arriver à ce camping est une grande réussite en raison des montagnes ardues que vous traverserez. Vous pouvez apprécier un écosystème plus diversifié ici car c’est le début du côté de la jungle avec plus de végétation et de faune.

Runkuracay 3680 m / 12073 ft :

C’est un site archéologique inca. Son nom vient du mot quechua qui signifie « maison abandonnée ou effondrée ». Le site archéologique de Runkuracay est situé dans la montagne du même nom. Ce site archéologique se compose d’une construction semi-circulaire, avec une place principale et d’autres installations qui entourent la construction telles que des niches, des niches et des portes trapézoïdales.

2e Col Runkuracay 4000 m / 13779 ft :

Il est à une très courte distance du centre archéologique. C’est le deuxième col de montagne que vous traverserez. Bien que la montée jusqu’à ce point ne soit pas très raide, l’altitude élevée l’est. De ce point, vous pourrez observer le point de vue de Sayacmarka, le site archéologique de Runkuracay et la lagune de Cochapata.

Sayacmarka 3650 m / 12000 ft :

Ce site archéologique est considéré comme une forteresse inca et son nom vient de mots quechua qui signifient « ville inaccessible » en raison de son emplacement. Son architecture en pierre est magnifique et se voit dans toute la région. Vous pouvez trouver le temple du Soleil, des salles de stockage de nourriture et un quartier résidentiel. Il existe un système d’irrigation complexe et ingénieux.

Chaquicocha 3600 m / 11800 ft :

Ici vous pouvez trouver la lagune de Chaquicocha qui signifie « lagune sèche » et c’est ici où vous pouvez vous reposer. De ce point, vous pouvez observer le changement dans l’écosystème qui est le début de la forêt tropicale. Près de la zone, vous pouvez trouver un tunnel inca qui vous emmène de l’autre côté pour continuer la randonnée.

3e col Phuyutupamarca 3680 m / 12073 ft :

Troisième et dernier col de montagne que vous traverserez sur le Chemin de l’Inca. Le site archéologique de Phuyupatamarca se trouve ici. Phuyupatamarca vient des mots quechua et signifie « La ville au-dessus des nuages ​​». C’est parce qu’il est entouré de nuages. Il a une grande quantité d’enceintes et une structure de mur de soutènement sophistiquée car il est situé sur le côté le plus escarpé de la montagne.

Intipata 2800 m/9270 ft :

Ce site archéologique est un ensemble de plates-formes et d’enceintes incas qui gardent l’harmonie avec l’environnement. Les terrasses de taille considérable permettent le développement d’une agriculture à grande échelle et ont été construites pour empêcher l’érosion de la Montagne.

Wiñay Huayna (3e camping) 2680 m / 8792 ft :

Un magnifique site archéologique qui se trouve à flanc de montagne. Son nom vient d’un mot quechua qui signifie « Jeune pour toujours ». Vous pouvez remarquer que ce site était une petite ville pour ses constructions. Il y a une cour principale entourée de terrasses qui étaient utilisées à des fins agricoles et aussi comme murs de soutènement. C’est juste un endroit magique et historique.

Inti Punku 2730 m / 8956 ft :

Site utilisé comme porte d’entrée de la citadelle du Machu Picchu à l’époque inca. Son nom vient des mots quechua et signifie « porte du soleil ». Il se compose d’enceintes avec des fenêtres et une porte principale. De ce point, vous pouvez avoir la première vue imprenable sur la montagne enneigée de Veronica et la citadelle du Machu Picchu.

Altitude du Machu Picchu 2400 m / 7873 ft :

Le nom de l’impressionnante citadelle inca du Machu Picchu vient des mots quechua et signifie « vieille montagne » et c’est la dernière destination de la plupart des randonnées. Il surprend le visiteur par la grandeur de son architecture et de son ingénierie. L’architecture de ses bâtiments est unique. On peut observer : les enclos religieux, les enclos pour l’Inca et l’aire urbaine. L’autre zone est destinée à l’agriculture dans laquelle vous pouvez remarquer les terrasses sur les pentes de la montagne qui servent également de murs de soutènement. Il y a un système d’irrigation avec des aqueducs dans toute la citadelle.

Aguas Calientes 2050 m / 6561 ft :

Ville située au bord de la rivière Urubamba. C’est l’accès principal au voyage au Machu Picchu. Ici vous pouvez le chemin de fer et les sources chaudes d’Aguas Calientes. Il y a aussi un marché artisanal. Le temps est chaud et humide puisqu’il est situé dans le Sourcil de la Jungle.

QUELLE ROUTE DE CHEMIN INCA EST IDÉALE POUR MOI ?

Il existe quatre itinéraires  différents couvrant le réseau routier du sanctuaire national du Machu Picchu. Vous trouverez ci-dessous les itinéraires pour chacun d’entre eux.

1.- Le trek du Salkantay de six jours + le chemin classique de l’Inca

  • Des détails.
  • Niveau de difficulté : difficile
  • Distance parcourue :   27,5 miles / 44,25 Km

La combinaison du trek du Salkantay et du trek classique du Chemin des Incas est l’itinéraire le plus long et le plus difficile de tous les itinéraires. C’est une randonnée recommandée uniquement aux randonneurs expérimentés, et elle nécessite une bonne acclimatation pour gravir l’impressionnant col Inka Chiriaska. Le sentier commence à Soraypampa, qui est le point de départ du trek classique du Salkantay. Contrairement à cet autre itinéraire, la combinaison de trek Salkantay ne se dirige pas vers Santa Teresa; au lieu de cela, il grimpe jusqu’au col d’Incachiriasca, beaucoup plus haut et plus difficile à gravir (16 000 pieds / 5 000 mètres). De cet endroit, il continue jusqu’au site archéologique d’Inkarakay, où il entre dans la randonnée classique du Chemin de l’Inca et le sanctuaire national du Machu Picchu.

Itinéraire.

Jour 1

  • Niveau de difficulté : Modéré.
  • Distance parcourue : 3 miles / 4,98Km
  • Point le plus élevé :   15 630 pieds / 4 764 m (à Pampa Japonesa)
  • Point le plus bas :   12 839 pi / 3 913 m (à Soraypampa)
  • Dénivelé positif : 2791ft/851m

Heure de départ : 4 h 30 de Cusco. Le point de départ du trek de Salkantay de six jours et du trek classique du sentier Inca est Soraypampa. De là, la route continue une montée raide et régulière vers Pampa Japonesa. Le chemin est difficile en raison de l’escalade intense et de l’altitude élevée.

Jour 2

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue : 8,53 milles / 13,7 km
  • Point le plus élevé : 16 125 pieds / 4 916 m
  • Point le plus bas : 15 630 pieds / 4 764 m (à Pampa Japonesa)
  • Dénivelé positif : 495 pieds / 150 m

Heure de départ :  7h30 La première partie de la route est une montée raide et difficile d’une heure et demie vers le col Inkachiriaska. À partir de cet endroit, le chemin est une longue et régulière descente jusqu’au camping de Pampacahuana.

Jour 3

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue : 6,06 miles / 9,76 km
  • Point le plus élevé :  12 368 pieds / 3 770 m (à Llulluchapampa)
  • Point le plus bas :   9 653 pieds / 2 942 m (à Huayllabamba)
  • Dénivelé positif :   2 717 ft/828 m
  • Heure de début :   6h30

Sites archéologiques visités :   Paucarcancha & Huayllabamba.

Jour 4

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue :    6,01 milles / 9,8 km
  • Point le plus élevé : 13 800 pieds / 4 201 m
  • Point le plus bas :   11 797 pieds / 3 595 m (Pacaymayu Alto)
  • Dénivelé positif :   1 432 ft / 437 m

Heure de départ :  6h30 La première partie de la route est une montée régulière d’une heure et demie vers le col de la femme morte. Ensuite, une descente d’une heure et demie vers Pacaymayu, suivie d’une montée d’une heure et demie jusqu’au col de Runkurakay et d’une descente d’une heure et demie vers le lieu du déjeuner à Chaquicocha, suivie d’une montée progressive de 2 heures vers le camping à Phuyupatamarca.

Sites archéologiques visités :   Runkurakay, Sayaqmarka, Qonchamarka

Jour 5

  •  Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue :   6,31 milles / 10,15 Km
  • Point le plus élevé : 11 991 pieds / 3 654 m (Phuyupatamarka)
  • Point le plus bas :   7 987 pieds / 2 434 m (Machu Picchu)
  • Perte d’altitude :   4 004 pieds / 1 220 m

Heure de départ :  6h30 La première partie du sentier est une marche régulière de 3,5 heures en descente vers le lieu du déjeuner à Winaywayna. Ensuite, marche d’une heure et demie sur un terrain « plat » en direction d’Intipunku, suivie d’une descente de 45 minutes en direction du Machu Picchu.

Sites archéologiques visités :   Phuyupatamarka Torreon, Phuyupatamarka, Intipata, Winaywayna, Intipunku, Machu Picchu

Jour 6

  • Niveau de difficulté : Facile
  • Distance parcourue : 2 Miles / 3.2Km
  • Heure de début :   5 h 00
  • Sites archéologiques visités :   Visite du Machu Picchu
  • ​Altitude du Machu Picchu : 2 430 mètres / 7 972 pieds

2.- Le trek du Chemin Inca de cinq jours – Le meilleur itinéraire de loin !

  • Détails.
  • Niveau de difficulté :   Modéré.
  • Distance parcourue :   31,06 Miles / 50 Km

C’est de loin la route la moins fréquentée par les touristes. Selon le ministère de la Culture du Pérou, seulement 1% des personnes qui parcourent le Chemin de l’Inca peuvent emprunter cet itinéraire. Pour beaucoup, la randonnée de cinq jours sur le sentier Inca est le meilleur moyen de se rendre au Machu Picchu. C’est une randonnée plus longue qui permet une expérience complète de presque tous les sites incas en cours de route ; cet itinéraire permet aux touristes de profiter du chemin inca jusqu’au machu picchu sans les foules qui grouillent l’itinéraire de quatre jours.

ITINÉRAIRE:

Jour 1

  • Niveau de difficulté : Modéré.
  • Distance parcourue : 11 Miles / 17,6Km
  • Point le plus élevé :  9 190 pieds/2 810 m
  • Point le plus bas :                                          2 463
  • Dénivelé positif :   1 109 ft/347 ft

Heure de départ :   4 h 30 de Cusco, ou à 7h00 d’Urubamba ou d’Ollantaytambo.

Le point d’entrée pour la randonnée de cinq jours sur le sentier Inca est le 88 km à Qoriwayrachina où les gens doivent s’enregistrer auprès des gardes du parc du sanctuaire national du Machu Picchu. Cet endroit était le point de départ officiel de la randonnée du Chemin Inca jusqu’au milieu des années 90. Les randonneurs qui empruntent cet itinéraire se sépareront de ceux qui empruntent l’itinéraire de 4 jours au 82 Km et marcheront sur la rive droite de la rivière Urubamba jusqu’à ce qu’ils arrivent au 88 Km. Ce jour-là, le camping est situé à Chamana ou Llaqtapata.

Sites archéologiques visités : Salapunku, Qanabamba, Qoriwayrachina, Torontoy, Machu Qente et Wayna Qente.

Jour 2

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue :   7.71 Miles / 12.5Km
  • Point le plus élevé :  12 368 pieds / 3 770 m
  • Point le plus bas :    8 539 pi/2 599 m
  • Dénivelé positif :   3 829 ft/1 167 m

Heure de départ :  7h30 La première partie du sentier est une montée progressive de 2,5 heures vers le village de Huayllabamba. Depuis Huayllabamba, l’itinéraire fait un détour de deux heures aller-retour vers les sites incas de Paucarcancha et Huayllabamba. Après le déjeuner à Huayllabamba, le sentier devient plus raide pendant environ trois heures jusqu’au camping de Llulluchapampa.

Sites archéologiques visités :   Llaqtapata, Tarayoq, Huayllabamba, Paucarcancha.

Jour 3

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue :    6,01 milles / 9,8 km
  • Point le plus élevé : 13 800 pieds / 4 201 m
  • Point le plus bas :   11 797 pieds / 3 595 m (Pacaymayu Alto)
  • Dénivelé positif :   1 432 ft / 437 m

Heure de départ :  6h30 La première partie du sentier est une montée régulière d’une heure et demie vers le col de la femme morte. Ensuite, une descente d’une heure et demie vers Pacaymayu, suivie d’une montée d’une heure et demie jusqu’au col de Runkurakay et d’une descente d’une heure et demie vers le lieu du déjeuner à Chaquicocha, suivie d’une montée progressive de 2 heures vers le camping à Phuyupatamarca.

Sites archéologiques visités :   Runkurakay, Sayaqmarka, Qonchamarka.

Jour 4

  • Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue :    6,31 milles / 10,15 km
  • Point le plus élevé : 11 991 pieds / 3 654 m (Phuyupatamarka)
  • Point le plus bas :    7 987 pieds / 2 434 m (Machu Picchu)
  • Perte d’altitude :   4 004 pieds / 1 220 m

Heure de départ :  6h30 La première partie du sentier est une marche régulière de 3,5 heures en descente vers le lieu du déjeuner à Winaywayna. Ensuite, marche d’une heure et demie sur un terrain « plat » en direction d’Intipunku ou de la porte du soleil, suivie d’une descente de 45 minutes en direction du Machu Picchu.

Sites archéologiques visités :   Phuyupatamarka Torreon, Phuyupatamarka, Intipata, Winaywayna, Intipunku, Machu Picchu

Jour 5

  • Niveau de difficulté : Facile
  • Distance parcourue : 2 Miles / 3.2Km
  • Heure de début :   5 h 00
  • Sites archéologiques visités :   Visite du Machu Picchu
  • ​Altitude du Machu Picchu : 2 430 mètres / 7 972 pieds

3.- Le trek classique de quatre jours sur le chemin des Incas – L’itinéraire le plus visité.

Détails.

  • ​Niveau de difficulté :   Modéré
  • Distance parcourue :   21,18 milles / 34,6 Km

Le trek classique de quatre jours sur le chemin de l’Inca est l’itinéraire le plus visité du sanctuaire national du Machu Picchu. Dans cette version, il faut partager les campings et la route avec les voyageurs de tous les circuits. les opérateurs. Il s’agit d’une version plus courte que l’option de cinq jours.

ITINÉRAIRE

Jour 1

  • Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue : 7 Miles / 11,26Km
  • Point le plus élevé : 9 653 pieds / 2 942 m
  • Point le plus bas : 8 826 pieds / 2 690 m
  • Dénivelé positif : 827 pi / 252 m

Heure de départ :  4 h 30 de Cusco, ou 7h00 d’Urubamba ou d’Ollantaytambo. Le point d’entrée de la randonnée de quatre jours sur le Chemin Inca est le 82 km de Piscacucho. Les randonneurs qui empruntent cet itinéraire marcheront sur la rive gauche de la rivière Urubamba en direction de Meskay et Huayllabamba.

Sites archéologiques visités : Inkarakay et Tarayoq

Jour 2

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue : 4,80 Miles / 7,72Km
  • Point le plus élevé :  13 880 pieds / 4 201 m
  • Point le plus bas : 9 653 pieds / 2 942 m (à Huayllabamba)
  • Dénivelé positif : 4 227 pieds / 1 259 m

Heure de départ :  6h30 C’est de loin la journée la plus difficile de cet itinéraire. La première partie du sentier est une montée raide de 4 heures vers le col de la femme morte, suivie d’une descente d’une heure et demie jusqu’au camping de Pacaymayu, Alto. Certaines personnes continuent vers Chaquicocha dans l’après-midi, mais l’itinéraire habituel se termine ici pour la journée.

Jour 3

  • Niveau de difficulté : Difficile
  • Distance parcourue :  6,23 miles / 10,26 Km
  • Point le plus élevé :   12 337 ft / 3 760 m (Au col de Runkurakay)
  • Point le plus bas :    8 787 pieds / 2 678 m (à Winaywayna)
  • Dénivelé positif :   542 ft / 165 m

Heure de départ :  6h30 Le troisième jour de la randonnée classique du Machu Picchu est le plus long. La première partie du sentier est une montée régulière d’une heure et demie vers le col de Runkurakay. Ensuite, une descente d’une heure et demie vers Sayacmarka, suivie d’une montée d’une heure et demie jusqu’au lieu de déjeuner au col de Phuyupatamarka. De Phuyupatamarka, le sentier descend pendant environ 4 heures, jusqu’au camping de Winawayna.

Sites archéologiques visités :   Runkurakay, Sayaqmarka, Qonchamarka, Phuyupatmarka, Intipata, Winaywayna

Jour 4

  • Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue :   3,15 Miles / 5,07Km
  • Point le plus élevé :  8 787 pi / 2 678 m (à Winaywayna)
  • Point le plus bas :   7 987 pieds / 2 434 m (Machu Picchu)
  • Perte d’altitude :   800 ft/244 m

Heure de départ :  5:30 Le sentier est généralement modéré à facile. Seulement une heure et demie jusqu’à la porte du soleil ou Intipunku sur un terrain plat, suivie d’une descente de 45 minutes jusqu’au Machu Picchu. La durée totale de la visite guidée est de deux heures.

Sites archéologiques visités :   Intipunku, Machu Picchu

Altitude du Machu Picchu : 2 430 mètres / 7 972 pieds

4.- Le petit trek du Chemin Inca – La version la plus simple

Le circuit Short Inca Trail Trek est une excellente alternative pour ceux qui n’ont pas le temps ou la volonté de parcourir les options précédentes. Cette randonnée diffère considérablement des alternatives de quatre et cinq jours. Par exemple, le point de départ de cette randonnée est le 104 Km à Chachabamba. Le seul moyen de se rendre au 104 km est le train. La plupart des gens montent à bord de leurs trains à Ollantaytambo ; le trajet en train dure environ 1h30.

Les randonneurs doivent s’enregistrer auprès des gardes du parc au 104 Km ou à Chachabamba. Cette randonnée particulière ne permet pas le camping.

Les gens doivent se rendre au Machu Picchu dans l’après-midi et visiter le Machu Picchu le deuxième jour. En bref, il s’agit d’une randonnée d’une journée, suivie d’un deuxième jour où les gens visitent la ville de Machu Picchu.

Des détails.

  • Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue :   5,81 milles / 9,35 km

ITINÉRAIRE

Jour 1

  • Niveau de difficulté : Modéré
  • Distance parcourue : 5,81 milles / 9,35 km
  • Point le plus élevé :   8 787 pieds / 2 678 m (à Winaywayna)
  • Point le plus bas : 7 160 pi / 2 182 m
  • Dénivelé positif : 1 627 pieds / 496 m

Heure de départ : 4 h 30 de Cusco, ou 7 heures du matin d’Ollantaytambo. Le point d’entrée pour la courte randonnée sur le chemin des incas est au 104 KM à Chachabamba. Les randonneurs qui empruntent cet itinéraire marcheront jusqu’au Machu Picchu en une journée. Habituellement, ils arrivent au Machu Picchu à 16h00.

Sites archéologiques visités :  Chachabamba, Winaywayna, Intipunku et Machu Picchu

Jour 2

  • Niveau de difficulté : Facile
  • Distance parcourue : 2 Miles / 3.2Km
  • Heure de début :   5 h 00
  • Sites archéologiques visités :   Visite du Machu Picchu
  • Altitude du Machu Picchu : 2 430 mètres / 7 972 pieds

FLORE ET FAUNE DANS LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA

Le Sanctuaire Historique du Machu Picchu présente une grande diversité biologique que l’on retrouve le long du Chemin de l’Inca de 4 jours. Lors de la randonnée sur le chemin de l’Inca, vous traverserez différentes forêts telles que la forêt tropicale humide, la toundra pluviale, la forêt de montagne, la forêt tropicale subtropicale, la forêt très humide, le páramo tropical.

Concernant la flore, on peut trouver plus de 300 espèces différentes le long du chemin inca jusqu’au machu picchu. Par exemple, il existe plus de 300 espèces. La faune du sanctuaire est aussi vaste que la flore puisqu’il y a plus de 400 espèces différentes vivant à des altitudes différentes.

LA FAUNE DU CHEMIN INCA SUR LA RANDONNÉE DU MACHU PICCHU

Les ruines extraordinaires du Machu Picchu, à une altitude supérieure à 2400 m, étaient parmi les créations les plus étonnantes de l’empire Inca à son apogée : ses murs géants, ses terrasses et ses rampes semblent avoir été découpés dans des escarpements rocheux continus. Ce site isolé se trouve sur le versant oriental des Andes, dans la partie supérieure du bassin amazonien, dans une région présentant une riche diversité de flore et de faune.

Il y a une abondance de faune diversifiée et unique sur le Chemin Inca dans les montagnes andines du Pérou. Plus important encore, la destination finale du circuit du Chemin de l’Inca vous amène au Machu Picchu, qui se trouve être l’un des sanctuaires les plus protégés et préservés de tout le Pérou. Le Chemin de l’Inca couvre de nombreux climats et topographies différents, ce qui à son tour offre une variété d’écosystèmes différents dans lesquels la faune peut s’épanouir. Ce tronçon de 42 km du Chemin de l’Inca classique de 4 jours compte plus de 370 espèces d’oiseaux différentes, dont beaucoup sont introuvables. n’importe où ailleurs sur la planète. On y trouve également environ 50 espèces de mammifères différentes ainsi que plus de 700 espèces de papillons différentes connues. Il y a de fortes chances que vous ayez la chance d’apercevoir une faune unique et magnifique lors de votre randonnée sur votre circuit classique de 4 jours sur le chemin Inca.

Quelques-unes des espèces d’oiseaux les plus couramment observées dans ces régions sont le Martinet à pointes blanches, le Barbet versicoloré et l’étonnant Trogan à collier. Il existe également une section du Chemin de l’Inca classique qui est spécifiquement connue sous le nom de « Zona de Osos » ou la zone des ours. Le long de cette section du circuit du Chemin Inca, bien que très rare, vous aurez peut-être la chance d’observer l’insaisissable et très paisible ours à lunettes. Ces ours sont la dernière espèce connue d’ours à face courte connue dans le monde aujourd’hui et sont la seule espèce indigène d’ours connue en Amérique du Sud. Voir l’un d’eux sur le Chemin de l’Inca classique serait un cadeau étonnamment rare.

À votre arrivée sur le site sacré inca du Machu Picchu, vous remarquerez un drôle de mammifère errant autour du site inca. Ces créatures curieuses à fourrure et au long cou sont les célèbres lamas andins.

Lors de votre randonnée le long de votre circuit Classic Inca Trail, prenez l’habitude de regarder vers le haut vers le ciel. Connu comme un symbole de chance parmi les randonneurs, si vous êtes chanceux, vous pourrez observer la plus grande espèce d’oiseau connue sur la planète, le condor des Andes. Cet oiseau a une envergure de dix pieds dix pouces et peut peser de 17 à 33 livres. Le Condor est un symbole important dans l’idéologie Inca, représentant les cieux. Comme on ne le trouve que survolant les plus hauts sommets des plus grandes montagnes, il était connu des Incas comme le messager des dieux. Le condor des Andes niche généralement à une altitude époustouflante de plus de 16 000 pieds et ne pond que jusqu’à deux œufs à la fois. En plus d’être la plus grande espèce d’oiseau au monde, il détient également le record de l’une des plus longues durées de vie. Le Condor vivra souvent jusqu’à 70 ans ou plus. Le majestueux Condor est le symbole national de nombreux pays d’Amérique du Sud, dont le Pérou, la Bolivie, l’Équateur et le Chili.

Le trek classique de 4 jours du Chemin Inca au Machu Picchu offre de nombreuses opportunités uniques non seulement d’apprendre et d’explorer l’histoire et la culture humaines, mais aussi d’observer certains des plus beaux animaux sauvages de la planète. Pendant le trekking, préparez votre appareil photo et assurez-vous d’être très conscient de votre environnement. Vous ne savez jamais ce qui peut vous observer !

CHEMIN DE L'INCA : LE PARADIS DES ORNITHOLOGUES

Le sanctuaire historique du Machu Picchu contient une impressionnante diversité d’avifaune pour une zone aussi compacte. Ceci est dû à la succession rapide des zones climatiques dans le Sanctuaire. Au Chemin Inca vers Machu Picchu, nous trouvons des altitudes allant de 6 000 mètres à 1 725 mètres, des hautes prairies de Puna à la forêt de nuages ​​subtropicale humide. De nombreuses espèces d’oiseaux dans les Andes ont des aires de répartition altitudinales relativement petites, et chaque habitat a des espèces trouvées dans aucune autre zone. Couplé au microclimat créé par les gorges d’Urubamba, cela crée une grande diversité et un paradis pour les ornithologues.

En 1995, environ 375 espèces d’oiseaux sont connues dans le sanctuaire, dont environ 200 peuvent être facilement observées en marchant sur le Chemin de l’Inca. Sans aucun doute, d’autres observations dans des coins plus reculés ajouteront encore plus d’espèces à cette liste impressionnante.

Dans l’ombre pluviométrique des vallées intermontagnardes, nous trouvons un climat sec caractérisé par des arbres, des arbustes et des cactus courts et dispersés. Une promenade matinale dans cet habitat, comme près de Llaqtapata au début du Chemin de l’Inca, révélera une variété d’oiseaux intéressants. Le sifflet andin ressemblant à une perdrix des champs herbeux et les canards torrent bravent les eaux vives des rivières, remontant les rapides de classe cinq, souvent accompagnés en août de plusieurs boules de duvet improbables – leurs canetons ! Les Dippers à calotte blanche rebondissent de rocher en rocher, cherchant sous l’eau des crustacés accrochés aux rochers.

Tout en faisant le chemin classique de l’Inca, restez attentif aux observations lorsque vous traversez des bois subtropicaux, car c’est là que les oiseaux volent principalement, chassent, construisent leurs nids, se rassemblent, etc. Ces bois abritent une grande variété d’essences, sûrement une belle aventure pour tout le monde avec un penchant pour l’exploration naturelle! Le premier jour, l’observation des oiseaux est probable dans des endroits au-delà des villages, mais à partir de ce moment-là, alors que le chemin classique de l’Inca se dirige vers la forêt de la jungle, cela deviendra assez intense.

De plus, des oiseaux peuvent être trouvés le long des sentiers, de manière inattendue. Un conseil d’initié est d’essayer de marcher moins vite, en silence et en faisant attention, afin de ne pas les effrayer, ils s’envoleront bien sûr car leur instinct signale un danger possible d’être chassé et mangé. L’évolution biologique va bien sûr toujours dans le sens de la préservation de la vie et de sa multiplication.

L’observation des oiseaux peut être si merveilleuse en effet! En repérer un debout sur une branche, voir ses couleurs, sa forme, sa taille, écouter ses tweets, comprendre son comportement, prendre des photos, etc.

Au cours de cette visite de haut niveau, les amateurs d’ornithologie peuvent trouver plusieurs sortes de perroquets, colombes, faucons, motmots, colibris, l’oiseau national du Pérou appelé coq de roche (au plumage rouge et noir intense) et plus encore. Le Chemin de l’Inca classique vous offre cette merveilleuse expérience.

De nombreuses espèces de pinsons voltigent au milieu des buissons et des cactus, et les perruches à front écarlate volent bruyamment au-dessus de leur tête, facilement visibles avec leurs panaches vert vif, jusqu’à ce qu’elles se posent sur un arbre et semblent disparaître, parfaitement camouflées dans le feuillage. Les colibris aux couleurs vives se disputent le nectar là où les cactus et les arbustes fleurissent – ​​les violettes scintillantes, les porteurs de train à queue verte, les montagnards barbus et le plus grand colibri du monde, le colibri géant. Assurez-vous de sortir tôt pour voir les oiseaux, car il y en a peu à voir avant 11h00, à l’exception d’une brève rafale de pré-perchage avant la tombée de la nuit.

En passant à des altitudes plus élevées, nous atteignons les prairies sombres connues sous le nom de puna. À l’aube, il fait froid et lorsque le soleil se lève, il est facile de voir de nombreux oiseaux se nourrir à mesure que la température augmente. Les moucherolles terrestres connus sous le nom de tyrans terrestres volent de rocher en rocher à la recherche d’insectes volants, et des volées de roselins jaunes aux couleurs vives jaillissent de l’herbe d’ichu alors que l’ombre d’un caracara des montagnes passe.

Une courte promenade ici produira des rencontres avec des oiseaux aux noms étranges tels que Cinclodes, Puna Ibis, Sierra-finches et Canasteros. En raison de l’abondance de rongeurs diurnes à cette altitude (il fait trop froid pour qu’ils soient nocturnes), il existe de nombreux oiseaux de proie, notamment le Puna Hawk, le Harrier Cinereous et le Black-chestered Buzzard-Eagle. Maître de son environnement, le Condor des Andes plane majestueusement sur les courants du vent, parcourant souvent de nombreux kilomètres sans un seul battement d’ailes. Malgré sa grandeur, le Condor est strictement un charognard ; il est incapable de saisir une proie avec ses pattes de poulet.

