INSECTES & AMPHIBIENS

INSECTES ET AMPHIBIENS DE LA FORÊT TROPICALE AMAZONIENNE DE MANU

EXPLOREZ LA JUNGLE AMAZONIENNE EXHUBERANTE DU PARC NATIONAL DE MANU

INSECTES DU PARC NATIONAL DE MANU

Parc National de Manu au  sud du Pérou le long des contreforts des Andes orientales, les forêts amazoniennes comptent parmi les régions les plus riches en espèces au monde. La zone comprend dans sa plus grande extension une géographie plate, avec des régions courtes, vallonnées et accidentées ; traversé par différents cours d’eau, ce qui favorise les conditions d’une plus grande diversification de sa biodiversité.

La communauté entomologique constitue la composante la plus importante de la biodiversité, avec plus de la moitié (56,3 %) du nombre d’espèces animales. Les chercheurs soulignent que 40 000 spécimens d’insectes différents vivent sur un hectare de la jungle du parc national de Manu, la plupart étant des coléoptères ; qui constituent de bons bioindicateurs de l’état de conservation des écosystèmes.

Ces organismes remplissent divers rôles écologiques, fournissent des services écologiques importants dans l’écosystème, tels que décomposeurs (permettent le recyclage des nutriments et des déchets), consommateurs (ils se nourrissent de matière d’origine végétale, favorisent le développement des plantes en pollinisant les cultures, bien qu’ils peuvent également devenir des ravageurs des plantes cultivées et sauvages), des prédateurs (ils se nourrissent d’autres arthropodes et d’organismes nuisibles ou bénéfiques, influençant leur habitat) et des parasites (ils contrôlent la population d’autres arthropodes nuisibles et non nuisibles, dans des limites tolérables tant pour le économie de l’homme et de l’écosystème).

AMPHIBIENS DE LA FORÊT AMAZONIENNE DE MANU

Une étude récemment publiée dans la revue scientifique « Biota Neotropica » révèle que le Parc National de Manu est la zone naturelle protégée avec la plus grande diversité d’amphibiens et de reptiles de la planète. Rudolf von May, l’un des auteurs de l’enquête, précise que le parc national de Manu et sa zone tampon ont recensé 155 espèces d’amphibiens (grenouilles, crapauds, salamandres et cécilies) et 132 espèces de reptiles (serpents, lézards, tortues et alligators) .

INSECTES & AMPHIBIENS

Pour déterminer la grande diversité des espèces, l’équipe a mené de nombreuses enquêtes sur le terrain et examiné des centaines de spécimens déposés dans les collections des musées d’histoire naturelle, notamment la découverte de plusieurs espèces nouvelles pour la science. Ces découvertes témoignent qu’il reste encore beaucoup à découvrir dans la région. Rien qu’en 2012, trois espèces de grenouilles nouvelles pour la science – dont la grenouille de verre Centrolene sabini (reconnue comme la 7 000e espèce d’amphibien au monde) – ont été décrites à partir de Manu.

Beaucoup de ces espèces sont dites endémiques, ce qui signifie qu’elles vivent dans une petite zone géographique et ne se trouvent nulle part ailleurs sur la planète.

FAMILLE DES INSECTES LES PLUS COMMUNS DANS LA JUNGLE DE MANU

HYMÉNOPTÈRES (FAMILLE FORMICIDAE)

HYMÉNOPTÈRES (FAMILLE FORMICIDAE)

Connues sous le nom de fourmis, elles interagissent avec d’autres organismes appartenant à chaque niveau trophique. Ils agissent comme prédateurs, omnivores et herbivores. Leurs activités facilitent la décomposition de la matière organique qui s’accumule dans les forêts tropicales, ce qui est important pour le maintien des cycles des nutriments et d’autres processus écologiques.

Parmi les quelque 11 500 espèces de fourmis décrites qui existent aujourd’hui; Quelque 3 100 espèces réparties en 14 sous-familles et 120 genres ont été signalées pour la région néotropicale. Dans les forêts amazoniennes, 362 espèces de fourmis ont été recensées dans le parc national de Manu, un record mondial enregistré en un seul lieu. Les fourmis sont considérées comme des organismes idéaux pour réaliser des études de biodiversité en raison de leurs caractéristiques : grande diversité taxonomique et fonctionnelle, dominance numérique et de la biomasse (dans la plupart des habitats terrestres), facilité de collecte, présence de nids et de lieux d’alimentation fixes qui permettent des évaluations environnementales, développement de fonctions importantes dans les écosystèmes, y compris les interactions avec les organismes de chaque niveau trophique et une connaissance taxonomique adéquate de l’espèce.

