EXPLOREZ LE LARES TREK AU MACHU PICCHU

EXPLOREZ LE LARES TREK AU MACHU PICCHU

35 Lecteurs

LARES TREK TO  MACHU PICCHU,  UNE VÉRITABLE CONNEXION AVEC LES QUECHUAS, SAGES DES ANDES !

Le Chemin Inca à travers Lares est l’une des nombreuses options du Chemin Inca qui mène au Machu Picchu. Chaque Lares Trek au Machu Picchu comprend un transport de Huaran à Ollantaytambo et de là, vous prenez un train pour Aguas Calientes, la plupart choisissent de le faire en 4 jours. Sur ces 4 jours, vous ne faites effectivement que du trekking pendant 3 jours. Le quatrième jour est consacré au Machu Picchu, la cité perdue des Incas. Quant à l’itinéraire réel de l’itinéraire, il existe un certain nombre de variantes sur le trek de Lares et la plupart d’entre elles se terminent à Ollantaytambo.
Le trek de Lares n’est pas seulement une alternative au classique chemin inca surchargé. Le trek de Lares a beaucoup à offrir aux personnes à la recherche d’une combinaison de nature, d’histoire et de culture locale. Les promenades partent de Cusco et vous emmènent aux sources chaudes de Lares. Avant de nouer vos lacets et de vous préparer pour la randonnée, vous détendrez vos muscles dans les sources chaudes. Après avoir profité de l’eau chaude, vous voudrez vous détendre, donc le premier jour, vous ne marcherez que pendant environ 2 heures.

De la ville de Quiswarani (parfois aussi Wacawasi), la randonnée se poursuit à travers le col Condor de 4 300 m de haut jusqu’à la communauté de Canchachanca. C’est là que la visite se distingue des autres dans la région de Cusco. Vous interagirez probablement beaucoup avec les Quechuas locaux. La dernière section vers Huaran ou Pumamarka est la couronne de la route. Ici vous vous préparez petit à petit à découvrir la cerise sur le gâteau, le Machu Picchu.

Lares Trek Peru est une randonnée de quelques jours, et le début de la route part de la vallée sacrée des Incas. Donc, cette aventure de Lares au Pérou est assez célèbre pour les amoureux de la montagne avec une connexion au site Inca de Machupicchu et une randonnée recommandée dans un groupe organisé puisque cette randonnée se fait à travers la montagne des Andes.

De plus, ce trek traverse des villages reculés, où vivent les habitants de la culture vivants dans des maisons en pierre et aux toits de chaume, ils cultivent également différents types de pommes de terre de manière biologique puisqu’ils fertilisent le sol avec le fumier des lamas et des alpagas, donc cela signifie qu’ils élèvent ces lamas et alpagas indigènes, à travers les montagnes de Lares trek.

De plus, ce Lares Trek In Peru est l’un des sentiers les plus recommandés, comme alternative au traditionnel sentier Inca Machupicchu. C’est une route légèrement vallonnée et plus élevée en altitude que le sentier Inca traditionnel, et le plus important ne nécessite pas de permis officiel ni n’est limité au nombre de personnes pour faire de la randonnée Lares Trek au Pérou avec une connexion à la ville de Machu Picchu.

LARES TREK VS INCA TRAIL

Le Lares Trek est surnommé l’Ultimate Cultural Trek. Sur le Lares Trek, vous ne faites pas que ressentir le frisson de la randonnée dans une partie du système Inca Trail, vous rencontrez en fait les descendants de ces personnes qui ont construit les Inca Trails et le Machu Picchu. Cela donne beaucoup plus de couleur à votre expérience du Chemin Inca et ajoute également du contexte à votre visite au Machu Picchu.

Un autre atout du Lares Trek est le fait que vous n’avez pas besoin de permis de trekking. Vous avez juste besoin d’un billet pour le Machu Picchu, mais ce n’est pas aussi compliqué que les permis pour le Classic Inca Trail. Tous les forfaits de trekking pour le Lares Trek incluent des billets pour le Machu Picchu.

Si vous cherchez à faire du trekking une partie importante de votre voyage au Machu Picchu, ces deux sentiers sont sans aucun doute vos meilleures options. Bien que les deux sentiers soient assez similaires à bien des égards, ils sont également très différents à d’autres égards. Si vous préférez une option de randonnée plus courte de plusieurs jours. Les voyageurs qui ont du mal à choisir entre les randonnées Inca ou Lares se tournent souvent vers Internet pour obtenir de l’aide, parcourant les forums, les blogs et les sites des voyagistes pour obtenir les meilleures informations concernant le Chemin Inca vs. Débat sur le sentier Lares. Bien sûr, Internet étant ce qu’il est, cette recherche ne conduit parfois qu’à davantage de confusion et à davantage de questions.

LARES TREK VS INCA TRAIL

ASPECTS POUR DÉCIDER DU MEILLEUR TREK AU MACHU PICCHU

Afin de simplifier au maximum votre décision, nous allons partager avec vous notre point de vue sur la question Inca Trail vs Lares Trail. Nous examinerons rapidement mais en profondeur les attributs de chaque randonnée, vous fournissant une analyse précise et impartiale de chaque sentier. De cette façon, vous pourrez prendre la meilleure décision possible pour votre aventure au Machu Picchu !

LA RANDONNEE DU CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU

Certainement le plus célèbre des deux treks, le Chemin Inca est sans doute plus connu que son cousin moins connu. Si le but de votre voyage est simplement de vous vanter auprès de vos amis et de votre famille en rentrant chez vous, le Chemin Inca est définitivement la voie à suivre – mais nous espérons que vous ne prendrez jamais votre décision pour une raison aussi frivole !

Des deux treks, le Chemin Inca est certainement l’option la plus historique. Avant d’arriver au Machu Picchu, le Chemin de l’Inca traverse une variété de sites de ruines incas inaccessibles aux touristes par tout autre moyen – et bien que le Machu Picchu puisse devenir très fréquenté par les touristes, vous êtes sûr de trouver chacun de ces sites relativement plus calme et plus calme.