Sur les pentes abritées, généralement au-dessus de 3 800 mètres, pousse la forêt polylepis. Cet habitat est extrêmement menacé en raison de la coupe pour le bois de chauffage, mais contient certains des oiseaux les plus rares au monde. Ces forêts sont généralement isolées des autres types de forêts et entourées de prairies de puna. Les oiseaux de cet habitat comprennent la mésange à sourcils blancs, la mésange fauve, les cinclodes royaux, la mésange à poitrine cendrée, le bec géant et un assortiment de colibris de haute altitude. Des épines à joues droites sondent les troncs moussus et les Chat-tyrans de d’Orbigny voltigent d’arbre en arbre. La forêt de Polylepis est difficile d’accès, mais gratifiante une fois atteinte.

Mais c’est dans la forêt nuageuse que l’avifaune atteint sa plus grande diversité. C’est la forêt trouvée dans les gorges inférieures de l’Urubamba (là où elle n’est pas déboisée) et les deux derniers jours du Chemin de l’Inca. Ici, les oiseaux peuvent être vus dans des troupeaux d’alimentation mixtes, jusqu’à trente espèces ensemble. Une matinée d’observation des oiseaux dans la forêt nuageuse brumeuse peut produire plusieurs des éléments suivants : coq de roche, tinamou brun, buse à croupion blanc, guan des Andes, colombe à gorge blanche, perruche des Andes, perroquet à nuque écailleuse, Inca à collier, Starfrontlet à gorge violette, Grande Aile de Saphir, Couronne à poitrine châtaigne, Puffleg à évent de saphir, Sunangel à gorge d’améthyste, Queue de métal Tyrian, Thombill à calotte rousse, Quetzal à tête dorée, Quetzal à crête, Trogon masqué, Poitrine grise Toucan des montagnes, Piculet ocellé, Pic à manteau cramoisi, Pic à ventre cramoisi, Grimpereau à couronne tachetée, Queue d’Azara, Queue à marcapata, Canastero à queue griffonnée, Coureur d’arbre perlé, Joue huppée striée, Glaneuse de feuillage montagnard, Chasseur d’arbre à gorge variable , Antpitta ondulé, Rufous Antpitta, Tapaculo unicolore, Fruiteater vert et noir, Fruiteater barré, Cotinga à huppe rouge, tyrannulets trop nombreux pour être listés, Moucherolles, tangaras, Geai vert, Troglodyte des montagnes, Troglodyte inca, Bleu un d Hirondelle blanche, Grive grive, Solitaire andin, Viréo à calotte brune, Oropendola vert sombre, Cacique des montagnes, Rougequeue à lunettes et Rougequeue à gorge ardoise.

COMMENT OBSERVER LES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Au cours de la visite du chemin de l’Inca au Machu Picchu, nous verrons différents types de routes (routes pavées et chemins de terre). De même, ils traversent les forêts dispersées d’arbres indigènes, les ruisseaux et les cols de montagne. Pour cette raison, nous devons être très prudents avec notre mouvement. Depuis, un faux pas peut signifier une chute entre un risque faible, intermédiaire et élevé.
Par conséquent, lorsque nous nous déplaçons, si nous arrivons à voir un oiseau, nous devons d’abord nous arrêter. Après cela, prenez nos jumelles et observez-le rapidement, en essayant de vous rappeler les caractéristiques les plus frappantes de l’oiseau. Enfin, une fois ces informations collectées, nous poursuivons notre voyage.

QUAND POUVONS-NOUS PRATIQUER L'OBSERVATION DES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Pratiquer l’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca peut être délicat. Car toute notre concentration sera d’atteindre les camps après avoir profité du chemin de l’Inca. Cependant, une bonne habitude que nous pouvons développer est d’utiliser les petites pauses qu’il y aura. Lors de notre voyage vers les camps, 5 à 10 minutes nous les utiliserons pour scruter les alentours à la recherche d’oiseaux. Attention cependant à ne pas trop vous éloigner ou à vous exposer inutilement et surtout à suivre les indications de vos guides.
Les pauses (temps libre) sont un autre moment de la journée que nous pouvons utiliser pour observer les oiseaux. Après les repas. De plus, lorsque nous arriverons à nos camps, nous aurons des pauses jusqu’à avant le dîner. Pendant, nous pouvons les utiliser pour pratiquer l’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca.

QUOI ÉVITER LORS DE L'OBSERVATION DES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

L’une des principales raisons pour lesquelles les voyageurs sur le chemin de l’Inca ont souvent des accidents. C’est parce qu’ils essaient de prendre des photos en marchant. Pour cette raison, ils subissent des blessures et des chutes, bien que ce ne soit pas constant, certains ornithologues amateurs ont tendance à faire de même. Par conséquent, nous vous rappelons de vous arrêter à chaque fois que vous souhaitez observer les oiseaux. Premièrement, restez dans des zones sûres sans bloquer le passage des autres voyageurs et surtout évitez d’être distrait.

QUELLES SONT LES HEURES DE POINTE DE L'ACTIVITÉ DES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Les oiseaux augmentent potentiellement leur activité. Pendant le lever et le coucher du soleil. En raison de leurs habitudes alimentaires du matin et du soir.
Lever du soleil : 1 heure après le lever du soleil.
Coucher de soleil : 1 heure avant le coucher du soleil.
De plus, nous recommandons à nos ornithologues de se lever tôt tous les jours. Avant, prenez votre petit-déjeuner et profitez de ce temps supplémentaire pour explorer les terrains de camping à la recherche d’oiseaux.

QUELLES JUMELLES POUVONS-NOUS APPORTER POUR L'OBSERVATION DES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Les jumelles sont un équipement fortement recommandé pour l’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca. Cependant, si nous n’en avons pas, nous ne pouvons utiliser que nos yeux pour nous aider. Aussi, pour reconnaître les oiseaux du chemin de l’Inca. Peut-être pas avec le même détail que si on utilisait une paire de jumelles mais ça peut être fonctionnel. De plus, la mesure recommandée dans le cas où ils ont des jumelles ou peuvent en acheter une est de 10 * 42 ou la plus proche de cette mesure. Depuis, son champ visuel et son approche visuelle sont idéales.

DES IMAGES OU DES PLAQUES POUVONS-NOUS PRENDRE POUR L'OBSERVATION DES OISEAUX SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Si on parle d’assiettes (images d’oiseaux), de livres et/ou de guides d’oiseaux. Nous pouvons trouver une grande variété. Cependant, rappelez-vous que dans le cas du chemin de l’Inca, il y a une limite de poids. Pour cette raison, nous ne pourrons pas transporter de guides ou de livres complets sur les oiseaux du Pérou. Depuis, il est généralement très lourd. Au lieu de cela, prendre un petit guide des seuls oiseaux du sentier Inca serait idéal. De même, nous pouvons les acheter dans les librairies situées près de la place principale (place centrale de Cusco). D’autre part, il convient de mentionner que le livre des oiseaux du Pérou. En outre, il peut être trouvé dans une application sur les magasins Android et Apple Play.

QUELS VÊTEMENTS POUVONS-NOUS APPORTER POUR OBSERVER LES OISEAUX SUR LE CHEMIN DES INCA ?

Pour nos vêtements (vêtements). Nous devons considérer que la plupart d’entre eux sont des couleurs tamisées ou en sourdine. Car, utiliser des couleurs intenses et/ou flashy fait fuir les oiseaux tels que : rouge, jaune, vert phosphorescent.

QUELLE APPAREIL PHOTO POUVONS-NOUS APPORTER POUR OBSERVER LES OISEAUX SUR LE CHEMIN DES INCA ?

Une autre façon d’observer les oiseaux sur le chemin de l’Inca est de prendre des photos. Après avoir repéré un oiseau, nous nous faufilons le plus près possible et le prenons en photo. Étant donné que toutes les caméras sont fonctionnelles, peu importe qu’elles soient bas ou haut de gamme. Depuis, souvent les oiseaux se perchent dans les buissons qui jouxtent le chemin de l’Inca. Par conséquent, nous pouvons souvent obtenir des photos de bonne qualité.

Les caméras GOpro sont excellentes pour prendre des photos panoramiques et des vidéos de l’ensemble du sentier Inca. Cependant, ils ne sont pas très utiles pour l’observation des oiseaux. Depuis, ils n’ont pas la mise au point nécessaire « zoom ».

CAMÉRAS POUR LA PHOTOGRAPHIE D’OISEAUX ET DE NATURE SAUVAGE

Quelques conseils et recommandations pour bien choisir son appareil photo et son matériel de photographie d’oiseaux et d’animaux sauvages.

Si vous aimez la photographie d’oiseaux ou d’animaux sauvages (par exemple, si vous envisagez de faire une sorte de safari photographique) et que vous êtes à la recherche de votre premier appareil photo ou que vous souhaitez améliorer votre équipement, je vous recommande de lire cet article sereinement.

Pour simplifier, je me référerai toujours à la photographie d’oiseaux. Un équipement valable pour la photographie d’oiseaux est normalement valable pour la photographie d’animaux sauvages et éventuellement pour la photographie sportive, bien qu’il existe de nombreuses variantes dans la photographie sportive.

Dans tous les cas, la photographie d’oiseaux est une spécialité en soi.

Les oiseaux ont leurs particularités : ils volent et sont plus difficiles à suivre, ils ont des mouvements très rapides même lorsqu’ils sont perchés, certains sont très petits et ont tendance à être des animaux très méfiants, qui fuient facilement la présence humaine (ou de tout élément qu’ils considèrent suspect ou qui ne fait pas partie de leur environnement habituel)

L’équipement idéal pour la photographie d’oiseaux

Voyons quelles caractéristiques techniques sont importantes pour ce type de photographie.

Cela ne signifie pas que vous devez rechercher une équipe avec toutes ces caractéristiques. L’appareil photo idéal ou l’équipement photographique idéal n’existe pas. Chacun doit trouver son équilibre, sacrifiant certaines caractéristiques pour en avoir d’autres.

Pour nous donner une idée de base de l’importance de chaque élément, on pourrait dire qu’en ce qui concerne la partie technique, l’objectif est à 80%, la caméra à 15% et le trépied à 5%.

L’expérience et la technique du photographe sont bien sûr très importantes. Dans de nombreux cas, les limitations de l’équipement peuvent être compensées par la connaissance, l’imagination et la patience.

Et si vous n’avez pas de patience, ou de connaissances (de la photographie, les espèces que vous souhaitez photographier, l’environnement dans lequel elles vivent, leurs habitudes et leurs horaires…), ou d’expérience en photographie d’oiseaux… même si vous avez le meilleur équipement photographique au monde, vos résultats vont être médiocres.

Dans le cas de la photographie d’oiseaux en vol, la technique et l’expérience du photographe sont peut-être le facteur le plus important. Mais logiquement, dans ces cas, il est également nécessaire que l’équipement ait une performance minimale dans des sections telles que le système de mise au point et la vitesse de prise de vue.

Objectifs pour la photographie d’oiseaux

Nous allons commencer par l’objectif, car il déterminera le type de photographie que nous pourrons prendre et il conditionnera aussi en partie les caractéristiques de l’appareil photo.

1 | Nous recherchons un téléobjectif long

Avec une distance focale équivalente minimale d’environ 300 mm.

Une plus grande distance focale se traduit par un angle de vue plus étroit, c’est-à-dire que nous pourrions le voir comme plus de « portée » pour capturer en détail des animaux éloignés.

Il y a une idée préconçue qu’avec un téléobjectif on pourra photographier des oiseaux à des kilomètres de distance. Ce n’est pas comme ça. Pour obtenir des photos de qualité il faut être à distance de marche : on parle de plusieurs mètres pour les petits oiseaux et de dizaines de mètres pour les moyens et grands oiseaux. Au fur et à mesure que la distance augmente, la qualité se dégrade en raison des effets atmosphériques (poussières en suspension, humidité, courants thermiques…) et il faudrait aussi des focales beaucoup plus longues pour obtenir un gros plan.

2 | Une très bonne qualité optique

Les oiseaux ont une texture très fine et de très beaux motifs dans leur plumage.

Normalement on va photographier l’animal à une certaine distance et à de nombreuses reprises on va faire un recadrage au montage (pour garder un gros plan du sujet principal).

Plus la netteté de l’objectif (acuité/contraste) est bonne, plus nous pouvons capturer de détails sur l’oiseau sur notre photo.

3 | L’ouverture la plus large possible

Cela a à voir principalement avec la vitesse d’obturation.

Les oiseaux sont des animaux aux mouvements continus et rapides, même lorsqu’ils sont perchés.

Nous avons besoin de vitesses d’obturation très élevées pour figer ces mouvements et obtenir des images super nettes (pour éviter les zones tremblantes de l’image).

Il en va de même pour la photographie d’oiseaux en vol.

En photographie d’oiseaux, il est très courant de travailler avec des vitesses supérieures à 1/1000s

Le fait est que pour obtenir une bonne exposition à des vitesses d’obturation aussi élevées, nous avons besoin de beaucoup de lumière sur le capteur.

Plus l’ouverture de l’objectif est grande (petits nombres F), plus le capteur peut capter de lumière et il n’est pas nécessaire d’augmenter l’ISO de l’appareil photo.

L’ouverture maximale de l’objectif peut également limiter l’efficacité du système de mise au point de l’appareil photo, le système de mise au point a également besoin d’un peu de lumière pour fonctionner correctement.

4 | Moteur / système de mise au point très rapide

Le système de mise au point dépend de la combinaison objectif + appareil photo.

Si la caméra a un système de mise au point parfait mais que l’objectif a une certaine inertie ou un moteur lent, le maillon faible qui va nous limiter va être l’objectif.

Les téléobjectifs haut de gamme incluent souvent un certain type de sélecteur ou de limiteur de plage de mise au point.

Par exemple, si nous allons photographier de petits oiseaux qui vont être perchés à 4 mètres d’un affût, nous mettrons le sélecteur dans la plage de mise au point des objets proches.

Si nous voulons photographier des oiseaux en vol, nous placerons le sélecteur dans la plage de mise au point des objets proches.

Le limiteur de portée optimise le temps de réponse du système de mise au point.

5 | Stabilisateur optique

Pour les téléobjectifs (longues focales), le stabilisateur optique intégré à l’objectif a tendance à mieux fonctionner qu’un stabilisateur intégré au capteur de l’appareil photo.

Le stabilisateur ne nous aide que lorsque nous utilisons la caméra à main levée.

Avec l’appareil photo sur trépied ou en balayant il est souvent conseillé de le désactiver (cela dépend de l’appareil photo).

D’un autre côté, le système de stabilisation optique introduit toujours une petite perte de qualité optique (ce sont des éléments optiques en mouvement à l’intérieur de l’objectif), vous devez donc évaluer quel aspect est le plus important pour vous.

Si vous débutez avec les téléobjectifs longs et que vous n’êtes pas très expérimenté, je pense qu’un objectif stabilisateur vous donnera un peu plus de marge dans certaines situations.

La perte de netteté que le stabilisateur peut introduire est minime et il y a environ 1000 facteurs externes qui affecteront le plus la qualité de vos photos dans ce type de photos.

6 | Mise au point fixe vs objectif zoom

Les objectifs fixes ajoutent un bonus supplémentaire à la qualité optique et offrent généralement une ouverture maximale plus grande.

Les zooms sont plus polyvalents.

Plusieurs fois, nous devons être immobiles dans une position et nous ne savons pas à l’avance où l’oiseau va être placé. Avec un zoom, on peut jouer un peu sur le cadrage. Avec l’objectif fixe, nous n’avons que cet angle de vue.

Pour commencer avec la photographie d’oiseaux, je recommanderais un zoom téléobjectif.

C’est vrai qu’au final on a tendance à l’utiliser dans les focales les plus longues de toute façon, mais ça nous laisse plus de marge de manœuvre.

Lorsque vous avez un peu plus d’expérience, cela peut valoir la peine de faire le saut vers un objectif fixe pour gagner un peu de qualité optique et d’ouverture.

7 | Multiplicateurs / Téléconvertisseurs

Ils permettent d’augmenter la distance focale équivalente de notre objectif.

Les téléconvertisseurs standard sont généralement les 1.4x et 2x

L’opération est très simple. Ils agissent comme un élément optique intermédiaire. Ils sont placés entre l’objectif et l’appareil photo.

Si nous avons un objectif de 300 mm, en plaçant un multiplicateur de 1,4x, nous aurions une distance focale équivalente de 420 mm.

Si on met un multiplicateur 2x, la focale équivalente serait de 600 mm.

Logiquement, ils ont leurs inconvénients :

Ces éléments optiques intermédiaires soustraient toujours une certaine qualité optique de ce que l’objectif offre séparément.

Le téléconvertisseur réduit l’ouverture de l’objectif, ce qui a deux effets négatifs : dans certains cas, cela nous obligera à augmenter davantage l’ISO pour maintenir une vitesse d’obturation adéquate, et l’autre effet indésirable est que dans certains appareils photo, le système de mise au point peut s’arrêter. pour fonctionner correctement

En général, ils ne sont recommandés que pour les objectifs à grande ouverture : f/4, f/2,8…

Le téléconvertisseur 1,4x réduit l’ouverture du diaphragme d’1 palier. Par exemple un f/4 deviendrait un f/5.6

Le téléconvertisseur 2x réduit l’ouverture de 2 niveaux. Un objectif f/4 deviendrait un f/8

Pour un système donné (une monture), tous les multiplicateurs ne sont pas compatibles avec tous les objectifs et avec tous les appareils photo.

Dans la plupart des cas, la limitation réside dans la capacité de l’appareil photo à faire la mise au point à certaines ouvertures (le système de mise au point à détection de phase des reflex nécessite une certaine ouverture minimale pour fonctionner correctement).

Nous pourrions utiliser l’objectif avec mise au point manuelle, mais pour ce type de photographie, il est difficile d’obtenir de bons résultats sans l’aide de l’autofocus.

Dans d’autres cas, il peut s’agir de limitations physiques, il existe des téléconvertisseurs qui incluent des éléments optiques saillants et pourraient trouver les éléments optiques à l’arrière de certains modèles d’objectifs.

L’APPAREIL PHOTO IDÉAL POUR LA PHOTOGRAPHIE D’OISEAUX

Aujourd’hui, tous les appareils photo numériques offrent une excellente qualité d’image. Le fait est que pour ce type de photographie, nous allons mettre l’appareil photo très près de ses limites dans certains cas.

Il ne s’agit pas tant de la qualité de l’image que de la polyvalence et du nombre de « bonnes » photos que nous pouvons obtenir (taux de maintien) au cours d’une session.

Voyons ensuite les caractéristiques les plus importantes :

1 | Système de mise au point

Un bon système de mise au point continue, surtout si l’on va prendre des photos d’oiseaux en vol ou d’animaux en mouvement en général.

En règle générale, les systèmes de mise au point à détection de phase fonctionnent mieux en mise au point continue car ils « connaissent » la distance par rapport au sujet, tandis que la détection de contraste doit constamment tester pour optimiser le contraste.

Les systèmes hybrides combinent le meilleur des deux technologies et sont souvent rapides et fiables.

Il est également important que l’appareil photo permette de configurer les zones de mise au point de manière flexible.

Surtout pour la photographie d’oiseaux en vol, il est très difficile de travailler avec un point focus dans la zone centrale et de garder une trace d’un oiseau en vol (il y a des photographes avec beaucoup d’expérience qui sont capables de suivre le mouvement de l’oiseau et gardez le point focal où vous voulez).

En général, il est beaucoup plus efficace d’utiliser une zone de mise au point multipoint qui couvre une certaine surface du cadre, pour toujours essayer de garder l’oiseau dans cette zone active.

En revanche, si la zone est trop grande on risque de perdre la mise au point si un autre oiseau traverse ou si le fond où il vole contient des éléments avec une certaine texture (rochers, végétation, etc.)

Dans les appareils un peu plus haut de gamme, certains paramètres du système de mise au point peuvent être personnalisés : les temps de réaction du système (sensibilité), l’inertie ou le comportement avec accélération/décélération des sujets que l’on va photographier, ou encore le comportement des points. focus lorsque nous choisissons un groupe ou une zone de focus qui comprend plusieurs points.

2 | Vitesse de rafale

C’est une caractéristique très importante dans la photographie d’action en général.

Par exemple, avec des oiseaux en vol, il est littéralement impossible de synchroniser le tir avec la position des ailes, etc. en utilisant un seul tir.

Pour augmenter la probabilité de « toucher », vous devez prendre une photo en rafale, puis sélectionner la photo la plus attrayante de la séquence.

Pour les oiseaux perchés, l’éclatement n’est généralement pas si important à moins que l’on veuille capturer, par exemple, le moment où il est lancé en vol ou un mouvement ou une situation particulière (capturer un insecte, etc.)

Il existe des appareils photo qui incluent une sorte de fonction de lancement anticipé (comme le mode Pro Capture d’Olympus). Avec cette fonction, l’appareil photo démarre la prise de vue avec le déclencheur enfoncé à mi-course et stocke les photos dans la mémoire tampon interne.

Lorsque nous appuyons enfin sur le déclencheur pour démarrer la rafale proprement dite, l’appareil photo se retrouve avec une partie de la séquence qu’il avait prise plus tôt.

De cette façon, nous pouvons capturer des actions qui se produisent si rapidement qu’elles dépassent le temps de réaction humain.

3 | Taille du tampon et temps de nettoyage du tampon

Directement lié à la prise de vue en rafale.

Il importe à la fois la vitesse de rafale maximale (nombre de photos par seconde) ainsi que le temps pendant lequel l’appareil photo est capable de maintenir cette vitesse et la vitesse moyenne qu’il peut atteindre sur, disons, 4 à 5 secondes.

Et il est également très important que le temps nécessaire à l’appareil photo pour vider la mémoire tampon soit aussi court que possible, car la plupart des appareils photo sont bloqués (nous ne pouvons pas prendre de photos ou utiliser l’appareil photo) pendant ce processus.

4 | Qualité d’image / comportement à des ISO élevés

À de nombreuses reprises, nous n’aurons pas d’autre choix que d’augmenter l’ISO pour maintenir une vitesse d’obturation suffisamment élevée.

Gardez à l’esprit que les vitesses d’obturation typiques seront de l’ordre de 1 / 1000s ou plus rapides dans de nombreux cas.

Un appareil photo qui offre un bon rapport signal/bruit avec des ISO élevés nous donnera plus de polyvalence, surtout dans les situations où les conditions d’éclairage ne sont pas parfaites.

5 | Scellé contre la poussière et l’humidité

Une chambre scellée nous donnera surtout plus de tranquillité d’esprit lorsque les conditions sont mauvaises.

Gardez à l’esprit que nous allons passer de nombreuses heures sur le terrain et que nous n’allons pas toujours passer un moment parfait.

Aussi, même si vous ne prévoyez pas de photographier s’il pleut, vous pouvez vous retrouver dans des situations humides, près de l’eau (possibilité d’éclaboussures), avec de la poussière, etc.

N’oubliez pas que pour qu’un appareil photo scellé soit protégé, l’objectif doit également être scellé.

6 | Prise en main et ergonomie

Très important surtout lorsque nous utilisons l’appareil photo à main levée avec de grands objectifs.

Lorsque nous utilisons des téléobjectifs normalement le poids de l’ensemble, le centre de gravité, est décalé vers l’avant.

La main gauche tient l’objectif et supporte la majeure partie du poids (elle agit comme un trépied lors de la prise de vue à main levée).

La main droite tient l’appareil photo et il faut une certaine liberté d’action pour accéder aux réglages, mais en même temps une bonne prise en main pour diriger l’appareil, cadrer et filmer en quelques secondes.

7 | Personnalisation des boutons et raccourcis

En photographie d’action, d’oiseaux, d’animaux… vous devez souvent prendre des décisions très rapides et effectuer des changements de configuration à la volée.

Si nous devons accéder à un menu pour configurer un paramètre X toutes les 2 minutes, il est fort possible que nous perdions de nombreuses photos intéressantes.

La plupart des appareils photo à objectif interchangeable ont les cadrans et les commandes de gestion de l’exposition de base.

Au fur et à mesure que nous progressons dans la gamme, les caméras ont tendance à avoir plus d’options de personnalisation et plus de boutons et de commandes d’accès rapide.

Une option intéressante est que l’appareil photo a la possibilité de dissocier le bouton de mise au point du déclencheur (back button focus).

Dans de nombreux cas, il est plus pratique et plus efficace d’activer la mise au point à partir d’un bouton externe. De cette façon, le déclencheur n’est là que pour ça, pour activer l’obturateur, l’appareil photo n’a pas à faire d’actions intermédiaires lors de l’appui sur le bouton (refocaliser, mesurer la lumière…)

8 | Taille du capteur

La taille du capteur va principalement influencer deux choses :

Distance focale équivalente (facteur de recadrage)

Qualité d’image lorsque nous devons définir des ISO élevés

La distance focale est une caractéristique de l’objectif, indépendante de l’appareil photo dans lequel il est utilisé.

En photographie et vidéo, la focale nous donne une idée de l’angle de vue (cadrage)

Pour des raisons historiques, le capteur film Full Frame / 35mm est pris comme référence.

Par exemple, un objectif de 300 mm sur un appareil photo avec un capteur Full Frame nous donne un angle de vue horizontal d’environ 7 degrés.

Si au lieu d’un capteur Full Frame on en place un plus petit, par exemple un capteur APS-C, l’image sera projetée sur une surface plus petite. Il y a un recadrage par rapport à l’image que donnerait un capteur Full Frame.

Nous avons un cadrage qui correspondrait à ce que nous aurions en Full Frame si nous utilisions un objectif avec une focale plus longue.

Pour relier davantage la distance focale et l’angle de vue (les photographes sont plus à l’aise avec la distance focale), nous utilisons le concept de distance focale équivalente.

Par exemple, l’objectif de 300 mm d’un appareil photo à capteur APS-C aurait une distance focale équivalente d’environ 450 mm (300 x 1,5 qui est le facteur de recadrage d’un capteur APS-C). Ces 450 mm offrent un angle de vue d’environ 4,5 degrés.

Ainsi, utiliser un capteur plus petit a l’avantage de nous donner plus de « portée », cela nous donne une distance focale équivalente plus grande.

D’autre part, la qualité de l’image est liée à la quantité de lumière que le capteur reçoit.

Une plus grande surface signifie plus de lumière (total des photons reçus dans l’ensemble capteur) et un meilleur rapport signal/bruit.

Pour une égalité technologique (la technologie du capteur est un facteur très important), un capteur plus grand fournira une image avec un meilleur rapport signal/bruit. Ceci n’est perceptible que lorsque les conditions d’éclairage ne sont pas parfaites ou lorsque nous devons augmenter l’ISO.

Pour la photographie d’oiseaux, un capteur plus grand nous donne un avantage lorsque les conditions d’éclairage ne sont pas parfaites ou lorsque nous utilisons un objectif à faible ouverture (par exemple, si nous voulons atteindre une plus grande profondeur de champ en fermant un peu le diaphragme).

Résumé

Pratiquement n’importe quel appareil photo à objectif interchangeable, SLR ou EVIL, peut être utilisé pour la photographie d’oiseaux en utilisant l’objectif approprié.

L’objectif est généralement bien plus important que les caractéristiques de l’appareil photo.

Avec leurs limites, les appareils photo à super zoom de type pont peuvent également être une bonne option, en particulier pour la photographie d’oiseaux perchés.

Les caractéristiques de l’appareil photo, en particulier la vitesse de prise de vue en rafale et les performances du système de mise au point, nous aideront à augmenter les chances d’obtenir une bonne photo, surtout si nous essayons de prendre des photos d’oiseaux en vol.

Appareils photo avec un capteur plein format : de meilleures performances à des ISO élevés, plus de polyvalence (pouvoir augmenter plus d’ISO pour avoir une vitesse d’obturation adéquate), mais des objectifs plus grands, plus lourds et plus chers pour atteindre la même plage.

Appareils photo avec capteur APS-C / Micro 4/3 : le crop factor joue en faveur (plus de portée avec une certaine focale), des objectifs plus petits, plus légers et moins chers. Bien que dans certains systèmes, nous ne trouvions que des téléobjectifs longs conçus pour les capteurs plein format, les caméras APS-C de ces systèmes nous donneront plus de portée.

Si nous photographions des oiseaux perchés, nous n’aurons pas besoin de ces caractéristiques très spécifiques (rafale et mise au point), bien que les oiseaux en particulier soient des animaux très rapides, surtout les plus petits.

Il arrive parfois que seule une prise de vue en rafale nous permette d’obtenir la pose que nous recherchions (en rejetant de nombreuses autres photos de cette séquence).

Dans ce type de photographie, de nombreuses photos sont mises au rebut et il est difficile d’obtenir une photo parfaite : mise au point, cadrage, pose de l’animal, arrière-plan…

Par conséquent, les appareils photo les plus spécialisés dans la photographie de sport et d’action sont ceux qui nous donneront les meilleures performances en photographie d’oiseaux. De meilleures performances signifient ici un pourcentage plus élevé de « coups » ou de bonnes photos par session.

