PERU TOUR OPERATOR

Nous explorons Amazonas Tours et Andean Treks depuis 2007
39649
LES PLUS BELLES ORCHIDÉES DU PÉROU

LES PLUS BELLES ORCHIDÉES DU PÉROU

35 Vues

Orchidées du Pérou : un voyage dans le royaume floral exotique et mystérieux

Les orchidées du Pérou sont un trésor inestimable de la flore amazonienne, leur éblouissante variété et leur adaptation aux habitats uniques de cette région en font une merveille naturelle qui doit être appréciée et protégée. Grâce à une conservation responsable et à la promotion du tourisme durable, nous pouvons garantir que ces fleurs exquises continuent de ravir les générations futures. Le Pérou se distingue par sa grande variété d’orchidées. Ces fleurs, avec leurs formes et leurs couleurs exquises, captivent les botanistes et les amateurs depuis des siècles. On estime que plus de 3 000 espèces d’orchidées se trouvent au Pérou, dont beaucoup sont endémiques et uniques à cette région. Des minuscules orchidées aux spécimens majestueux, la diversité des formes et des tailles est tout simplement étonnante.

La situation géographique et les conditions climatiques du Pérou créent un environnement idéal pour la croissance et la prolifération des orchidées. La combinaison de précipitations abondantes et de températures chaudes tout au long de l’année favorise son développement dans les forêts nuageuses et les zones de transition entre forêts d’altitude et forêts basses. La préservation des orchidées du Pérou est une préoccupation fondamentale. Ces joyaux floraux sont confrontés à de multiples menaces, notamment la destruction de leur habitat naturel en raison de l’expansion agricole et de l’exploitation forestière illégale. De plus, le trafic illégal d’orchidées est une préoccupation constante. Pour protéger ces espèces et garantir leur survie, des zones protégées et des parcs nationaux ont été créés, comme la forêt de protection de l’Alto Mayo, où est encouragée la conservation de la biodiversité et des orchidées du Pérou.

Orchidées du Pérou : un guide complet des espèces et des habitats

Depuis l’Antiquité, l’homme est fasciné par ce groupe de plantes. L’origine du mot orchidée en est la preuve, puisqu’il vient de deux mots grecs : opixs=testicule et erdos=forme. Autrement dit, ce mot fait référence à la ressemblance des testicules avec les bulbes souterrains. C’est également pour cette raison que de nombreuses espèces d’orchidées ont été utilisées pour influencer l’activité sexuelle de l’homme. Toutes les orchidées appartiennent à la famille des Orchidacées. Cette famille est l’un des groupes comptant le plus grand nombre d’espèces au monde. On estime qu’elle comprend entre 30 000 et 35 000 espèces environ. Les orchidées se trouvent presque partout dans le monde. Ce n’est que dans les régions polaires qu’elles n’ont pas été enregistrées. Ils peuvent vivre dans de nombreux types d’écosystèmes, depuis les plus hautes punas jusqu’à proximité de la mer. Cependant, le plus grand nombre d’espèces a été recensé dans les régions montagneuses du monde, entre 1 000 et 2 000 m d’altitude.

Les orchidées ont généralement des fleurs à la fois femelles et mâles (fleurs hermaphrodites), mais certains genres ont des fleurs unisexuées. Généralement, la fécondation n’a pas lieu entre les deux sexes d’une même fleur, mais les cellules sexuelles mâles sont plutôt transportées vers les organes femelles d’une fleur différente. Ce processus est appelé pollinisation. Les fleurs d’orchidées ont une symétrie bilatérale, cela signifie que, pour obtenir deux parties égales, il faut les couper au centre de haut en bas. En comparaison, la grande majorité des fleurs ont une symétrie radiale, c’est-à-dire que pour obtenir deux parties égales, vous pouvez les couper n’importe où.

On sait qu’il existe une spécificité dans la pollinisation des orchidées, cela signifie qu’il existe de nombreuses espèces d’orchidées pollinisées par un insecte ou un oiseau particulier. Chaque espèce d’orchidée possède différentes manières d’attirer et de récompenser son pollinisateur. Certaines espèces proposent du nectar, d’autres proposent des huiles que les insectes utilisent comme parfums, entre autres moyens d’assurer la pollinisation. Bien que des cas très intéressants de pollinisateurs d’orchidées soient connus, en réalité, la plupart des pollinisateurs ne sont pas connus. Et dans le cas des orchidées péruviennes, on sait très peu de choses sur ce processus. Ainsi, par exemple, les abeilles pollinisent de nombreuses espèces d’orchidées, qui sont généralement parfumées pendant la journée et possèdent des labelles qui servent de piste d’atterrissage pour les abeilles. Les deux caractéristiques attirent les agents pollinisateurs, cette adaptation augmente donc les chances que l’orchidée soit pollinisée par les abeilles ou d’autres insectes.

Un autre groupe d’insectes qui pollinisent les orchidées sont les papillons et les mites. Ceux qui sont pollinisés par les papillons sont généralement de couleurs vives et n’ont pas de nectar à offrir en récompense. Les fleurs pollinisées par les papillons nocturnes sont généralement blanches ou vertes et dégagent diverses odeurs pendant la nuit. Les mouches pollinisent également certaines espèces d’orchidées. Celles-ci présentent généralement de petites fleurs qui dégagent des odeurs semblables à celles des excréments. De même, les oiseaux pollinisent des orchidées qui, en général, n’ont pas d’odeurs, mais ont plutôt des nectars qui sont consommés par les oiseaux. Toutes ces caractéristiques font des orchidées un groupe botanique pouvant occuper presque tous les habitats existants. Cette situation explique sa grande diversité sur la planète.

Orchidées du Pérou : un guide complet des espèces et des habitats

Les orchidées se caractérisent par le fait qu’elles sont herbacées et peuvent être épiphytes, lithophytes ou terrestres. Les racines sont fasciculées (bouquet) et chez la grande majorité des espèces tropicales elles présentent un voile. Leurs modes de croissance sont très variés et peuvent être séparés en deux groupes : les épiphytes et les terrestres (dont les lithophytes). Dans les zones tropicales, la plupart des orchidées sont des épiphytes et la grande majorité d’entre elles ont des fleurs très voyantes, tandis que celles des zones tempérées sont terrestres et ont des fleurs peu attrayantes. Ses fleurs présentent une grande diversité de couleurs, de formes, de tailles et d’odeurs, qui sont des caractères évolutifs conservés dans le seul but d’attirer les pollinisateurs, qui sont pour la plupart des insectes, qui dans de nombreux cas sont spécifiques à certaines espèces.