Un autre facteur décisif pour de nombreux visiteurs qui choisissent le Chemin Inca est le fait que c’est le seul moyen d’arriver au Machu Picchu par la célèbre Porte du Soleil de l’ancienne ville. Cette expérience est si belle qu’elle peut être émotionnellement écrasante, et de nombreux visiteurs regardent en arrière pour trouver l’un des moments les plus mémorables de leur vie. Il est difficile d’expliquer la valeur de cette expérience à ceux qui ne l’ont pas ressentie eux-mêmes, mais il suffit de dire que c’est un facteur décisif dans le débat Inca Trail vs Lares Trail pour de nombreux visiteurs.

Cela étant dit, il y a des inconvénients potentiels au Chemin Inca. En raison de son immense renommée et de sa popularité, il est nécessaire de planifier votre voyage des mois – et parfois en haute saison près d’un an – à l’avance. 500 randonneurs sont autorisés sur le sentier quotidiennement – dont environ la moitié sont des guides et des porteurs – et il peut donc être difficile de trouver une place. De plus, le résultat est que le sentier peut parfois sembler un peu encombré, surtout si vous recherchez une expérience plus solitaire.

LE SENTIER DE LARES AU MACHU PICCHU

Tout d’abord, une bonne chose à propos du Lares Trail est qu’il est légèrement moins éprouvant physiquement que le Inca Trail – mais cela ne veut pas dire que c’est sans difficulté. C’est environ 33 kilomètres par rapport aux 45 kilomètres du Chemin Inca. Les deux présentent de nombreux gains d’altitude et des descentes abruptes, bien qu’une fois de plus, le sentier Inca devance légèrement le sentier Lares sur ce front.

Comparé au Chemin de l’Inca, le Chemin de Lares est beaucoup moins incontournable sur le circuit touristique. Cela signifie qu’il n’y a pas de concurrence pour les laissez-passer, qu’il n’est pas nécessaire de réserver aussi longtemps à l’avance et que le trek impliquera plus d’intimité, du moins vis-à-vis des autres touristes.

Ce qui nous amène à une autre grande différence entre les deux sentiers : alors que le Chemin de l’Inca traverse principalement des ruines et des zones inhabitées, le Chemin de Lares traverse des villages et des fermes habités par les Andins d’aujourd’hui, les descendants des Incas qui ont construit le Machu Picchu. Au cours de votre voyage, vous aurez forcément de nombreuses occasions d’interagir avec les peuples autochtones du Pérou, faisant du Lares Trail une expérience culturelle d’une manière que le Inca Trail n’est tout simplement pas.

Le principal inconvénient du sentier Lares est le fait que vous n’arrivez pas au Machu Picchu par la porte du soleil.

Même ainsi, il n’y a pas de réponse claire à la question Inca Trail vs Lares Trail – tout dépend de vos préférences personnelles et de ce que vous attendez de votre voyage au Machu Picchu.

ASPECTS POUR DÉCIDER DU MEILLEUR TREK AU MACHU PICCHU

LARES TREK VS LE CHEMIN INCA: POINTS FORTS & POINTS BAS

LES POINTS FORTS DU CHEMIN INCA

  • Le trek « original » au Machu Picchu
  • Le seul trek qui emmène les randonneurs à pied aux portes du Machu Picchu
  • Vues andines impressionnantes et mystérieuses forêts de nuages
  • Possibilité de traverser le tristement célèbre Dead Woman’s Pass à 4 212 m
  • Plusieurs ensembles de ruines incas le long du chemin.

POINTS CONTRE LE CHEMIN INCA

  • Sentier bondé en raison de sa popularité.
  • Sentier bien développé et pas une « vraie » expérience en pleine nature

peut être coûteux

POINTS FORTS SUR LA ROUTE DE LARES

  • Moins fréquenté que le Chemin Inca
  • Balade particulièrement belle avec cascades et lacs de montagne.
  • Possibilité de voir des villages locaux et de découvrir le mode de vie traditionnel.
  • Sentier modérément difficile avec un seul col important, le col Pachakuteq à 4 450 m
  • Visitez le Machu Picchu le dernier jour (depuis Aguas Calientes)

POINTS CONTRE LARES TREK

  • Il ne se termine pas réellement au Machu Picchu, la dernière nuit du trek se termine à Aguas Calientes, après quoi vous pourrez visiter le Machu Picchu le lendemain.
LARES TREK VS LE CHEMIN INCA: POINTS FORTS & POINTS BAS

LARES TREK VS LE CHEMIN INCA : COMPARAISON DES INFORMATIONS DU TREK

INCA TRAIL LARES TREK
Difficulté difficile difficile à modérée
Durée 4 jours 4 jours
Éloignement Sentiers incas éloignés Villages andins reculés
Hauteur maximale 4,200 m 4,450 m
Logement Camping Camping & hotel
meilleure saison Avril  – Octobre Avril – Octobre
Nécessite des billets pour visiter le Machu Picchu Oui Oui

POURQUOI CHOISIR LE TREK DES LARES ?

Si vous souhaitez effectuer un trek dans la Vallée Sacrée et qu’il n’est pas important pour vous d’arriver à pied au Machu Picchu lui-même, le trek de Lares offre une expérience de trekking plus enrichissante et authentique. Le trek de Lares convient à ceux qui ont peu de temps car il est plus court que certains des autres treks alternatifs au Chemin Inca. Seules deux nuits sont passées dans des tentes tandis que la troisième nuit est passée dans un hôtel à Aguas Calientes. Les randonneurs retourneront à Cusco après une visite au Machu Picchu le quatrième jour.

Ce trek est légèrement moins difficile que le Chemin de l’Inca mais n’est toujours pas un trek facile. Ce qui rend la route de Lares unique, c’est qu’elle traverse plusieurs villages de montagne traditionnels où le mode de vie a peu changé au cours des siècles, donnant aux participants la possibilité de rencontrer la population locale et même de s’essayer à des activités artisanales traditionnelles telles que le tissage.

Le trek de Lares est l’une des alternatives les moins souvent tentées au Chemin Inca, ce qui signifie qu’il offrira aux participants une expérience beaucoup plus authentique dans la nature sauvage. L’itinéraire de trekking de Lares emmène les randonneurs hors des sentiers battus et sur des sentiers où moins de touristes s’aventurent sans s’éloigner trop de la civilisation.