Avec un appareil photo non spécialisé, nous pouvons également obtenir de très bonnes photos d’oiseaux, mais selon la situation, nous aurons sûrement moins de photos utiles par session (par rapport à un appareil photo avec de meilleures performances)

Concernant la qualité d’image (bruit électronique), dans de bonnes conditions d’éclairage tous les appareils photo : bridge, reflex, EVIL peuvent donner une excellente qualité.

À mesure que les conditions d’éclairage empirent, les appareils photo dotés d’un capteur plus grand peuvent augmenter davantage l’ISO tout en maintenant un niveau de qualité acceptable.

D’autre part, comme nous l’avons vu, les appareils photo dotés d’un capteur plus grand ont besoin d’objectifs plus grands, plus lourds et plus chers pour atteindre la même portée.

TRÉPIEDS POUR LA PHOTOGRAPHIE D’OISEAUX

Tous les trépieds ont fière allure jusqu’à ce que vous y mettiez un appareil photo avec un téléobjectif.

En travaillant avec de longues distances focales, tout mouvement ou vibration minime de l’équipement se transforme en un tremblement de terre dans l’image.

Pour utiliser des téléobjectifs longs, supérieurs à 300 mm, nous avons besoin d’un trépied très très robuste et stable qui absorbe tout type de vibration.

Un trépied robuste et stable équivaut généralement à un trépied grand et lourd.

Je pense qu’il est impossible d’avoir un trépied très léger que l’on puisse transporter avec une petite taille (pieds à plusieurs sections), et qu’il soit aussi très stable lorsque l’on utilise des téléobjectifs.

Normalement, vous voulez que le trépied soit suffisamment haut pour pouvoir travailler avec l’appareil photo dans une position debout confortable.

Les trépieds sans colonne centrale sont généralement plus stables, ils équivaudraient à un trépied avec colonne, avec la colonne située dans la partie la plus basse, mais le fait de ne pas inclure de colonne offre plus de rigidité dans la partie supérieure et lui permet d’être placé pratiquement au niveau du sol si nécessaire.

Les trépieds sans colonne centrale qui atteignent une certaine hauteur sont généralement assez chers.

Par exemple, certains trépieds largement utilisés dans ce type de photographie sont les Gitzo sans colonne centrale (les modèles actuels sans colonne seraient les séries 3, 4 ou 5 du Gitzo Systematic) qui coûteraient plus de 1000 euros.

Une option avec un bon rapport qualité-prix pourrait être un Manfrotto, par exemple un Manfrotto de la série 055.

Les trépieds Manfrotto série 190 pourraient également être une option intéressante ou encore les trépieds série 290, selon l’équilibre que vous recherchez entre stabilité, taille et poids.

Un trépied avec un bon rapport qualité-prix pour un équipement moyen peut être ce trépied de K&F Concept qui peut être transformé en monopode.

La tête doit aussi être très robuste pour laisser le cadre cloué dans la position que l’on dit. Notez qu’un téléobjectif peut exercer un certain effet de levier sur la tête.

Une bonne rotule peut fonctionner pour la photographie d’oiseaux perchés ou même d’oiseaux en vol, bien que ce ne soit généralement pas la meilleure option.

Pour la photographie d’oiseaux, surtout si vous allez prendre des oiseaux en vol, les têtes de type cardan ou rocker sont souvent beaucoup utilisées :

TÊTE DE TYPE GIMBAL

Ce sont les têtes qui offrent plus de flexibilité pour suivre les animaux en mouvement et offrent également beaucoup de stabilité si nous devons maintenir la caméra dans une position totalement statique.

Matériel recommandé pour débuter avec la photographie d’oiseaux

La photographie d’oiseaux est une spécialité très exigeante.

La prise de vue avec des téléobjectifs nécessite une certaine expérience, qui s’acquiert avec la pratique.

Je pense que les qualités essentielles pour ce type de photographie sont la patience et la persévérance, car cela peut parfois être très frustrant.

Pour commencer avec la photographie d’oiseaux, je recommanderais l’une de ces options :

Appareil photo bridge superzoom pour la photographie d’oiseaux

Vous possédez déjà un appareil photo à objectif interchangeable : trouvez un objectif pour oiseaux

Appareil photo avec capteur APS-C ou Micro 4/3 recommandé pour la photographie d’oiseaux

Appareils photo bridge superzoom pour la photographie d’oiseaux

Ce sont des caméras dans lesquelles l’optique n’est pas échangeable, elle est fixée sur la caméra.

Panasonic Lumix FZ300

Caractéristiques génériques de ce type de caméras :

La plage focale est généralement énorme.

Des focales plus longues (supérieures à 1000mm en focale équivalente) seraient pratiquement impossibles à réaliser sur un équipement SLR/EVIL

La qualité optique est généralement assez décente.

Ils comprennent généralement des objectifs de bonne qualité optique, conçus spécifiquement pour cet appareil photo et ce capteur. Il faut garder à l’esprit que plus la plage focale est grande, plus il est difficile d’obtenir une certaine qualité optique homogène sur toute cette plage, il y a généralement un sweet spot, une combinaison de focale et d’ouverture, qui est celui qui offre plus de netteté. Pour les distances focales moyennes et longues, la qualité est généralement acceptable.

Le capteur est généralement petit.

La plupart utilisent un capteur 1/2,3 (6,17 x 4,55 mm). Certains modèles utilisent un capteur de 1 pouce.

Le système de mise au point global est plus lent.

En général, il est considérablement plus lent que dans les reflex génériques / EVIL et beaucoup plus lent que dans les caméras de sport et d’action spécialisées. Ce sont des appareils photo qui peuvent parfaitement être utilisés pour la photographie d’oiseaux perchés ou dans des positions prévisibles, mais il serait très difficile de capturer des oiseaux en vol.

Le principal avantage des caméras superzoom est que pour un prix raisonnable nous avons un équipement complet, relativement léger, très flexible et polyvalent, avec des focales équivalentes très longues qui nous donneront une grande « portée ».

Les désavantages:

Nous n’obtiendrons que des photos de très bonne qualité d’image sous un bon éclairage.

Lorsque la lumière baisse un peu et que nous devons augmenter l’ISO pour maintenir la vitesse de prise de vue, la qualité de l’image en souffre.

Ils nous limiteront sûrement aux oiseaux en vol, car leur système de mise au point n’est généralement pas très rapide

Dans certains modèles, nous pouvons limiter la vitesse d’obturation maximale.

En général, ce sont des caméras parfaites pour « l’observation des oiseaux », c’est-à-dire pour l’observation des oiseaux et la collecte de photos pour l’enregistrement et la documentation.

Des photos d’excellente qualité peuvent être obtenues dans les bonnes conditions.

Gardez à l’esprit que si des focales extrêmes sont utilisées pour prendre des photos de sujets éloignés, les chances d’obtenir une certaine qualité d’image diminuent considérablement, et cela s’applique à tous les appareils photo et équipements, y compris les gammes supérieures.

Les conditions atmosphériques influencent grandement, le risque de bougé (tout bougé de l’appareil photo générera une image tremblante) et aussi la difficulté d’obtenir une mise au point parfaite dans ces conditions.

Il y a des gens qui essaient un appareil de ce type avec la focale maximale, à main levée, et s’étonnent de voir que les photos ne sont pas parfaites… Aucun appareil ne pourrait prendre une bonne photo dans ces conditions.

Appareils photo bridge superzoom recommandés pour la photographie d’oiseaux

Si vous possédez déjà un appareil photo à objectif interchangeable et que vous souhaitez essayer la photographie d’oiseaux, je pense que la chose la plus raisonnable à faire serait de commencer avec un simple zoom dans la plage de 300 mm.

Un 300 mm sur un appareil photo à capteur APS-C aurait une distance focale équivalente d’environ 450 mm, ce qui est plutôt bien.

Sur un appareil photo Micro 4/3 comme Olympus ou Panasonic, 300 mm correspondraient à une distance focale équivalente à 600 mm.

Si vous avez déjà de l’expérience, vous pouvez opter pour un téléobjectif plus long, dans la plage 500-600 mm.

Gardez toujours à l’esprit qu’au fur et à mesure que nous augmentons la distance focale, il est de plus en plus difficile d’obtenir de bons résultats et nous aurons besoin de plus d’expérience.

Souvenez-vous également de ce dont nous avons discuté. Il ne s’agit pas de prendre des photos d’animaux à des kilomètres. L’idée est de trouver un moyen de garder l’animal au plus près : utiliser des affûts, depuis des observatoires d’oiseaux et des points de vue, s’approcher des abreuvoirs naturels ou des aires de nourrissage ou de repos, préparer des mangeoires ou des abreuvoirs… Mais toujours en respectant les animaux et en respectant les milieu naturel dans lequel nous allons évoluer.

Canon EOS 90D

Selon Canon, l’EOS 90D serait l’évolution du Canon 80D et du Canon 7D mark II (ce dernier a été l’un des appareils photo les plus utilisés pour la photographie d’oiseaux)

Appareil photo reflex Canon EOS 800D

Le 90D est l’un des reflex à capteur APS-C les plus complets du marché : excellent pour la vidéo et la photographie.

On pourrait dire qu’il s’agit d’un appareil photo à usage général qui présente également de très bonnes caractéristiques pour la photographie de sport et d’action, et c’est donc une très bonne option pour la photographie d’oiseaux.

Le système de mise au point principale pour la photographie (quand on utilise le viseur optique) permet une configuration très précise (sensibilité pour le suivi, accélération, zones de suivi personnalisées…) qui est très utile notamment pour la photographie d’oiseaux en vol.

La prise de vue en rafale peut aller jusqu’à 11 ips avec une mise au point unique jusqu’à la première photo ou 10 photos par seconde avec une mise au point continue, en maintenant la mise au point entre les prises de vue.

Objectifs recommandés :

Tamron 150-600mm f / 5-6.3 SP Di VC USD G2

Sigma 150-600mm f / 5-6.3 Dg OS HSM Contemporain

Canon 400mm f/5,6L USM

Nikon D7500

Le D7500 est une sorte de Nikon D500 (l’un des meilleurs appareils photo pour la photographie de sport et d’action) emballé dans un boîtier plus petit et plus léger.

Appareil photo reflex Nikon D7500

Les appareils photo de la série D7000 de Nikon ont probablement été les plus largement utilisés pour la photographie d’oiseaux.

La qualité d’image offerte par le capteur du D7500 est exceptionnelle, c’est l’un des meilleurs capteurs APS-C du marché.

Le système de mise au point photographique du D7500 est également excellent : 51 points AF à détection de phase répartis sur une grande partie du cadre, avec 15 points centraux de type croisé (pour la détection de motifs verticaux et horizontaux).

Vous pouvez prendre jusqu’à 8 photos par seconde tout en maintenant la mise au point (mise au point continue) entre les prises de vue.

La qualité de l’image vidéo est très bonne mais c’est une caméra limitée en raison de son système de mise au point vidéo (mauvais). Si vous recherchez un appareil photo pour la photographie en général ou la photographie d’oiseaux en particulier, le D7500 est l’une des meilleures options. Si vous cherchez un appareil photo pour la photographie et la vidéo, ce n’est pas le meilleur choix de mon point de vue.

Objectifs recommandés :

Tamron 150-600mm f / 5-6.3 SP Di VC USD G2

Sigma 150-600mm f / 5-6.3 Dg OS HSM Contemporain

Olympus E-M1 Mark II

C’est probablement la meilleure option si vous recherchez un équipement plus léger avec un très bon rapport qualité/prix.

Olympus OM-D E-M1 marque II

Les performances de l’Olympus E-M1 mark II sont impressionnantes.

Il y a beaucoup de gens conditionnés par des caméras avec un capteur Micro 4/3 (un peu plus petit que le capteur APS-C), pensant que leurs performances seront bien pires, alors que la réalité est qu’en pratique les différences sont minimes, peut-être sur le ordre de 1/2 pas d’ISO par rapport à l’APS-C.

Au quotidien, vous trouverez très peu de situations dans lesquelles cette différence vous donnera un avantage concurrentiel.

L’E-M1 mark II dispose d’un système de mise au point hybride avec détection de phase (points AF de type croisé) et détection de contraste. Avec 121 points répartis sur tout le cadre.

Avec l’obturateur mécanique, vous pouvez atteindre 15 ips avec une mise au point unique et environ 10 ips avec une mise au point continue tout en maintenant la mise au point entre les prises de vue.

Avec l’obturateur mécanique, nous aurions jusqu’à 18 ips avec une mise au point continue et jusqu’à 60 ips avec une mise au point simple.

Il dispose également de la fonction Pro Capture qui permet à l’appareil photo de démarrer la mise en mémoire tampon des photos avant d’appuyer sur le déclencheur (avec le bouton en position de mise au point médiane). De cette façon, pour les scènes dans lesquelles nous savons que quelque chose va se passer mais nous ne savons pas exactement quand, la fonction Pro Capture anticipe le temps de réaction de l’utilisateur et nous permet d’avoir des photos que nous aurions autrement perdues.

QUELLES SONT LES ESPÈCES D'OISEAUX LES PLUS REPRÉSENTATIVES SUR LE CHEMIN INCA DE 4 JOURS

L’observation des oiseaux sur le Chemin de l’Inca ainsi que dans les environs de la ville de Cusco est quelque chose qui peut vous changer complètement. L’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca est très spéciale, c’est quelque chose d’unique. Depuis, il y a très peu d’endroits dans le monde qui peuvent générer ces émotions. Surtout, des expériences uniques que beaucoup de gens recherchent en quelques jours ou semaines et les obtiennent ici.

C’est peut-être à cause de la grande diversité des écosystèmes qui existent. Depuis, nous traversons différents étages d’altitude tout au long du trajet. Au cours de notre promenade à la citadelle de Machupicchu. La grande variété de couleurs et de formes que nous observons. Certes, ils créent des expériences qui captivent tous ceux qui font une pause pour profiter de la richesse des oiseaux qui les entourent.

Puisqu’il existe une grande diversité d’oiseaux sur le Chemin de l’Inca, nous nous concentrerons sur un Top 5 des oiseaux les plus communs que nous pouvons observer lors de notre voyage vers la citadelle de Machupicchu.

OBSERVATION DES OISEAUX PENDANT LE PREMIER JOUR DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Pour le premier jour du chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu, une distance de 9 km est parcourue, à travers la vallée interandine de Kusichaka. Également couvert d’arbustes de taille moyenne et de petites forêts d’eucalyptus dispersées et de maisons locales. Pendant ce temps, les heures de marche ainsi que le terrain seront modérés en difficulté et en distance. Pour cette raison, nous pouvons profiter des courtes pauses pendant le voyage au premier camp pour l’observation des oiseaux.

CANARD TORRENT

Merganetta armata

Nous le trouverons au début de notre trek du chemin de l’Inca km 82 en traversant la rivière Urubamba dans les zones majestueuses. Probablement seul ou en couple nageant à contre-courant ou debout sur les rochers. Pendant ce temps, le mâle a un plumage rayé noir et blanc pour la partie inférieure de son corps. Également côtelé en marron avec du noir pour le haut. Par contre, la femelle est écarlate foncé dans la partie inférieure et striée dans la partie supérieure. En fait, il est facile à reconnaître puisque c’est le seul canard que l’on trouve dans ce secteur de la rivière Urubamba.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CORMORANT NÉOTROPE

Phalacrocorax brasilianus

Aussi, connu sous le nom de Cushuri, il peut être vu assez fréquemment dans la rivière Urubamba. Surtout, dans les zones de courant inférieur du chemin de l’Inca, en nageant ou en se perchant sur les rochers. De plus, son plumage est noir avec une silhouette élancée facile à reconnaître. En revanche, il n’y a pas de différence entre le plumage du mâle et celui de la femelle (dimorphisme chromatique). Au contraire, le juvénile est de couleur brun terne et est le seul cormoran d’eau douce sur le chemin de l’Inca.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

HÉRON TIGUER FASCIÉ

Tigrisoma fasciatum

Il est situé au bord de la rivière ou sur les rochers. De plus, il se distingue par la conception de son plumage. Depuis, il est bringé avec une ligne blanche qui va du menton à la poitrine dans la partie centrale chez l’adulte. Pendant ce temps, les juvéniles sont brun bringé. C’est l’un des rares hérons à grimper à ces hauteurs et on le voit presque toujours seul.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

VIOLET EAR BELLY BLUE

Colibri coruscans

Une des espèces de colibris que l’on trouvera plus facilement durant les premières heures. Après, commencez la promenade jusqu’après le déjeuner. C’est un oiseau facile à reconnaître. A cause de sa chanson qui résonne dans cette première section du Chemin de l’Inca. Il a un diamètre compris entre 13,5 et 14 cm, bec compris. De même, lorsqu’on l’observe avec des jumelles, la touffe de plumes violettes dans la partie inférieure de l’oreille peut facilement se démarquer. Le moyen le plus simple de le localiser est de suivre sa lisière qui nous conduira sûrement vers les buissons. Nous le trouverons probablement perché sur une branche.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

LE COLIBRI GÉANT

Patagonas gigas

Sa taille varie de 20 à 21 cm, c’est pourquoi c’est le plus grand colibri du monde. Comme il est grand, son battement est lent. Par conséquent, reconnaître cette espèce est facile. En outre, la plupart de son temps passe au sommet des buissons et des arbres d’eucalyptus. Pendant ce temps, il vole et en basse lumière une couleur rougeâtre terne se distingue par son plumage. Par contre, sous une bonne lumière son plumage gris se distingue dans la partie supérieure du croupion. Cependant, s’il n’est pas observé lors de la promenade, il se trouve facilement dans l’aire de camping (Wayllabamba).

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

COLOMBE À OREILLES

Zenaida auriculata

Appelé localement comme « Cuculi ». Cette tourterelle singulière se trouve normalement. Presque toujours en groupes dans les champs ouverts et les zones de culture ; mesure 28,5 à 31 cm ; une des particularités. De plus, ce sont les plumes blanches sur les deux ailes qui sont facilement visibles. Pendant ce temps, il est en vol. Pour pouvoir le localiser, il suffit d’observer les zones de culture que l’on trouve après le déjeuner, qui se trouve régulièrement dans la région de Tarayoc.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CRÉCERELLE AMÉRICAINE

Falco sparverius

Le reconnaître est très facile. Comme il est très habile en vol, il se déplace à grande vitesse et se fend. Immédiatement, avant tout oiseau qui entre dans votre domaine. Surtout, on le trouve perché sur les lignes électriques, les clôtures et les arbres secs. Nous le retrouverons sûrement au cours du premier jour de voyage, c’est le faucon crécerelle le plus petit et le plus commun du Pérou. Il a une différence de couleur dans le plumage entre le mâle et la femelle. Le mâle a un manteau rougeâtre. De même, les deux ailes sont bleues. La femelle. Pendant ce temps, le manteau et les ailes sont rougeâtres.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PERRUQUE MITRAILLEE

Aratinga mitrata

Ils se déplacent en groupes de 10 à 15 individus. Pour cette raison, ils sont très bruyants en vol. On le verra sûrement entre le secteur Tarayoc et le premier camp. Pendant ce temps, ils volent en rond et font des pauses pour manger des fruits dans les arbres. Pour cette raison, ils observent souvent des perchoirs et les plumes rouges sur leur front sont clairement visibles. De plus, il est facile de les photographier dans les camps. Depuis, on les trouve perchés dans les branches des arbres, autour des aires de camping.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 ALPINISME BARBU

Oreonympha nobilis

C’est un colibri endémique assez grand, 15,5 – 16,5 cm. On l’observe entre 2700 à 3900 m. De plus, les femelles sont de couleur similaire aux mâles, sauf qu’elles sont plus opaques. De plus, ils n’ont pas les plumes vertes et violettes au bas du bec. En revanche, on les voit la plupart du temps voler ou se percher dans les Nicotiana.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Nous pouvons trouver cette espèce du contrôle d’entrée du Chemin Inca de Piscacucho à Llaqtapa dans ses environs.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

COLIBRI VERT ET BLANC

Amazilia viridicauda

Son plumage est vert et blanc, il est souvent confondu avec l’Amazilia chionogaster. De même, son habitat est constitué de forêts humides et il se déplace sur la canopée. Par contre, c’est une espèce assez commune à observer à Cusco.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Nous l’observerons dans la région de Piscacucho, la vallée de Cusichaca, le camp de Wayllabamba et toute la région de Machupicchu.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CANASTERO ROUILLÉ FRONTÉ

Asthène ottonis

Une espèce difficile à observer. Depuis, il reste généralement caché dans les buissons d’un diamètre de 18 cm. De même, il est assez fréquent dans les zones de présence de cactus dans les vallées sèches intermontagnardes. On peut aussi le voir dans la forêt de Polylepis.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Tout au long de la vallée de Cusichaca (début du chemin de l’Inca), jusqu’à Wayllabamba.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

SPINETAIL À CRÈME CRÉME

Cranioleuca albicapilla

Il a une crête de couleur crème qui se démarque lorsque vous le regardez. De plus, il est petit avec une longue queue cramoisie. Son déplacement varie de 2 500 à 3 800 m. De même, on peut le trouver dans les zones arbustives semi-humides avec des arbres épars. En outre, il peut être trouvé dans les forêts de Polylepis.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Pendant toute la première journée vers la forêt d’Uncas, située dans la partie haute du camp de Wayllabamba.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PINSON DES MONTAGNES À POITRINE CHÂTAIGNE

Poospizopsis césar

Il reste entre 3000 à 3800 m. C’est le plus grand monterito qui existe au Pérou. On le trouve surtout au ras du sol ou au pied des buissons dans les fourrés des montagnes rocheuses.

Il a un masque noir avec des plumes blanches en haut et en bas. De plus, la poitrine est écarlate et le reste de son corps est gris.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Dans la région de Wayllabamba à Llulluchapampa.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

OBSERVATION DES OISEAUX PENDANT LE DEUXIÈME JOUR DU CHEMIN DE L’INCA

Le deuxième jour sera d’environ 7 km de marche. Du camp de Wayllabamba au secteur appelé Llulluchapampa, nous trouverons un écosystème de la vallée Interandino. Plus tard, vous traverserez le premier col de montagne « Warmiwañuska » (le col de la femme morte), où la végétation est clairsemée. De même, il y a présence d’arbres nains Queuñas (Polylepis), Chachacomos (Scallonia) où les zones herbeuses prédominent. Depuis, ils entreront dans l’écosystème appelé Puna.

COLIBRI À L’ÉPÉE

Ensifera ensifera

Son diamètre est de 19,5 cm y compris sa pointe qui mesure 7 cm. C’est très surprenant de le voir. En raison du long bec qu’il possède. C’est dans le camp de Wayllabamba. Pendant toute la montée vers Ayapata, nous pouvons le trouver autour des fleurs de Daturas.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

RAYON DE SOLEIL BRILLANT

Aglaeactis cupripennis

Il mesure entre 10 et 12 cm. La plupart du plumage est brun foncé. De plus, le manteau et le croupion sont de couleur lilas-or irisé, avec un petit bec. Nous pouvons l’observer. Pendant la marche du secteur de Llulluchapampa au premier col (Wiñayhuayna). Presque toujours perché sur les branches supérieures des buissons situés le long de la montée. De même, il génère une chanson qui sonne très mal à l’oreille. Le reconnaître est relativement facile. Car, c’est l’une des rares espèces que nous ayons sur le chemin Inca de couleur brune.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

RAYON DE SOLEIL TUFTÉ BLANC

Aglaeactis castelnaudii

Une espèce très facile à reconnaître. Depuis, il est presque entièrement brun foncé avec une petite touffe de plumes blanches sur la poitrine. Semblable au rayon de soleil radieux / rayon de soleil brillant (Aglaeactis cupripennis), une espèce avec laquelle il peut être confondu. Parce que les deux sont similaires dans la couleur de leur plumage. Cependant, le plumage de notre oiseau endémique est beaucoup plus foncé. De même, sa taille est de 11 – 12 cm dont le pic de 1,5 cm, il passe de 2500 à 4600. En fait, il descend parfois jusqu’à 2200 m.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Nous pourrons observer le secteur Ayapata jusqu’à la partie supérieure de Llulluchapampa. Pendant, le deuxième jour.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 SPINETAIL DE MARCAPATA

Cranioleuca marcapatae

Cette espèce a deux variantes : le weski qui a une crête blanche vers la chaîne de montagnes Vilcabamba et l’étiquette pour Cusco. Pendant ce temps, sa plage d’altitude va de 2400 à 3350 m.a.s.l. Cependant, il a une crête, des ailes et une queue brun rougeâtre. De plus, le reste du corps est gris foncé qui devient plus clair vers le visage avec un sourcil blanc. Enfin, il se nourrit dans la partie basse de la végétation des forêts de nuages ​​et des zones de bambous.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Dans tout le secteur Pacaymayo.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 TYRAN DE TIT JAUNE

Anairetes flavirostris

Il se trouve entre 1900 et 4100 mètres d’altitude avec un diamètre de 10,5 à 12 cm. De plus, connu parmi les ornithologues amateurs sous le nom de « Torito ». En raison de cela, il a une petite touffe de plumes qui est prononcée au-dessus de la tête. Semblable aux petits bois noirs. C’est une belle espèce à observer. Comme son plumage est strié entre le noir et le blanc, il est très particulier. On peut le trouver en marchant à deux ou seul dans le camp de Pacaymayo et ses environs. Particulièrement actif vers le coucher du soleil (crépuscule). Aussi, dans les premières heures de la journée (aube) se déplaçant à travers les buissons.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PERCEUR DE FLEURS À GORGE NOIRE

Diglossa brunneiventis

Perce-fleurs à gorge noire, de 14 cm de long. De plus, il présente une différence dans la couleur de son plumage entre le juvénile et l’adulte. Les juvéniles sont brun foncé pour la tête, le manteau et le croupion. De plus, sa poitrine est striée de couleurs marron et crème pâle. Pendant ce temps, les adultes portent des couleurs vives comme le montre la photo. Pendant la journée, on les voit sauter parmi les fleurs violettes des Mélastomataceae. Aussi, dans la couronne des semis de Polylepis. Pendant toute la montée et la descente du col de Wiñayhuayna.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PERCEUR DE FLEURS MOUSTACHE

Le perce-fleur à moustache est géographiquement variable. Toutes les formes sont noires avec une large bande malaire blanche (moustache) et des couvertures sous-caudales rouille. La sous-espèce albilinea a le dessous noir uni et une tache bleue sur l’épaule. La sous-espèce unicincta a une bande pectorale rouillée tandis que la sous-espèce pectoralis a également une bande pectorale rouillée bordée d’une bande pectorale blanche. Le juvénile est brun foncé avec des stries brunes en dessous et une bande malaire blanche. Il se nourrit le long des lisières des forêts et des broussailles humides. Il se distingue facilement du Black Flowerpiercer et du Glossy Flowerpiercer par la rayure malaire blanche.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PINSON-BROSSE À FACE NOIRE

Le pinson à face noire a les parties supérieures, la queue et les côtés de la tête noirâtres. La calotte et la nuque sont rousses. La gorge est noirâtre. Les parties inférieures sont jaune terne. Il se nourrit dans des arbustes denses près du sol le long des lisières des forêts et des habitats semi-ouverts. Il peut chevaucher le roselin tricolore similaire et le roselin de Vilcabamba, mais se distingue par une gorge noirâtre et un reste des parties inférieures jaune terne.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TANGER DE MONTAGNE À CAPUCHE

Le Tangara à capuchon est bleu dessus et jaune dessous. Il a un capuchon noir distinctif et un iris rouge vif. Il se nourrit dans la canopée des forêts de montagne en groupes familiaux ou avec des troupeaux d’espèces mixtes. Il est similaire au Tangara à poitrine chamois mais se distingue par une plus grande taille et un manque de bleu sur le front.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PERCEUR DE FLEURS MASQUÉ

Le Flowerpiercer masqué est tout bleu avec un iris rouge et un masque noir. Il se nourrit dans la canopée des forêts humides de montagne ainsi que dans les lisières des forêts et les pousses secondaires, souvent en compagnie de troupeaux d’espèces mixtes. Il est similaire au perceur Fleur Bleue mais se distingue par une coloration bleue et un masque noir.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

OBSERVATION DES OISEAUX PENDANT LE TROISIÈME JOUR DU CHEMIN DE L’INCA

Le camp Paq’aymayo est situé dans un Páramo andin. Aussi, appelée la région de Jalca (selon la répartition classique des étages d’altitude du Pérou). En d’autres termes, des prairies de montagne humides avec de petits arbustes et des parcelles de forêt dispersées.