Les graines sont très petites et sont produites en milliers, voire en millions pour chaque fruit. Une autre particularité des orchidées réside dans les racines, qui sont entièrement recouvertes d’un tissu spongieux et blanc crème appelé velamen qui permet une absorption et une rétention élevées d’humidité. Le Pérou possède une grande diversité (richesse) d’orchidées, présentes dans les départements de Junín, San Martín, Cusco, Huánuco, Amazonas, Pasco, Huancavelica, Cajamarca, Madre de Dios, Ayacucho, Lima, La Libertad, Puno, Ucayali et Loreto.

Cette énorme diversité d’espèces, avec leur gamme de formes, de tailles, d’arômes et de couleurs, place les Orchidacées comme l’une des familles botaniques les plus complexes à cataloguer et à évaluer. Sur l’ensemble des espèces d’orchidées trouvées dans le pays, 301 sont classées comme menacées. Parmi elles, il existe 62 espèces d’orchidées dans la catégorie En danger critique d’extinction (CR), 19 dans la catégorie En danger (EN) et 220 espèces dans la catégorie Vulnérable (VU).

Modes de vie et habitudes

1.- Orchidées épiphytes : Ce sont des plantes qui s’établissent sur les branches et les troncs des arbres. Leurs racines ne pénètrent pas dans l’écorce de l’arbre, elles ne lui nuisent donc pas comme le ferait une plante parasite, puisqu’elles ne poussent que sur le tronc ou la branche de l’arbre qui les soutient. Les orchidées tirent leurs nutriments de l’air, de l’eau de pluie et des débris d’écorce des arbres. Atwood (1986) souligne que 73 % des orchidées sont des épiphytes.

2.- Orchidées terrestres : Ces orchidées poussent au niveau du sol, où elles reçoivent une partie des nutriments dont elles ont besoin, qu’elles obtiennent également de l’eau et de l’air. Ses habitats sont les prairies, les sous-bois et les prairies voire même les maquis.

3.- Orchidées lithophytes : Ces orchidées poussent sur des rochers qui soutiennent leur développement. Ils représentent un état intermédiaire entre une plante terrestre et une épiphyte. Les orchidées lithophytes se nourrissent de mousses de pierre et de nutriments dissous dans l’eau de pluie, ainsi que de débris rocheux et même de leurs propres tissus morts.

4.- Saprophytes : Orchidées qui se nourrissent de restes organiques et de détritus.

5.- Semi-aquatique : Désigne les orchidées qui vivent dans des environnements inondés.

Forme de croissance

Il s’agit de la manière dont la plante pousse. Les orchidées ont deux types de croissance :

Monopode

  • Ils ont un seul axe de croissance
  • Ils sont de croissance indéterminée
  • Ils n’ont pas de rhizome
  • Ils génèrent des racines adventives dans les tiges
  • Les inflorescences sont axillaires (situées latéralement)
  • Branchement entre les nœuds

Sympodial

  • Ils ont des rhizomes et des branches qui poussent vers l’avant pour produire des tiges et de nouvelles pousses à partir des bourgeons latéraux.
  • Ils présentent des pseudobulbes qui achèvent leur croissance au fil du temps puis cessent leur croissance.
  • Les inflorescences peuvent être terminales ou latérales.
  • Dans ce groupe se trouvent les genres Anguloa, Lycaste, Masdevallia, Maxillaria, Odontoglossum, Oncidium, entre autres.
 Forme de croissance

Caractéristiques générales

Racine

Généralement, les racines des orchidées sont des structures allongées recouvertes d’un tissu spongieux et blanchâtre appelé velamen (chez les orchidées épiphytes). La voile remplit la fonction de collecter l’eau et les nutriments. Les caractéristiques des racines varient selon le type de croissance (épiphytes avec velamen, lithophytes et plantes terrestres sans velamen).

Pseudobulbes

Le pseudobulbe est une tige modifiée. Il peut être allongé et constitué de plusieurs entre-nœuds. D’autres tiges n’ont pas d’entre-nœuds (distance entre nœuds) ; Ils sont avec ou sans côtes et lisses ou ridés. Au stade adulte, elles sont généralement partiellement recouvertes de bractées (feuilles modifiées). Quelques exemples d’orchidées pseudobulbes sont : Oncidium, Odonthoglossum, Cattleya, Catasetum et Cycnoches.

Feuilles

La plupart des orchidées ont des feuilles à nervures parallèles et certaines à nervures réticulées. Les bords sont toujours entiers. En général, on peut observer les types suivants :

1.- Feuilles doubles Elles ont généralement toutes les nervures de même taille ou avec une nervure principale centrale. Habituellement, ces feuilles sont épaisses ou coriaces (consistance semblable à du cuir).

2.- Feuilles cylindriques ou arrondies Ce sont des feuilles allongées et cylindriques. Elles ressemblent à des feuilles d’oignon.

La fleur

C’est l’une des structures d’orchidées les plus frappantes et c’est là que réside sa valeur ornementale. Cette valeur est souvent soutenue par la diversité de ses formes, couleurs, tailles et parfums.

Structures florales Toutes les fleurs d’orchidées sont caractérisées par quatre structures très frappantes :

1) Sépales

2) Pétales

3) Colonne

4) Cavité de l’anthère et du stigmate. Elles peuvent être uniflorales (une seule fleur) ou multiflorales (plusieurs fleurs), mais elles ont généralement toutes les mêmes structures avec des variations morphologiques et de couleur.

Le fruit

Les fruits des orchidées sont des capsules. Les graines sont contenues dans des capsules, qui sont très petites et peuvent en contenir des milliers par capsule. Sa taille peut être inférieure à celle d’un grain de sable. Le nombre de graines varie selon les espèces et peut se chiffrer en centaines ou en milliers.

Caractéristiques générales

Cattleya Rex

Espèce épiphyte. Pseudobulbes, approximativement cylindriques à fusiformes, atteignant 35 cm de long, unifoliés à l’apex. Il a des feuilles oblongues ou elliptiques-oblongues, obtuses et coriaces. Inflorescence en grappe terminale, le pédoncule commence plus ou moins caché par une spathe condupliée visible atteignant 12 cm de long. Fleurs au nombre de 3 à 8, très grandes et voyantes, jusqu’à 17 cm de longueur, les sépales et pétales blanc crème et le labelle coloré de jaune et de rouge.

Zones géographiques : Pérou, dans le département de San Martín entre 800 et 1 200 mètres d’altitude

Habitat : Forêt tropicale humide, sur arbres adultes

Période de floraison : décembre à mars

Cattleya Rex

Oncidium Macranthum

C’est une espèce épiphyte grande et voyante. Il a des pseudobulbes. ovoïde à conique-cylindrique, plus ou moins serré, de 7 à 15 cm de haut, bifoliée, recouverte vers la base de 3 à 4 paires de bractées de feuilles. Feuilles de taille très variable, de 25 à 50 cm de longueur. Inflorescence de 0,5 à 3 m, panicule largement ramifiée. Fleurs de 7 à 10 cm de long, texture épaisse. Considéré comme le plus grand du genre.