IL FAUT S'ACLIMATER AU LARES TREK

Oui c’est nécessaire, la plupart des touristes souffrent du mal de l’altitude, d’un déséquilibre corporel, entre autres, dû à un manque d’acclimatation, mais rassurez-vous ! Il est tout à fait normal et naturel que notre corps réagisse aux changements de taille, de température, de changement de régime alimentaire, entre autres facteurs.

Si vous faites une longue randonnée à une altitude plus élevée que celle d’où vous venez, vous pouvez profiter de la période d’acclimatation en faisant des activités physiques légères sans trop solliciter votre corps. Une période d’acclimatation de trois jours est recommandée; Il est suggéré que le premier jour de repos, si vous commencez à souffrir du mal de l’altitude, vous pouvez boire du thé à la feuille de coca (remède naturel hautement recommandé) ou une pilule contre le mal de l’altitude, si la situation s’aggrave, pensez à consulter un médecin avant l’automédication . Si tout se passe bien, à partir du deuxième jour, vous pouvez faire de courts joggings, du yoga, de l’aérobic.

Si vous manquez cette période d’acclimatation, il est probable que votre corps subisse une décompensation au milieu du parcours et cela pourrait être dangereux si vous êtes très loin d’un centre de santé, le personnel devrait vous emmener au centre de santé le plus proche et ils seraient dans une course au fil du temps au cas où vous seriez en très mauvaise santé. Toutes les agences de voyages disposent d’une trousse de premiers secours et le personnel reçoit constamment une formation aux premiers secours, entre autres, mais parfois cela ne suffit pas si la situation devient incontrôlable et s’aggrave.

N’oubliez pas que votre santé est très importante !

QUEL TEMPS FAIT-IL PENDANT LE TREK DU LARES ?

Le temps pendant la promenade est froid et tempéré car il est situé dans les provinces de Calca et Urubamba. De même, ces provinces ont deux saisons bien définies telles que :

Saison des pluies:
Cette saison comprend les mois de novembre à mars. Au cours de ces mois, il y aura des précipitations, de puissants fleuves. Par conséquent, les routes deviendront cahoteuses et le ciel sera toujours nuageux ; Quant à la température, la maximale enregistrée est de 18°C ​​et descend à 7°C.

Saison sèche:
Cette saison comprend les mois d’avril à octobre. Pendant ces mois, il est conseillé de faire des promenades; parce que les routes sont en meilleur état. Cependant, la présence de pluies est très occasionnelle et la neige est rarement présente dans les zones d’altitude plus élevée. Bien sûr, les mois de juin et juillet sont la saison des gelées. Par conséquent, ces mois seront plus froids que d’habitude avec la présence de neige.

Durant cette saison la température maximale est de 22°C et la minimale de 2°C.

QUEL TEMPS FAIT-IL PENDANT LE TREK DU LARES ?

QUELLE EST LA MEILLEURE SAISON POUR FAIRE LE TREK DES LARES

Il est recommandé de faire le Lares Trek pendant la saison sèche entre les mois d’avril à octobre. Parce qu’en cette saison la présence de pluie est minime. Les routes et les autoroutes seront probablement sèches. Pendant les mois de juin et juillet, il y a présence de neige pendant la première nuit. La présence de ce phénomène météorologique est due au gel intense qui est très fréquent dans les hautes régions andines de Cusco. Par conséquent, il est recommandé d’apporter des vêtements chauds.

À QUOI S'ATTENDRE DU TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Avant de vous lancer dans votre aventure de trekking, vous rencontrerez notre responsable des opérations de trekking pour un briefing approfondi. L’itinéraire, les procédures de sécurité et les problèmes de santé seront discutés en détail et vous aurez suffisamment de temps pour poser les questions restantes. Votre équipement de trekking sera inspecté pour s’assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour être en sécurité et confortable. S’il vous manque du matériel, vous pouvez le louer chez nous.

Lors de votre LARES TREK, vous ne transportez que votre petit sac à dos avec l’essentiel comme l’eau pour la randonnée de la journée. Nos chevaux transporteront tout l’équipement, la nourriture et les bagages supplémentaires.

Nos guides de montagne permanents ouvriront la voie. Ils sont responsables de votre sécurité et vous encourageront et vous donneront un coup de main, mais ils annuleront également le trekking en raison des conditions météorologiques, du mal de l’altitude ou d’une blessure, si nécessaire. Votre sécurité est primordiale pour nous. La plupart de nos guides de montagne font partie de notre équipe depuis de nombreuses années, sont allés au Machu Picchu des centaines de fois et tous reçoivent une formation régulière. Vous êtes entre de bonnes mains.

Nos cuisiniers sont des faiseurs de miracles. Avec de simples cuisinières à gaz, ils évoquent des festins à 3 plats, des boissons chaudes et des collations pour vous raviver et vous nourrir quand vous en avez le plus besoin. L’eau potable provient des ruisseaux de montagne et est bouillie avant d’être bue.

Sur LARES TREK au Machu Picchu, vous dormirez dans des tentes pour deux personnes de haute qualité. Les tentes seront montées et démontées par notre équipe de porteurs. Lorsque vous arriverez au camp après une longue journée de randonnée, votre tente vous attendra déjà. Bien qu’il n’y ait pas de douches sur les itinéraires du camping, un bol d’eau chaude vous sera fourni le matin pour commencer la journée du bon pied.

QUEL EST LE NIVEAU DE DIFFICULTE DU LARES TREK

Cette marche n’est pas très difficile, le seul jour où vous aurez plus d’effort physique sera le deuxième jour. Parce qu’une partie de l’itinéraire est en montée jusqu’à ce que vous atteigniez le point le plus élevé de l’ensemble du circuit. Ensuite, descendez pendant environ 4 heures jusqu’au camp ; les autres jours seront de niveau de marche facile à modéré. Cependant, il convient de noter que pour effectuer tout type de marche, vous devez être en constante préparation physique.

QUEL TYPE D'HÉBERGEMENT EST UTILISÉ SUR LE LARES TREK?