Après avoir quitté le camp, l’ascension commence vers le deuxième col de montagne « Runkurakay » situé dans la région de Puna. Après environ 45 min de descente, nous entrons dans un écosystème unique connu sous le nom de « Forêt de nuages » comme son nom l’indique, dans cette zone il y a une grande présence de nuages ​​et de brouillards. Par conséquent, l’humidité de cette zone est augmentée, les fougères, les mousses et les orchidées abondent.

TAPACULO VILCABAMBA

Scytalopus urubambae

Il a un bec et des yeux noirs. De même, son plumage est gris et bringé vers la partie de la queue en noir avec du marron. Aussi, sa taille varie entre 11 à 12 cm. D’autre part, son habitat est constitué des endroits avec des mousses et des rochers entre 3500 et 4200 mètres d’altitude et les forêts humides de Polylepis dans la vallée de l’Urubamba.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Cet oiseau endémique se trouve dans le col de Runkurakay. Lors de la marche du troisième jour.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CANASTERO DE  JUNIN

Asthène virgata

Son amplitude altitudinale va de 3300 à 4600 m.a.s.l. Par contre, c’est un petit oiseau très frappant, rayé de brun avec presque entièrement de blanc. De plus, la partie inférieure du corps et la queue sont brunes. Il peut être confondu avec Asthène urubambèse. Cependant, cette autre espèce est plus petite. Il cherche sa nourriture au sol parmi les touffes d’herbe. De plus, lorsqu’il est effrayé, il se réfugie au pied des buissons.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Dans la descente du col de Runkurakay (Deuxième jour).

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

ANTPITTA ROUGE ET BLANC

Grallaria erythroleuca

Dans une forme et un design particuliers, ce qui le rend très agréable à l’œil. Depuis, il ne mesure que 17,5 cm et se déplace au ras du sol parmi les fourrés des forêts de montagne. En raison de sa couleur frappante, il peut être localisé. Depuis, il a une couleur orange foncé plus claire vers le visage avec une rayure blanche dans la partie inférieure du bec et de la gorge. C’est aussi un oiseau solitaire.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Nous avons trouvé cette espèce de la région de Chaquicocha au premier tambillo (petite construction Inca) après avoir traversé Phuyupatamarca.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 TIT TYRANT UNSTREAKE

Anairetes ou Uromyias agraphia

La plupart du temps, il maintient une posture droite avec un corps grisâtre, une couronne noire et un sourcil blanc. Pendant ce temps, sa répartition varie de commune à peu commune dans les vallées de Polylepis. C’est un membre commun des troupeaux mixtes.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

C’est un spécialiste du bambou, des zones que l’on peut trouver. Pendant ce temps, la descente de Phutupatamarca au premier tambillo.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 ÉCHARPE JAUNE TANGER

Iridosonis reinhardti

Oeil, bec et pattes au beurre noir. Cependant, il a une tête noire et une tache jaune vers l’arrière de l’œil. Pendant ce temps, le reste est du corps est bleu. De plus, cette espèce ne peut être trouvée au Pérou que dans les forêts de nuages ​​de haute altitude. De même, il se déplace avec des troupeaux mixtes et se nourrit de fruits et d’insectes.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Du col de Phuyupatamarca à Wiñaywayna, on le trouve fréquemment en troupeaux mixtes.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PINCEAU CUSCO

Atlapetes canigenis

Cet oiseau n’est généralement pas groupé avec d’autres espèces. Il a également les yeux bruns, une crête orangée rouge et son corps est gris. Par conséquent, il se nourrit seul ou avec son partenaire au ras du sol, il est réparti dans la partie sud du Pérou.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Dans les bois pour un deuxième jour. Aussi, il est situé dans la descente du col de Phuyumatamarca.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PARODIS HEMISPINGUS

Kleinothraupis parodii

Son habitat est la forêt naine humide du sud des Andes. En conséquence, il a une belle couleur jaune olive sur tout le corps qui devient plus intense au niveau du sourcil. De plus, il appartient au groupe des tangaras.

On peut le voir seul ou en couple. Au contraire, il est fréquemment observé dans les troupeaux mixtes que l’on trouve dans la forêt nuageuse du chemin de l’Inca. De plus, il peut être confondu avec Myiothlypis luteoviridis et Myiothlypis signata. Cependant, son bec est plus gris, plus épais et plus gros que les deux autres espèces.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

C’est un membre commun des troupeaux mixtes que l’on peut observer, de Phuyupatamarca à Wiñayhuayna.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CUCARACHERO INCA

Pheugopedius euophrys

Nous ne le trouverons que dans les zones de bambou. Aussi, la couleur de leur plumage varie selon leur situation géographique. Cependant, ils sont principalement bruns et gris avec des visages noirs et blancs et des rayures de moustache. Pendant ce temps, dans la majeure partie de l’Équateur et dans le sud-ouest de la Colombie, il a des points noirs ou des écailles sur la poitrine. Par contre, ailleurs, il n’a pas les marques de la poitrine et a une calotte noire ou brune. Enfin, ils se cachent dans le bambou dense. Par conséquent, il est plus facile de les localiser en raison de leurs fortes chansons en duo qui sont entendues sur de longues distances.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Dans les zones de bambous, situées dans la descente du troisième col de Phuyupatamarca et Machupicchu.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TIT COMME DACNIS

Xenodacnis parina

Comme il présente un dimorphisme chromatique (variation de couleur de plumage entre femelle et mâle), on observera une couleur bleue. Presque, dans tout le corps du mâle sans compter les plumes primaires qui sont noires. Cependant, la femelle a le menton, la gorge, la poitrine, l’abdomen et les flancs rouge pâle. Tandis que, dans le secteur le dos, les couvertures primaires et les plumes primaires de couleur brun terne. De plus, sa couronne est bleue. Sûrement, nous le trouverons au deuxième col de Runkurakay. Après, la première demi-heure de descente on peut l’observer dans des espaces ouverts (sur les rochers) et au sommet des buissons.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

GRAND SAPHIRWING

Pterophanes cyanopterus

Une sorte de grande taille 17 – 18 cm. Par conséquent, en vol, un battement lent est remarqué. Pendant ce temps, les mâles ont une couleur émeraude à l’exception des ailes qui sont bleues. Les femelles. Au contraire, ils sont de couleur émeraude avec des parties inférieures brunes (menton, gorge, poitrine, abdomen et flancs) et des plumes primaires bleues. Vous le trouverez sûrement dans les environs du centre archéologique de Sayaqmarka.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

PUFFLEG VENTILÉ SAPHIR

Eriocnemis luciani

Du genre calzadito (Ericnemis). On le trouve surtout dans les forêts naines. Lors de l’observation des oiseaux sur le chemin de l’Inca, nous l’avons trouvé dans la brousse. Avant cela, rejoignez le deuxième camp Pacaymayo et toute la descente depuis le deuxième col de Runkurakay. En effet, en l’observant, il met facilement en valeur les plumes blanches sur les deux pattes et leurs sous-couches bleues.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TANGARA À VENTRE ÉCARLATE

Anisognatus igniventris

Très frappant au premier coup d’œil par ses couleurs rouge écarlate et noir, il mesure 18,5 cm de long. Pendant ce temps, les juvéniles ont la même couleur que les adultes. Cependant, celui-ci est plus opaque. Par conséquent, on observe dans la descente des deuxième et troisième cols qui sont couverts le deuxième jour, ils se posent assez fréquemment dans la partie supérieure des buissons.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TANGARA À COL DORÉ

Iridosonis jelskii

L’un des tangaras les plus marquants pour le chemin de l’Inca. En raison de son collier doré situé vers l’arrière de la tête qui le rend très attrayant. De plus, les deux genres ont la même couleur de plumage. Surtout, son habitat est constitué de forêts naines, de maquis humides entre 2 900 et 3 700 m et pouvant descendre jusqu’à 2 500 m. Par conséquent, il se déplace avec des troupeaux mixtes (un groupe combiné d’oiseaux qui se déplacent dans la forêt nuageuse à la recherche d’insectes). En outre, il y a toute la descente du troisième col de montagne « Phuyupatamarca » sur toute la longueur. Surtout, il se déplace dans la partie médiane et supérieure des arbres et des buissons.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

KINGBIRD TROPICAL

Tyrannus melancholicus

Par conséquent, on le trouve dans la partie supérieure des buissons près des berges de la rivière. On le voit cependant accompagner les troupeaux mixtes que l’on entend jusqu’à la Puerta del Sol. Comme il mesure 22 cm, c’est un oiseau de taille moyenne. De plus, il a une crête et un menton gris avec une bande noire discrète au niveau des yeux. Ensuite, la poitrine et l’abdomen sont jaune pâle.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TROGON MASQUÉ

Trogon personatus

Il est situé dans les forêts de haute montagne (1100 à 3300 m). On le trouve presque toujours perché sur les branches des arbres moyens et grands dans la zone boisée du camp Wiñaywayna. De plus, il faut noter que c’est l’un des plus beaux oiseaux de cet itinéraire, il mesure entre 25 et 26 cm. De même, il présente un dimorphisme chromatique. Le mâle est de couleur noir brillant, vert et rouge. Pendant ce temps, la femelle a un masque noir autour de l’œil, un abdomen rouge et le reste est brun.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

OROPENDOLE VERT FONCÉ

Psarocolius atrovirens

Le mâle mesure entre 41 et 43 cm. Pendant ce temps, la femelle est plus petite en taille 33 cm. De plus, les deux genres ont la même couleur de plumage. Il est situé dans les forêts humides de montamos qui se situent entre 800 et 2600 m. Pendant les trois premières heures du Chemin Inca 104, nous pouvons facilement le localiser. Parce que leurs nids sont construits comme des pendules gris très frappants. De plus, ils présentent beaucoup d’activité. Depuis, on observe des parents qui entrent et sortent fréquemment d’eux. Sa chanson est forte et très forte.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TANGER BLEU GRIS

Thraupis épiscopus

Malgré le fait qu’ils soient normalement répartis à 2000 m, on peut le trouver sur le chemin de l’Inca. Par contre, le juvénile a presque les mêmes couleurs que l’adulte. Cependant, il est d’une teinte plus terne et sans marque blanche sur le bord. Pendant ce temps, il se déplace dans la forêt nuageuse, nous le placerons dans la couche inférieure de la canopée. Aussi, on peut l’observer perché sur des câbles et des arbres trouvés dans la ville d’Aguas Calientes.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

COQ ANDIN DU ROCHER

Rupicola peruvianus

Le mâle a un élégant plumage cramoisi avec des plumes alaires noires et blanches. Il est également facile à reconnaître lorsqu’il se déplace à travers la cime des arbres. D’autre part, la femelle a une petite crête et est de couleur brune qui la protège des prédateurs. De plus, il est caché sous l’abri des achupallas (plantes d’arbres rougeâtres).

C’est un oiseau très rare à observer. Depuis, on le trouve dans les forêts de nuages ​​situées à plus basse altitude. Cependant, s’il y a une occasion de l’observer, ce sera au début de la promenade dans la zone rocheuse de la rivière Urubamba. Parce que cela a déjà été signalé.

Il convient de noter que normalement cet oiseau se déplace dans la canopée et la zone de canopée de la forêt nuageuse.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

OBSERVATION DES OISEAUX PENDANT LE QUATRIÈME JOUR DU CHEMIN DE L’INCA

La promenade commence très tôt le matin. C’est une courte distance de seulement 5 km pour atteindre la Puerta del Sol (entrée de Machupicchu). Pendant ce premier tronçon de marche, l’observation des oiseaux sera difficile. Car cette partie de la route comporte des zones étroites très fréquentées par les voyageurs.

Forêt de nuages, c’est un écosystème avec beaucoup de végétation et d’humidité. En raison de ces caractéristiques, les paysages que nous trouverons dans la dernière partie du chemin de l’Inca seront abondants en végétation et en oiseaux.

COLLIER INCA

Coeligena torquata

Sa taille varie entre 13,5 et 14 cm. Pendant que nous l’observons, il est facile de distinguer les plumes blanches qu’ils ont sur la poitrine avec une goutte blanche dans le cercle oculaire. De même, il a une couronne irisée qui varie entre le violet et le vert. Cependant, les femelles sont plus opaques, on la trouve à plus de 2000 m.a.s.l.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

ARDOISE À GORGE ROUGESTART

Myioborus miniatus

Pendant ce temps, on observe les oiseaux du chemin de l’Inca, on le retrouve en couple, vers les niveaux inférieurs et moyens des zones buissonnantes, voire au sol. De plus, il se déplace fréquemment avec des troupeaux mixtes qui existent en dessous de 2 600 m.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TYRAN NOIR A AILES BLANCHES

Knipolegus térimus

Lorsqu’il est perché, on observe un oiseau totalement noir (bec, yeux, plumage et pattes). Cependant, en vol, des rayures blanches sont visibles dans la partie centrale des rémiges primaires et secondaires des deux ailes. Aussi, très répandu dans toute la citadelle de Machupicchu et ses environs.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

MANGEUR DE FRUITS MASQUÉ

Pipereola pulchra

C’est un oiseau très coloré. Comme il a la tête noire, la gorge jaune, la poitrine jaune pâle et le reste du corps est vert. De plus, le bec est rose, l’œil est jaune et ses pattes noires présentent un dimorphisme chromatique. Depuis, les femelles sont presque entièrement vertes. Il se perche discrètement au milieu de la forêt humide de montagne. Car, là-bas, il trouve des arbres fruitiers et rejoint occasionnellement des troupeaux d’espèces mixtes.

Où trouve-t-on cet oiseau endémique sur le chemin de l’Inca ?

Il est situé à la hauteur de la vallée. Par conséquent, nous prendrons en compte la superficie du jardin botanique et la ville d’Aguas Calientes.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

REDSTART À LUNETTES

Myioborus melanocephalus

Intègre fréquemment des troupeaux mixtes. On le trouve de l’extrême sud de la Colombie et du sud jusqu’en Bolivie. Surtout des forêts de nuages. Il a les parties supérieures gris pâle. Ainsi que des parties inférieures jaunes et des plumes jaunes ressemblant à des lentilles autour de l’œil avec une crête orange. De plus, il a tendance à se nourrir activement le long des branches, en déployant sa queue.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

CAILLE DES BOIS ÉTOILÉE

Odontophorus stellatus

Presque toujours, il se déplace au ras du sol en groupe, en couple ou seul. Son diamètre varie de 24 à 26,5 cm. Alors que la couronne du mâle est rougeâtre, celle de la femelle est brune. Par conséquent, nous l’entendrons à la Puerta del Sol et au Machupicchu et ils traversent généralement la route goudronnée sans crainte des voyageurs.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 GUAN ANDIN

Pénélope montagnii

Largement distribué dans les forêts de montagne humides allant de 1700 à 3450 m. Cependant, ils marchent en groupe ou seuls. De couleur brun terne avec une petite crête. De plus, à première vue, sa forme ressemble à une poule avec une silhouette élancée. En plus, c’est fructueux ; Il est situé dans les environs de la citadelle de Machupichu. Par conséquent, il est observé sur la section de descente de la Puerta del Sol. Surtout, se promener dans les branches inclinées des arbres moyens à grands où il cherche sa nourriture. C’est presque toujours très social si on s’approche prudemment sinon ils ont tendance à s’envoler.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TOUCANET ÉMERAUDE

Aulacorhynchus atrogularis

Le Toucanet émeraude est tout vert avec les couvertures sous-caudales châtain et le bout de la queue châtain. La mandibule inférieure est toujours noire. La quantité de jaune dans la mandibule supérieure est variable et la couleur de la gorge varie selon les sous-espèces. Il peut être bleu, sombre ou pâle. Il est similaire au Toucanet à pointes châtain mais se distingue par des couvertures sous-caudales châtain et jaune dans la mandibule supérieure. Également similaire au Toucanet à bandes bleues, mais il se distingue par une gorge bleue ou noire, pas de couvertures sus-caudales rouges et un bec noir et jaune.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

TANGARA TACHETÉ

Tangara punctata zamorae

Le Tangara tacheté est principalement vert sur le dessus et blanchâtre sur le dessous avec des taches sombres et denses sur les parties supérieures et inférieures. Il se nourrit dans la canopée des forêts de montagne. Il ressemble au Tangara à ventre jaune mais se distingue par des parties inférieures mouchetées sans jaune sur le ventre.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

MOTOTTE DES ANDES

Momotus aequatorialis

Le motmot andin a les parties supérieures vertes qui virent au bleu vers les ailes. Les parties inférieures sont fauve verdâtre. La couronne est bleu vif avec un centre noir. Il a un masque noir frangé de bleu et une longue queue avec une pointe de raquette à manche nu. Le motmot andin est plus grand, globalement plus vert et se situe à des altitudes plus élevées que le motmot amazonien étroitement lié.

birds on the inca trail to machu picchu by andean great treks

 

Y A-T-IL DES ORCHIDÉES SUR LA ROUTE DU CHEMIN INCA ?

Si vous partez sur le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu, vous serez peut-être surpris de tomber sur autant de variétés d’orchidées le long du chemin de l’Inca !

Il existe une grande diversité d’espèces d’orchidées au Pérou, certaines limitées à leurs régions naturelles. Ils sont épiphytes ou terrestres. Ils poussent entre 100 et 4 600 mètres d’altitude. De nombreuses espèces d’orchidées du Pérou sont en danger d’extinction en raison du commerce illégal et de la déforestation de leur habitat.

Il existe littéralement des milliers d’espèces d’orchidées au Pérou, dont beaucoup sont situées dans les écorégions de la forêt à nuages ​​bas autour du Machu Picchu et le long de la célèbre randonnée du Chemin de l’Inca. On estime que jusqu’à 50 % des plus de 3 000 espèces d’orchidées du Pérou ne sont toujours pas identifiées par la science.

La diversité des microclimats au Pérou permet une grande variété d’orchidées. Ils sont appréciés depuis l’époque précolombienne par les cultures indigènes du Pérou.

CARACTÉRISTIQUES DE L’ORCHIDÉE

La famille des Orchidaceae est l’une des plus grandes parmi les plantes supérieures et sa distribution est mondiale ; les espèces décrites sont estimées à 25 000, réparties en 750 genres.

Leurs habitudes de croissance sont très variées et peuvent être séparées en deux grands groupes : les épiphytes et les terrestres (au sein de ce groupe se trouvent les lithophytes), y compris même une espèce souterraine (Rhizanthella gardneri), qui pousse en Australie. Sous les tropiques, la plupart des orchidées sont des épiphytes et des fleurs très voyantes, tandis que celles des zones tempérées sont terrestres et de fleurs peu attrayantes.

Les fleurs d’orchidées sont généralement hermaphrodites et à symétrie bilatérale. Dans la grande majorité des fleurs sont composées de trois éléments externes appelés sépales, deux latéraux et un dorsal, et de trois éléments internes appelés pétales, l’inférieur modifié sur une lèvre ou une lèvre, plus grand et de couleur plus intense que le reste.

La lèvre est souvent trilobée avec des crêtes charnues ou un éperon basal, et souvent avec un motif de couleur complètement différent des deux autres pétales.

Les orchidées sont une famille de plantes bien répartie et extrêmement variée, souvent avec des fleurs parfumées, colorées et aux formes bizarres. La famille des orchidées est l’une des plus grandes familles de plantes à fleurs, contenant environ 600 genres et comprenant environ 10% de toutes les plantes à graines. Toutes les orchidées sont myco-hétérotrophes, ce qui signifie qu’elles forment une relation avec les champignons du sol afin d’obtenir leurs nutriments. En raison de leurs fleurs aux couleurs vives, souvent étranges et parfumées, les orchidées semblent posséder une certaine mystique qui a capturé l’imagination des humains depuis des temps immémoriaux. En fait, les horticulteurs et les passionnés d’orchidées dévoués sont connus pour rivaliser, se battre et même commettre des crimes au service de leur obsession.

POLLINISATION

Ses fleurs ont une grande diversité de couleur, de forme, de taille et d’odeur, dans le seul but d’attirer les pollinisateurs, dont la plupart sont des insectes, qui dans de nombreux cas sont spécifiques à certaines espèces. La fleur a tellement évolué que certaines prennent la forme et l’odeur de la femelle de l’insecte pollinisateur, afin d' »attirer » le mâle de la même espèce. Une autre stratégie développée est de prendre l’apparence d’un insecte mâle qui, lorsqu’il est « détecté » par un autre mâle de la même espèce sur son territoire, est attaqué et la fécondation de la fleur est réalisée.

Les graines sont très petites et sont produites par milliers voire millions pour chaque fruit. Cette production élevée compense les difficultés de germination, telles que le manque de substances de réserve dans les graines, sa faible viabilité et le besoin de germination d’un type de champignon qui fournit des nutriments jusqu’à ce que la plante soit autonome.

97% des espèces d’orchidées ont besoin d’un pollinisateur pour effectuer le transfert des grains de pollen d’une plante aux pistils d’une autre, afin de produire la fertilisation et la formation des graines. Le pollen des orchidées est groupé en masses compactes appelées polynies, de telle sorte que par lui-même, ou par l’action du vent, le pollen ne peut pas passer d’une fleur à l’autre, les pollinisateurs sont donc indispensables pour assurer leur reproduction.

Ces pollinisateurs sont très variés et, selon les espèces, ils peuvent être des mouches, des moustiques, des abeilles, des guêpes, des papillons, des coléoptères et des oiseaux, notamment des colibris, qui se chargent de collaborer à la reproduction de cette belle fleur.

Les orchidées sont normalement pollinisées par les abeilles, les oiseaux, les guêpes, les mites, les coléoptères, les mouches, etc. Lorsque l’orchidée s’ouvre, elle émet des essences aromatiques, invitant et séduisant certains pollinisateurs à se poser sur la fleur. Au Machu Picchu, il y a une pollinisation fascinante, car c’est un refuge pour les oiseaux exotiques, et plus de 300 espèces de papillons, ce qui fait de la pollinisation un incroyable spectacle multicolore, dans l’un des écosystèmes les plus impressionnants de la planète, composé de montagnes couvertes d’une végétation abondante qui abrite à son tour de nombreuses espèces d’oiseaux et de mammifères en danger d’extinction, comme l’ours à lunettes et le sachacabra ou pudú, le plus petit cerf du monde.

Il faut trois à sept mois pour mûrir, après ce temps il s’ouvre. Selon les espèces d’orchidées du Pérou, chaque fruit peut libérer jusqu’à quatre millions de graines qui, une fois libérées et entraînées par les courants d’air ou transportées par les pollinisateurs, parviennent à germer si elles atteignent un tronc ou une branche, laissant place à une symbiose avec le champignon de la germination, les premières feuilles apparaissent. Après 5 ou 6 ans l’orchidée atteindra son état adulte, stade à partir duquel de belles fleurs pousseront pendant plusieurs années.

ALIMENTATION

Une autre particularité des orchidées se trouve dans les racines, qui sont entièrement recouvertes d’un tissu blanc crème duveteux, appelé canopée, qui lui permet une absorption et une rétention d’humidité élevées.

Les orchidées sont considérées à tort comme des parasites car elles poussent sur d’autres plantes. En réalité, la seule chose qu’ils cherchent est d’atteindre un maximum de lumière en se situant dans les parties hautes des arbres ; De plus, l’orchidée se nourrit de l’humus produit par la décomposition des feuilles des arbres et des nutriments qu’elle peut récupérer dans l’eau de pluie, jamais auprès de son hôte.

OU CHERCHER DES ORCHIDÉES ?

Les régions où l’on trouve des espèces d’orchidées du Pérou sont celles qui ont l’écosystème de la forêt nuageuse, comme San Martín, Amazonas, Piura, Huánuco, Junín, Pasco et Cusco, selon Bravo Urtecho. « Là où nous trouvons le plus souvent des orchidées, ce sont les régions de la jungle centrale en raison de l’écosystème de la forêt nuageuse.

Contrairement à la croyance populaire, les orchidées ne se trouvent pas dans les endroits à prédominance chaude. Les épiphytes et les lithophytes poussent sur les arbres et les pierres, y compris la plupart des espèces les plus spectaculaires, qui ont tendance à se concentrer là où il y a des précipitations et une humidité constantes et fortes pendant la saison de croissance, permettant à la forêt de laisser passer la lumière. La diversité a tendance à culminer presque partout à environ 1500 mètres dans le monde tropical et subtropical. En règle générale, l’environnement dont ces espèces ont besoin est normalement rocheux et montagneux, et c’est exactement le cas au Pérou.

Le principal centre d’espèces d’orchidées du Pérou est la forêt de nuages ​​de montagne, le point où se terminent les Andes et où commence la jungle. Ces régions du Pérou peuvent recevoir plus de 5 mètres de pluie par an. Dans ces régions s’unissent diverses vallées, certaines plus humides et d’autres plus sèches, ainsi que le climat lui-même, où les changements se déplacent du nord au sud. En conséquence, les plantes varient considérablement, avec l’altitude et la vallée.

MENACE

Le Pérou possède probablement la plus grande diversité d’orchidées au monde, car nous avons un large éventail de microclimats, qui circonscrivent les espèces dans des zones très restreintes avec des caractéristiques climatiques très spécifiques, ce qui rend difficile pour de nombreuses espèces de pousser en dehors de leur environnement. Naturel.

Actuellement au Pérou, la famille des Orchidacées est fortement menacée et avec de nombreuses espèces en danger d’extinction, principalement en raison de deux facteurs :

Amortissement sélectif des espèces, effectué à des fins d’exportation par des collectionneurs commerciaux

La destruction massive des habitats due à l’exploitation forestière et à l’agriculture migratrice, qui déboisent environ 300 000 hectares par an, exterminant ainsi non seulement les orchidées, mais aussi la flore et la faune indigènes du lieu.

MEILLEUR MOMENT POUR VOIR DES ORCHIDÉES SUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

De toute évidence, la saison des pluies (novembre à mars) est la meilleure période pour voir des orchidées à Cusco Perú, en particulier dans la forêt de nuages ; qui est une zone en dehors du circuit du Chemin Inca entre 1 800 et 3 000 m d’altitude.

Il existe 425 variétés d’orchidées au Machu Picchu Cusco, dont plusieurs nouvelles espèces pour la science.

Il existe plus de 400 espèces d’orchidées à Machu Picchu Cusco, certaines d’entre elles provenant de cette zone naturelle protégée par l’État et plusieurs sont nouvelles pour la science.

Le prestigieux magazine international « Icones Orchidacearum » a publié en 2015 un article sur la découverte de trois nouvelles espèces inconnues de la science : « Epidendrum ochoar », « Epidendrum inca huamani » et « Epidendrum mormontoy ».

Treks pour voir les orchidées au Pérou :

  • Circuit de 4 jours sur le chemin de l’Inca
  • Chemin Inca de 2 jours
  • Randonnée de 3 jours au Machu Picchu
  • Chemin Inca de 2 jours avec camping
  • Chemin Inca d’un jour
  • Trek de Lares au Machu Picchu
  • Choquequirao Trek 5 Jours.
  • Trek de Choquequirao au Machu Picchu
  • Trek Choquequirao 4 Jours
ESPÈCES D'ORCHIDÉES QUI PEUVENT ÊTRE TROUVÉES DANS LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

ORCHIDÉE WIÑAY WAYNA : (Epidendrum Secundum) trouvée au Machu Picchu et le long du Chemin de l’Inca, c’est une orchidée avec de multiples fleurs blanches à fuchsia. Chaque fleur mesure environ un pouce de largeur. Wiñay Wayna signifie « Forever Young » ; Le col de Wiñay Wayna sur le Chemin de l’Inca tire son nom de cette fleur. L’orchidée est pollinisée par les papillons et les oiseaux. On dit que les essences florales de cette orchidée préservent la jeunesse et la vitalité.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

PARADISE ORCHID : (Sobralia Dichotoma) est l’une des orchidées les plus communes de la région sur le chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu. Cette orchidée a 5 à 8 fleurs par tige et est de couleur rose foncé et blanche. C’est une orchidée éphémère, qui ne dure que quelques jours et fleurit entre février et avril. Son essence aurait un effet calmant et apaisant.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

ORCHIDÉE WAQANKI (Masdevallia Veitchiana) Le nom commun de cette orchidée en quechua, Waqanki, signifie « Tu vas pleurer ». C’est une orchidée à fleur unique qui pousse dans les crevasses des rochers. Il a des sépales oranges avec des taches violettes sur les côtés. Une légende quechua raconte que l’amour interdit d’une princesse inca pour un soldat ordinaire a conduit à la création de cette orchidée.

Avec de beaux pétales en tournesol ; La grande variabilité de la couleur et de la forme de ses fleurs signifie qu’aucun appareil photo ne peut la capturer dans toute sa splendeur, étant très appréciée par les producteurs du monde entier, ce qui lui a valu de nombreux prix internationaux. Trouver une beauté comme celle-ci dans son environnement naturel fait partie de l’expérience offerte par le sanctuaire du Machu Picchu et la randonnée du Chemin Inca. Il se développe entre 2 100 et 3 310 mètres d’altitude, de port terrestre et rarement épiphyte. Il est beaucoup utilisé pour la création d’espèces hybrides. Il peut mesurer jusqu’à 20 cm de long sur 6 cm de large. L’orchidée Waqanki est considérée comme un trésor national du Pérou.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

CRYPTOCENTRUM INAEQUISEPALUM

Cette espèce minuscule ne mesure que 8 mm, sa forme étrange lui donne son nom, qui dérive du grec qui signifie langue pointue, elle s’étend du Mexique au Brésil et à la Bolivie, elle se développe dans les forêts tropicales humides et les forêts humides avec des températures allant du chaud au froid, du niveau de la mer jusqu’à 2 600 mètres d’altitude.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

KEFERSTEINIA KOECHLINORUM CHRISTENSON.