Zones géographiques : Colombie, Équateur et Pérou. Au Pérou, on les trouve en Amazonie, entre 1 900 et 2 300 mètres d’altitude.

Habitat : Forêt de montagne humide

Période de floraison : novembre à mai

Oncidium Macranthum

Odontoglossum Wyattianum

C’est une orchidée épiphyte. Pseudobulbes oblongs-ovoïdes à piriformes, de 6 à 10 cm de long, bifoliés, flanqués de deux gaines feuillues dont les intérieures se terminent par des feuilles. Feuilles étroitement oblongues à oblongues-elliptiques, de 45 cm de long, pétiole côtelé. Inflorescence en grappe terminale. Fleurs de 4 à 5 cm de long, avec des sépales et des pétales brun cannelle, le labelle avec des lignes lilas foncées, l’ensemble des fleurs est assez frappant.

Zone géographique : Au Pérou, on la trouve dans les départements de Huánuco et Junín entre 900 et 2 000 mètres d’altitude.

Habitat : Forêt de montagne humide

Période de floraison : février à avril

Odontoglossum Wyattianum

Maxillaria Rufescens

Plante épiphyte, Elle possède un rhizome rampant plus ou moins allongé. Pseudobulbes cylindriques et unifoliés. Feuilles sessiles ou pétiolées courtes, limbe étroitement elliptique, coriace, de 5 à 30 cm de long. Inflorescence solitaire émergeant de la base du pseudobulbe. Fleur simple, de 4 cm de long, généralement jaune à orange avec du rouge, labelle à points violets. Ils dégagent une odeur très intense semblable à celle du chocolat.

Zone géographique : Brésil, Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela. Au Pérou, on le trouve dans les départements de Cajamarca, Junín, Loreto et San Martín entre 600 et 1 900 mètres d’altitude.

Habitat : Très diversifié, mais toujours dans les zones humides

Période de floraison : juin à août

Maxillaria Rufescens

Masdevallia Strobelii

Cette espèce d’orchidée est une petite plante épiphyte à touffes ; racines fines. Tiges secondaires fines, de 2-3 cm de long pétiole compris, la base est cunéiforme vers l’intérieur du pétiole. Inflorescence solitaire, pédoncule élancé, incliné à horizontal, de 3-4 cm de long. Il présente une fleur voyante, longue d’environ 8 cm, aux sépales blanc crème, recouverts d’une pubescence glandulaire dense, très parfumée. C’est une espèce d’orchidée péruvienne remarquable par sa beauté et son parfum exquis.

zone géographique : Equateur et Pérou. Au Pérou, il est situé dans le département de San Martín à 1 400 mètres d’altitude.

Habitat : Forêt nuageuse, poussant principalement à la cime des arbres

Période de floraison : août à novembre

Masdevallia Strobelii

Lycaste Reichenbachii

Plante terrestre. Pseudobulbes serrés, bifoliés, étroitement oblongs-elliptiques, quelque peu sillonnés aux stades très adultes. Feuilles oblongues-lancéolées, aiguës, étroites à la base ; pétiolée. Inflorescences solitaires naissant de la base du pseudobulbe. Fleurs d’environ 7 à 8 cm de long, de couleur verdâtre, le labelle jaune foncé. Ils dégagent une odeur très similaire à celle des algues.

Zone géographique : Au Pérou, on le trouve en Amazonas, Cajamarca, Huánuco et Junín à 1 800 mètres d’altitude.

Habitat : Forêt montagnarde, avec des précipitations saisonnières modérées

Période de floraison : janvier à avril et septembre à novembre

Lycaste Reichenbachii

Masdevallia Veitchiana

C’est une espèce d’orchidée de grande taille, qui préfère un climat frais, a des habitudes terrestres, parfois lithophytes ou épiphytes en de rares occasions, l’espèce à feuilles oblancéolées dressées et linéaires, coniques, à base cannelée pétiolée, aiguë et épaisse. Cette espèce a des fleurs orange recouvertes d’un motif de petits poils violets qui créent une sorte de motif irisé lorsque la fleur se déplace dans la brise. La plante est dépourvue de pseudobulbe, elle a des feuilles coriaces qui émergent d’un rhizome rampant. La structure de la fleur diffère de celle de la plupart des orchidées, car elles présentent un plus grand développement au niveau des sépales, se terminant généralement par des queues courtes ou longues, par rapport aux autres segments de la fleur, qui sont très réduits.

Zone géographique : Trouvé à une altitude de 2000 à 4000 mètres autour du Machu Picchu au Pérou sur des pentes rocheuses abruptes couvertes d’herbes et de buissons.

Habitat : Forêt montagnarde, avec des précipitations saisonnières modérées

Période de floraison : avril à septembre

Masdevallia Veitchiana

Cycnoches pentadactylon

Plante épiphyte atteignant 50 cm de haut. Il présente des pseudobulbes fusiformes, recouverts de bractées gainantes articulées. Feuilles supérieures plus développées, oblongues-lancéolées, acuminées, jusqu’à 25 cm de long et 5 cm de large. Inflorescence en grappe, mâle ou femelle. Fleurs au nombre de 1 à 12, jusqu’à 7 cm de longueur (mâles) qui dégagent un parfum exquis.

Zone géographique : Brésil et Pérou. Au Pérou, on le trouve dans le département de Pasco, entre 300 et 1 200 mètres d’altitude.

Habitat : Forêt nuageuse, ils se trouvent fréquemment dans des environnements exposés à une très forte lumière, avec une grande prolifération sur les troncs et les branches

Période de floraison : octobre à février

Cycnoches pentadactylon

Cattleya Luteola

C’est l’une des plus belles orchidées péruviennes. Orchidée épiphyte de taille variable. Il a un long rhizome très bien développé. Il présente des pseudobulbes oblongs-elliptiques, étroits à fusiformes, aplatis, sillonnés, unifoliés, munis d’une spathe. Feuilles de 10 à 20 cm de long, elliptiques-oblongues. Inflorescence en grappe terminale. Fleurs d’environ 6 cm de long ou plus, sépales et pétales jaune verdâtre, labelle jaune-orange avec de larges lignes rouge carmin.

Zone géographique : Bolivie, Brésil, Équateur et Pérou. Au Pérou, on le trouve à Junín, Loreto et San Martín. entre 600 et 1 200 mètres d’altitude

Habitat : Espèce de forêt tropicale humide, pousse sur des arbres adultes

Période de floraison : septembre à décembre

Cattleya Luteola

Catasetum Tenebrosum

C’est une plante épiphyte. Il présente des pseudobulbes recouverts d’une enveloppe superposée qui se termine par des feuilles oblongues-ovoïdes de 12 cm de long. Feuilles au nombre de 6 à 8, groupées, ovales-oblongues, aiguës, se rétrécissant progressivement vers le bas, atteignant 23 cm de long et 5 cm de large, repliées. Inflorescence en grappe, latérale, basale. Petites fleurs, au nombre de 6 à 12, atteignant 5 cm de longueur, à pétales et sépales déployés ; couleur chocolat à violet brun foncé et teinte caramel; lèvre avec un ton verdâtre.