La première nuit du Lares Trek, nous séjournons dans un camping appartenant à la communauté qui comprend des toilettes à compost, des douches solaires et un système de gestion des déchets solides qui est le premier du genre dans la région. La deuxième nuit, nous passerons la nuit dans des tentes pour trois personnes conçues pour accueillir deux voyageurs de même sexe. Les randonneurs se verront servir un bol d’eau chaude (et une boisson chaude) dans leurs tentes pendant les heures du matin. La troisième nuit, nous logerons dans un hôtel confortable à Aguas Calientes.

QUEL TYPE D'HÉBERGEMENT EST UTILISÉ SUR LE LARES TREK?

L'EAU PURIFIÉE EST-ELLE DISPONIBLE SUR LE LARES RANDONNÉE?

Nous vous recommandons d’apporter une bouteille d’eau rechargeable car de l’eau bouillie sera fournie le matin au petit-déjeuner, au déjeuner et tous les soirs après le dîner.

QUEL TYPE DE NOURRITURE Y A-T-IL SUR LE LARES TREK

Andean Great Treks est fier d’avoir la meilleure équipe de chefs spécialisés dans la haute montagne, avec plus de 15 ans d’expérience, dans les différents itinéraires de trekking à Cusco. Sur notre route Ausangate, nous vous offrons chaque jour le meilleur service alimentaire, nos chefs prépareront des repas avec des aliments 100% frais et biologiques, car notre entreprise se concentre sur le travail communautaire et le soutien aux agriculteurs qui nous fournissent leurs meilleurs fruits. Vous pourrez déguster la meilleure cuisine péruvienne et cusquenienne. Au petit-déjeuner, nous aurons des crêpes, des omelettes, du café, du lait, du beurre, des céréales et un petit-déjeuner très nutritif de Cusco à base de flocons d’avoine, de quinoa, de blé, etc.

EST NÉCESSAIRE UNE ASSURANCE VOYAGE POUR LE TREK LARES

Nous vous recommandons de souscrire une assurance voyage si vous prévoyez de trek au Pérou. La plupart des sites de trekking au Pérou sont très éloignés, donc si quelque chose ne va pas, vous aurez probablement besoin d’une évacuation d’urgence et cela peut être incroyablement coûteux.

Lorsque vous choisissez une assurance voyage, assurez-vous d’acheter un plan qui couvre les randonnées en haute altitude et le sauvetage par hélicoptère, juste au cas où.

DISTANCE DU TREK DE LARES

Le trek de Lares le plus courant couvre un sentier de 37 km, partant des sources thermales de Lares, à travers le camp de Quiswarani jusqu’au hameau de Huaran dans la Vallée Sacrée. Il s’agit d’une randonnée de 3 jours, et après la randonnée de 37 km, l’aventure se termine par une visite magique au parc Machu Picchu le quatrième jour.

POINT LE PLUS ÉLEVÉ DU TREK DE LARES

Le point culminant à atteindre, lors de la randonnée standard de Lares jusqu’au Machu Picchu, est le col de montagne de 15 400 pieds / 4 700, un col de montagne du nom de col de Pachakuteq. Et cette randonnée en montagne se termine le deuxième jour de randonnée, puis le troisième jour est l’entrée dans la vallée sacrée d’Ollantaytambo, puis le trajet en train jusqu’à la ville d’Aguas Calientes.

POINT LE PLUS ÉLEVÉ DU TREK DE LARES

Y A-T-IL DES TOILETTES SUR LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Il a été mis en avant par la plupart de nos clients, notamment par les trekkeuses, qui souhaitent des toilettes privées, propres et hygiéniques !! Les installations sanitaires Andean Great Treks ont une tente individuelle et une « toilette de camping avec siège ». Nos toilettes sont toujours installées à une distance confortable de notre camping. La nuit, si vous devez utiliser les toilettes, elles sont facilement accessibles et propres. Il y a des douches chaudes et des piscines d’eau chaude pour vous imprégner et vous détendre le premier jour de votre randonnée aux sources chaudes de Lares. Assurez-vous d’apporter votre maillot de bain.

QUE SE PASSE-T-IL SI JE NE PEUX PAS TERMINER LE TREK DE LARES AU MACHU PICCHU ?

Dans le cas où vous ne parvenez pas à terminer le trek des lares en raison d’un problème de santé, Andean Great Treks vous aidera à vous rendre dans la ville la plus proche pour vous aider à vous déplacer. Nous emportons toujours de l’oxygène sur le trek pour tout problème respiratoire. Dans les cas extrêmes, une prise en charge par hélicoptère peut être organisée à vos frais. (Assurance voyage obligatoire). Il n’y a aucun remboursement dans le cas peu probable où vous ne pourriez pas terminer le trek de Lares.

Généralement, ceux qui doivent être assistés hors du sentier sont emmenés au village de Lares puis à la ville de Calca, et s’ils récupèrent rapidement, ils continuent ensuite le voyage vers Aguas Calientes (coût encouru par le randonneur) et visitent le Machu Picchu selon le plan original.

JE SERAIS EN MESURE DE CONTACTER LES COMMUNAUTÉS LOCALES LE LONG DU LARES TREK

Sur tous les itinéraires de Lares Trek, vous croiserez de nombreuses communautés indigènes, qui vous recevront très heureux de votre visite, et vous offriront également leur artisanat qu’ils produisent, si vous voulez soutenir ces gens, faites-le, depuis le petit, ça qu’ils produisent dans leurs champs cultivés, cela ne suffit pas pour mener une qualité de vie confortable. Nos amis des hautes communautés andines sont également très gentils, ne vous inquiétez pas lorsque vous réalisez une interview ou une photographie, car votre guide sera celui qui pourra la traduire afin que vous puissiez établir une conversation et ainsi en apprendre davantage sur leurs expériences et leurs coutumes. Il faut comprendre que ces communautés sur la route de Lares Trek sont considérées comme l’une des dernières qui pratiquent encore les traditions héritées des Incas. Ils effectuent encore des cérémonies d’offrandes à la Pachamana ou Terre Mère, la cérémonie de la feuille de coca et les fêtes les plus importantes selon le calendrier Quechua.

LISTE DE PACKAGE LARES TREK

Il est préférable d’emballer légèrement pour Lares Trek. Généralement, les randonneurs laissent la majeure partie de leurs affaires en toute sécurité dans leur hôtel de Cusco et n’apportent que leur sac de randonnée pour le trek. Cette liste garantit que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour une randonnée guidée sans vous surcharger.

