AMAZONIE PERUVIENNE DU MANU EN 7 JOURS

AMAZONIE PERUVIENNE DU MANU EN 7 JOURS

35 Lecteurs

Amazonie Peruvienne du Manu  est situé dans le sud-est du Pérou, c’est l’un des plus grands parcs d’Amérique du Sud. Il est situé entre les départements de Cusco et Madre de Dios. La jungle de Manu protège plus de 2 millions d’hectares (4,5 millions d’acres). La flore et la faune de cette partie du pays sont extrêmement variées et environ 800 espèces d’oiseaux ont été recensées, ainsi que plus de 200 mammifères et 100 espèces de plantes uniques.

Par conséquent, certaines personnes considèrent que le meilleur moment pour visiter est pendant la saison sèche, entre juin et octobre. Une visite dans l’aire protégée du parc Manu nécessite du temps, des ressources et une volonté de faire face à des conditions de voyage difficiles dans certains cas.

Dans ce circuit, nous parcourons les montagnes pour entrer dans la forêt de nuages, où nous faisons des promenades pour observer plusieurs espèces d’oiseaux, d’orchidées et peut-être de singes. L’une des attractions les plus populaires pour les visiteurs est la colpa des aras et des mammifères. Le parc Manu est resté intact et épargné par la civilisation. Ainsi, on peut observer une variété d’animaux dans leurs habitats naturels, dont : la loutre géante (Pteronura brasiliensis), le caïman noir (Melanosuchus niger), le majestueux jaguar (Panthera onca), l’étrange ours à lunettes (Tremarctos ornatus), le tapir ( Tapirus terrestris), l’ocelot (Felis pardalis), 13 espèces de primates et environ mille espèces d’oiseaux dont sept espèces d’aras. Nous continuons notre voyage en bateau jusqu’à la zone de réserve (Casa Matsiguenka Lodge). Le lendemain, nous explorons la forêt tropicale primaire (intacte), visitant les lacs Cocha Salvador et Cocha Otorongo. Nous avons la chance de voir des jaguars, des loutres géantes de nombreuses espèces de singes, des oiseaux comme des perroquets et une incroyable variété de plantes comme des arbres géants, des palmiers et des plantes médicinales.

Le parc Manu contient également 10 % des espèces de plantes vasculaires du monde, dont plusieurs espèces de figues et de palmiers, ainsi que d’innombrables espèces de plantes médicinales que les scientifiques sont en train de cataloguer. Un seul hectare de forêt à Manu peut avoir jusqu’à 220 espèces d’arbres, tandis qu’un hectare de forêt tempérée en Europe ou en Amérique du Nord peut n’avoir que 20 espèces d’arbres. Cela en fait l’un des parcs les plus diversifiés sur le plan biologique de la planète.