Zone géographique : Equateur et Pérou. Au Pérou, on le trouve dans les départements de Huánuco et Junín entre 1 200 et 1 500 mètres d’altitude (masl).

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide, sur caféiers et autres arbustes.

Période de floraison : juillet à août

Catasetum Tenebrosum

Anathallis cf. funerea

Herbe épiphyte et en touffes pouvant mesurer jusqu’à 6 cm et d’aspect délicat. Les ramicaules sont dressées et courtes. Les feuilles sont elliptiques avec un apex aigu. L’inflorescence a un court pédoncule qui naît de la base de la feuille et dépasse la taille des feuilles. Les fleurs sont réparties simultanément le long du rachis et mesurent chacune 5 mm. Sa fleur a des sépales, des pétales et une colonne marron foncé ; La lèvre est violette.

Zone géographique : Dans le département de Junin

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide, sur caféiers et autres arbustes.

Période de floraison : mois d’août

Anathallis cf. funerea

Brassia Neglecta

C’est une plante épiphyte pouvant mesurer jusqu’à 28 cm de longueur. Aspect robuste. Il possède deux pseudobulbes bifoliaires, matures, ovales elliptiques, sillonnés de 4 à 7 cm. Les feuilles sont oblongues-lancéolées et coriaces. L’inflorescence est racémeuse et dressée. Il possède un pédoncule qui naît à la base du pseudobulbe brun à six fleurs. Les fleurs ont des pétales et des sépales jaunes avec des taches rouge foncé sur la partie médiane basale de chaque structure ; La lèvre est rugueuse et de couleur jaune verdâtre avec quelques taches brunes réparties sur toute la lèvre. Le cal est orange sur la crête et blanc sur la partie basale. La colonne est verte.

Zone géographique : Dans les régions de Huánuco, Junín, Loreto, San Martín, Amazonas et Cajamarca.

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : août à septembre

Brassia Neglecta

Huntleya Burtii

C’est une plante épiphyte, d’apparence robuste. Il possède des feuilles imbriquées à la base et alternées qui lui donnent la forme d’un éventail. Les fleurs sont axillaires, possèdent un pédoncule court et mesurent 7 cm. La fleur a des sépales, des pétales et un labelle blancs dans la partie basale et brun foncé du milieu à la partie apicale. La colonne est légèrement marron à l’intérieur et vert pâle sur la partie distale externe. La lèvre dans la partie basale a une crête avec des fimbriae blanches dressées.

Zone géographique : Dans les régions de Junín et Pasco

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : avril à mai

Huntleya Burtii

Macroclinium Aurorae

C’est une plante épiphyte pouvant mesurer jusqu’à 5 cm et présentant un aspect robuste. Il possède trois pseudobulbes unifoliés de 0,5 cm. Les feuilles sont aplaties, obliques, rugueuses, acuminées, de couleur violette. L’inflorescence est sous-ombelle, elle présente un pédoncule court d’environ 5 cm. La fleur mesure 1 cm, elle a des sépales blancs, des pétales blancs avec des points lilas ; la lèvre est lilas pâle et la colonne est fuchsia.

Zone géographique : Dans la région de Junín

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : août à septembre

Macroclinium Aurorae

Mapinguari Desvauxianus

C’est une graminée épiphyte à touffes pouvant mesurer jusqu’à 27 cm et d’apparence robuste. Il possède cinq pseudobulbes ovoïdes-piriformes et sillonnés de 5 cm. Les feuilles sont oblongues et possèdent un très long pétiole. Les fleurs naissent de la base des pseudobulbes avec un pédoncule très court. Les fleurs ont des sépales rouge pâle, les pétales sont marron, la lèvre est marron avec un cal marron foncé d’apparence verruqueuse au milieu et la colonne est rouge pâle.

Zone géographique : Dans les régions d’Amazonas et de Junín

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : mai à juillet

Mapinguari Desvauxianus

Sievekingia Peruviana

C’est une plante épiphyte qui peut mesurer entre 25 et 33 cm et qui présente un aspect robuste. Les pseudobulbes ont une seule feuille, sont ovoïdes, mesurent 4 à 5 cm et présentent des rainures. Les feuilles sont oblongues-elliptiques, de 12 à 16 cm. L’inflorescence est racémeuse, pendante et naît à la base du pseudobulbe. Les fleurs mesurent 4 à 5 cm, ont des sépales blancs, des pétales jaunes, un labelle et une colonne jaunes.

Zone géographique : Dans les régions de Cusco et Junin

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : février à mars

Sievekingia Peruviana

Stanhopea Candida

C’est une plante épiphyte pouvant mesurer jusqu’à 30 cm et présentant un aspect robuste. Il a des pseudobulbes unifoliés. Les feuilles sont elliptiques à oblongues-elliptiques. L’inflorescence est courte et pendante avec deux à quatre fleurs de 7 cm chacune. La fleur a des sépales, des pétales, une lèvre et une colonne blancs, avec des taches violettes à l’intérieur de la lèvre.

Zone géographique : Dans les régions d’Amazonas, Huánuco et Loreto

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : octobre à novembre

Stanhopea Candida

Trisetella Nodulifera

C’est une graminée épiphyte à touffes pouvant mesurer jusqu’à 4 cm et d’aspect délicat. Ses feuilles ont le dessous violet. L’inflorescence a un long pédoncule violet très fin ; A l’extrémité apicale se trouve la fleur qui mesure 2 cm. La fleur, à l’extérieur, a des sépales jaunes à la base et des sépales marron foncé du milieu à la partie distale ; À l’intérieur, le sépale dorsal est jaune, les sépales latéraux sont jaunes dans la partie proximale et marron foncé à l’extrémité distale. Les pétales sont jaune pâle avec une ligne marron au milieu. La lèvre est violette. La colonne est verte.

Zone géographique : Dans les régions d’Amazonas et de Junin

Habitat : Forêt tropicale de montagne très humide.

Période de floraison : avril à septembre

Trisetella Nodulifera

Phragmipedium Besseae

Orchidée à port lithophyte ou terrestre. Il a des feuilles coriaces vert foncé. Son inflorescence dressée, souvent ramifiée pouvant atteindre 70 cm de hauteur. Les fleurs sont rouge vif avec des marques jaunes à la base des pétales et du labelle. Les fleurs apparaissent une à une et ont un diamètre de 4 à 6 cm. Les espèces du genre Phragmipedium présentent un seul long staminode en forme de plaque, des pétales en forme de moustache et un ovaire triloculaire. La lèvre en forme de sac est courbée vers l’intérieur au niveau des marges. Les feuilles sont pointues et mesurent environ 80 cm de long. Ils n’ont pas de pseudobulbes et la tige atteint 80 cm de hauteur, présentant l’inflorescence de 2 à 3 fleurs.