COLÉOPTÈRES (FAMILLE DES SCARABÉEODÉES)

COLÉOPTÈRES (FAMILLE DES SCARABÉEODÉES)

Parmi les coléoptères, ceux appartenant à la famille des Scarabaeiodea se nourrissent d’une grande variété de matières organiques végétales (racines, différentes parties de plantes vivantes et/ou décomposées) et de matières organiques animales (vivantes et/ou en décomposition telles que déchets, excréments, etc.), qui constitue une fonction importante permettant le recyclage de la matière organique. De même, la ventilation du sol, la fertilisation des plantes, la dispersion des graines et la consommation des parasites gastro-intestinaux (nématodes, helminthes, protozoaires et autres micro-organismes) présents dans les matières fécales sont favorisées.

Il est constitué comme un ensemble sensible aux changements des organismes producteurs (mammifères, oiseaux, etc.) considérés comme des indicateurs de diversité et de suivi écologique de l’habitat.

COLÉOPTÈRES (FAMILLE CARABIDAE)

COLÉOPTÈRES (FAMILLE CARABIDAE)

Les Carabidae constituent un grand groupe de coléoptères occupant divers environnements, et étant de bons bioindicateurs des écosystèmes terrestres.

De nombreuses espèces dépendent des caractéristiques écologiques des composantes des écosystèmes qu’elles habitent, telles que : sol, sous-bois, couvert végétal, etc. Elles présentent une vie épigée avec une activité prédatrice d’oxyures, d’annélides et de mollusques. Certains groupes comprennent des espèces phytophages en phase larvaire ou adulte ou pendant les deux périodes du cycle de vie.

LES LÉPIDOPTÈRES-PAPILLONS

LES LÉPIDOPTÈRES-PAPILLONS

Les papillons sont parmi les insectes les plus célèbres de la région, affichant de belles couleurs vives contrairement aux insectes ailleurs dans le monde. Le bassin amazonien, en particulier le Pérou, abrite les plus hauts niveaux de diversité de papillons de la planète.
Près de 7000 espèces de papillons ont été identifiées dans les Néotropiques ; la moitié d’entre eux sont connus pour être situés au Pérou.

Le parc national de Manu au Pérou est une zone dans laquelle plus de 1307 espèces de papillons ont été identifiées ; c’est deux fois le nombre de papillons trouvés dans l’ensemble des États-Unis. Parmi ces espèces, l’une des plus célèbres est le papillon Morpho bleu – Morpho rhetenor – qui est si irisé qu’il peut être vu jusqu’à un demi-mile de distance en raison des microstructures à l’intérieur de ses ailes.

ANISOPTERES

ANISOPTERES

Un autre des insectes de la jungle péruvienne est l’anisoptère, communément appelé libellule. Son habitat naturel se trouve près des flaques d’eau, des rivières et des terres marécageuses. Ces types d’insectes ne piquent pas les gens et un avantage est qu’ils sont de précieux prédateurs, car ils contrôlent les populations de mouches et de moustiques, dont certains transmettent des maladies telles que la dengue.

INSECTES ÉTONNANTS TROUVÉS DANS LA FORÊT AMAZONIENNE

FOURMIS COUPE-FEUILLES

FOURMIS COUPE-FEUILLES

Avec leurs mâchoires massives, assez fortes pour percer la peau humaine, les fourmis coupeuses de feuilles sont bien équipées pour arracher la végétation. Sans surprise, ils ont la particularité d’être le principal consommateur de végétation dans les forêts tropicales amazoniennes, où leurs actions suppriment 15% de la production de feuilles.

Les fourmis coupeuses de feuilles vivent dans des colonies massives – atteignant parfois trois millions – et construisent de gigantesques collines pour leurs maisons. Ceux-ci sont équivalents à d’immenses ensembles d’habitations, atteignant souvent plus de 9 m de large et plus de 6 m de profondeur, avec de multiples entrées. Certains des systèmes sociaux les plus complexes observés dans les sociétés organisées se trouvent dans ces colonies. Les fourmis coupeuses de feuilles forment des sociétés féminines, là où les mâles ! fonction principale est la reproduction. Les femelles (appelées ouvrières) sont les filles de la même reine, qui émet des produits chimiques qui les maintiennent stériles.