Vêtements de montagne

Tete:

  • Chapeau pour le froid
  • Masque glacier avec protection 100% UV (spectre / spectre 4 ou 5 adapté aux activités de trekking)
  • Lunettes de soleil supplémentaires (avec protection UV – lunettes de secours)
  • Lampe frontale (avec piles de rechange)
  • Chapeau ou chapeau de soleil (Buff, cagoule)

Thorax / Noyau :

  • Première couche / manches longues : Merino, Polypropylene, Capilene, Driclime (pas de coton ou de mélange de coton)
  • Seconde Couche / Soft-Shell Ou Polartec : Wind-pro, Schoeller, Fleece, etc. (recommandé ; confortable, isolant et imperméable)
  • Troisième couche / Hard Shell : coupe-vent, imperméable et respirante (Gore-Tex, Event ou similaire)
  • Quatrième couche / Isolation : Doudoune ou veste de rembourrage synthétique (Down, Primaloft ou Polarguard)
    Gilet : Polartec, Fleece (demi-couche supplémentaire)

Bas:

  • Chaussettes fines : Doublures (polypropylène ou Capilène) et chaussettes supplémentaires
  • Couche de base / Intérieur long : Mérinos, Polypropylène, Capilène, Nylon, Driclime (pas de coton ou de mélanges de coton)
  • Deuxième couche / Polaire (si vous êtes sensible au froid)
  • Pantalon de trekking (résistant à l’eau et au vent – Gore-Tex, Event ou similaire)
  • Pantalon de randonnée : Soft-shell, nylon, etc. (pour la marche et/ou l’utilisation au Camp)
  • Chaussures de marche (pour les promenades quotidiennes, Gore-Tex imperméable ou similaire)
  • Sandales / Crocs (confort pour le camp de base)

Mains:

  • Gants fins : polypropylène ou laine (doublures)

Équipe personnelle

  • Sac de couchage en duvet ou synthétique 15-20°F / -20 à -25°C
  • Sac à dos 60/65 litres pour bagages
  • Sac à dos 15/25 litres pour la promenade quotidienne
  • Bâtons de randonnée
  • Chargeur solaire (facultatif)

Matériel de randonnée

  • Sac à dos, 50-70L
  • Bâtons de randonnée (facultatifs mais recommandés)
  • Bouteille d’eau
  • Filtre à eau
  • Tablettes purifiantes
  • Sacs à fermeture éclair (pour l’argent, les cartes, etc.)

Électronique

  • Téléphoner
  • Appareil photo
  • Écouteurs
  • Lampe frontale
  • Lampe de poche

Articles de toilette

  • Savon
  • Shampooing sec
  • Brosse à dents
  • Dentifrice
  • Déodorant
  • Gel hydroalcoolique
  • Lingettes humides
  • Petite serviette

Les autres

  • Trousse de premiers soins personnelle (médicaments que vous utilisez souvent)
  • Accessoires d’hygiène personnelle (serviette, dentifrice, brosse à dents, savon, shampoing, peigne, etc.)
  • Matériel photographique
  • Crème solaire et baume à lèvres
LISTE DE PACKAGE LARES TREK

LE TREK LARES COMPREND LE BILLET D'ENTREE AU MACHU PICCHU

Oui, le Lares Trek comprend l’entrée de la citadelle de Machu Picchu. Par conséquent, sur cet itinéraire, la visite du Machu Picchu a lieu le dernier jour pour un guide de 1 heure et 45 minutes. Pendant ce temps, les principaux centres de la citadelle inca sont visités, une fois le guide terminé, vous n’avez plus la possibilité de rentrer dans la citadelle. Pour cette raison, vous devriez demander au guide des recommandations pour pouvoir passer plus de temps à l’intérieur de la Citadelle de Machu Picchu.

COMBIEN DE TEMPS PUIS-JE RESTER AU MACHU PICCHU

Le temps de visite dans la citadelle de Machu Picchu est en moyenne de 1h45 à 2h, ce temps est le maximum utilisé pour pouvoir faire le circuit principal qui contient les sites les plus remarquables du Sanctuaire Historique.
Remarque : vous devez savoir qu’il n’y a pas de temps libre pour visiter par vous-même après le guide, sauf si vous achetez l’un des billets de randonnée supplémentaires (Huayna Picchu ou Machupicchu Mountain) afin de pouvoir réintégrer l’attraction.

QUI SONT LES CUISINIERS ET LES MULETS DU LARES TREK ?

Andean Great Treks a pour politique de travail d’embaucher tout son personnel d’exploitation dans les communautés entourant le Lares Trek. C’est ainsi que nous dispensons la formation correspondante à tous les ouvriers de cuisine et muletiers sur le travail de servir les touristes. Sur la route de Lares Trek, nos travailleurs viennent des communautés de Pampa Llaqta, Cuncani, Quiswarani, Lares, Cancha Cancha, Wacawasi, Choquecancha.

Fonctions du chef au lares trek:

Le cuisinier est la personne en charge de la préparation des aliments. Pendant les trois premiers jours, le même, qui va de l’avant avec le muletier (responsable des mulets) et les mulets (animaux de bât), pour pouvoir préparer la nourriture et faire les tentes, de cette façon, a tout prêt pour l’arrivée des passagers.

Fonctions des muleters dans lares trek :

Le muletier est la personne chargée de diriger les mules, de préparer le chargement, entre autres, le muletier, comme le cuisinier, va de l’avant pour préparer tout le matériel avant l’arrivée des passagers. Il sera le personnel de soutien qui accompagnera le groupe jusqu’au troisième jour.

À PROPOS DES POURBOIRES AUX CUISINIERS ET AUX PORTEURS

Il faut préciser que cet acte n’est pas obligatoire, d’autant que le cuisinier et le muletier ont une rémunération pour les services rendus. Cependant, le don est volontaire. Mais, c’est devenu coutumier au fil des ans, en partie, c’est une façon de contribuer à l’économie de ces travailleurs puisqu’il s’agit majoritairement de personnes à faible revenu du milieu rural.

Par conséquent, laisser votre don sera un moyen d’encourager ces personnes à poursuivre la réalisation de cette activité.