Zone géographique : Dans les régions de Cajamarca et San Martín

Habitat : Cette plante pousse sur les berges de rivières partiellement ombragées et humides ou sur des rochers de granit humides.

Période de floraison : septembre à décembre

Phragmipedium Besseae

Phragmipedium Caudatum

C’est une orchidée à port terrestre, épiphyte et lithophyte. Ce sont des plantes robustes, dressées, à tige courte et hautes de 40 à 50 cm, à feuilles basales, distiques, de 10 à 25 cm de long et 2 à 4 cm de large, sillonnées dorsalement, coriaces et glabres. L’inflorescence mesure 30 à 60 cm de long et porte 2 à 4 fleurs voyantes, finement poilues, de couleur variable mais généralement jaune verdâtre tachetées de brun ou de violet. Les bractées florales sont grandes, condupliquées et gonflées. Les sépales sont pubescents à l’extérieur, à bords ondulés, les latéraux unis presque jusqu’à l’apex formant un limbe lancéolé et acuminé à l’apex, long de 8 à 13 cm. Le sépale dorsal mesure un peu plus de 19 cm et est de couleur crème avec des veines brunes ou vertes et a tendance à tomber sur la lèvre. Les pétales sont plus étroits que les sépales et se prolongent en queues extrêmement longues et pendantes pouvant atteindre 60 à 70 cm de long. Le labelle est calcéforme, long de 4 à 5 cm, gonflé, ouvert, à bords recourbés vers l’intérieur, pubescent à l’intérieur, généralement verdâtre avec des taches rouges ou brunes ; la colonne est courte, avec une anthère fertile de chaque côté et une anthère scutiforme stérile au-dessus.

Zone géographique : Dans les forêts subtropicales d’Amérique du Sud

Habitat : Pousse dans des endroits ouverts et régulièrement secs. Il est distribué de 1800 à 2000 m d’altitude.

Période de floraison : juin à juillet

Phragmipedium Caudatum

Phragmipedium Kovachii

L’une des plus belles fleurs du monde se trouve au Pérou. Il s’agit du Phragmipedium Kovachii, plus connu sous le nom de « Pantoufle Rose », qui, en plus d’être la plus belle orchidée du pays, est aussi une espèce en voie de disparition. Ce dernier est dû au fait qu’il a été trafiqué par un floriculteur américain, qui l’a même breveté sous son nom comme s’il s’agissait de sa découverte.

C’est une plante terrestre à croissance sympodiale, elle possède des rhizomes dans lesquels se trouvent plusieurs bourgeons à partir desquels poussent des groupes de feuilles et après un certain temps de croissance ; Le bouton floral ou spathe pousse de la partie centrale. Les feuilles sont repliées. L’inflorescence mesure 23 à 25 cm de diamètre de couleurs saumon, framboise, violet. Les fleurs s’ouvrent consécutivement avec une bractée (hampe) de 7 à 9 cm de long. Les sépales sont quelque peu concaves, de couleur dorée et brune.

Zone géographique : L’orchidée ne pousse qu’à une altitude comprise entre 1 600 et 1 900 m d’altitude. et ne peut être trouvé que dans les forêts tropicales nuageuses.

Habitat : Dans les régions d’Amazonas et de San Martín au Pérou.

Saison de floraison : Ils peuvent fleurir à tout moment, mais la saison de floraison a généralement lieu pendant les derniers mois de l’hiver et au début du printemps. Certaines espèces à floraison séquentielle peuvent rester en fleur pendant six mois ou plus sur la même inflorescence, la fleur tombant et le prochain bourgeon prêt à s’ouvrir.

Phragmipedium Kovachii

Cattleya Maxima

C’est une plante épiphyte à pseudobulbes cylindriques, avec 2-3 nœuds ou séparations d’environ 25 cm de long. Son inflorescence compte de 5 à 13 fleurs et celles-ci sont grandes, mesurant 15 cm de longueur. Le labelle est long et tubulaire, avec un bord ondulé, et est jaune avec des veines violet foncé ou orange à l’intérieur. Les autres tépales sont violet clair, avec des bords recourbés.

Zone géographique : Cattleya maxima se trouve dans les forêts sèches et tropicales de l’Équateur et du Pérou.

Habitat : Dans les Andes du Pérou, de l’Équateur et de la Colombie.

Période de floraison : avril à juillet

Cattleya Maxima

Cattleya Iricolor

C’est une orchidée épiphyte, aux pseudobulbes légèrement comprimés, dans lesquels des sillons se forment avec l’âge et portent une seule feuille à la partie apicale. Les feuilles sont étroitement oblongues-elliptiques ou oblongues, aiguës, coriaces. Inflorescence terminale, dressée, à 6-10 fleurs issues d’un pseudobulbe. Cette orchidée se caractérise par le fait que les fleurs ont des sépales et des pétales jaune crème pâle ; et parce que la lèvre est blanche avec des marques lavande et jaunes ; et notoirement pointu.

Zone géographique : C’est une espèce endémique du Pérou. Il a été enregistré dans les régions de Junín et de San Martín.

Habitat : Dans les Andes orientales, dans les forêts humides de montagne, sur les branches de grands arbres ; à des altitudes de 400 à 1 220 mètres

Période de floraison : juillet à septembre

Cattleya Iricolor

Catasetum Schunkei

Il a des pseudobulbes avec des entre-nœuds transversaux principalement bifoliés. Les feuilles sont elliptiques, longues de 20 à 30 cm, coriaces, avec des nervures parallèles épaisses très visibles. Cette orchidée se caractérise par une inflorescence en grappe, elle a des fleurs mâles et femelles, les fleurs sont jaune verdâtre avec des taches brunes sur les bords avec de nombreux poils, toutes avec un fort parfum. La lèvre est sacciforme.

Zone géographique : Dans les régions de San Martin et Loreto

Habitat : Pousse dans des endroits avec beaucoup d’ombre et de litière de feuilles.

Période de floraison : mars à juin

Catasetum Schunkei

Catasetum Schweinfurthii

Il s’agit d’une orquídea épífita, avec des pseudobulbos fusiformes qui lèvent de 4 à 6 heures, des plis, des élastiques, des acuminés, qui s’étendent progressivement vers le bas jusqu’à la base peciolada, avec 15 à 20 inflorescences florales. Cette espèce a des sépalos de couleur pourpre oscuro ; et les lèvres sont vertes avec des márgenes marcadamente dactiliformes (en forme de dedo).

zone géographique : Dans la région de Sam Martin

Habitat: bosques montanos humides et élévations de 800 à 900 msnm

Temps de floraison : mai à juillet.