La taille, l’apparence et la fonction des nouveaux adultes (leur caste) dépendent de la quantité de champignons qu’ils reçoivent lorsqu’ils sont au stade larvaire. Chez certaines espèces de coupeuses de feuilles, les sociétés comprennent un type de fourmi qui peut atteindre des proportions gigantesques à l’échelle de la fourmi. La fonction première de ces fourmis géantes est de riposter en cas d’attaque.

Les fourmis coupeuses de feuilles ne se nourrissent pas réellement des feuilles qu’elles sont si habiles à détruire. Alors que l’on pensait que le champignon cultivé par les fourmis coupeuses de feuilles digère la cellulose, qui constitue la majeure partie des parois cellulaires des plantes, des recherches récentes mettent en doute cette capacité.

TERMITES

TERMITES

Ces espèces sont présentes dans les forêts tropicales, les savanes et les mangroves, où elles construisent des nids bien visibles. Certains termites forment des castes, qui comprennent un ouvrier, un soldat et une reine.

Les nids de termites sont faits d’un matériau appelé « carton« , qui est un mélange de bois digéré et de matières fécales. Leurs estomacs sont adaptés à la transformation du bois, bien que certaines espèces végétales résistent aux termites. Les capacités de construction des termites sont impressionnantes et ils peuvent rapidement réparer un nid endommagé ou un termitarium.

Parfois, les termites doivent partager leurs termitaria avec des oiseaux comme les perruches, qui les utilisent également comme nids. La raison pour laquelle ces oiseaux s’installeront également dans des termitières habitées à la fois par des termites et des fourmis piqueuses agressives (espèce Dolichoderus) n’est toujours pas claire. Ces fourmis peuvent protéger les nids d’oiseaux en attaquant les prédateurs ou en fournissant une sorte de « camouflage d’odeurs« .

INSECTE TUEUR

INSECTE TUEUR

Ces prédateurs d’apparence extraterrestre sont liés à la punaise du bouclier mangeuse de plantes. Mais ils ont adapté une trompe perçante avec laquelle ils se nourrissent de leurs victimes (les fourmis et les abeilles sont leurs préférées). Les compétences d’assassin pour lesquelles ils sont nommés incluent se recouvrir de carcasses de fourmis pour dissimuler leurs phéromones et couvrir leurs jambes avec de la sève d’arbre et attraper des abeilles en l’air avec leurs griffes collantes. Ils ne ressemblent peut-être pas à grand-chose, mais ces carnivores intelligents ont des mouvements très mortels.

BALLE FOURMI

BALLE FOURMI

Pesant comme l’insecte le plus dangereux pour l’homme sur cette liste, la fourmi balle a le titre d’avoir la piqûre d’insecte la plus douloureuse au monde. La morsure de cet insecte a été comparée à la douleur d’être abattu, ce qui a valu à la balle son nom. C’est aussi la deuxième plus grande espèce de fourmi au monde derrière la fourmi chasseuse géante.

Ces fourmis sont extrêmement agressives envers les humains et défendront férocement leur nid, et la douleur lancinante de leurs morsures et piqûres peut durer jusqu’à 24 heures.

CHENILLE BIJOU

CHENILLE BIJOU

Parfois appelées «les nudibraches de la forêt», ces merveilles aux couleurs vives sont rarement vues car elles sont si petites (environ un demi-pouce de long) et rapides (pour une chenille). Leurs magnifiques couleurs ressemblant à du verre démentent le fait qu’ils sont en fait assez gluants, avec des « pointes » protectrices qui offrent une défense contre les prédateurs. Pendant que la fourmi ou la guêpe a affaire à une bouchée de crasse gommeuse, le futur papillon de nuit s’enfuit précipitamment.

MOUCHE DE  LAMPE

MOUCHE DE LAMPE

Il s’agit d’un véritable insecte, pas d’un étrange travail de photoshop croisant un papillon de nuit avec une cacahuète. Le nom de cet insecte étrange est né d’une croyance erronée selon laquelle leurs têtes étaient bioluminescentes, mais cela s’est avéré faux.

Membre de la famille des Fulgoridae, on ne sait pas exactement pourquoi la lanterne a une tête aussi étrange et bulbeuse. Certains entomologistes pensent qu’il s’agit d’éloigner les prédateurs en imitant la tête d’un lézard ou d’un serpent. Si cela ne fonctionne pas, la lanterne peut déployer ses ailes pour révéler deux grands motifs circulaires ressemblant très étroitement aux yeux d’un jaguar ou d’un ocelot.

Ensuite, si tout le reste échoue, la mouche lanterne peut recourir à des méthodes plus directes en projetant un liquide nauséabond sur le visage de son agresseur. Le mieux est de laisser ce gars tranquille !