À PROPOS DES POURBOIRES AUX CUISINIERS ET AUX PORTEURS

ATTRACTIONS ARCHÉOLOGIQUES DU TREK DES LARES

Parc archéologique d’Ollantaytambo

Il est situé dans le district d’Ollantaytambo, d’une superficie de 34,8000 hectares, situé et adapté au profil topographique du terrain et est composé de deux secteurs : Qosqo Ayllu (ville actuelle) et Araqama Ayllu (où se trouve le secteur cérémoniel est situé). ) complété par des zones agricoles (système de terrasses) et de stockage correspondant à un centre administratif et religieux. Le secteur de Qosqo Ayllu présente une configuration urbaine orthogonale dont les unités d’habitation sont établies par les « kanchas » incas avec un plan d’étage rectangulaire, avec des ouvertures d’accès trapézoïdales à double jambage construites en matériau lithique avec un gréement fixe. Le secteur Araqama Ayllu (secteur cérémoniel) est accessible par l’ancienne place Manyarqui et se caractérise par des constructions monumentales en pisé et en pierre. Dans la partie inférieure, il y a des enceintes qui atteignent une hauteur qui varie de 2,20 m. à 7.00m. construit en adobe et qui sont associés à des sources d’eau cérémonielles, mettant en évidence « le bain Ñusta », qui correspond à une fontaine taillée dans une seule pièce de granit.

Dans la partie supérieure, se détache le Temple du Soleil, qui correspond à une structure composée de six gros rochers sculptés, associés à un « Intihuatana » et des enceintes qui servaient d’observatoires astronomiques. Actuellement, ce secteur est en bon état de conservation, en raison du fait que des travaux d’entretien sont effectués par le ministère de la Culture.

Site archéologique de Pinkulluna

Il est situé dans le parc archéologique d’Ollantaytambo, il a une superficie de 8400,00 m2, situé sur un éperon rocheux dans la partie supérieure du district, actuellement considéré comme une colline sacrée de nature productive et cérémonielle. Cet ensemble architectural est composé de trois enceintes de forme rectangulaire avec 14 ouvertures d’accès, avec des fenêtres en façade, d’une hauteur comprise entre 4,00 et 7,00 m. construit avec un matériau lithique (ardoise) et joint avec du mortier de boue, où vous pouvez voir le traitement du sol et des murs enduits de boue, dans un état de conservation correct

Site archéologique de Choquecancha Ushnu

Il est situé dans le quartier de Lares, il a une superficie de 300,00 m2, il est situé sur une plaine aménagée autour d’un espace ouvert (actuellement délimité par le temple, les maisons, le poste médical et la salle communale) ; il s’agit d’une enceinte cérémonielle définie comme « Ushnu », elle comporte une ouverture d’accès principale à double jambage, 14 niches trapézoïdales et 17 niches construites en pierre de type schiste ardoisier avec mortier de boue jaunâtre, on voit aussi que les murs Ils ont une pente de 10 %. L’état de conservation de cette structure est médiocre du fait qu’actuellement la partie supérieure de celle-ci est occupée par les habitations des habitants de ce centre peuplé.

Site archéologique d’Hawqani

Situé dans le district de Lares, d’une superficie de 40,00 hectares, situé dans une chaîne de falaises abruptes et de collines escarpées, formées par des affleurements de roche métamorphique, sur lesquels cet important site archéologique a été construit, qui se compose de divers des secteurs tels que : Manto, Qoriwayrachina, Chaupimarka, Llukumarka, Hawqani, Taqeorqo, Machuyoq, entre autres ; qui bordent les rives des fleuves Lares et Amparaes. Il correspond à un établissement qui remplissait des fonctions de nature résidentielle, administrative, cérémonielle et productive ; occupant stratégiquement les vallées et les pentes des rivières Lares et Amparaes. Il est composé d’enceintes rectangulaires, circulaires et ovoïdes, associées à des terrasses agricoles (andenerías) qui ont été construites avec des pierres de schiste ardoisier avec du mortier de boue.

Site archéologique de Markaqocha

Il est situé dans le quartier d’Ollantaytambo, il a une superficie de 6 000,00 m2, et est situé sur une terrasse fluviale, où l’on peut voir des enclos, des chullpas, des qochas, etc., avec des enclos rectangulaires et des chullpas circulaires. Certaines enceintes ont des ouvertures d’accès et des fenêtres trapézoïdales, observées dans certains murs enduits de boue. Les murs des enceintes atteignent une hauteur qui varie de 1,20 m. à 6,50 m. dont le matériau de construction est la pierre d’ardoise, jointe avec du mortier de boue. L’endroit était de nature cérémonielle et résidentielle ayant une affiliation culturelle pré-inca et inca.

Site archéologique de Pumamarka

Situé dans le quartier d’Ollantaytambo, il a une superficie de 800,00 m2, composé d’enceintes, d’entrepôts, de murs, de chullpas, etc.; les enclos ont un plan au sol rectangulaire et les qolqas ont un plan au sol circulaire avec des ouvertures d’accès trapézoïdales et des fenêtres de caractéristiques similaires, sur les murs il y a des preuves de plâtrage avec de la boue. Le matériau de construction est une pierre de type calcaire et ardoise, jointe avec du mortier de boue. L’endroit avait un caractère résidentiel et militaire à l’époque inca, pour être entouré de murs qui entourent l’ensemble du site.

Site archéologique d’Ancashmarka

Ankasmarka, un mot quechua qui se traduit par la ville de l’aigle ; berceau d’importants habitants pré-incas et incas. C’est une ville construite à un endroit stratégique de la vallée et des Andes, à cet endroit se trouvent des sentiers, des dépôts de nourriture, des routes incas et de nombreuses plates-formes agricoles.

La Vallée Sacrée des Incas est l’un des endroits à ne pas manquer lors de votre voyage au Pérou ; les grandes constructions héritées des cultures pré-inca et inca stratégiquement situées dans ce paradis terrestre, avec des paysages impressionnants et des cieux magnifiques comme à Ankasmarka ; quand le soleil brille sur eux. Sa configuration géographique en fait un lieu idéal de repos et de promenades.