Catasetum Schweinfurthii

Cycnoches Cooperi

C’est une plante atteignant 40 cm de haut, épiphyte. Il possède des pseudobulbes fusiformes, recouverts de bractées de feuilles. Il a des feuilles elliptiques-lancéolées. Fleurs mâles ; les sépales et les pétales sont brun-brun, la lèvre est brune avec des points violets, les lobes et le centre cannelle pâle avec des points rouge-violet. La colonne est violet foncé, l’anthère est lilas avec des taches rose-lilas. Les fleurs femelles ont des sépales brun foncé, des pétales brun plus clair à base jaunâtre, un labelle jaune et des marges brun-brun pâle. Cette orchidée dégage une odeur de chocolat.

Zone géographique : Elle a été enregistrée dans les régions de Huánuco, Loreto et San Martín

Habitat : Forêts luxuriantes de montagne, épiphytes dans des milieux humides de 400 à 800 mètres d’altitude.

Période de floraison : deux fois par an

Cycnoches Cooperi

Bletia Catenulata

C’est une orchidée terrestre de 60 à 80 cm. Il a de gros bulbes partiellement recouverts par le sol ou le substrat où il pousse. L’inflorescence est une grappe arquée mesurant jusqu’à 2 mètres de long. Chaque fleur mesure 4 à 6 cm, de couleur rosée à magenta. La lèvre a des côtes jaunes. C’est une espèce relativement abondante.

Zone géographique : On le trouve dans les régions de Cusco, San Martin, Amazonas et Junin, où on le trouve à des altitudes de 200 à 2500 mètres.

Habitat : Il pousse dans les endroits ouverts et ensoleillés, sur les sols limoneux sableux des forêts humides de montagne, ainsi que dans les endroits marécageux.

Période de floraison : La floraison a lieu de juin à juillet.

Bletia Catenulata

Chloraea Reticulata

C’est une orchidée terrestre, mesurant fréquemment plus de 80 cm de long. Les feuilles sont lancéolées, obtuses, longues d’environ 19 cm. L’inflorescence est une grappe de 4 à 20 fleurs. Chaque fleur mesure 3 à 4 cm de long, les pétales et sépales sont verts avec un réseau de nervures vert foncé. La lèvre est trilobée, recouverte de papilles discales. La colonne vertébrale est fine et cambrée.

Zone géographique : Cette orchidée pousse dans les régions de Cusco, Apurimac, Huanuco, San Martin et Cajamarca.

Habitat : Il pousse dans des endroits ouverts, parmi les herbes et les buissons, dans des sols riches en matière organique.

Période de floraison : avril à juin

Chloraea Reticulata

Comparettia Peruviana

C’est une orchidée épiphyte, longue de 10 à 15. À pseudobulbes oblongs fusiformes, légèrement comprimés. Les feuilles sont elliptiques-lancéolées, de 5 à 8 cm, coriaces. L’inflorescence en grappe de 6 à 15 fleurs. et enveloppé à la base par des gousses ovales à triangulaires dans la jeunesse et portant une seule feuille, apicalement, étroitement lancéolée en forme de ruban, coriace, apicalement oblique, s’amincissant progressivement vers la base. Chaque fleur mesure 2 cm de long et est de couleur rouge orangé. La lèvre est plus grande que toute autre partie du périanthe. Il possède un éperon très visible.

zone géographique : 600 à 700 m d’altitude sont répartis dans les régions de Cusco, Huanuco, San Martin, Amazonas.

Habitat : Il pousse dans des milieux secs, sur les Inga et les Citrus, les racines adhèrent directement aux branches, sans avoir besoin de substrat supplémentaire

Période de floraison : juin à juillet

Comparettia Peruviana

Cyrthochilum Tetraplasium

C’est une orchidée épiphyte de 30 à 40 cm de long. Il possède des pseudobulbes lisses, gros et semi-ovoïdes. Les feuilles sont lancéolées, longues de 60 cm. Elle possède une inflorescence de 2 à 2,5 cm. Chaque fleur mesure 3 à 3,5 cm de long, jaune avec des taches rouges, des sépales et des pétales ondulés et apiculés. La lèvre est ovale triangulaire, jaune avec des taches rouges et des callosités blanches sur la partie basale.

Zone géographique : Elle est distribuée à 2800 m d’altitude, dans les régions de Cusco, Huanuco, San Martin.

Habitat : Dans la forêt nuageuse, principalement dans les cimes d’arbres géants tels que Clusia et Alnus, dans un substrat constitué de mousse abondante et de litière de feuilles en décomposition.

Période de floraison : avril

Cyrthochilum Tetraplasium

Elleanthus Aurantiacus

C’est une orchidée terrestre, ramifiée, à tiges primaires épaisses de 6 mm de diamètre, les branches atteignent jusqu’à 2 mm de large. Feuilles repliées, lancéolées ou elliptiques-lancéolées, acuminées. Inflorescence terminale, oblongue ; bractées ovales et acuminées ; fleurs oranges; sépales et pétales 7 à 9 sur 2 à 5 mm ; lèvre 7 à 10 sur 6 à 9 mm, basalement sacciforme, puis comprimée et épaisse ; limbe subcirculaire et crénelé ; callosités subglobuleuses de 2 mm de long ; colonne de 5 à 6 mm de long, avec une protubérance abaxiale dans la moitié basale.

Zone géographique : Elle est distribuée de 2 200 à 3 200 m d’altitude. Dans les régions de Cusco, San Martin, Amazonas, Cajamarca, Huanuco.

Habitat : Pousse dans des endroits mi-ombragés, sur des sols rocheux et avec une mousse abondante

Période de floraison : février à mars

Elleanthus Aurantiacus

Elleanthus Cynarocephalus

Ce sont des plantes épiphytes ou lithophytes. La tige mesure 3 à 5 millimètres de diamètre et est recouverte de bractées de feuilles. Les feuilles ont une forme elliptique-lancéolée à fortement lancéolée, longues acuminées et fortement nervurées, mesurant 10 à 25 centimètres de long et 2 à 7 centimètres de large. L’inflorescence compte 40 à 50 fleurs ; Les bractées entourent l’inflorescence, les fleurs sont de couleur rose violet intense et elle est recouverte d’un liquide mucilagineux (transparent), le labelle de callosités blanches.

Zone géographique : Les individus de cette espèce sont répartis entre 1 000 mètres d’altitude et 2 400 mètres d’altitude. Dans les régions de Cusco, San Martin, Amazonas, Huanuco.