C’est une plante épiphyte, moyenne, uniflore, comme la tulipe ou le magnolia, avec des fleurs de 2,8 x 2,8 cm. Il peut être perçu par son arôme semblable à la coriandre. Sa floraison dure 15 jours. Découvert par le regretté jardinier Moisés Quispe (traîné par un huayco il y a des années) et peut être trouvé depuis le niveau de la mer.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

ODONTOGLOSSUM PRAESTANS CHRISTENSON.

Orchidée épiphyte qui se répand dans des pays comme l’Équateur, la Colombie, le Pérou (Cusco et Cajamarca) et la Bolivie, on la trouve entre 1700 et 2100 mètres d’altitude. Si simplement beau qu’il inspire la paix. On le trouve dans la jungle subtropicale humide et la jungle subtropicale humide du sanctuaire. On le trouve en bouquets jusqu’à une douzaine, avec un parfum entre le jasmin et les roses.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

MAXILLARIA ALPESTRIS LINDL.

Cette petite fille pousse comme épiphyte et lithophyte, au Venezuela, en Colombie, en Équateur, au Pérou (Amazonas, Cajamarca, Pasco, Cusco, Puno) et en Bolivie. Dans le Sanctuaire Historique du Machu Picchu, on le trouve de 2 060 à 4 150 mètres d’altitude, il se développe dans les forêts montagneuses humides, poussant sous la forme d’une vigne.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

CYRTOCHILUM MINAX

Endémique du Sanctuaire Historique du Machu Picchu, il fleurit entre août et octobre, on le trouve de 1 500 à 3 600 mètres d’altitude, surtout dans les forêts de nuages ​​aux climats froids, il présente des bouquets à longues tiges de quelques fleurs, de 5 cm. long de 4 cm. Large.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

CHONDRORHYNCHA AURANTIACA SENGHAS

Plante épiphyte des régions chaudes aux régions froides, qui s’étend de 500 à 2 400 mètres d’altitude, on la trouve au Pérou et en Bolivie, facile à trouver dans le Sanctuaire Historique du Machu Picchu. Il se développe dans la forêt subtropicale humide et la forêt prémontagneuse subtropicale humide, il présente une fleur unique d’environ 10 cm. long, poussant simultanément à la base de la plante.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

BLETIA CATENULATA

De taille variable avec deux à quatre feuilles lancéolées. Plante formosa (présente un renflement sphéroïdal), sa fleur varie de 4 à 5 cm. long, il a des tiges avec environ une douzaine de fleurs rose pourpre à fuchsia. La floraison la plus élevée est de janvier à février.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

SCANNEUR D’ONCIDIUM

Epiphyte. Pseudobulbes : Il possède d’impressionnantes fleurs jaune vif tachetées de rouge-brun, elles mesurent de 2 à 5 cm. long. Lèvre proéminente, discoïde, unifoliée. Sa période de floraison va de février à mai.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

PHRAGMIPEDIUM CAUDATUM

Terrestre et épiphyte, à feuilles coriaces. Pétales violet brunâtre, grands, certains d’entre eux atteignent 20 à 80 cm. long. Deux floraisons par an ont été signalées, en mai, juin et février. C’est la plus grande fleur d’orchidée qui existe.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

PROTHÈSE VESPA

Terrestre, il présente des fleurs tachetées de rouge-brun crème avec des pseudobulbes allongés, de deux à trois feuilles ; Il a une taille de 2 à 3 cm. long. La plus grande floraison a lieu de novembre à avril.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

Pleurothallis sp

Feuilles épiphytes et terrestres, coriaces assez lisses. Avec des fleurs de 1,5 cm de long et vert crème à jaune sur les sépales et les pétales. Fleurs d’octobre à décembre.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

IDA MACROPHYLLA ( LYCASTE MACROPHYLLA)

Terrestre et épiphyte. Présente des cavités, qui donnent la sensation de rainures. Généralement 2 à 3 feuilles ; fleurs 6 à 9 cm. larges sépales brun foncé, pétales et lèvre blanc crème, ses fleurs durent longtemps. Fleurs de novembre à janvier.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

ANGULOA VIRGINALIS

Terrestre, il possède des pseudobulbes vert foncé, ovoïdes, à deux à trois feuilles. Avec une fleur qui mesure 7 cm. longues, blanches avec des taches rose pourpre sur la lèvre, les sépales et les pétales. Fleurs d’octobre à novembre.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

TELIPOGON PAPILIO

Clairement épiphyte. Tige courte et feuilles ovales. Il a une fleur de 4 cm de long. Sépales jaune-vert et pétales jaunes, veinés de pourpre. Colonne aux champignons brun violet. Fleurs d’avril à juin.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

MASDEVALLIA KARINEAE

Epiphyte ou lithophyte. Sépales violet clair à rose pâle avec des taches violettes. Grandes feuilles coriaces, jusqu’à 12 cm. de longs pétales blancs, avec une fleur qui mesure environ 7 cm. long. De nouvelles espèces pour la science. Fleurs de décembre à janvier.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

HOFMEISTERELLA EUMICROSCOPICA

Epiphyte. Inflorescence aplatie, en grappes, feuilles linéaires acuminées. Il a une fleur jusqu’à 2 cm de long. Sépales et pétales jaunes. Lèvre jaune avec des veines violettes. Son stade de floraison va de janvier à février.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

COMPARETTIA FALCATA

Epiphyte à pseudobulbes cylindriques, unifoliés coriaces. Avec des fleurs jusqu’à 2 cm, avec des sépales, des pétales et un labelle rose pourpre à fuchsia (avec un éperon visible). Fleurs de décembre à mars.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

MASDEVALLIA MARIZAE

Epiphyte. Feuilles à pétiole proéminent, uniflora. Avec des fleurs de 6 à 7 cm. long; Sépales blanchâtres à points et nervures rouge-violet. Cette espèce est nouvelle pour la science. Il a de beaux pétales blancs.

orchids of the inca trail to machu picchu by andean great treks

SOBRALIA SATIGERA

Aussi appelée « fleur d’un jour » pour sa courte durée et sa délicatesse ; Il pousse généralement en plein air ou sous très peu d’ombre, dans un sol riche, meuble, un peu humide. Habitat restreint. 8cm.

EPIDENDRUM FRIDERICI GUILIELMI

Elle pousse dans des endroits ouverts dans un sol rocheux et moussu, avec un habitat quelque peu restreint, la fleur mesure environ 2 cm. Paqaymayu 2 300 m d’altitude.

ELLEANTHUS AURANTIACA

Il pousse dans des endroits ouverts ensoleillés ou sous peu d’ombre; dans un sol humide et riche, formant des colonies considérables; vaste habitat; la plante dépasse un mètre de hauteur; l’oreille fleurie mesure 10 cm. Wiñaywayna 2500 m d’altitude.

TRICHOCEROS PARVIFLORUS

Il pousse à l’ombre d’une forêt clairsemée ; sur des branches légèrement moussues. dégage une odeur désagréable; ce n’est pas très courant dans le Sanctuaire. Habitat restreint. 2cm. Patallacta 2 800 m d’altitude.

PAPILLONS SUR LE CHEMIN DE L'INCA

Dans le sanctuaire historique du Machu Picchu, plus de 700 espèces de papillons ont été recensées (300 diurnes et 400 nocturnes). Beaucoup de ces espèces sont endémiques et d’autres migratrices. Le long du Chemin de l’Inca, ils peuvent être vus à travers leurs vols fragiles. Celles-ci sont très colorées : il y a des ailes bleues, jaunes, blanches, rouges et même transparentes.

Le monde mystérieux des papillons était présent au temps des Incas. Ces insectes magiques étaient présents dans son idéologie puisqu’ils étaient liés au « Hanan Pacha », c’est-à-dire au monde d’en haut où vivaient les dieux tutélaires (le soleil, la lune, les étoiles). Les papillons étaient liés à l’âme et à la longévité. Un échantillon de ceci sont des plaques de cérémonie, trouvées en 1911 par Hiram Bingham.

machu picchu inca plate

Les papillons du Machu Picchu remontent à plus de 100 millions d’années et se sont adaptés à l’environnement pour survivre. Ces papillons sont très importants au Machu Picchu et le long du Chemin de l’Inca car ils aident à la pollinisation des fleurs.

Les papillons sont des insectes à la fois diurnes et nocturnes, ils ont des ailes extrêmement colorées. Leurs antennes leur permettent de capter les odeurs, les sons et les vibrations. Leurs yeux sont constitués d’ommatidies qui leur permettent de voir à de grandes distances. Ainsi, ils capturent de nombreuses couleurs. Ses yeux sont verts, bleus et blancs.

Leurs longues pattes ont des articulations à travers lesquelles les plantes capturent différentes saveurs. Ils sont nourris par leur langue, qui a deux tubes qui fonctionnent comme des capteurs de goût. Ces tubes les enroulent autour de leur tête lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

butterflies of inca trail to machu picchu by andean great treks

Au Machu Picchu et au Chemin de l’Inca, les papillons ont de nombreux prédateurs, dont les plus dangereux sont les oiseaux. Cependant, les papillons ont pu développer un mécanisme de défense, par leur vol, qu’ils font si rapidement qu’ils désorientent les oiseaux, en même temps qu’ils sécrètent des substances liquides à l’odeur désagréable.

OÙ VOIR DES PAPILLONS SUR LE CHEMIN DES INCA ?

Pendant toute la visite du Machu Picchu, ou lorsque vous faites le Chemin de l’Inca, vous pouvez remarquer la présence de différentes variétés de papillons. Le troisième jour de la marche, vous pourrez voir la plus grande variété de papillons (en particulier dans les camps de Phuyupatamarca et Wiñayhuayna).

butterflies of inca trail to machu picchu by andean great treks

Cependant, il existe un endroit dans la ville d’Aguas Calientes appelé « Mariposario ». C’est un centre d’interprétation de la biodiversité des papillons du Machu Picchu. Dans ce lieu, à travers une visite guidée, vous pourrez connaître les différentes espèces de papillons qui existent dans le soi-disant Sanctuaire Historique de Machu Picchu.

La route abrite également différents types de mammifères, d’amphibiens, de reptiles et d’oiseaux. Les plus colorés sont : le coq des rochers, l’ours à lunettes, le cerf des Andes, le canard torrent et le colibri géant.

En plus des papillons sur le Chemin de l’Inca, vous pourrez apprécier divers types d’insectes exotiques tels que : mille-pattes, grillons, coléoptères, abeilles, araignées et plus encore. Il est recommandé d’utiliser un répulsif contre les moustiques car ils peuvent être gênants.

Si vous êtes un amateur de photographie, vous pouvez obtenir d’excellentes photos de papillons, surtout très tôt le matin. Le Chemin de l’Inca se fait uniquement lors d’un circuit organisé par une agence de tourisme. En raison de la forte demande pour cette aventure, l’achat doit être effectué en ligne 6 ou 7 mois à l’avance.

OURS  SUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

L’ours à lunettes est également appelé ours des Andes car il habite la région orientale des montagnes des Andes en Amérique du Sud. Dans le sanctuaire historique de Machu Picchu (une zone protégée par l’État péruvien), il y a une population d’environ 70 ours. Ceux-ci ne sont pas faciles à voir, bien qu’ils parcourent parfois même la ville inca de Machu Picchu. La meilleure occasion de visiter leur habitat est de faire le Chemin Inca de 4 jours.

inca trail spectacled bear

Le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu dure 4 jours pendant lesquels les visiteurs marchent 39 kilomètres. Au cours des deux derniers jours de la randonnée, vous pouvez voir des paysages tropicaux humides où vit l’ours à lunettes. Cet animal particulier n’est pas agressif. De même, si vous en repérez un, il est recommandé de garder une distance de sécurité. En 2021, deux ours à lunettes ont traversé le site archéologique de Machu Picchu. Dans la ville d’Aguas Calientes, il y a un centre de conservation où vous pouvez observer ces animaux.

L’OURS À LUNETTES

L’ours à lunettes (Tremarctos ornatus) est l’une des huit espèces d’ours dans le monde (les autres sont le panda géant, le malais, le noir d’Asie, le bezudo, le polaire, le brun et le noir d’Amérique).

Il est connu sous le nom de « ukuko » par les habitants de Cusco. Il vit dans une géographie andine tropicale, entre 500 mètres et 4 500 mètres d’altitude. Cet animal préfère vivre dans les forêts humides de la haute jungle où il y a beaucoup de précipitations (et de fruits pour se nourrir).

Au Pérou, il y a une population d’environ 18 000 ours à lunettes. Il est considéré comme un animal en « situation de vulnérabilité ». Sur 1 800 kilomètres carrés de superficie, seuls 5 000 ours ont été enregistrés. Pourtant, le Pérou a la plus grande population d’ours à lunettes en Amérique du Sud.

inca trail spectacled bear

LA DESCRIPTION

L’ours à lunettes peut mesurer entre 1,30 et 1,90 mètre (debout sur ses deux pattes). Il a une grosse tête disproportionnée par rapport à son corps. Sa queue est petite (elle mesure environ 8 centimètres). Les males sont plus grands que les femelles. Ils peuvent peser de 80 à 125 kilos.

Il est considéré comme un plantigrade car il soutient la plante de ses jambes sur le sol. Il a cinq doigts, avec des griffes très acérées, qui lui permettent de grimper aux arbres avec aisance. Il a un museau brun court.

L’ours à lunettes Machu Picchu a une fourrure noire longue et épaisse. Il a quelques taches jaunâtres en forme de cercle sur son visage près de ses yeux. Pour cette raison, il a reçu le nom populaire d’ours à lunettes.

  • Habitat : Hautes forêts humides sur le versant oriental de la Cordillère des Andes.
  • Distribution : Cordillère des Andes du Pérou, de la Colombie, de l’Équateur, du Venezuela et de la Bolivie.
  • Mâles : Ils atteignent 100 à 200 kilos. Fourrure noire avec des taches blanches sur les yeux, le visage, le cou et la poitrine (varie selon chaque individu).
  • Femelle : Ils n’atteignent qu’entre 30 et 85 kilos. Elles donnent généralement naissance à deux petits.
  • Alimentation : Omnivores (surtout les fruits sauvages).
  • Comportement : Il a des habitudes solitaires et diurnes.
  • Danger : Vulnérable.

ALIMENTATION ET DOUANE

C’est un ours végétarien (seulement 5% de son alimentation est d’origine animale). Il se nourrit de préférence de fruits, racines, boutures, feuilles et champignons, insectes, miel, œufs, rongeurs, entre autres.

Il a des habitudes solitaires. Ils marchent dans les zones boisées, grimpent aux arbres et marquent leur territoire avec des égratignures et des odeurs. Les arbres sont très importants pour eux. C’est là qu’ils trouvent leur nourriture et des endroits spécifiques pour se reposer.

La femelle donne généralement naissance à deux petits. Il est considéré comme un disperseur de graines et un pollinisateur. C’est un ours maussade. Peur facilement. Le sanctuaire historique du Machu Picchu est l’un des endroits où les « ukuku » peuvent se déplacer librement, bien que la possibilité d’être chassé illégalement ne soit pas exclue.

Bien que ce ne soit pas fréquent, sur la route du Chemin de l’Inca, on peut voir des ours à lunettes. Si vous voyez un de ces animaux, gardez vos distances avec votre groupe. N’oubliez pas que les ours ne cherchent que de la nourriture. Ne les effrayez pas car ils peuvent agir en état de légitime défense. Suivez les indications du guide qui vous accompagnera.

Au cours du troisième et dernier jour du Chemin de l’Inca, il y a plus de possibilités de connaître l’habitat de l’ours à lunettes. Avec un peu de chance, vous pourrez même le voir se promener dans les arbres du lieu. N’oubliez pas que ces animaux sont protégés par l’État péruvien. Par conséquent, leur chasse est un crime.

Menaces contre l’ours à lunettes au Machu Picchu

Dans le sanctuaire historique de Machu Picchu, il y a probablement une population de 70 ours.

L’une des menaces est la déforestation causée par les incendies de forêt et le défrichement. Un autre problème est le braconnage. L’ours à lunettes est considéré comme une menace pour le bétail. Ils sont chassés et emmenés en captivité comme une attraction de cirque où ils sont maltraités.

Comment le protéger ?

En 2009, au milieu des murs incas du Machu Picchu, on apercevait un ours à lunettes et son veau. Cela a surpris les visiteurs. Depuis les années 1980, jusqu’à quatre entrées de ces ours ont été enregistrées dans le parc. Les ours à lunettes préfèrent le faire très tôt le matin ou après cinq heures de l’après-midi.

Pendant le Chemin de l’Inca, il est conseillé de ne pas laisser de nourriture sur le parcours. Cela aide à ne pas modifier votre régime alimentaire et votre routine alimentaire. Si vous voulez voir de près des ours à lunettes dans la ville d’Aguas Calientes (ville de Machu Picchu), il existe un « Projet de conservation des ours à lunettes » à l’hôtel Inkaterra.

Ce projet de conservation privé en collaboration avec l’Institut national des ressources naturelles (INRENA) a sauvé trois ours : un qui a vécu dans un zoo de Cusco pendant près de 21 ans. L’autre a été sauvé d’un incendie de forêt. Le troisième a été apporté par un fermier qui l’a gardé comme animal de compagnie.

Actuellement, cinq ours sauvés sont en détention et en cours de réinsertion dans leur habitat naturel. Le projet accepte les dons volontaires pour la protection de l’ours à lunettes.

PLUS D’INFORMATION

L’ours à lunettes, Ukuku ou Ukumari, est présent dans les traditions orales qui racontent qu’il était une fois un jeune homme poilu qui était le fils d’une histoire d’amour entre un ours et une belle paysanne.

Le jeune homme poilu est le Ukuku (un danseur typique de Cusco qui est particulièrement lié au festival Qoyllur Riti). Ce festival a lieu dans l’Ausangate enneigée, près de la ville de Cusco. Aujourd’hui cette fête religieuse est le plus grand pèlerinage de la cordillère des Andes (elle rassemble plus de 10 mille personnes).

L’ukuku porte un costume en laine noire, une cagoule blanche et émet des sons similaires à ceux d’un animal car c’est un personnage mythique. Ce danseur est également présent dans d’autres festivités traditionnelles de Cusco.

COMBIEN DE TEMPS POUVEZ-VOUS RESTER À MACHU PICCHU DANS LE CHEMIN DES INCA 4 JOURS ?

Le temps de visite dans la citadelle du Machu Picchu est en moyenne de 1 heure et 45 minutes à 2 heures. C’est suffisamment de temps pour visiter le circuit principal qui comprend les sites les plus importants du sanctuaire historique. Une fois la visite guidée terminée, vous n’aurez pas beaucoup de temps pour visiter le site par vous-même. Cependant, si vous avez acheté les billets d’entrée pour Huayna Picchu ou Machu Picchu Mountain, les randonnées supplémentaires, vous aurez la chance d’entrer sur le site une deuxième fois.

Huayna Picchu : La durée moyenne de la randonnée est de 1h45 aller-retour. La montée est raide et comporte de petits escaliers. Par conséquent, cette randonnée supplémentaire n’est pas recommandée pour les enfants.

Montagne Machu Picchu : La durée moyenne de la randonnée est de 2 heures et demie aller-retour. Cette randonnée supplémentaire est plus recommandable pour les personnes qui voyagent avec des enfants.

RÈGLEMENT DE LA RANDONNÉE DU CHEMIN DE L'INCA ET DU MACHU PICCHU

Un élément important que tout voyageur doit connaître est le règlement du Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu que des entités telles que SERNANP et DDC-Cusco ont établi afin de préserver l’itinéraire. Par conséquent, nous mentionnerons quelques-unes des principales réglementations pour parcourir le Chemin Inca 4 jours.

  • Vous n’êtes pas autorisé à faire la randonnée du Chemin Inca par vous-même. Pour parcourir le Chemin Inca pendant 4 jours, vous devez faire appel aux services d’un voyagiste agréé.
  • Vous ne pouvez pas acheter les permis par vous-même. Seuls les voyagistes agréés peuvent obtenir les billets pour vous.
  • Les groupes ne doivent pas dépasser 8 touristes. S’ils sont plus de 8 personnes dans le groupe, il doit y avoir un assistant supplémentaire.
  • Les permis doivent être achetés à l’avance car les places sont limitées. Vous ne pouvez pas acheter de permis au poste de contrôle.
  • Il est interdit de camper sur des sites non autorisés.
  • Les déchets sont jetés à la fin de la randonnée.
  • Les drones et les trépieds ne sont pas autorisés.
  • Les armes à feu et les engins de chasse et de pêche sont interdits.
  • N’apportez pas de boissons alcoolisées, stimulants, psychotropes et autres drogues.

Avant tout, il est important de connaître ces réglementations et de les suivre. Sinon, les gardes du parc vous approcheront et vous recevrez une amende pour tout dommage causé.

LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA DE 4 JOURS / 3 NUITS COMPREND-ELLE LE BILLET D'ENTRÉE AU MACHU PICCHU ?

Le permis ou le billet d’entrée pour la randonnée sur le chemin de l’Inca comprend l’entrée à la citadelle du Machu Picchu, mais il n’inclut pas l’entrée aux randonnées supplémentaires dans les montagnes d’où vous pouvez voir la citadelle d’en haut.

Par exemple, la montagne Huayna Picchu coûte 80 USD par personne. Au cas où vous voudriez le parcourir, vous devez acheter le billet d’entrée à la montagne à l’avance.

PUIS-JE PASSER UNE NUIT SUPPLÉMENTAIRE À AGUAS CALIENTES ?

Bien sûr, si vous êtes d’accord pour prendre le même train d’Aguas Calientes qui fait partie de votre itinéraire d’origine, qui est généralement à 14h00 ce soir-là, il n’y a pas de frais supplémentaires pour ramener le train par jour. Si vous avez besoin de nous pour sécuriser votre hôtel ou une autre visite au Machu Picchu, ce sera un coût supplémentaire. Si vous choisissez de passer une nuit de plus à Aguas Calientes, assurez-vous d’en informer le bureau Andean Great Treks au moins un mois à l’avance, afin que votre billet de train soit acheté pour le bon jour.

A QUELLE HEURE ET QUAND NOUS ARRIVERONS AU MACHU PICCHU ?

La plupart des groupes atteignent la Porte du Soleil vers 6h00 du matin. Le 4ème dernier jour du Chemin Inca. Vous commencerez la randonnée vers les grilles à 4h30 et entrerez sur le site 45 min. plus tard. Le temps peut varier un peu en fonction de l’emplacement du camping, que nous vous attribuerons le dernier soir.

POURRAI-JE ASSISTER AU LEVER DU SOLEIL AU MACHU PICCHU ?

En vérité, ce n’est pas un lever de soleil typique. Tant que vous n’avez pas trop de brume ou de nuages ​​bas, vous voyez la première lumière éclairer le Machu Picchu. C’est après l’aube que le soleil doit se lever sur les hautes montagnes entourant le Machu Picchu.

VAIS-JE POUVOIR GRIMPER LE HUAYNA PICCHU

Si vous souhaitez inclure une ascension du Huayna Picchu dans votre visite au Machu Picchu, notez que le sentier menant au Huayna Picchu est sûr mais très vertical et dure environ une heure et demie aller-retour. Attention il y a de nouvelles réglementations depuis juillet 2018 et les permis doivent être achetés à l’avance. Si vous souhaitez que nous organisions votre permis pour escalader le Huayna Picchu et nous devons avoir cette demande par écrit et confirmée au moment de votre réservation en indiquant que vous paierez le supplément pour ce permis. Le dépôt pour le permis Huayna Picchu est de 80 USD.

MAIS rappelez-vous, donc si vous réservez la montagne huaynapicchu, vous perdrez le guide touristique au Machu Picchu, car notre guide touristique commence à 9h00 et se termine à 11h00. Il est donc temps de monter Huaynapicchu à 10h00. Et vous ne pourrez pas aller aux deux endroits en même temps.

COMBIEN DE TEMPS PUIS-JE RESTER AU MACHU PICCHU ? COMMENT VAIS-JE DESCENDRE À AGUAS CALIENTES ?

Lorsque le tour du chemin de l’Inca est terminé, nous arrivons à la citadelle à 8h30. Après une pause de 30 minutes pour aller aux toilettes, et manger une collation. Il commence par la visite guidée à 9h00. Le circuit complet dure 2h environ. Ensuite, nous nous retirerons tous car il n’est pas permis de rester plus longtemps dans le site archéologique, par les règles de protection du Sanctuaire. A 12h00 environ. Nous devons descendre en bus jusqu’à la ville d’Aguas Calientes où vous pourrez déjeuner, puis reprendre le train pour Aguas Calientes.

QU'EST-CE QUE LA VISITE GUIDÉE AU MACHU PICCHU

À leur arrivée au Machu Picchu le dernier jour de la randonnée sur le sentier des Incas, les voyageurs seront invités à faire une visite guidée du Machu Picchu. Cette visite comprend une visite des lieux d’intérêt les plus importants du Machu Picchu, de sorte que les temples, les palais, les observatoires astronomiques, les maisons, les fontaines, etc. La visite guidée dure de deux à trois heures environ, en fonction de votre intérêt pour les informations fournies par votre guide touristique. La visite guidée du Machu Picchu se déroule le long de l’un des différents circuits mis en place par le gouvernement péruvien. Chaque circuit touristique se déroule dans un sens unique, qui a une durée et un niveau de difficulté différents.

CE QUE VOUS DEVEZ PRENDRE POUR LA VISITE GUIDÉE

Les petits sacs à dos de dix litres sont autorisés à l’intérieur du site archéologique. Nous conseillons aux gens de prendre leurs passeports, billets d’entrée, petite bouteille d’eau d’un litre, crème solaire, insectifuge, lunettes de soleil, casquette et vêtements de pluie ou poncho de pluie. Assurez-vous d’utiliser les toilettes avant de partir pour la visite guidée, car il n’y a pas de toilettes à l’intérieur du Machu Picchu. Les gros sacs à dos doivent être laissés à la consigne à bagages à l’extérieur du point d’entrée du Machu Picchu. Les grands trépieds, le matériel photographique professionnel, les drones, les perches à selfie et la nourriture ne sont pas autorisés à l’intérieur.

CHOSES À FAIRE AU MACHU PICCHU APRÈS LA VISITE GUIDÉE

Pour beaucoup de gens, la visite guidée n’est qu’une des nombreuses choses à apprécier au Machu Picchu ou tout simplement le début de leur aventure dans cette merveille du monde. Le Machu Picchu offre un tas d’autres attractions qui peuvent être visitées après avoir parcouru le sentier. Vous trouverez ci-dessous une liste de toutes les choses que vous pouvez faire au Machu Picchu.

Montagne Huayna Picchu. Les gens peuvent avoir le privilège d’avoir l’une des ascensions les plus impressionnantes à l’intérieur du Machu Picchu depuis le sommet de cette montagne à couper le souffle. Il faut entre 45 minutes et une heure pour monter au sommet de cette montagne escarpée. En raison de la forte demande, les permis doivent être obtenus au moins quatre mois à l’avance pour parcourir cette montagne.

Montagne du Machu Picchu. Si parcourir le chemin de l’Inca pendant plus de quatre jours n’a pas été un défi suffisant pour vous, alors l’ascension de la montagne Machu Picchu est la «glace sur le gâteau». Le sentier menant à cette montagne est parfaitement conservé. Il faut près de deux heures pour arriver au sommet et la vue est époustouflante. Si vous prévoyez de faire de la randonnée dans cette montagne en haute saison, vous devrez réserver au moins quatre mois à l’avance.

Temple de la lune ou Grande Grotte. La randonnée jusqu’à la grande grotte est considérée comme « hors des sentiers battus », car c’est l’un de ces endroits que très peu de gens osent visiter au Machu Picchu. Cet endroit fantastique est situé dans le dos de la montagne Huayna Picchu, à quelques centaines de pieds au-dessus de la rivière Urubamba. La randonnée est difficile et un peu risquée. Il faut près de 2,5 heures pour compléter le circuit complet. Cependant, les vestiges du Chemin de l’Inca et les structures incas sont fascinants,

Pont des Incas. Le pont Inca est situé à seulement 25 minutes de la maison du gardien à Machu Picchu. Le sentier longe une falaise impressionnante qui permet des vues impressionnantes sur la rivière Urubamba.