Vous pouvez voir plus de 600 constructions datant de l’époque pré-inca et inca, des gréements rustiques avec de la boue comme finition finale, des constructions de forme circulaire ; des pierres locales ont été utilisées pour sa construction, en particulier de la pierre d’ardoise et de la boue. Le diamètre des constructions est de 4 par 3 mètres de diamètre avec une porte d’un mètre.

Dans la partie basse se trouvent d’autres types de constructions, ce sont des structures rectangulaires celles-ci étaient destinées à l’habitation. Il traverse le côté du ruisseau Cha’ipa. Nous pouvons également voir les vestiges d’une ancienne route Inka, qui est encore utilisée à ce jour. Ankasmarka était un centre peuplé et ses habitants se consacraient au pâturage, en particulier aux camélidés.

Unu Urqo

Ce complexe archéologique est situé dans la Vallée Sacrée des Incas, tout près de la ville de Calca (à environ deux kilomètres) et à une altitude de 2 930 mètres d’altitude. De la route qui relie Urubamba à Calca, nous pouvons voir une belle terrasse entièrement reconstruite en pierre taillée et qu’aujourd’hui ses larges terrasses sont encore utilisées pour la culture du maïs.

Cet endroit est constitué d’un énorme rocher qui atteint six mètres de haut. Il ressemble à un crapaud et semble avoir été travaillé. Sa tête est tournée vers l’est. En face de la tête se trouve le corps rainuré d’un serpent à travers lequel l’eau glissait jusqu’à ce qu’elle coule dans une fontaine bien sculptée imitant la tête d’un serpent aux grands yeux ronds.

Autour du Waca se trouvent d’autres enclos plus petits et bien répartis. Dans plusieurs de ces enceintes, on peut voir différentes niches et portes d’accès. Le matériau utilisé pour tout ce complexe sacré est la pierre taillée et jointe avec du mortier d’argile.

ATTRACTIONS ARCHÉOLOGIQUES DU TREK DES LARES

LES ÉCOSYSTÈMES PENDANT LE TREK DU LARES

Pendant le parcours de toutes les sections du Lares Trek, on peut voir des écosystèmes terrestres et d’eau douce, dont les conditions et la distribution sont affectées par la cordillère des Andes, pour cette raison toutes ces formations sont considérées comme des écosystèmes andins, elles sont les moins connues et les les plus menacés, principalement par la déforestation et la dégradation dues à l’expansion des activités agricoles.
Zones de vie et écosystèmes du Lares Trek
La section de Lares à Huaran, est composée de différents écosystèmes, les caractéristiques climatiques et la physiographie des Andes tropicales constituent une région unique avec une grande diversité d’habitats, produit de gradients spatiaux et environnementaux complexes de la chaîne de montagnes andine, en plus aux paysages Ils sont constitués d’associations de prairies et de puna, de fourrés épineux humides et de hautes forêts andines, où se développe une grande diversité de flore et de faune, ainsi que d’importantes espèces endémiques; Cette variété de formations végétales due au climat et à la physiographie permet à l’homme de cultiver des variétés différentes, favorisant l’expansion des populations dans ces zones.

a.- Broussailles Humides des Vallées Inter-Andines :

Cette formation végétale se caractérise par la prédominance d’une végétation buissonnante dominante, semi-dense et ils peuvent mesurer jusqu’à 3 mètres de hauteur. Ces fourrés se développent dans les ravins situés entre les vallées inter-andine et méso-andine, de 2 500 à 3 800 mètres d’altitude.
Associé à la végétation buissonnante, il est possible de trouver certaines espèces d’arbres d’habitat humide. Les espèces les plus fréquentes sont : Escallonia resinosa, Escallonia mytilloides, Baccharis latifolia, Baccharis chilco, Baccharis sp, Berberis boliviana, Berberis carinata, Berberis lutea, Monnina salicifolia, Oreopanax sp, Brachyotum sp, Mirsine andina, Duranta armata, Saracha punctata et autres. À l’heure actuelle, une faible proportion d’herbes et d’arbustes sont extraits de ces fourrés à des fins domestiques (médicaments, bois de chauffage, etc.), ils sont également soumis à un pâturage extensif par les bovins et les moutons, ainsi qu’à l’ouverture de zones au sein de ces fourrés pour l’activité agricole.

b.- Broussailles boisées subhumides des vallées interandines :

Ils se caractérisent par la prédominance d’une végétation arbustive associée à des essences d’arbres dispersées ; ces fourrés boisés peuvent atteindre des hauteurs de 4 à 5 mètres. Ce type de végétation se situe de 1 300 à 3 800 mètres d’altitude et se développe sur les reliefs vallonnés à très accidentés des vallées inter-andines des Bassins de Vilcanota.
Les espèces d’arbres présentes dans ces fourrés sont : Oreopanax ichnolobus, Saracha punctata, Saracha spinosa, Duranta mandonii, Duranta armata, Gynoxys spp, Hesperomeles escallonifolia, Smallanthus sp, Boconia sp, Vallea stipularis, Escalonia resinosa, Escallonia myrtilloides, Polylepis racemosa, etc. Les espèces de la strate arbustive sont prédominantes dans ce type de végétation, dont les espèces les plus importantes sont : Colletia spinosisma, Baccharis odorata, Baccharis chilco, Barnadesia horrida, entre autres.

Actuellement, ces fourrés boisés font l’objet d’une extraction sélective d’espèces arbustives à usage domestique, et une faible proportion d’espèces arbustives et herbacées sont utilisées à toutes sortes d’usages.

c.- Prairies de Puna :

Elle se caractérise par la présence de graminées ou graminées d’une hauteur de 50 cm, ces pelouses sont développées dans les zones à pentes moyennement inclinées et sur les pentes caillouteuses : Les espèces qui prédominent dans ces pelouses sont : Agrostis perennas, Aciachne pulvinata, Agrostis pulvinata, Calamagrostis rigescens, Calamagrostis vicunarum, Calamagrostis amoena, Calamagrostis heterophylla, Festuca orthophylla, Festuca dolychophylla, Festuca orthophylla, Poa spp; Ces prairies sont associées à une végétation herbacée arbustive, dont les espèces importantes sont : Hypochoeris taraxacoides, Alchemilla pinnata, Arenaria lanuginosa, Cerastium triviale, Bomarea dulcis, Bomarea dolichophylla, Halenia bella, Gentianella sp, Gentiana postrata, Arenaria lanuginosa, Perezia pungens, Werneria villosa, Bidens triplinervia, Gnaphalium dombeyanum, Gamochaeta americana, Gamochaeta purpurea et autres.