Habitat : Cette espèce a un port épiphyte (elle vit sur les branches des arbres), terrestre (elle vit au niveau du sol) et lithophyte (elle vit sur de fines couches de matière organique sur les roches)

Période de floraison : février à juillet

Elleanthus Cynarocephalus

Epidendrum Ardens

Épiphyte ou lithophyte de taille moyenne à grande, à croissance froide, avec de longues tiges éparses, fréquemment ramifiées, enveloppées à la base par des gaines tubulaires et portant quelques-unes, dressées, imbriquées, lancéolées, aiguës, carénées, condupliées en dessous, feuilles vert foncé imprégnées de pourpre et sous-tendues par des gaines violettes persistantes, pendantes lâchement, une inflorescence à fleurs densément nombreuses (10 à 14) et étroitement lancéolées. L’espèce se distingue par ses fleurs colorées en grappe compacte, dans des tons vifs de rouge écarlate, orange ou rarement jaune ou brun rougeâtre, par ses feuilles aiguës quelque peu condupliées et par ses sépales en coupe.

Zone géographique : Ils poussent à une altitude de 2000 et 4150 mètres d’altitude. Dans les régions de Cusco, Madre de Dios, Puno.

Habitat : Il pousse dans des endroits rocheux et peu ombragés, dans des sols riches en mousse.

Période de floraison : février à mai

Epidendrum Ardens

Epidendrum Schomburgkii

Espèce terrestre de taille moyenne à grande, à croissance chaude à fraîche, avec des tiges dressées en forme de canne de 80 cm, souvent avec des gaines tachetées de violet, portant des feuilles alternes, 2 rangées, oblongues, obtuses, charnues-coriaces, rigides, s’étalant horizontalement qui fleurissent plus tard. tombent jusqu’au début de l’hiver sur un pédoncule terminal atteignant 25 cm de long, à nombreuses inflorescences ombelliformes fleuries portant des fleurs durables s’ouvrant successivement émergeant de l’extrémité de la canne mature.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, Madre de Dios, Puno ; à des altitudes de 200 à 2000 mètres

Habitat : Pousse dans des endroits ouverts avec beaucoup de lumière directe. Dans les sols secs avec une végétation environnante abondante et sur les arbres Crescentia cujete.

Période de floraison : juillet à septembre

Epidendrum Schomburgkii

Epidendrum Secundum

C’est une orchidée terrestre d’env. 2 m de long, sans pseudobulbes. C’est une plante sympadique qui possède de fines tiges recouvertes à la base de gousses imbriquées qui portent des feuilles au dessus, une inflorescence terminale recouverte à sa base de fines gousses imbriquées. L’inflorescence se présente sous la forme d’une grappe terminale. Les pétales et sépales sont de couleur très variable, ils peuvent être présentés dans des tons lilas, rouges, orange, jaunes ou blancs, et présentent un cal notable sur le labelle trilobé avec franges, le bord du labelle présente des lacérations fimbriées, les fleurs durent de 2 à 3 semaines. La plante est assez froide et peut tolérer un léger gel.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, Madre de Dios, Puno, Huanuco, Amazonas ; à des altitudes de 2 000 à 3 200 m d’altitude.

Habitat : Pousse dans des endroits quelque peu ombragés et ouverts ; dans des sols meubles et humides.

Période de floraison : février à juin

Epidendrum Secundum

Epistephium Duckei

Espèce terrestre de plus de 3 m de longueur. Les feuilles sont coriaces. Chaque fleur mesure environ 8 cm de long et a un léger parfum ; les pétales sont rose foncé. La lèvre aux reflets dorés et un cal jaune le long de la lèvre. Elle est considérée comme une espèce rare.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, Madre de Dios, Huanuco, Amazonas ; à une altitude de 1700 m d’altitude.

Habitat : Il pousse dans les zones boisées et ouvertes, dans des sols riches en matière organique.

Période de floraison : février à mai

Epistephium Duckei

Hofmeisterella Eumicroscopica

C’est une orchidée épiphyte, charnue, sans tige, longue de 5 à 8 cm. Feuilles linéaires, distiques et imbriquées. L’inflorescence est axillaire et dressée donnant lieu à plusieurs floraisons successives. Chaque fleur mesure env. 2,5 cm de long. De couleur jaune, avec une lueur violette à sa base.; Les sépales et pétales sont verdâtres, linéaires, réfléchis. La lèvre est un triangle acuminé rougeâtre. C’est une espèce à habitat restreint.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, Huanuco, Amazonas ; à des altitudes comprises entre 2 400 et 2 800 m d’altitude

Habitat : Cette petite orchidée épiphyte se rencontre dans des habitats frais et froids, dans les zones montagneuses des forêts tropicales humides.

Période de floraison : mai à juin

Hofmeisterella Eumicroscopica

Ida Gigantea

C’est une orchidée terrestre de 0,8 à 1,3 m de long. Il a des pseudobulbes semi-elliptiques rainurés. Les feuilles mesurent environ 1 m de long. La fleur mesure 15 à 20 cm de long, elle est charnue, avec des sépales verts et des pétales au labelle rougeâtre. La colonne est de couleur crème et rigide. La période de floraison peut aller jusqu’à 1 mois et demi.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, Huanuco, Amazonas ; à des altitudes comprises entre 2 000 et 2 400 m d’altitude

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse dans les endroits ombragés. Il est courant de le voir sur les pentes des routes.

Période de floraison : avril à juin

Ida Gigantea

Pleurothallis Ruberrima

C’est une orchidée terrestre et épiphyte, longue de 50 à 60 cm. La fleur mesure 4 à 5 cm de long ; Sépales et pétales rouges Vinotinto. Avec une partie centrale blanchâtre. Les deux sépales latéraux fusionnent longitudinalement pour former une structure lamellaire de forme ovale ; le sépale dorsal est révoluté, lancéolé.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, San Martin, Amazonas ; à des altitudes comprises entre 1 300 et 2 500 m d’altitude

Habitat : Dans la forêt nuageuse, pousse dans des endroits ouverts à l’ombre d’une forêt haute ; dans un sol humide recouvert de mousse abondante.

Période de floraison : avril à juin

Pleurothallis Ruberrima

Sobralia Dichotoma

C’est une orchidée terrestre, mesurant fréquemment plus de 4,5 m de longueur. La tige est de type roseau. Les feuilles sont elliptiques et sacuminées vert foncé. L’inflorescence est en grappe terminale. Les fleurs mesurent env. 7 cm ; Les sépales et pétales sont orange et fuchsia.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, San Martin, Amazonas ; à des altitudes comprises entre 1 400 et 1 700 m d’altitude

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse sur des pentes ensoleillées et ombragées avec une humidité élevée.

Période de floraison : mai à juin

Sobralia Dichotoma

Stelis Sp

C’est un épiphyte, d’env. 5 cm de longueur. Les feuilles mesurent 3 à 5 cm de long. L’inflorescence est en grappe. Chaque fleur env. 5 mm de long, de couleur rose à rouge vin. C’est une espèce à habitat restreint.

Zone géographique : Trouvé à Cusco, San Martin, Amazonas ; à des altitudes comprises entre 1 400 et 1 700 m d’altitude

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse sur des pentes ensoleillées et ombragées avec une humidité élevée.