Le musée du site présente une grande collection des artefacts les plus importants trouvés au Machu Picchu. Si vous êtes un amateur d’histoire et d’archéologie, alors c’est un endroit incontournable. L’endroit est situé à 35 minutes à pied du Machu Picchu pueblo.

BUS DE MACHU PICCHU À AGUAS CALIENTES

De nombreuses navettes partent de l’extérieur de l’entrée principale du Machu Picchu. Le trajet en navette se termine dans la rue principale d’Aguas Calientes. De là, il y a 5 minutes à pied jusqu’à la gare.

Passer la nuit à Machu Picchu pueblo. Ceux qui veulent avoir une visite plus approfondie du Machu Picchu puis rester à Aguas Calientes (Machu Picchu pueblo) sont obligatoires. Cette ville offre un large éventail d’hôtels, de restaurants, de salons de massage et de centres commerciaux pour que les gens restent occupés.

VOYAGER D'AGUAS CALIENTES À CUSCO

De nombreux trains touristiques partent de cette ville à destination d’Ollantaytambo et de Cusco. Le trajet en train jusqu’à Ollantaytambo prend environ deux heures, tandis que le trajet en train jusqu’à Cusco dure environ quatre heures.​​

QUELS TYPES DE RANDONNÉES SUR LE CHEMIN INCA EXISTENT ?

Il y a deux circuits principaux sur le Chemin Inca. Tout d’abord, le Chemin Inca classique qui prend 4 jours et 3 nuits pour terminer la randonnée et le Chemin Inca plus court de 2 jours, le moyen le plus simple et le plus rapide d’atteindre le Machu Picchu, mais vous expérimentez toujours la dernière partie du célèbre Chemin Inca (vous éviter la randonnée du deuxième jour).

De plus, en cas d’absence de permis disponibles, il existe un certain nombre de circuits alternatifs pour se rendre au Machu Picchu, tels que les circuits du Machu Picchu en train ou le circuit qui combine vélo, randonnée et circuit du Machu Picchu en 4 jours et 3 nuits.

RESTRICTION SUR LA LIMITE D'AGE POUR LE CHEMIN INCA 4 JOURS

En fait, il n’y a aucune restriction gouvernementale sur la limite d’âge pour le chemin de l’Inca jusqu’au machu picchu. Cependant, en raison de la randonnée difficile, nous considérons qu’il convient mieux aux visiteurs de plus de 15 ans aux adultes de 55 ans. Bien entendu, ils doivent être en bonne condition physique. Certes, si un enfant voyage avec vous, vous devrez peut-être engager le service d’un porteur personnel qui assistera votre enfant tout au long de la randonnée et portera son sac à dos.

Surtout, les adultes de plus de 55 ans doivent avoir une expérience de la randonnée et être en bonne santé. De cette façon, ils pourront arriver au Machu Picchu en toute sécurité.

FORMATION À LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA (CONDITION PHYSIQUE)

Ainsi, effectuer certaines activités à la maison ou au gymnase fera la différence. Vous pouvez faire des activités qui font travailler les jambes, les bras, le cœur et le dos. Par conséquent, lorsque vous commencez le Chemin de l’Inca, votre corps ne luttera pas dans les parties difficiles ; au lieu de cela, vous serez mieux préparé et, par conséquent, profiterez davantage de la vue. Il est recommandé de commencer la formation au moins 3 ou mois avant la date de votre voyage.

De même, les exercices de respiration peuvent renforcer les muscles de la poitrine et faciliter la respiration pendant le chemin des incas jusqu’au machu picchu. De cette façon, la haute altitude ne sera pas un problème pour vous, même pas les 4200 m d’altitude, qui est le point culminant du chemin de l’Inca pendant 4 jours.

AVEZ-VOUS BESOIN D'UNE ASSURANCE VOYAGE POUR VOUS RENDRE SUR LE CHEMIN DES INCA AU MACHU PICCHU

Bien qu’il ne soit pas obligatoire d’avoir une assurance voyage pour faire la randonnée Chemin Inca de 4 jours, nous vous recommandons fortement d’en prendre une. De cette façon, vous pouvez éviter tout désagrément qui peut survenir pendant votre voyage comme un retard de vol, des grèves dans le pays ou la ville, une catastrophe naturelle ou tomber malade pendant la randonnée sur le chemin des incas.

Pour résumer, sachez que tomber malade au Pérou peut coûter un peu plus cher que dans d’autres pays. Ainsi, souscrire une assurance voyage vous permettra de vous sentir plus en sécurité. Les compagnies d’assurance vous facturent normalement de 100 à 150 dollars américains. Voici une liste de quelques compagnies d’assurance :

  • Carte d’assistance
  • Nomades du monde
  • Berkshire Hathaway Inc (une entreprise leader aux États-Unis)
  • Allianz (la plus grande compagnie d’assurance en Allemagne et en Europe)
  • Ping An (une entreprise leader en Chine)
  • Metlife (bien connu en Europe et en Espagne)
  • Berkley International
  • Assurance Liberté
OU ALLONS-NOUS DORMIR PENDANT LE CHEMIN DES INCA ?

Nous mettons à votre disposition des tentes qui seront montées pour vous tous les soirs au camping par nos porteurs.

JE N'AI PAS DE BON SAC DE COUCHAGE, PUIS-JE EN LOUER UN ?

Un sac de couchage compact trois saisons est recommandé. Il est également possible de louer un sac de couchage à Cuzco. Ils sont propres, chaleureux et coûtent environ 20 USD (pour les trois nuits). Vous pouvez également apporter une doublure ou un drap de sac de couchage. Des tapis en mousse sont fournis, mais certains voyageurs apportent également leur propre tapis autogonflant. Les sacs de couchage ne sont pas inclus.

JE N'AI PAS DE TAPIS DE SOMMEIL, EN AI-JE BESOIN ?

Nous incluons dans le prix de la visite le matelas en mousse.

Il s’agit d’un tapis volumineux assez épais qui pèse 1 kg et nous disons toujours que si vous voyagez avec un type de tapis de sommeil à repos thermique ou technologiquement avancé, apportez-le définitivement à la place.

JE SUIS SEUL, AURAI-JE QUELQU'UN AVEC QUELQU'UN POUR PARTAGER UNE TENTE ?

Oui une autre personne du même sexe, ou si vous préférez vous pouvez payer un supplément single pour une tente rien que pour vous. C’est 70 $ US (Pour l’ensemble du trek)

VAIS-JE SOUFFRIR DU MAL D'ALTITUDE ?

Comme l’une des questions les plus fréquemment posées, le point culminant du Chemin de l’Inca est à 4 200 mètres au-dessus du niveau de la mer, vous passerez la nuit au camping à 3 600 mètres. Il est difficile de dire si vous allez vraiment souffrir du mal de l’altitude, les gens sont différents et sont préparés physiquement différemment. La plupart des randonneurs n’ont aucun problème, mais deux jours de repos à Cusco pour s’acclimater sont très conseillés, boire de l’eau et mâcher des feuilles de cacao vous préparera certainement pour le Chemin de l’Inca

JE NE SUIS PAS VRAIMENT UN TREKKER EXPÉRIMENTÉ ? ET SI JE NE PEUX PAS CONTINUER ? LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA EST-ELLE DIFFICILE ?

La plupart des gens ont cette préoccupation, mais ne vous inquiétez pas. Ce n’est que dans des circonstances extrêmement rares qu’un passager doit rentrer tôt. Vous devez juste vous rappeler que vous pouvez aller à une vitesse qui vous convient. Prenez votre temps, rythmez-vous et profitez-en.

Le Chemin de l’Inca est considéré comme une randonnée modérée. Ce n’est pas une randonnée technique mais il y a beaucoup d’escaliers incas à monter et à descendre, et l’altitude peut affecter certaines personnes. Nous vous recommandons d’utiliser des bâtons de randonnée et d’avoir une nuit tôt avant de commencer la randonnée sur le chemin des Incas.

ÉVALUATION PHYSIQUE

La cote physique sur le Chemin de l’Inca est de niveau 2-3. Le jour 2 du Chemin de l’Inca, vous monterez de 3000 à 4200 mètres au-dessus du niveau de la mer avant de redescendre abruptement à travers de grandes marches et un terrain difficile. Bien que cette marche exigeante soit le principal défi auquel nos passagers sont confrontés lors de ce voyage, elle en est également l’un des points forts et en vaut chaque minute.

Nous vous recommandons de pratiquer régulièrement des exercices d’aérobie dans les mois qui précèdent votre voyage, en particulier si vous n’avez pas l’habitude de faire de l’exercice régulièrement. Faire des randonnées en montagne ou monter de longs escaliers avec un sac est une bonne préparation. Marcher, faire du jogging, nager ou faire du vélo sont autant de bons moyens d’augmenter votre forme aérobie, ce qui vous permettra de profiter au maximum de la randonnée.

QUELLE EST LE DÉFI DU TREK DU CHEMIN INCA ?

Bien que vous n’ayez besoin d’aucune formation spécifique pour faire le Chemin Inca de 4 jours, être en forme vous aidera. La meilleure préparation pour le trek est des exercices sur tapis roulant avec des pentes raides et des escaliers. Le deuxième jour sera votre journée la plus difficile, car vous gravirez deux sommets ce jour-là.

COMBIEN DE TEMPS JE MARCHERAIS TOUS LES JOURS ? COMBIEN DE TEMPS LE TREK DU CHEMIN INCA ?

Voici une répartition approximative selon nos campings habituels :

Jour 1 : 11 kilomètres (6,8 miles) 5-6 heures.

Jour 2 : 12 kilomètres (7,4 miles) 7-8 heures (« Dead Womans Pass », le col le plus haut du trek à 4 200 m, est ce jour-là  )

Jour 3 : 16 km (9,9 miles) 7 à 8 heures. C’est la journée la plus longue du sentier

Jour 4: 6 km (3,7 miles) 6-5 heures

COMBIEN DE TEMPS VAIS-JE MARCHER PAR JOUR ?

C’est une question fréquemment posée. L’ensemble du Chemin Inca prend 42 kilomètres (26 miles) à parcourir. Au cours de la randonnée, vous verrez toute la variété des paysages andins, notamment des montagnes enneigées, des rivières, de hautes montagnes, de belles plaines et un ciel très ensoleillé.

Parce que tous les campings sont déterminés par les autorités, nous ne pouvons pas dire exactement combien de kilomètres par jour vous allez parcourir, ou lequel des campings est attribué au groupe, mais soyez prêt à marcher au moins 6 heures par jour jusqu’à 8 heures. Cependant ne vous inquiétez pas! C’est l’occasion de prendre de superbes photos du paysage environnant et de faire durer ces souvenirs pour toujours.

COMBIEN EST DIFFICILE DE COMPLÉTER LE CHEMIN INCA ?

De 1 à 5 c’est 3, moyennement difficile. Les escaliers incas pour monter et descendre à différentes températures et haute altitude tout ce qui fait ce niveau de difficulté. Vous pouvez louer des bâtons de marche avant de commencer votre randonnée. Ceux-ci vous aideront à bien des égards, nous vous recommandons d’en obtenir si vous avez des problèmes de genoux ou de chevilles, les bâtons absorberaient une certaine pression de ces parties et aideraient également à garder votre équilibre ! Nous vous recommandons de jeter un œil à comment vous préparer pour le Chemin de l’Inca.

Y A-T-IL UNE CONNEXION INTERNET OU DE L'ÉLECTRICITÉ DANS LES CAMPINGS DU CHEMIN DE L'INCA AU MACHU PICCHU ?

Pendant les 4 jours du chemin inca, vous n’aurez pas de connexion Internet. Par conséquent, l’utilisation d’un téléphone portable ou de tout appareil électronique n’est pas pratique dans la plupart des endroits.

Pour rester en contact avec les administrateurs de l’agence de tourisme et les informer en cas de problème, ou pour vérifier quelque chose d’important, nous utilisons des radios ou des téléphones satellites.

Premier et quatrième jour : vous disposerez d’une connexion Internet.

Deuxième jour : il n’y a pas de connexion internet.

Troisième jour après-midi : il y a une connexion internet.

Cependant, vous disposerez d’une connexion internet au camping de Wayllabamba le jour 1, elle coûte 5 à 10 soles (2$ ou 30$) de l’heure. Vous aurez également une connexion Internet au camping de Phuyupatamarca jusqu’à votre arrivée au Machu Picchu, et vous pourrez également passer des appels. Les opérateurs téléphoniques qui ont un meilleur signal sont CLARO et BITEL. Les autres opérateurs téléphoniques n’ont pas de bons signaux le long de la randonnée sur le chemin des incas, mais une fois arrivé dans la ville d’Aguas Calientes, vous pourrez communiquer avec votre famille ou vos amis.

ET SI JE NE SUIS PAS CAPABLE DE FINIR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA ?

Dans le cas où vous ne pourriez pas terminer le trek du sentier inca en raison de problèmes de santé, Andean Great Treks fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous amener à la civilisation la plus proche et obtenir de l’aide ou un moyen de transport pour vous aider. Si le problème est respiratoire ou dû à l’altitude, nous transportons au moins un réservoir d’oxygène en randonnée auquel vous aurez accès. Dans les cas extrêmes, une prise en charge par hélicoptère peut être organisée à vos frais. (Assurance voyage requise) Il n’y a pas de remboursement dans le cas où vous ne pouvez pas terminer.

Généralement, si en raison du mal d’altitude, les gens ne peuvent pas franchir le col le 2ème jour du chemin inca, ils reviennent à Ollantaytambo accompagnés d’un porteur s’il est léger (ou guide si grave) et s’ils se remettent du mal d’altitude, ils restent la nuit ici à Ollantaytambo, puis prendre le train pour Aguas Calientes le lendemain (Jour 3) dans l’après-midi, vous passerez la nuit dans n’importe quel hôtel à aguas calientes et rejoindrez votre groupe au Machu Picchu tôt le jour 4 et continuer le tournée comme d’habitude. Les frais supplémentaires pour cela tels que le billet de train et l’hébergement seront payés par le client.

LES GRANDES RANDONNÉES ANDINES PEUVENT-ELLES RÉPONDRE À MES BESOINS ALIMENTAIRES SUR LE CHEMIN DES INCA ? QUEL GENRE DE NOURRITURE Y AURA-T-IL?

Oui, nous sommes en mesure de répondre à de nombreux types de besoins alimentaires sur demande au moment de la réservation. Si vous êtes végétarien, si vous ne pouvez pas manger de gluten ou si vous avez des allergies à certains aliments, ce ne sera pas un problème. Les repas de nos chefs lors de la randonnée sur le chemin des incas sont également l’une des parties les plus populaires de nos circuits, et la qualité ne sera pas réduite si vous répondez à vos besoins alimentaires. Les repas sont servis sous forme de buffet et vous pouvez choisir ce que vous souhaitez manger. Vos guides vous indiqueront à quelle heure les repas seront servis.

Nos cuisiniers du chemin des incas préparent d’excellents repas riches en énergie, adaptés à une randonnée classique du chemin des incas de cette nature. Le menu comprend généralement du quinua, des céréales et des soupes de légumes, du Beaf Lomo Saltado avec du riz, du poulet cacerole, des fruits et légumes frais et une variété de flocons d’avoine, d’œufs et d’autres aliments pour le petit-déjeuner comme des œufs brouillés, des panqueques de quinua.

Y A-T-IL DE L'EAU POTABLE LE LONG DE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA

Il n’y a pas d’eau potable dans le Chemin Inca pendant 4 jours. Nous fournirons de l’eau bouillie dans les campings. Vous devez apporter un chameau ou une bouteille d’eau qui sera remplie.

Par conséquent, cela sera fourni le jour convenu avec l’agence que vous avez embauchée qui peut être depuis le deuxième ou le troisième jour. Il est également recommandé d’apporter des pilules ou des bouteilles de purification d’eau, des purificateurs d’eau à ultraviolets, un filtre d’aspiration portable ou une pompe de filtration portable. De cette façon, vous pourriez boire l’eau des rivières et des ruisseaux.

PUIS-JE ACHETER DE L'EAU EN BOUTEILLE OU DES COLLATIONS SUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA

Vous pouvez les acheter à certains points de la randonnée du chemin inca, du jour 1 au jour 2 (Llulluchapampa). Cependant, vous remarquerez qu’ils coûtent un peu plus cher qu’en ville. Et pour cause, car cela implique un grand effort pour transporter ces produits de la ville vers ces zones, non seulement c’est cher mais aussi difficile pour l’altitude.

Nous incluons quelques collations dans notre visite. Cependant, vous pouvez contribuer aux petites entreprises locales. Il faut savoir que le tourisme est une forme de croissance économique pour les familles qui vivent dans les hautes régions andines où l’activité principale est l’agriculture.

QUEL EST L'ÉTAT DES TOILETTES ET DES DOUCHES DES CAMPINGS SUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA

Il existe différents types de campings sur la randonnée du chemin inca chaque nuit. C’est-à-dire que certains d’entre eux n’ont pas de toilettes ni de douches. Cela dit, nous mentionnerons ce que vous aurez dans chacun des campings les plus populaires :

Wayllabamba (1er camping) :

Il y a des salles de bains qui appartiennent à la population locale qui les loue aux touristes. Ils coûtent S/ 1,00 à S/ 2,00.

Pas de douches

Pacaymayu (2ème camping) :

Il y a des salles de bains et des douches avec eau froide. Puisqu’ils sont la propriété de SERNANP, ils sont gratuits.

Wiñayhuayna (3ème camping) :

Il y a des salles de bains et des douches avec eau froide. Puisqu’ils sont la propriété de SERNANP, ils sont gratuits.

Donc, si vous voyagez avec une agence de tourisme, vous n’avez pas à vous soucier des toilettes. L’agence de tourisme mettra à disposition des toilettes portables. Certains des porteurs transporteront les toilettes portables que les touristes utiliseront. À ce stade, vous vous demandez peut-être qui transporte les déchets des toilettes. Si oui, sachez que les déchets ne pouvant être jetés le long de la randonnée du chemin inca, les porteurs transportent ce type de déchets dans des sacs spéciaux.

LE MAL D'ALTITUDE EST-IL COURANT ? ET QUELLE EST LA HAUTEUR DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Il est impossible de prédire qui sera affecté par l’altitude. Votre capacité à vous adapter à la haute altitude est déterminée par votre constitution génétique et a peu à voir avec la forme physique ou la santé. La plupart des gens n’auront aucun problème tant qu’ils prennent le temps de s’acclimater correctement. Une journée complète passée à Cusco (3399m), en prenant très facilement et en buvant beaucoup d’eau est suffisant pour certaines personnes, mais si vous pouvez vous arranger pour avoir un minimum de 2-3 jours en cas de perturbation du voyage, c’est ce que nous recommandons. car il y a aussi tellement de choses à faire ici. Le point culminant que vous atteindrez lors de la randonnée du Chemin Inca est de 4200 m/13818 ft. Vous dormirez à 3340 m/10988 ft pendant deux nuits.

LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA EST-ELLE TOUJOURS BONNE PENDANT LA SAISON DES PLUIES ? EST-CE SÛR?

Le trek du chemin des incas est parfaitement sécurisé pendant la saison des pluies. Certaines personnes aiment vraiment y aller pendant la saison des pluies car il y a moins de touristes. Si vous êtes de ceux qui ne craignent pas la pluie, alors nous disons « Allez-y ! » Vous n’aurez qu’à apporter de bons vêtements de pluie et des bottes imperméables.

LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA EST-ELLE DIFFICILE ?

L’Inca Trail Trek a de nombreux niveaux de difficulté selon l’itinéraire que l’on décide d’emprunter.

Chaque itinéraire du chemin inca a son niveau de difficulté qui est basé sur quelques facteurs tels que le nombre de jours, la plus haute altitude atteinte, et le niveau de forme physique, l’expérience et l’acclimatation à l’altitude du randonneur.

Par exemple, le Salkantay Trek + Classic Inca Trail Trek est le plus difficile de tous car il couvre une distance beaucoup plus longue, plus de jours de randonnée, tandis que l’altitude la plus élevée à atteindre est de 16 000 pieds / 5 000 m.

Ces éléments déterminent que le niveau de difficulté de ce trek sur le chemin des incas est ardu.

A l’inverse, la route du Chemin Inca Court est la route la plus facile, car elle ne prend que 7 heures pour être complétée et l’altitude n’est pas vraiment un problème.

OU COMMENCE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA ?

Les itinéraires classiques de quatre jours et de cinq jours commencent à la ville de Piscacucho ou 82 km, tandis que l’option de deux jours commence à 104 km ou Chachabamba et le trek Salkantay + Classic Inca Trek commence à Soraypampa.

AI-JE BESOIN D'UN PERMIS POUR RANDONNER SUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Oui, vous avez besoin d’un permis pour parcourir le chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu.

Toute personne qui parcourt l’un des quatre itinéraires du réseau de routes du Chemin Inca vers le Machu Picchu doit avoir un permis.

Cela comprend les touristes, les guides touristiques, les porteurs et les cuisiniers.

Selon le ‘Plan Maestro’ ou ‘Master Plan’ du Machu Picchu, élaboré par le Ministère de la Culture du Pérou et Sernanp (Service National des Aires Naturelles Protégées) en 2003, seulement 500 personnes par jour peuvent accéder à cet endroit, environ 300 de ce sont des porteurs et 200 sont des touristes.

De plus, 300 personnes par jour sont autorisées à entrer dans le court trek du sentier Inca.

COMBIEN CELA COTE-T-IL POUR RANDONNER LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Vous devez faire quelques recherches avant de choisir un voyagiste. Les visites bon marché impliquent un service médiocre et des mauvais traitements envers les porteurs. Voir le chapitre Voyages durables et droits des porteurs.

Ce qui est généralement inclus dans ces visites est le suivant.

  • Transport aller-retour de Cusco au début du trek et transport aller-retour du Machu Picchu à Cusco.
  • Guides touristiques professionnels
  • Porteurs pour transporter le matériel de cuisine, la nourriture et les tentes. (Les porteurs ne transportent pas les effets personnels des randonneurs. Vous devez engager un porteur supplémentaire pour transporter vos affaires)
  • Repas tout au long du trek (le petit-déjeuner du premier jour et le déjeuner au Machu Picchu le quatrième jour ne sont pas inclus)
  • Permis pour le Machu Picchu et le Trek du Chemin Inca
  • Billets de bus de Machu Picchu à Aguas Calientes
  • L’eau
  • Trousse de premiers secours et bouteilles d’oxygène
QUELLE EST LA FORME QUE JE DOIS ÊTRE POUR RANDONNER LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Si vous êtes capable de faire de la randonnée au niveau de la mer pendant au moins 5 heures non-stop, alors vous avez de fortes chances de réussir la randonnée sur le sentier des incas jusqu’au Machu Picchu.

Ce qui déterminera votre succès, c’est le temps d’acclimatation à la haute altitude de Cusco avant le trek du chemin inca, le poids que vous portez dans votre sac et l’engagement psychologique que l’on y consacre.

L’âge n’est pas non plus un problème ; il y a eu des gens à la fin des années 70 ou au début des années 80 qui ont parcouru toute la longueur du chemin inca jusqu’au machu picchu.

De plus, la randonnée à haute altitude peut être difficile pour les gros fumeurs et les autres personnes souffrant de problèmes respiratoires.

LA PRESENTATION PRE TREK AVANT LE TREK (BRIEFING)

La plupart des voyagistes du chemin des incas rassembleront les membres de leurs visites de groupe en un seul endroit où ils rencontreront leurs accompagnateurs et recevront une présentation avant la randonnée avec tous les détails de leur voyage. À cette occasion, vous aurez la dernière chance de revérifier les options alimentaires, de mettre à jour les informations de passeport et d’embaucher le matériel de camping nécessaire et des porteurs supplémentaires. Assurez-vous d’assister à un tel rassemblement et de poser les questions essentielles.

NOURRITURE SUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

La nourriture servie lors du circuit du Chemin Inca est aussi délicieuse que variée. Les chefs sont hautement qualifiés et très compétitifs les uns avec les autres.

Les repas sont gastronomiques et composés de l’immense variété de produits cultivés dans les fertiles vallées andines. Pour beaucoup de gens, la nourriture que les gens mangent sur le chemin de l’Inca est beaucoup plus savoureuse et plus saine que ce qu’ils mangent dans les restaurants de touristes dans des villes comme Lima et Cusco, surtout lorsqu’il s’agit de préparer ces repas impressionnants dans des conditions de cuisson si difficiles à l’intérieur d’un tente de camping.

Quelle que soit l’option diététique des gens, que ce soit végétalien, végétarien, pescatarien, sans lactose ou sans gluten, etc., les chefs du Chemin de l’Inca s’assureront qu’ils répondent à vos exigences.

Selon l’organisateur de voyages engagé, le déjeuner et le dîner comprennent généralement des repas sous forme de buffet à base de volaille, de bœuf, de poisson, de légumes et d’autres aliments de base tels que le quinoa, les pommes de terre et le riz.

Au Pérou, le plat principal est toujours précédé d’un bol de soupe. En ce qui concerne le petit-déjeuner, le porridge, le chocolat chaud, le café, les œufs et les crêpes sont principalement servis. De plus, les touristes reçoivent chaque matin, avant la randonnée, un sac à collation contenant un sandwich ou des fruits secs et des noix.

LE CHEMIN DE L'INCA EN VAUT-IL LA VALEUR ?

Prendre le temps de parcourir le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu vaut chaque centime. Le trek est considéré comme l’une des plus grandes expériences d’aventure de la planète. Il y a très peu d’endroits où vous avez la possibilité de vous promener sur un terrain impressionnant tout en passant devant des trésors archéologiques vieux de 500 ans. Et à la fin de votre aventure, vous êtes récompensé par une vue imprenable sur le Machu Picchu.

Le Chemin de l’Inca, ou le Camino del Inca, est l’une des caractéristiques les plus importantes du passé et du présent de l’Amérique du Sud, et la randonnée jusqu’au Machu Picchu ne ressemble à aucune autre aventure au monde. Il y a très peu de sentiers où vous pouvez réellement parcourir l’histoire comme celle-ci. Au cours de cette aventure, vous rencontrerez en permanence des sites archéologiques incas vieux de 500 ans et, à la fin du trek, vous recevrez une belle récompense en montant la Porte du Soleil et en atteignant le légendaire site du Machu Picchu.

Un autre facteur qui fait du trek du Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu l’une des meilleures expériences d’aventure de la planète est la diversité du terrain que vous rencontrerez en cours de route. Que vous montiez des escaliers en pierre, traversiez des ponts en bois au-dessus des rivières, traversiez des jungles tropicales ou naviguiez à travers des forêts de nuages entourées de sommets montagneux, c’est vraiment un voyage unique. En chemin, vous pourrez même apercevoir de curieux lamas, alpagas, ours à lunettes, énormes condors et diverses autres faunes péruviennes fascinantes !

Les ruines de haute altitude du Machu Picchu sont situées sur une crête de montagne à 7 972 pieds au-dessus du niveau de la mer à la fin de la route classique du chemin de l’Inca, dans la province d’Urubamba au sud du Pérou. Lorsque vous regardez une carte ou une image satellite du Machu Picchu, vous pouvez voir qu’il est caché dans une forêt profonde, à 80 km au nord-ouest de Cusco (l’ancienne capitale inca).

Connue comme l’une des « sept nouvelles merveilles du monde » et officiellement reconnue comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO, il existe de nombreuses excellentes raisons de visiter le Machu Picchu au moins une fois ! En tant que symbole survivant le plus largement reconnu de l’empire Inca et l’un des sites archéologiques les plus importants découverts sur Terre, ce monument andin est garanti pour exciter même l’aventurier le plus expérimenté. Frappant à la fois par sa beauté naturelle et son riche patrimoine culturel, des milliers de personnes viennent du monde entier pour explorer le site chaque année, et le site antique a à son tour inspiré d’innombrables musiciens, artistes et photographes. Le trek du Chemin Inca au Machu Picchu s’adresse à tout aventurier prêt à voyager dans l’histoire et à suivre les traces de nos prédécesseurs Incas.

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR RANDONNER AU MACHU PICCHU ?

Il existe un certain nombre d’itinéraires de randonnée le long du Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu. Cependant, la route classique du Chemin Inca est une randonnée de 3 à 5 jours, et il faut en moyenne 4 jours et 3 nuits pour atteindre le Machu Picchu. Pour ceux qui manquent de temps, il existe un itinéraire plus court vers le Machu Picchu. Ce trek commence au kilomètre 104 sur le sentier et ne prend qu’une journée pour marcher jusqu’au Machu Picchu.

D’autres randonnées sur le Chemin Inca, telles que le Salkantay Trek, seront abordées plus loin dans ce guide.