d.- Punagrass :

Ce type de végétation se situe dans les parties les plus hautes et se caractérise par des associations de graminées et d’herbes de petite taille, elles se situent entre les parties les plus chaudes et les moins exposées aux variations climatiques et aux conditions édaphiques. favorable. Les espèces les plus importantes de cette formation végétale sont : Calamagrostis vicunarum, Calamagrostis minima, Calamagrostis ovata, Calamagrostis rigescens, Stipa mucronata, Oriethales integrifolia, Poa humillina, Paspalum pigmaeum, Carex sp, Agrostis sp, Hypericum sp, Aciachne pulvinata, Lepechinia meyenii, Festuca rigescens, Muhlembergia peruviana, Paspalum pigameum, Aciachne pulvinata, Azorella biloba, Hypochoeris spp, Eleocharis retroflexa, Luzula peruviana, Trifolium sp, Gentiana postrata, Gentianella spp, Muehlembeckia volcanoca, Solanum acaule, Viola sp, Valeriana sp, Senecio sp, etc.

e.- Zones humides andines :

Ils se caractérisent par la présentation d’associations denses d’espèces de strates herbacées, qui occupent des lieux aux pentes douces à faiblement inclinées et sur des sols recouverts d’eau, en raison de la présence de cours d’eau provenant de sources d’eau d’origine glaciaire ou d’aquifères. Ils abritent une diversité d’espèces de plantes herbacées

f.- Forêt humide des vallées inter-andines :

Ce type de forêt se caractérise par être situé dans les ravins humides des vallées inter-andines, de 2 600 à 3 800 mètres d’altitude. Ils présentent une végétation arborée dense avec une hauteur pouvant atteindre 10 mètres. Les espèces d’arbres qui prédominent dans ces forêts sont : Myrcianthes oreophylla, Myrcianthes indiferens, Duranta mandonii, Duranta armata, Hesperomeles lanuginosa, Weinmannia spp, Citharexylum herrerae, Citharexylum dentatum, Gynoxys aff nitida, Gynoxys longifolia, Buddleja montana, Escallonia resinosa, Escallonia myrtilloides, Polylepis racemosa, Saracha punctata, Sambucus peruviana, Alnus acuminata, Aegiphila morototoni, Juglans neotropica, Clusia sp, Erythrina edulis, Buddleja coriacea, Buddleja longifolia, Myrsine pseudocrenata, Myrsine andina, Hesperomeles escallonifolia, etc. Les espèces arbustives les plus importantes sont : Brachiotum naudinii, Baccharis odorata, Baccharis chilco, Baccharis latifolia, Piper sp, Maytenus sp, Acalipha aronioides, Barnadesia horrida, Senna birrostris, Berberis spp, Rubus sp, Calceolaria engleriana, Calceolaria spp, Satureja boliviana, Rubus roseus.

VISITES ASSOCIÉES

LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS
BEST SELLER

LARES TREK AU MACHU PICCHU 4 JOURS

De $ 630 US $598 USD

Explorez le Lares Trek au Machu Picchu, ce voyage vous emmène au cœur des Andes où peu de touristes se sont aventurés, vous apprécierez les traditions andines et les peuples autochtones d'origine, qui maintiennent encore les traditions incas, d'imposants glaciers, des lacs verts, des cascades, des lamas et des alpagas.

Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 2-8 Personnes
EXPLOREZ CE VOYAGE
LARES TREK &  CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 5 JOURS

LARES TREK & CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 5 JOURS

De $920 USD

Une incroyable exploration des Andes de Cusco à Lares Trek avec l'emblématique Chemin de l'Inca jusqu'au Machu Picchu, à travers la vallée sacrée des Incas.

Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 2-8 Personnes
EXPLOREZ CE VOYAGE
LARES TREK A MACHU PICCHU 3 JOURS

LARES TREK A MACHU PICCHU 3 JOURS

De $ 620 US $595 USD

Le Lares Trek combine un trekking dans les hautes Andes avec une possibilité d'interaction authentique avec les communautés indigènes les plus isolées qui maintiennent vivante la culture inca. Glaciers majestueux, incroyables lacs glaciaires, cascades, lamas et alpagas.

Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 2-8 Personnes
EXPLOREZ CE VOYAGE
CUSCO, VALLÉE SACRÉE AU MACHU PICCHU EN TRAIN 7 JOURS

CUSCO, VALLÉE SACRÉE AU MACHU PICCHU EN TRAIN 7 JOURS

De $1750 USD

Voyagez au Pérou pour retracer les pas de l'Inca, la fascinante civilisation ancienne du Pérou. Voyagez de Cusco, à travers le cœur fertile de la Vallée Sacrée et jusqu'aux magnifiques ruines d'Ollantaytambo, parcourez le meilleur sentier inca jusqu'au Machu Picchu.

food andean great treks
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
EXPLOREZ CE VOYAGE
CHEMIN INCA  AU MACHU PICCHU 4 JOURS
BEST SELLER

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU 4 JOURS

De $ 720 US $690 USD

Le chemin de l'Inca jusqu'au Machu Picchu est l'un des treks les plus beaux et les plus inoubliables au monde, utilisant un ancien réseau de routes royales des Incas, à travers des montagnes et des forêts entourées de magnifiques temples incas et de paysages andins exquis.

Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 2-8 Personnes
EXPLOREZ CE VOYAGE
CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU & TAMBOPATA JUNGLE 12 JOURS
BEST SELLER

CHEMIN INCA AU MACHU PICCHU & TAMBOPATA JUNGLE 12 JOURS

De $4500 USD

Plongez au cœur de la culture et des paysages du Pérou avec cette aventure au Machu Picchu, en Amazonie et plus encore. Partez à la recherche d'animaux sauvages le long des sentiers de la jungle et des rivières de la forêt tropicale depuis un lodge confortable, puis dirigez-vous vers les Andes jusqu'à Cusco, la capitale de l'empire Inca.

food andean great treks
Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 8 -12 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE

ARTICLES LIÉS

error: Content is protected !!