Période de floraison : mai à juin

Stelis Sp

Telipogon Sp

C’est une orchidée épiphyte d’environ 5 à 8 cm de long. Les feuilles sont coriaces avec un sommet émoussé. Les fleurs mesurent environ 2 cm ; les sépales et les pétales sont jaune clair avec des veines rouge vin ; La colonne mesure 3 à 4 cm, rouge-violet et densément fixée. C’est une espèce rare.

Zone géographique : On le trouve dans les régions de Cusco, San Martin, Junin, Puno, de 1700 à 3400 m d’altitude.

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse sur des pentes ensoleillées et ombragées avec une humidité élevée.

Période de floraison : février à juin

Telipogon Sp

Rodriguezia Carnea

Cette orchidée a un rhizome très long et dur avec de nombreuses racines adventives longues et nombreuses, des pseudobulbes ovales, très spacieux, toujours partiellement visibles, avec peu de capes foliaires, charnues, elliptiques et plates. Les fleurs ont de grands pétales et des sépales dorsaux, à peu près de même taille, ou parfois les plus gros pétales, tandis que les sépales latéraux fusionnent généralement à la base ou sur toute la longueur, formant un éperon en forme de sacchy, toujours plus court que l’ovaire. Le labelle est simple, ayant généralement la même couleur que les pétales et les sépales, avec un lobe médian à extrémité bilobée, avec une poche soit soudée, soit libre sur la face ventrale de la colonne. La colonne est assez courte, avec deux extensions des bords pubescents pour couper les côtés de l’anthère, et deux appendices en dessous pour former une sorte de tube menant au stigmate. L’anthère est apicale, uniloculaire, avec deux pollinies.

Zone géographique : On le trouve dans les régions de Cusco, San Martin, de 1700 à 2200 m d’altitude.

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse sur des pentes ensoleillées et ombragées avec une humidité élevée.

Période de floraison : avril à juin

Rodriguezia Carnea

Sacoila Lanceolata

Cette orchidée mesure 40-80 cm de haut, robuste. Feuilles basales de 10-30 cm, linéaires-elliptiques, pseudopétiolées. Plante florale aux feuilles caulinaires larges, aiguës et glabres. Inflorescence de 10 à 20 cm de long, cylindrique, parfois pyramidale ; rachis, bractées et partie externe de la fleur recouverte d’une courte pubescence glandulaire. Sépale dorsal triangulaire, acuminé, concave en bas ; sépales latéraux étroitement ovales, aigus. Pétales linéaires-triangulaires, à bords ondulés. Lèvre atteignant 4,6 cm de long, oblongue, subpanduriforme aiguë à subaiguë, à double concavité ; au centre, et touchant la partie supérieure des cals latéraux, une ligne de poils non glandulaires, les cals latéraux pubescents des deux côtés. Colonne de 9 à 10 mm de long ; anthère réflexe.

Zone géographique : On le trouve dans les régions de Cusco, San Martin, de 1200 à 2400 m d’altitude.

Habitat : Dans la forêt nuageuse, il pousse sur des pentes ensoleillées et ombragées avec une humidité élevée.

Période de floraison : mai à août

Sacoila Lanceolata

VISITES ASSOCIÉES

JUNGLE DE TAMBOPATA ET ARAS 3 JOURS
BEST SELLER

JUNGLE DE TAMBOPATA ET ARAS 3 JOURS

De $ 360 US $ 320 USD

Visitez la magnifique jungle amazonienne de Tambopata en Amérique du Sud et profitez du spectacle naturel le plus impressionnant, nous faisons référence à l'ara bleu et jaune à lécher l'argile. Accompagné des meilleurs guides locaux.

wildlife https://andeangreattreks.com/fr
Faune & Nature
icon bote
FORÊT AMAZONIENNE & CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 12 JOURS

FORÊT AMAZONIENNE & CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 12 JOURS

De $ 1350 US $ 1290 USD

Explorez la randonnée Manu Amazon Rainforest & Inca Trail jusqu'au Machu Picchu, vous profiterez des meilleures aventures au Pérou, en explorant d'incroyables itinéraires de sentiers incas et la meilleure faune amazonienne avec nos guides touristiques locaux, en petits groupes.

Marche et randonnée
icon bote
LIMA, CUSCO, CHEMIN INCA A MACHU PICCHU, MANU JUNGLE, TITICACA 15 JOURS

LIMA, CUSCO, CHEMIN INCA A MACHU PICCHU, MANU JUNGLE, TITICACA 15 JOURS

De $ 5500 US $ 5400 USD

Les merveilles du Pérou vous attendent lors d'une randonnée dans la forêt amazonienne de Manu, traversez les plaines de la vallée sacrée des Incas et promenez-vous dans les rues pavées de Cusco lors de ce voyage de 15 jours au départ de Lima. Recherchez des singes et des plantes médicinales en Amazonie, parcourez l'ancienne route du Machu Picchu, vivez un séjour dans une communauté traditionnelle sur les rives du lac Titicaca serein.

food https://andeangreattreks.com/fr
Culture & Aventure
icon bote
JUNGLE AMAZONIENNE DE MANU 7 JOURS

JUNGLE AMAZONIENNE DE MANU 7 JOURS

De $ 1600 US $ 1500 USD

Ce voyage vous permet de vivre l'une des meilleures expériences dans le parc national de Manu qui comprend la zone réservée en seulement 7 jours. C'est un moyen idéal de découvrir la culture et les traditions des communautés locales et de voir les espèces distinctes d'animaux et d'oiseaux qui habitent ici.

wildlife https://andeangreattreks.com/fr
Faune & Nature 1 Commentaires
icon bote
TAMBOPATA JUNGLE DE LUXE 3 JOURS

TAMBOPATA JUNGLE DE LUXE 3 JOURS

De $ 750 US $ 690 USD

Le circuit aventure de 3 jours à Tambopata est exclusivement conçu pour ceux qui souhaitent découvrir le meilleur de la forêt amazonienne péruvienne en peu de temps. L'aventure dans la jungle de Tambopata offre un aperçu de la culture et de la faune amazonienne.

wildlife https://andeangreattreks.com/fr
Faune & Nature
icon bote
AMAZONIE DU MANU EN 3 JOURS
BEST SELLER

AMAZONIE DU MANU EN 3 JOURS

De $ 380 US $ 350 USD

Le parc national de Manu est situé dans la jungle amazonienne du Pérou. Cette attraction est l'un des rares endroits sur la planète qui conserve encore sa grande biodiversité d'oiseaux, de mammifères, de reptiles et de nombreuses plantes médicinales.

wildlife https://andeangreattreks.com/fr
Faune & Nature 30 Commentaires
icon bote

Ce que nos clients disent de nous

VOIR PLUS D'AVIS
error: Content is protected !!