Cependant, si vous souhaitez visiter le Machu Picchu mais que vous ne souhaitez pas faire de randonnée sur le chemin de l’Inca, vous pouvez prendre un train depuis Cusco jusqu’à Aguas Calientes, une ville au pied du Machu Picchu, en un peu moins de quatre heures. Pour l’option la plus luxueuse, le train Hiram Bingham vraiment incomparable vous emmène à travers les gorges d’Urubamba, parmi une végétation montagneuse spectaculaire et des forêts couvertes de nuages. Le train lui-même est presque une capsule temporelle, joliment aménagée avec des bois riches et polis, des tissus raffinés et des meubles historiques. De grandes fenêtres offrent d’excellentes vues de chaque côté (et au-dessus !) du train. Vous aurez du mal à descendre du train à la fin de ce trajet ! De plus, il existe deux autres options de train PeruRail vers Machu Picchu : l’emblématique et moderne Vistadome, et les trains d’expédition abordables.

D’Aguas Calientes à l’entrée de la citadelle, vous pouvez prendre un trajet en bus de 15 minutes ou vous pouvez monter la colline à pied (environ 45 minutes). N’oubliez pas de réserver les permis du Chemin Inca pour votre visite bien avant votre voyage ! Vous pouvez en savoir plus sur le processus d’autorisation du Machu Picchu vers la fin de ce guide.

COMMENT EST L'ENJEU DE L'EAU SUR LE CHEMIN DES INCA AU MACHU PICCHU ?

Il existe plusieurs sources d’eau le long du Chemin de l’Inca, telles que des ruisseaux ou des rivières. La plupart des voyagistes utilisent un système de filtration par pompe, font bouillir de l’eau ou combinent les deux méthodes afin de purifier l’eau pendant le trek du sentier inca. En règle générale, vous recevrez de l’eau potable trois fois par jour : au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner. Il est essentiel que vous remplissiez vos bidons d’eau chaque fois que vous en avez l’occasion car la randonnée peut être ardue et les températures peuvent devenir chaudes pendant la journée. D’après notre expérience, nous avons vu de nombreux autres randonneurs sur le sentier manquer d’eau prématurément parce qu’ils sous-estiment la quantité d’eau dont ils auront besoin. Nous vous recommandons d’avoir un minimum de 2 litres d’eau pour les randonnées du matin et de l’après-midi. Selon vos préférences personnelles, vous pouvez utiliser des bouteilles Nalgene de 32 onces liquides (1 litre) ou des systèmes d’eau de type réservoir (tels que Camelbak). Il est également sage d’avoir des pastilles de sel ou des électrolytes à ajouter à votre eau. De plus, si vous êtes le genre de personne qui aime être très préparée, les éléments ci-dessous sont des options populaires comme sauvegarde personnelle :

  • Filtre personnel de type paille Lifestraw
  • Bouteille de purificateur d’eau Grayl
  • Système de stérilisation à la lumière UV, comme un Katadyn Steripen
  • Tablettes de purification d’eau

DISPONIBILITÉ DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Il y a des places limitées pour le Chemin de l’Inca, seulement 500 places. Ces spots ne sont pas seulement pour les touristes mais pour les guides, porteurs, chefs, assistants qui vous assisteront le long du chemin inca jusqu’au machu picchu. Cela signifie qu’environ 230 places sont réservées au personnel mentionné et que seulement 270 places sont disponibles pour les touristes. Avant de réserver votre visite avec un voyagiste agréé, assurez-vous qu’il y a des places disponibles pour la date souhaitée. Sinon, vous ne pourrez pas faire le Chemin Inca 4 jours. N’oubliez pas que les permis se vendent rapidement.

CHOISIR LE BON TOUR-OPÉRATEUR POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA

Andean Great Treks est considéré comme le voyagiste éthique numéro un du chemin inca vers le machu picchu au Pérou.

Il a été largement recommandé dans de nombreuses plateformes médiatiques renommées telles que National Geographic, Lonely Planet, Fodor’s Travel, Matador Network et Al Jazeera pour n’en nommer que quelques-unes.

En 2020, il y avait plus de 200 prestataires de voyages autorisés à organiser des visites sur le chemin de l’Inca jusqu’au machu picchu. Choisir un voyagiste sur le chemin des incas peut être une expérience intimidante, surtout compte tenu du nombre d’options. Évidemment, vous voudrez en trouver un qui s’adapte à votre budget, qui a une très bonne réputation et qui offre le type de visites que vous souhaitez faire – qu’il s’agisse d’une visite privée ou d’une visite de groupe.

Les critères recommandés pour choisir un voyagiste de randonnée sur le chemin des incas doivent prendre en compte les points suivants :

Les notes de satisfaction des clients peuvent généralement être trouvées sur certains sites Web générés par les utilisateurs où les gens laissent des commentaires sur leurs expériences de randonnée sur le chemin des incas. Des endroits comme Google Business, les pages Facebook et Trip Advisor sont un bon endroit pour commencer à chercher un voyagiste sur le chemin des incas. Cependant, ils ne devraient pas être la seule raison de choisir un fournisseur de circuits sur le chemin des incas, car il y a d’autres choses importantes à considérer.

Pratiques éthiques. Voyager dans des endroits comme le chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu, où de superbes pratiques écologiques et le traitement le plus éthique du personnel de soutien sont impliqués, devrait inviter les gens à faire des recherches plus approfondies. Dans ce dernier cas, vous renseigner auprès de la Fédération des Porteurs du Chemin Inca vous aidera à traiter ce point. Quant au premier, le meilleur endroit pour le déterminer sera sur le sentier une fois que vous aurez terminé votre randonnée.

Réputation médiatique. Habituellement, les meilleures pratiques des voyagistes réputés se trouvent dans les articles des médias couvrant leurs activités. Ces sites en ligne traitent de questions telles que l’expérience client, les pratiques éthiques et d’autres questions connexes. En outre, Internet propose une vaste gamme d’endroits où l’on peut trouver une liste des meilleurs voyagistes du sentier inca.​

Les gens doivent considérer une corrélation entre ces critères dans ce que les anciens clients ont à dire et ce que les porteurs et les articles en ligne doivent ajouter à ces commentaires.

COMBIEN D'AVANCE DOIS-JE FAIRE UNE RÉSERVATION POUR LE CHEMIN DE L'INCA ?

Le plus tôt possible, autant de chances que vous ayez de terminer votre réservation avant que les billets ne soient épuisés rapidement. Nous vous recommandons de réserver vos billets pour le Chemin de l’Inca 3 mois à l’avance pour la basse saison (entre novembre et mars) et au moins 6 mois avant de planifier votre visite au Pérou en haute saison (avril à octobre). Notez que nous ne pouvons pas garantir la disponibilité, c’est donc à vous de décider à quel moment vous allez réserver et assurez-vous qu’il reste des billets (vérifiez la disponibilité officielle du Chemin Inca).

RÉSERVER LE TREK DU CHEMIN INCA

Nous essayons de rendre la réservation aussi facile que possible chez Andean Great Treks. Nous avons besoin d’un formulaire de réservation rempli et comprenant tous les détails de l’ensemble de la fête sur un seul formulaire s’il vous plaît, puis un acompte de 250 $ par personne. Les acomptes peuvent être payés séparément, tant que nous avons un formulaire de réservation que nous pouvons utiliser pour suivre les paiements. Une fois que nous aurons tous les dépôts et les détails, nous réserverons alors vos permis. Lorsque les permis seront entre nos mains, nous vous enverrons votre facture et la confirmation que tout est réglé à 100 %. Toutes les dates de début, une fois confirmées, sont garanties.

PERMIS POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA

Seuls les voyagistes agréés du Chemin Inca, comme Andean Great Treks, peuvent obtenir des permis du gouvernement. Une fois votre permis obtenu, le nom et la date de début ne peuvent en aucun cas être modifiés. Les seules informations que le gouvernement nous permet de modifier sont les numéros de passeport.

L’une des questions les plus fréquemment posées par les randonneurs est la suivante : « Avez-vous besoin d’un permis pour vous rendre au Machu Picchu ? » Sur la liste des nécessités dont chaque voyageur doit se souvenir lors de ses préparatifs de voyage, l’un des plus importants – mais aussi l’un des moins excitants et souvent négligés – est d’obtenir des permis pour parcourir le chemin classique de l’Inca jusqu’au Machu Picchu !

Parce que le gouvernement péruvien protège le monument historique pour son importance naturelle et historique, seules 500 personnes sont autorisées chaque jour à faire le tour du Chemin Inca classique à partir du kilomètre 82. Environ 300 d’entre eux seront des porteurs, des guides et d’autres membres du personnel, ce qui laisse de la place pour 200 randonneurs qui peuvent rejoindre le sentier par jour.

En raison de la popularité mondiale de ce trek, les permis doivent être achetés avant de partir pour le Pérou – parfois plusieurs mois avant le début du voyage ! Ces permis pour les réservations du Chemin Inca étaient mis en vente en janvier de chaque année. Cependant, pour la saison 2022, les permis ont été mis en vente en octobre 2021. Il est important de noter qu’au cours des années passées, une fois sur les permis de vente pour avril et mai ont été entièrement vendus en quelques jours, et certaines années les permis pour juin , juillet et août ont été vendus dès la mi-février. Il est donc avantageux de planifier et de choisir vos dates au moins six à neuf mois à l’avance. Une fois que vous avez décidé des heures auxquelles vous souhaitez vous rendre, Andean Great Treks obtient vos permis pour parcourir le Chemin de l’Inca.

Si vous voyagez en groupe, il est essentiel que votre groupe ou groupe réserve les permis du Chemin Inca dans un « bloc » contigu en même temps. Dans notre expérience à Andean Great Treks, nous avons vu plusieurs cas d’un groupe ou d’une unité familiale ne pas le faire malgré les avertissements. En conséquence, certaines de ces parties n’ont pas pu parcourir le Sentier ensemble en groupe. Même quelques minutes ou quelques heures peuvent faire la différence !

Veuillez également noter que le système d’autorisation est soigneusement structuré pour empêcher les personnes et les organisations d’en abuser. Les agences de voyages et les voyagistes ne peuvent pas acheter des permis du Chemin Inca en vrac pour les revendre à une date ultérieure. Afin d’obtenir un permis, vous devrez fournir un nom complet, une date de naissance, les détails du passeport (numéro de passeport, pays de délivrance, date de délivrance et date d’expiration) et les dates auxquelles vous souhaitez parcourir le sentier. Une fois la demande de permis soumise, il faut généralement entre 24 et 72 heures pour obtenir une réponse de l’autorité péruvienne chargée des permis (par l’intermédiaire du ministère péruvien de la Culture). Cela signifie que jusqu’à ce qu’une confirmation soit reçue, vous ne devez pas réserver de vols ou d’hôtels au Pérou. De plus, sachez que vous devrez verser un dépôt de garantie lors de la réservation initiale du permis. Si le permis n’est pas obtenu pour une raison quelconque, ce dépôt peut être remboursé. Lorsqu’un permis est obtenu et payé avec succès, le dépôt n’est plus remboursable.

Une autre chose essentielle à savoir est qu’une fois le permis obtenu, vous ne pouvez pas modifier les dates de voyage. Si vous ne pouvez plus participer au trek comme prévu pour une raison quelconque, vous perdrez votre caution et le permis ne sera pas utilisé. Malheureusement, vous ne pouvez pas transférer votre permis du Chemin Inca à un ami ou à un membre de votre famille.

Si vous obtenez un nouveau passeport après avoir obtenu un permis, vous devez contacter votre voyagiste pour soumettre à nouveau les nouvelles informations d’identification à l’autorité péruvienne de délivrance des permis. Veuillez vous assurer que le passeport que vous apportez avec vous au Pérou correspond aux détails du permis – sinon, vous ne serez pas autorisé à commencer votre visite du Chemin Inca ! Si vous changez de passeport, il serait sage d’apporter l’ancien et le nouveau passeport au Pérou. Plusieurs contrôles de permis sont effectués en cours de route et les agents sont minutieux !

DOCUMENTATION OBLIGATOIRE POUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Pour parcourir le fantastique Chemin Inca de 4 jours, vous devez apporter vos documents d’identification personnels. Les noms figurant sur les permis doivent correspondre aux informations contenues dans vos documents. Par conséquent, assurez-vous de fournir des informations précises à l’agence avec laquelle vous réservez la visite. Si les informations ne sont pas exactes, vous ne pourrez pas faire la randonnée du Chemin Inca :

  • Passeport original valide
  • Carte d’identité
  • Carte étudiante (si vous souhaitez une réduction)

Vous devez apporter avec vous l’un de ces documents personnels que vous avez utilisés au moment de la réservation. Sinon, vous ne pourrez pas faire le Chemin Inca 4 jours. Assurez-vous d’avoir vos documents personnels avec vous tout le temps. Mettez-les dans un endroit sûr avant et pendant la randonnée sur le chemin des incas.

Remarque : si vous avez mis à jour votre passeport quelques jours avant le trek, vous devez en informer l’agence et lui demander de mettre à jour les nouvelles informations. Si possible, apportez à la fois l’ancien et le nouveau passeport. Vous devez également envoyer une copie de l’ancien et du nouveau passeport à l’agence.

RABAIS SUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Certes, il y a un petit rabais que le ministère de la Culture accorde aux mineurs ou aux étudiants qui ont une carte d’étudiant valide. Une carte d’étudiant est considérée comme valide si elle présente les caractéristiques suivantes :

  • Matériel de PVC
  • Nom de l’université
  • Nom complet
  • Photo d’étudiant
  • Date de naissance

Date d’expiration, qui doit être l’année où l’étudiant visite le Machu Picchu (PAS un an avant ou après la date de la visite)

Remarque : Pour demander la réduction pour étudiants, vous ne devez pas avoir plus de 25 ans.

MISE À JOUR DES NUMÉROS DE PASSEPORT

Le gouvernement ne nous autorisera à changer les numéros de passeport que si nous avons une copie du nouveau passeport et de l’ancien passeport. Si vous n’avez plus votre ancien passeport, toute pièce d’identité émise par le gouvernement sera acceptée, tant que le nom est le même. Assurez-vous également que votre passeport n’expire pas six mois ou moins après votre voyage.

PUIS-JE CHANGER LES DATES APRÈS LA RÉSERVATION INITIALE ?

La seule fois où vous pouvez changer vos dates sans frais de pénalité, c’est si nous n’avons pas encore acheté votre permis. Habituellement, nous essayons d’acheter les permis, au plus, le jour même de la réservation pour le Chemin de l’Inca.

Si nous n’avons pas déjà votre permis, vous pouvez changer votre date. Si nous avons déjà votre permis, la pénalité pour changer est de 150 $ US et il doit y avoir de la disponibilité pour la date à laquelle vous souhaitez déménager.

ET SI JE N'AI PAS MON PASSEPORT MAINTENANT ?

Le parc du Machu Picchu nécessite un passeport valide pour délivrer votre permis de randonnée sur le sentier des incas, le mieux est d’organiser votre nouveau passeport à l’avance si tel est le cas. Il y a la possibilité en raison des limites de places à la date demandée de réserver avec votre ancien numéro de passeport, nous pouvons faire une paperasse pour le changer.

PUIS-JE PAYER TOUTE LA VISITE A L'AVANT ?

Habituellement, nous ne facturons que le dépôt de votre Chemin Inca sur la carte pour confirmer votre réservation. Le solde est payé à votre arrivée à Cusco en espèces. Si vous choisissez de payer par carte de crédit, vous devez payer une commission de 5%. Les prix des visites sont pour le paiement en espèces. Vous pouvez retirer des dollars américains dans les guichets automatiques, qui sont nombreux à Cusco.

Y A-T-IL UNE POSSIBILITE QUE MON TREK SUR LE CHEMIN INCA SOIT ANNULE ?

Il y a très peu de possibilité d’annulation du trek du chemin inca par le DRCC (Office du parc) même dans des circonstances météorologiques extrêmes ou même en cas de grève, il n’y aura pas d’annulation. Le DRCC ou Andean Great Treks ne peut pas changer la date du trek du sentier inca s’il y a une grève générale. Nous faisons tout notre possible pour que vous vous rendiez au début du chemin inca pour commencer le trek.

COMMENT FONCTIONNE LE SYSTÈME DE PERMIS DE RANDONNÉE SUR LE CHEMIN INCA ?

Seuls les voyagistes agréés et autorisés sur le chemin des incas sont en mesure de réserver un permis pour les voyageurs.

Chaque année, le 1er octobre, les permis du sentier inca sont mis en vente pour tous les voyagistes qui doivent concourir pour ces permis selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Pour obtenir un permis de chemin inca, ils doivent soumettre les informations personnelles nécessaires de leurs clients, ainsi qu’un paiement partiel et ceux des porteurs et des cuisiniers qui les assisteront le long du chemin.

Avril, mai et certaines dates en juin et juillet se vendent généralement rapidement.

Il est recommandé à toute personne souhaitant faire une randonnée du Chemin Inca au Machu Picchu au cours de ces mois de prendre des dispositions pour ces permis avant le 1er octobre.

De plus, tous les permis du chemin Inca sont non remboursables, non modifiables et non transférables.

Les gens doivent être sûrs à 100 % des dates auxquelles ils réservent. Une fois que les organisateurs de voyages auront soumis leurs informations à la direction du parc du Machu Picchu et du sentier des incas, il est peu probable que des changements puissent être apportés.

DOIS-JE ENGAGER UN PORTIER SUPPLÉMENTAIRE POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA ?

Andean Great Treks inclura un porteur personnel dans votre visite du Chemin Inca au Machu Picchu, qui transportera 6 kg de vos effets personnels. Mais si vous allez prendre plus de choses pour le trek du chemin Inca. Il est possible d’engager un porteur personnel qui se chargera de transporter vos affaires, jusqu’à un maximum de 20 kg. Gardez à l’esprit que vous devez également emporter un petit sac à dos personnel, pour transporter de l’eau, ou une veste. Ce porteur personnel ne suit pas votre groupe, il quitte le camp avant vous et toutes vos affaires vous attendront à votre arrivée. Les frais d’embauche d’un porteur personnel sont de 120 USD pour l’ensemble de la visite.

QUI SONT LES PORTEURS DE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA

Les porteurs sont des gens humbles qui vivent dans la haute région andine de Cusco. Dans leurs communautés, ils élèvent des animaux domestiques et se consacrent à l’agriculture. Par conséquent, il est courant de voir des habitants échanger leurs produits avec des habitants des environs. C’est la principale source de revenus de la plupart des familles.

Les porteurs sont l’épine dorsale des Treks du Chemin Inca. Leur travail consiste à transporter tout le matériel de camping et la nourriture nécessaires d’un camping à l’autre jusqu’à ce que le chemin de l’Inca vers le Machu Picchu soit terminé.

Selon la Fédération des porteurs du Chemin de l’Inca, il y a environ 8 000 porteurs enregistrés auprès du gouvernement péruvien basé à Cusco. La plupart d’entre eux sont des hommes, et seulement une fraction de moins d’un pour cent sont des femmes. La plupart d’entre eux sont des jeunes hommes âgés de 18 à 45 ans qui viennent de nombreux villages éloignés situés jusqu’à 100 miles de Cusco. Une bonne partie d’entre eux sont des agriculteurs qui ne travaillent qu’à temps partiel, tandis que les autres sont des personnes qui ont migré vers Cusco en raison du manque d’emplois et d’opportunités dans leurs petits villages.

Règlement des porteurs. Selon les règles du gouvernement péruvien dans le sanctuaire national du Machu Picchu, tous les porteurs masculins doivent porter un maximum de 20 kg / 45 livres – ce poids comprend leurs effets personnels et les choses nécessaires au confort des touristes. De plus, les voyagistes du chemin inca doivent leur fournir de la nourriture, un abri et du matériel pour travailler en plein air. Le salaire moyen d’un porteur pour les quatre jours de la randonnée sur le chemin des Incas est de 230 soles / 70 USD.

Les femmes porteuses. Depuis 2017, certains opérateurs de chemins incas embauchent des femmes porteuses dans le cadre d’une campagne d’autonomisation des femmes. Les voyagistes du Chemin Inca devraient inclure des femmes comme porteurs et guides et les payer au même titre que les hommes. Assurez-vous que votre voyagiste du Chemin des Incas garantit ces pratiques éthiques. Ce faisant, vous établirez les conditions pour que votre investissement aille entre de bonnes mains et de la bonne manière.

Durabilité. La plupart des voyagistes du chemin des incas se présentent comme durables, respectueux de l’environnement et éthiques. Cependant, la réalité des randonnées sur le chemin de l’Inca a montré que c’est loin d’être la vérité. Les porteurs sont fondamentaux pour les opérations des randonnées sur le chemin Inca. Ils effectuent un travail éreintant, littéralement. Sans eux, il serait tout simplement impossible pour la plupart des gens d’essayer de faire de la randonnée dans cet endroit.

Certains médias internationaux de renom ont beaucoup écrit sur les droits des porteurs et les voyages responsables.

Les conditions d’exploitation dans lesquelles travaillent les porteurs sont inacceptables. Tous les voyageurs qui se rendent au Machu Picchu doivent s’assurer que leurs voyagistes respectent une certaine norme selon laquelle les porteurs sont traités comme des êtres humains.

Les prestataires de l’Inca Trail Tour doivent veiller à ce que les porteurs aient une nourriture nutritive décente égale à la nourriture consommée par les touristes, des sacs à dos qui ne leur feront pas mal au dos et des tentes de la même qualité que les tentes utilisées par les touristes.

QUI PORTE L'ÉQUIPEMENT ET CUISINE PENDANT LA RANDONNÉE DU CHEMIN DE L'INCA

Andean Great Treks fournit tout ce dont vous avez besoin pour la randonnée. Par conséquent, les porteurs sont ceux qui transportent toutes les choses nécessaires à l’aventure. Ces choses comprennent des ustensiles de cuisine, des tentes, des fournitures alimentaires, des chaises, entre autres.

Les tentes seront installées une fois que vous arriverez à chaque camping. Les porteurs arriveront plus tôt que vous et mettront tout en place pour que vous puissiez vous reposer pendant la randonnée sur le chemin des incas. De cette façon, vous aurez un souci de moins et vous passerez un agréable moment de repos.

Si vous transportez certains de vos effets personnels comme votre propre matériel de camping, c’est vous qui installerez le tout après une journée fatigante.

LIMITE DE POIDS DES PORTEURS POUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Selon la loi sur les porteurs – Chemin Inca au Machu Picchu Nº 27607, article 3, le poids a été limité à 20 kg. Cela comprend une allocation personnelle de 5 kg.

Lorsque le porteur est une femme, la limite de poids sera réduite conformément à la réglementation, y compris les 5kg d’effets personnels.

Toutes les fournitures doivent être fournies par l’agence et garantir leur utilisation. Bien entendu, en cas de changement, celui-ci doit être informé et accepté par l’employeur et l’employé. Ce qui suit sont les choses que chaque porteur devrait recevoir pour le chemin des incas 4 jours.

  • Ravitaillement
  • Vêtements
  • Équipement de camping
  • Transport
  • Assurance-vie
COMMENT AIDER LES PORTEURS DU CHEMIN INCA 4 JOURS ?

Le plus important est de faire appel aux services d’agences de voyages qui s’occupent de leurs porteurs. Vous pourrez témoigner de la façon dont l’agence que vous avez choisie traite ses porteurs depuis le premier jour et tout au long de la randonnée du chemin inca. Alors, vérifiez s’ils ont une tenue appropriée et si dans les campings ils reçoivent des repas de qualité. Une bonne façon d’interagir avec eux est d’engager une conversation. De même, vous pouvez vous renseigner sur leur histoire et la légende de la ville ou sur l’importance de la coca dans leur culture.

N’attendez pas qu’ils commencent la conversation car ils sont timides et parlent quechua et espagnol. Certains touristes apportent également une aide personnelle aux porteurs comme des vêtements, des chaussures ou tout autre type de soutien. Les porteurs du chemin inca au machu picchu apprécieront certainement le geste aimable.

COMBIEN DE POURBOIRES AUX PORTEURS DE LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA 4 JOURS

C’est une question que les touristes se posent souvent. Ils veulent être sûrs de donner un pourboire équitable et d’emporter suffisamment d’argent avec eux. La plupart des touristes aimeraient montrer leur gratitude pour les efforts déployés par les porteurs et le guide lors de la randonnée ardue du sentier inca de 4 jours.

Les pourboires collectés auprès des touristes sont remis au chef qui les répartira entre les porteurs.

Si vous pensez qu’un certain porteur a travaillé plus dur ou a fait quelque chose de spécial pour vous, vous pouvez lui donner un pourboire personnellement. De cette façon, vous pouvez vous assurer qu’il reçoit ce qu’il mérite. Parfois, les pourboires distribués ne sont pas équitables. Une autre chose que vous devez envisager de donner un pourboire raisonnable pour le chemin inca de 4 jours. Si vous donnez plus que prévu, le risque est que les porteurs en fassent des folies. Par conséquent, résistez à l’envie de donner un pourboire excessif.

Notez que les pourboires ne sont PAS obligatoires. Le montant d’argent que vous êtes prêt à donner doit être basé sur le service que vous avez reçu le long du chemin des incas jusqu’au machu picchu. Il peut être classé comme mauvais, régulier ou bon. Chaque personne du groupe peut contribuer entre S/40 et S/60 pour le porteur et double pour le chef, qui peut être S/120. Le chef reçoit le double puisqu’il doit transporter les ingrédients et préparer les repas, qui sont bien élaborés et émerveillent les touristes.

De même, quelque chose qui encourage les porteurs à poursuivre leur travail acharné sont les mots de gratitude et de motivation que les touristes leur donnent. Alors, n’hésitez pas à dire quelque chose de positif.

PUIS-JE EMPORTER TOUS MES BAGAGES AVEC MOI POUR LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Il n’est pas nécessaire d’apporter tous vos bagages à la randonnée du Chemin Inca. Vous ne devez prendre que les choses les plus essentielles que vous utiliserez pendant les 4 jours du chemin inca. Vous devez emporter léger et organiser les vêtements que vous porterez chaque jour de la randonnée. N’oubliez pas d’apporter une paire de chaussures supplémentaire, un imperméable, un chapeau, entre autres.

L’emballage léger permet aux porteurs de suivre la réglementation de la limite de poids. Cela montre également que vous êtes attentif aux efforts qu’ils feront pour transporter tout votre personnel. On vous remettra un polochon où vous mettrez toutes vos affaires pour le chemin des incas jusqu’au machu picchu.

OU PUIS-JE RANGER MES BAGAGES PENDANT LE TREK DU CHEMIN INCA ?

Tous vos bagages ne sont pas nécessaires pour le trek du chemin des incas, vous devez rester à Cusco ou à l’hôtel Sacred Valley. Tous les hôtels sont très accommodants et habitués à stocker des bagages sur place, ou vous pouvez les stocker en toute sécurité avec l’équipe Andean Great Treks.

QUE DOIS-JE EMPORTER POUR LE TREK DU CHEMIN INCA ?

ESSENTIEL

  • Passeport
  • Valide, CARTE ÉTUDIANTE (si vous avez réservé en tant qu’étudiant)
  • Carte d’immigration (remise dans l’avion lorsque vous entrez au Pérou)
  • Bon sac à dos (le plus petit, mieux c’est)
  • Stockage d’eau : Les réservoirs d’eau comme les Camelbaks sont encouragés – mais suffisants pour au moins 2-3 litres.
  • Chaussures de randonnée confortables (légères avec de bonnes semelles)

POUR VOTRE SAC DE VOYAGE

Les porteurs transporteront jusqu’à 7 kg de vos objets personnels. Cela doit inclure votre sac de couchage et air mat (si vous en apportez/en louez un). Chez nous, ces deux articles pèsent 3,5 kg.

  • 2-3 t-shirts absorbants
  • 2-3 pantalons de randonnée
  • 4 ensembles de sous-vêtements.
  • 4 paires de chaussettes de randonnée
  • 1 polaire
  • 1 Doudoune chaude : fait très froid la nuit
  • 1 veste de pluie et pantalon
  • 1 chapeau de soleil
  • 1 bonnet en laine
  • Lampe frontale : indispensable
  • Gants imperméables (même si ce sont des gants de ski, prenez-les)
  • Chaussures confortables pour le camp
  • Bottes de marche
  • Veste imperméable/poncho de pluie
  • Serviette à séchage rapide. Nous en fournissons des petits, vous pourriez profiter de quelque chose d’un peu plus grand.
  • Petite bouteille de savon : nous fournissons de l’eau chaude chaque jour pour nettoyer – vous pourriez vous sentir frais si vous aviez un peu de savon.
  • Chargeur de batterie : il n’y a pas d’endroit pour brancher pendant le trekking !
  • Grands sacs en plastique : pour aider à organiser et à garder propre et sale.
  • Sac de couchage: Recommandez les sacs en duvet pour -10C au moins

ARTICLES DE TOILETTE

  • Crème solaire
  • Hydratant pour le visage
  • Insectifuge
  • Désinfectant pour les mains
  • Lingettes humides
  • Brosse à dents et pâte
  • Papier toilette
  • Médicaments personnels
  • Trousse de premiers soins : pansements, moleskine, etc.

À L’INTÉRIEUR DE VOTRE DAYPACK

Les sacs à dos peuvent être de n’importe quelle taille pour la randonnée, mais nous disons toujours que plus c’est petit, mieux c’est. À l’intérieur du Machu Picchu, les sacs de plus de 25 L ne seront pas autorisés. S’il est plus grand, vous devrez le stocker à l’extérieur des portes de la citadelle. Mais ne vous inquiétez pas, ils disposent d’un espace de stockage sécurisé.

  • Eau : nous fournissons de l’eau propre à chaque repas. Vous êtes responsable de votre premier matin d’eau uniquement car nous n’aurons pas le temps de filtrer l’eau avant votre premier déjeuner.
  • Chapeau de soleil
  • Vêtements de pluie
  • Toison
  • Caméra
  • Musique (iPhone)
  • Désinfectant pour les mains
  • Papier toilette et petit sac plastique pour les déchets
  • Argent supplémentaire pour les souvenirs, les boissons et les pourboires
  • Boules Quies
COMMENT SAVOIR QUE VOUS AVEZ LE POIDS EXACT POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN DES INCA ?

Surtout, il est important de connaître le poids autorisé pour la randonnée non seulement pour éviter un paiement supplémentaire mais aussi pour aider les porteurs à porter la quantité de poids adéquate.

De même, nous vous recommandons de peser vos affaires avant de vous rendre au chemin des incas pendant 4 jours. La plupart des hôtels ont des balances pour peser votre sac à dos. Vous pouvez demander à votre agence de tourisme de vous prêter une balance et de peser votre sac à dos.

COMBIEN PÉSENT LE TAPIS DE COUCHAGE ET LE SAC DE COUCHAGE ?
  • Poids du matelas = 1 kg env.
  • Poids du sac d’infiltration = 2 à 5 kg env.
DE QUEL TYPE D'ÉQUIPEMENT DE CAMPING AI-JE BESOIN ?

MATÉRIEL DE CAMPING À LOUER.

La plupart des personnes qui font de la randonnée au Machu Picchu choisissent de louer du matériel de camping auprès de leurs fournisseurs de circuits sur le chemin des incas au lieu de les transporter depuis leur pays et de devoir les transporter tout au long de leur voyage. Voici la liste du matériel de camping que vous pouvez louer.​

Sac de couchage. Ils doivent être classés 20F/5C, de préférence en tissus synthétiques. Les sacs de couchage synthétiques sont plus hygiéniques et plus faciles à laver. Essayez de ne pas louer de sacs de couchage en duvet – ils sont plus difficiles à laver et il y a de fortes chances que vous n’obteniez pas un sac de couchage propre. Aussi, prenez une doublure pour couvrir une feuille.

Matelas de sol gonflable. Si vous n’avez pas beaucoup d’expérience en camping, et encore moins pour un voyage de camping de plusieurs jours, alors la location d’un matelas gonflable est une bouée de sauvetage. Ils amélioreront considérablement vos conditions de sommeil et vous assureront un bon repos après une longue journée de trekking.

O SONT LES POINTS DE DÉPART POUR LE TREK DU CHEMIN INCA ?

La prise en charge à votre hôtel commence à 4h30 du matin, Andean Great Treks est l’une des seules entreprises à venir vous chercher directement à votre hôtel. Tant que votre hôtel se trouve dans le centre de la ville de Cusco, nous coordonnerons cette prise en charge en fonction d’une heure dont votre guide de randonnée sur le chemin inca discutera lors du briefing. Les heures de prise en charge peuvent varier de 30 à 45 minutes en fonction des conditions de circulation et des prises en charge précédentes.

Cusco est une vieille ville avec des rues pavées et des passages très étroits. Les petits hôtels et Airbnbs sont souvent situés dans des rues que les voitures ne peuvent pas traverser. Ils se trouvent également fréquemment sur des pentes avec de longues montées raides, ce qui rend difficile le transport de bagages. Nous vous recommandons fortement de réserver des hébergements avec un meilleur accès. Nous avons une liste d’hôtels qui sont tous confortables avec un accès facile à prendre en charge et à déposer.

Si votre hôtel est situé dans la vallée sacrée, ne vous inquiétez pas nous pouvons venir vous chercher directement à l’adresse de votre hôtel.

ARRIVÉE À CUSCO ET ENREGISTREMENT AU BUREAU DES GRANDES RANDONNÉES ANDINES DE CUSCO

Nous supposons que la plupart des gens essaient d’arriver à Cusco 2-3 jours avant le trek pour laisser suffisamment de temps pour l’acclimatation et une zone tampon en cas de retard de transport. Une fois que vous vous êtes installé et reposé, vous devez vous rendre au bureau de Cusco pour consulter et reconfirmer les informations dont nous disposons concernant votre randonnée sur le chemin des incas, vos exigences personnelles et signer les conditions (même si vous avez déjà payé en totalité.) Il y a des occasions où les jours fériés locaux ou les troubles peuvent nécessiter des modifications de dernière minute des heures de départ ou des informations supplémentaires. Nous avons donc une courte journée d’information avant le trek, notre bureau est ouvert de 9h00 à 17h00.

PUIS-JE RESTER DANS LA VALLÉE SACRÉE AVANT DE COMMENCER MON CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU ?

Ollantaytambo & Urubamba est le meilleur endroit où séjourner à part Cusco. En restant dans la vallée sacrée, vous dormez un peu plus, car nous viendrons vous chercher environ 1h30 après l’heure de prise en charge de Cusco. Vous ne pouvez avoir votre briefing qu’à Cusco. Veuillez donc convenir d’un moment qui vous convient, à vous et à notre équipe de bureau, avec votre équipe de vente Andean Great Treks.

AURAI-JE BESOIN D'ARGENT SUPPLÉMENTAIRE POUR LE TREK DU CHEMIN INCA ?

OUI, afin que vous puissiez participer à des options telles que des bouteilles d’eau/des boissons, des pourboires pour votre personnel de trekking, des souvenirs, des collations à Machupicchu, etc. Vous devez prendre au moins 500 soles comme argent d’urgence. De plus, pour les passagers soucieux de leur santé, il peut être prudent de votre part de garder à l’esprit qu’un trajet en train d’Ollantaytambo à Aguas Calientes coûte environ 50 à 80 $ US (au cas où vous devriez quitter le sentier tôt).

LES GUIDES DU CHEMIN DE L'INCA PARLENT-ILS ANGLAIS ?

Nous savons à quel point les informations sont vitales lors de la réalisation du fabuleux chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu. pour faire partie de ce groupe sélect de guides de premier plan. Andean Great Treks les prépare chaque semestre aux techniques de gestion de groupe, à l’évacuation et aux premiers secours, aux notions d’archéologie, de botanique et d’astronomie inca. Après des examens de terrain et théoriques rigoureux, un aspirant guide est inclus dans le groupe de travail pour la route du Chemin de l’Inca vers le Machu Picchu, car notre entreprise est pionnière dans l’animation de groupes en anglais, allemand et français

COMBIEN DE PERSONNES SERONT DANS MON GROUPE ?

Nos groupes sur le Chemin de l’Inca au Machu Picchu sont constitués d’un maximum de 8 personnes. Andean Great Treks organise le Chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu à partir de 2 personnes. Un aspect très important est que nous organisons uniquement des services de trekking sur le chemin de l’Inca jusqu’au Machu Picchu en classe premium. Pour que vous vous sentiez très à l’aise, nous nous occupons de tous les détails de vos vacances au Pérou.

À QUELLE HEURE SERAIS-JE DE RETOUR À CUSCO ?

Le train rentrera à 14h30 et arrivera à la gare d’Ollantaytambo à 16h20. Ensuite, vous serez pris en charge par notre transport privé, arrivant à Cusco à 18h30, le retour sera l’adresse de votre hôtel à Cusco.

NOTES IMPORTANTES

Les détails complets du passeport sont requis au moment de la réservation afin d’acheter les frais d’entrée sur certains sites. De plus, lors de certains voyages, il est nécessaire de réserver des billets de train ou de trek sur le sentier inca. Les retards dans la fourniture de ces informations peuvent entraîner des frais de réservation ou des modifications de votre itinéraire. Les détails fournis doivent être exacts selon la page bio de votre passeport. Cela sera utilisé pour demander votre permis du Chemin Inca et si des informations ne correspondent pas à votre passeport, l’autorité Inca refusera votre entrée.

Veuillez noter que ce voyage commence à 4h30 du matin le jour 1. Si vous ne trouvez pas de vol approprié, des nuits supplémentaires peuvent être réservées dans l’hébergement qui vous rejoint. Nous recommandons aux voyageurs qui ont l’intention de quitter Cusco le dernier jour du voyage de réserver des vols à l’extérieur de Cusco au plus tôt à midi, afin de prévoir d’éventuels retards dans la dernière section du chemin de l’Inca ou au cas où ils auraient besoin de prendre un antigène ou un Test de PCR. Le personnel d’Andean Great Treks sera en mesure de vous aider à réserver tous les examens requis à Cusco.

Les permis du Chemin Inca sont vendus sur demande uniquement. Une fois l’acompte payé et les détails du passeport fournis, Andean Great Treks s’efforcera d’obtenir un permis pour vous. En raison de la capacité réduite du Chemin Inca, si les permis du Chemin Inca de l’itinéraire choisi ne sont pas disponibles au moment de la réservation, vous pouvez choisir de parcourir le Chemin de la carrière Inca à la place.

Le calendrier du trekking peut varier en fonction de l’itinéraire et du créneau horaire qui nous sont donnés pour entrer dans le Chemin de l’Inca. Votre chef de groupe vous donnera les détails lors de la réunion du groupe d’accueil le jour 1 de votre voyage.

Le Chemin de l’Inca ferme en février pour permettre des travaux de nettoyage et de restauration. Si la partie randonnée de votre voyage commence en février, vous serez automatiquement réservé pour parcourir le sentier de la carrière Inca.

Si vous choisissez de ne pas faire de randonnée du tout, veuillez nous en informer par écrit au moment de la réservation afin que d’autres dispositions puissent être prises. Sans cet avertissement préalable, des frais locaux peuvent s’appliquer.

Lors d’une randonnée sur le Chemin Inca de 4 jours, vous pouvez être rejoint par d’autres voyageurs andins Great Treks.

Le port du masque est obligatoire au Pérou en période de Covid dans le cadre de la réglementation locale. Les voyageurs seront tenus de porter des masques dans les situations où ils ne peuvent pas se distancer physiquement des autres membres du groupe, que ce soit en randonnée, dans les zones de rassemblement public telles que les campings ou lors de la visite des communautés locales.

Certaines parties de votre voyage vont au-dessus de 2800 mètres / 9200 pieds où il est courant que les voyageurs subissent des effets néfastes sur la santé en raison de l’altitude – quels que soient votre âge, votre sexe et votre forme physique. Veuillez consulter votre médecin pour obtenir des conseils professionnels sur les voyages en haute altitude si vous avez un problème de santé.

MAL DES MONTAGNES, SOROCHE

Le mal des montagnes est grave et peut gâcher votre voyage. La plus grosse erreur que vous puissiez faire est de vous rendre directement à Cuzco (3326 m/10 910 pieds) et de vous attendre à partir en randonnée le lendemain. Donnez-vous quelques jours pour vous adapter d’abord à l’altitude.

Le mal d’altitude, également connu sous le nom de mal aigu des montagnes (MAM), maladie d’altitude, hypobaropathie ou Soroche, est un effet pathologique de la haute altitude sur l’homme, causé par une exposition aiguë à une faible pression partielle d’oxygène à haute altitude. Il se produit généralement au-dessus de 2 400 mètres (environ 8 000 pieds). Le mal aigu des montagnes peut évoluer vers un œdème pulmonaire de haute altitude (OPHA) ou un œdème cérébral de haute altitude (HACE). Les causes du mal d’altitude ne sont pas entièrement comprises. Le pourcentage d’oxygène dans l’air reste essentiellement constant avec une altitude de 21% jusqu’à 70 000 pieds (21 330 m), mais la pression atmosphérique (et donc le nombre de molécules d’oxygène) diminue à mesure que l’altitude augmente – par conséquent, la quantité d’oxygène disponible pour soutenir la vigilance mentale et physique diminue au-dessus de 10 000 pieds (3 050 m). Le mal d’altitude n’affecte généralement pas les personnes voyageant en avion car l’altitude de la cabine dans les avions de passagers modernes est maintenue à 8 000 pieds (2 440 m) ou moins. Une affection superficiellement liée est le mal chronique des montagnes, également connu sous le nom de maladie de Monge, survenant uniquement après une exposition prolongée à la haute altitude. Une condition indépendante, souvent confondue avec le mal de l’altitude, est la déshydratation, en raison du taux plus élevé de vapeur d’eau perdue par les poumons à des altitudes plus élevées.

Ceux qui montent rapidement à des altitudes supérieures à 2500 m (8100 ft) peuvent développer le mal de l’altitude. Au Pérou, cela comprend Cusco (3326m), Machupicchu (2400m) et le lac Titicaca (3820m). Être en bonne forme physique n’offre aucune protection. Ceux qui ont connu le mal de l’altitude dans le passé sont sujets à de futurs épisodes. Le risque augmente avec des ascensions plus rapides, des altitudes plus élevées et un effort plus important.

Les symptômes peuvent inclure des maux de tête, des nausées, des vomissements, des étourdissements, des malaises, de l’imsomnie et une perte d’appétit. Les cas graves peuvent être compliqués par des fluides dans les poumons (œdème pulmonaire de haute altitude) ou un gonflement du cerveau (œdème cérébral de haute altitude) Si les symptômes sont plus que légers ou persistent pendant plus de 24 heures (beaucoup moins à haute altitude), descendre immédiatement d’au moins 500 mètres et consulter un médecin.

Pour aider à prévenir le mal des montagnes, la meilleure mesure est de passer deux nuits ou plus à chaque montée de 1000 m. Alternativement, prenez 125 mg ou 250 mg d’acétozolamide (Diamox) deux ou trois fois par jour en commençant 24 heures avant l’ascension et en continuant pendant 48 heures après l’arrivée en altitude. Les effets secondaires possibles comprennent une augmentation du volume urinaire, un engourdissement, des picotements, des nausées, une somnolence, une myopie et une impuissance temporaire.

L’acétazolamide ne doit pas être administré aux femmes enceintes ou à toute personne ayant des antécédents d’allergie aux sulfamides. Pour ceux qui ne tolèrent pas l’acétazolamide, la meilleure option suivante consiste à prendre 4 mg de dexaméthasone quatre fois par jour.

Contrairement à l’acétazolamide, la dexaméthasone doit être réduite progressivement à l’arrivée en altitude, car il existe un risque de mal de l’altitude à mesure que la posologie est réduite.

La dexaméthasone est un stéroïde, elle ne doit donc pas être administrée aux diabétiques ou à toute personne pour qui la prise de stéroïdes n’est pas conseillée. Une alternative naturelle est le gingko, que certaines personnes trouvent très utile.

Lorsque vous voyagez à haute altitude, il est également important d’éviter le surmenage, de manger des repas légers et de s’abstenir de boire de l’alcool.

AUTRES CIRCUITS QUE VOUS POUVEZ FAIRE SI VOUS AVEZ MANQUÉ LES PERMIS POUR LE TREK DU CHEMIN INCA

RANDONNÉES ALTERNATIVES AU MACHU PICCHU

Beaucoup de gens n’obtiennent pas de permis pour le chemin de l’Inca en raison de la forte demande. D’autres choisissent simplement de ne pas emprunter la route principale et choisissent des sentiers hors des sentiers battus. Voici une liste des alternatives les plus importantes au Trek du Chemin Inca.

1.- Trek de Salkantay au Machu Picchu via Santa Teresa.

  • Points positifs : Une vue imprenable sur les multiples niches écologiques.
  • Inconvénients : Parfois, il y a plus de monde que l’Inca Trail Trek et manque de sites archéologiques.

2.- Trek du Salkantay via Inkachiriaska.

  • Points positifs : Une vue imprenable sur la montagne Salkantay, avec presque pas de foule. Il peut se connecter avec le chemin classique de l’Inca ou la randonnée de 2 jours au Machu Picchu. Beaucoup de sites archéologiques.
  • Inconvénients : Plus haut et plus difficile que le Salkantay Trek via Santa Teresa.

3.- Lares Trek.

  • Points positifs: Sentiers « hors des sentiers battus », moins de monde, très culturel.
  • Points négatifs : Il se déroule à l’extérieur du parc Machu Picchu, manque de sites archéologiques.

4.- Trek de Choquequirao au Machu Picchu.

  • Points positifs : Impressionnant à tous points de vue. Il rejoint le Machu Picchu via la vallée de Santa Teresa. Il visite des sites archéologiques incas étonnants.
  • Points négatifs : C’est plus difficile et plus long que les autres itinéraires.​

5.- Chemin de la carrière Inca jusqu’au Machu Picchu.

  • Points positifs : Une vue imprenable sur les multiples niches écologiques.
  • Points négatifs : Il se déroule à l’extérieur du parc Machu Picchu, manque de sites archéologiques.

6.- Sentier Ancascocha au Machu Picchu

  • Points positifs : Impressionnant à tous points de vue, avec presque pas de foule du tout. Il peut se connecter avec le chemin classique de l’Inca ou la randonnée de 2 jours au Machu Picchu.
  • Inconvénients : Plus haut et plus difficile que le Lares Trek

VISITES DU MACHU PICCHU EN TRAIN

​​Le train Machu Picchu de deux jours depuis Ollantaytambo. Pour certaines personnes, ne pas faire de randonnée dans l’Inca signifie ne pas faire de randonnée du tout. Si vous faites partie de ces personnes, il existe d’autres moyens de vous rendre au Machu Picchu. La visite de deux jours du Machu Picchu en train est une excellente option. Cette alternative particulière vous permet d’avoir une visite complète du Machu Picchu. Lors de cette visite, vous aurez la chance de visiter deux fois le Machu Picchu. Une fois dans l’après-midi pour regarder le coucher du soleil, et une autre le lendemain matin pour découvrir le magnifique lever de soleil au Machu Picchu. Alternativement, vous pouvez remonter le dernier tronçon du Chemin de l’Inca jusqu’à la célèbre Sungate. Voir l’itinéraire complet ici.

Les deux jours Vallée Sacrée + Machu Picchu en train. Cette visite est une excellente combinaison pour ceux qui souhaitent explorer la fabuleuse Vallée Sacrée de l’Inca en une journée, suivie d’une visite d’une journée au Machu Picchu. C’est une excellente option pour ceux qui n’ont pas le loisir de passer plus de trois jours dans la région de Cusco.

CONSEILS POUR LA RANDONNÉE DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Assurez-vous d’avoir tout ce dont vous avez besoin dans votre sac à dos.

Vérifiez toujours que votre sac à dos est bien attaché à votre corps. La plupart des nouveaux sacs à dos ont un sifflet de sécurité situé dans la boucle de poitrine.

Testez le sifflet d’urgence. N’oubliez pas les directives suivantes sur la façon d’utiliser un sifflet en cas d’urgence. Un son signifie « Salut ! » ou « Où êtes-vous ? » Ou vous pouvez interpréter cela comme un signal de rappel si vous entendez quelque chose qui ressemble à une demande d’urgence. Deux coups de sifflet signifient « Viens ici » et trois coups signifient « SOS ! Urgence! Aider!’

Assurez-vous de porter des chaussures de randonnée et des chaussettes de randonnée. Ils réduisent les risques de blessures.

Vérifiez que les sangles de vos chaussures de randonnée sont bien nouées.

Utilisez toujours des bâtons de randonnée.

Commencez bien hydraté. Il est préférable de commencer toute randonnée après avoir consommé une bonne quantité d’électrolytes. Nous vous suggérons de boire du Gatorade ou tout autre sel hydratant juste avant de commencer la randonnée. Faites-le surtout si la journée est chaude.

Évitez l’exposition à la chaleur en portant une casquette pendant la journée si les températures sont chaudes.

Évitez l’hypothermie en portant un chapeau chaud si les températures sont vraiment basses.

Assurez-vous de porter les bonnes couches de vêtements en fonction des conditions météorologiques. Vous ne voulez pas transpirer abondamment s’il fait chaud, et vous ne voulez pas avoir froid s’il gèle dehors.

CONSEILS POUR LA RANDONNÉE EN HAUTE ALTITUDE

Commencez lentement, très lentement au début, surtout si vous êtes encore en train de vous acclimater. SLOW and STEADY est le mantra.

Utilisez vos bâtons de trekking !! Échauffez-vous d’abord pour changer lentement de rythme.

Vérifiez votre pouls et surveillez-le si vous le pouvez. Si possible, emportez avec vous un petit oxymètre. Marchez à des intervalles de 10 à 15 minutes, reposez-vous pendant 2 minutes et ayez suffisamment de temps pour reprendre votre souffle et boire une gorgée d’eau.

Ne faites pas de longues pauses à moins d’avoir marché pendant au moins 45 minutes. Ne faites que des pauses de 5 à 10 minutes max. Nous vous déconseillons de faire de longues pauses car il est important de maintenir la température corporelle et l’élan.

Lorsque vous faites une pause, enlevez votre sac à dos et détendez vos épaules. Étirez vos jambes et vos mollets si vous le pouvez. Si vous êtes essoufflé, faites l’exercice de respiration suivant : Inspirez profondément pendant que vous ouvrez vos bras tout en haut et expirez tout en fermant vos bras tout en bas. C’est le moyen le plus simple de vous aider à reprendre votre souffle.

Restez hydraté en tout temps.

Grignotez un peu chaque fois que vous vous arrêtez. Une demi-barre d’alimentation ou quelques noix garderont votre corps plein d’énergie et de calories.​

INFORMATIONS ESSENTIELLES DE VOYAGE

INFORMATIONS ESSENTIELLES DE VOYAGE ESSENTIAL TRIP INFORMATION

Vous voulez un aperçu approfondi de ce voyage? Essential Trip Information fournit tout ce que vous devez savoir sur cette aventure et plus encore.

Afficher les Informations Essentielles sur le Voyage

MEILLEURE SAISON POUR VOYAGER LE CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Le meilleur moment pour visiter le Pérou est pendant la saison sèche, entre mai et novembre, lorsque le temps est sec et lumineux, avec des précipitations plus fréquentes entre novembre et avril.

JANVIER Chaud - Forte pluie
FÉVRIER Chaud - Forte pluie
MARS Chaud - Forte pluie
AVRIL Chaud - Pluie légère
PEUT Chaud
JUIN Chaud
JUILLET Chaud
AOÛT Chaud
SEPTEMBRE Chaud - Chaud
OCTOBRE Chaud - Chaud
NOVEMBRE Chaud - Pluie légère
DÉCEMBRE Chaud - Forte pluie

PRIX ET DISPONIBILITÉ DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

PRIX ET DISPONIBILITÉ

MAR 2023 - DEC 2023 Prix à partir de
$ 750 USD Per Person $ 790 USD
Noter

Un minimum de $ 200 USD par personne est requis pour réserver cette visite, et le solde sera payé à l'arrivée au Pérou, au bureau de Cusco.

Contactez votre responsable des réservations pour plus d'informations.

Sélectionnez votre date de départ préférée pour continuer.
Sélectionnez les passagers Montant
2 Limite de quantité !
Sélectionnez une date sur le calendrier!

Commentaires DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

recommendations of Camino Inca a Machu Picchu 4 Dias
Fue un viaje increíble en pareja que solo hubiera sido posible gracias al maravilloso equipo que nos acompañó. El guía JAVIER es un pozo de sabiduría andina y muy muy dinámico, estaba atento a todas nuestras necesidades e hizo que la ruta fuera perfecta, el mejor guía!!! El equipo de porteadores funcionaba a la perfección, siempre lo tenían todo resuelto y no nos faltó de nada. Desde el cocinero (EL CHINO) que nos hacía comida de reyes, ceviche, lomo saltado, hasta palomitas para merendar y una tarta el último día!!!! Increíble. Hasta el pequeño del grupo GUILLERMO. Todo el equipo que nos acompañó fue inmejorable e hizo de estos cuatro días, una experiencia única en la vida. GRACIAS!!!!
Julia Pañella
recommendations of Tour Camino Inca 4 Dias
A great adventure that I will carry in my memories, to be able to know the history of the Incas, and their beautiful archaeological complexes located in the mountains, and the cloud forests of Machu Picchu. This is one of my best trek loops that I was able to explore. Thank you very much to all the guys from Andean Great Treks, I will miss your kindness, and good quality attention.
America Chavez
recommendations of Trek Camino Inca 4 Dias
I do not have many words to say, how happy and good times I had on the Inca Trail to Machu Picchu. Thank you very much for your good care friends of Andean Great Treks, you far exceeded my expectations.
Francisco Chavez

DÉCOUVREZ PLUS DE TOURS SIMILAIRES: CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 4 JOURS

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 5 JOURS
BEST SELLER

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 5 JOURS

De $ 820 US $ 780 USD

Le Chemin Inca de 5 jours au Machu Picchu est une aventure parfaite pour ceux qui aiment la nature et l'histoire

Marche et randonnée
CHEMIN INCA EXPRESS  AU MACHU PICCHU 3 JOURS

CHEMIN INCA EXPRESS AU MACHU PICCHU 3 JOURS

De $ 850 US $ 820 USD

Ce trekking est conçu pour ceux qui veulent faire le trek traditionnel sur le chemin des Incas en peu de temps, sans perdre aucune attraction. Nous travaillons uniquement avec deux à quatre personnes par guide. C'est une visite privée pour la qualité du service qui sera offert.

Marche et randonnée
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS
BEST SELLER

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 4 JOURS

De $ 790 US $ 750 USD

Le chemin de l'Inca jusqu'au Machu Picchu est l'un des treks les plus beaux et les plus inoubliables au monde, utilisant un ancien réseau de routes royales des Incas, à travers des montagnes et des forêts entourées de magnifiques temples incas et de paysages andins exquis.

Marche et randonnée 15 Commentaires

ARTICLES DANS ANDEAN GREAT TREKS

Pourquoi voyager avec Andean Great Treks?

SAVEURS D'INSPIRATION LOCALE ET DÉLICIEUSES SAVEURS D'INSPIRATION LOCALE ET DÉLICIEUSES
Il y a quelque chose de magique dans l'agriculture artisanale des Andes. Les sols riches et le climat unique donnent aux produits une saveur autrement inaccessible. Nos chefs servent des plats locaux et internationaux. Avec une vue imprenable sur les fabuleuses montagnes andines, au milieu des forêts des hautes terres depuis votre table, vous dégusterez une délicieuse cuisine gastronomique et de nouvelles variantes des classiques péruviens. Nous n'utilisons que des produits locaux et des ingrédients frais.
NOS GUIDES PASSIONNÉS NOS GUIDES PASSIONNÉS
Il y a quelque chose de magique dans l'agriculture artisanale des Andes. Les sols riches et le climat unique donnent aux produits une saveur autrement inaccessible. Nos chefs servent des plats locaux et internationaux. Avec une vue imprenable sur les fabuleuses montagnes andines, au milieu des forêts des hautes terres depuis votre table, vous dégusterez une délicieuse cuisine gastronomique et de nouvelles variantes des classiques péruviens. Nous n'utilisons que des produits locaux et des ingrédients frais.
VOTRE SÉCURITÉ NOTRE PRIORITÉ VOTRE SÉCURITÉ NOTRE PRIORITÉ
Nous travaillons avec des guides certifiés, les derniers équipements de haute technologie et la communication par satellite, pour garantir votre sécurité à chaque étape du sentier. Chaque année nous faisons le stage de sauvetage et de premiers secours avec toute notre équipe de randonneurs (guides, cuisiniers, cavaliers, chauffeurs). Le cours est complet et pratique, comprenant tous les principes et compétences essentiels requis pour évaluer et gérer les problèmes médicaux dans des environnements isolés et extrêmes.
SENSIBILITÉ ENVIRONNEMENTALE SENSIBILITÉ ENVIRONNEMENTALE
Nous avons un amour et un respect profonds pour notre Terre Mère ou Pachamama puisque nous sommes une entreprise à 100% Cusco. Nous connaissons l'importance de notre culture andine, et comme de bons enfants de la terre, nous faisons tout notre possible pour éviter la contamination.
ÉQUIPEMENT DE CAMPING ÉQUIPEMENT DE CAMPING
Il est essentiel d'avoir le meilleur équipement lorsque vous marchez en montagne. En raison des changements climatiques constants dans la région, nous utilisons des tentes adaptées aux quatre saisons.
PETITS GROUPES & GRANDES AVENTURES PETITS GROUPES & GRANDES AVENTURES
Avec une taille de groupe maximale de 8 sur la plupart des circuits, on a plus l'impression de voyager avec des amis que d'être en circuit organisé. Vous rencontrerez des personnes partageant les mêmes idées où tout le monde est assuré de partager une passion pour les voyages.

Ce que nos clients disent de nous

VOIR PLUS D'AVIS
error: Content is protected !!