ARAIGNÉE DE PÊCHE

ARAIGNÉE DE PÊCHE

Cette espèce amazonienne est à la fois grande et belle, mesurant jusqu’à 8 pouces et dotée d’un corps vert, or et blanc. Semi-aquatiques, on les trouve le plus souvent en attente au bord d’une piscine ou d’un ruisseau. Ils attendent des ondulations qui annoncent des proies (insectes, têtards et même petits poissons), puis courent à la surface pour l’attraper et injecter leur venin. Certaines espèces peuvent même s’enfermer dans une bulle d’air argentée et grimper sous l’eau.

KATYDID MIMANT LES FEUILLES

KATYDID MIMANT LES FEUILLES

Étroitement apparentés aux grillons et aux sauterelles, les katydids tirent leur nom des bruits que font les deux sexes en se frottant les jambes (ce qui ressemble à « kay-tee-did« ). Le rythme de cette stridulation est dicté par la température ambiante : on dit que vous pouvez compter le nombre de gazouillis entendus en 15 secondes, ajouter 37 et obtenir une lecture de température assez précise sur l’échelle Fahrenheit. Avec des corps veinés ressemblant à une feuille verte, ils sont passés maîtres dans l’art du camouflage.

LONGICORNE

LONGICORNE

Il y a plus de 26 000 espèces dans la famille des Cerambycidae, qui sont parfois désignées par le surnom impressionnant de « longicornes« . Ils se caractérisent par leurs antennes extrêmement longues, qui sont généralement aussi longues, voire plus longues que le corps du coléoptère. Ils sont souvent très colorés, avec des fourmis, des abeilles et des guêpes imitant. L’espèce la plus impressionnante, le rare coléoptère titan, est largement considérée comme le plus grand insecte du monde, avec une longueur maximale d’environ 6,6 pouces.

TARENTULES AUX ORTEILS ROSES

TARENTULES AUX ORTEILS ROSES

Les tarentules ont un corps noir solide, mais montrent une certaine personnalité au niveau de leurs orteils. Tarentule plutôt docile, elle a des pointes roses sur chacune de ses huit pattes. Contrairement à la plupart des tarentules, elles sont actives pendant la journée. De plus, les orteils roses les aident à se démarquer de leur environnement, ce qui permet aux voyageurs de mieux les repérer.

SCARABÉE RHINOCÉROS

SCARABÉE RHINOCÉROS

Ces coléoptères puissants et impressionnants de la famille des scarabées ont d’énormes cornes intimidantes qui leur donnent leur nom et peuvent mesurer jusqu’à 6 pouces. Ils sont proportionnellement l’animal le plus fort de la planète et peuvent soulever jusqu’à 850 fois leur propre poids ! Les coléoptères mâles s’affrontent dans des batailles mortelles pour les femelles, se soulevant et se jetant au sol comme des lutteurs en armure. Malgré leur férocité apparente, ces coléoptères sont en fait doux et inoffensifs pour les humains, ce qui en fait des animaux de compagnie populaires.

CHENILLE DE LA FLANELLE

CHENILLE DE LA FLANELLE

Maintenant, il peut sembler que quelqu’un a laissé tomber sa toupe, mais il s’agit en fait de la larve d’un papillon de nuit en flanelle. Ces petites créatures peuvent être trouvées à la recherche de nourriture dans la canopée feuillue du parc national de Manu, et leur forme adulte est tout aussi velue et mignonne.

Ne vous laissez pas berner par l’apparence inoffensive de ce petit bonhomme – la douce fourrure jaune cache de dangereuses épines venimeuses qui, au contact de la peau, peuvent provoquer des douleurs intenses, des nausées, des brûlures, des éruptions cutanées, des douleurs thoraciques et des difficultés respiratoires. La douleur de ces épines a été comparée à la douleur d’un os cassé ou d’un traumatisme contondant, c’est donc un insecte qu’il vaut mieux admirer de loin.

PAPILLON MORPHO BLEU

PAPILLON MORPHO BLEU

L’Amazonie abrite au moins 7 000 espèces de papillons, soit 35 % des espèces de papillons connues dans le monde. L’un des papillons les plus frappants de la jungle est le morpho bleu. Avec des ailes bleues brillantes, vous ne pouvez pas les manquer flottant autour de la forêt tropicale.

PAPILLON FANTÔME AMBRE

PAPILLON FANTÔME AMBRE

Cet incroyable papillon aux ailes translucides vit dans les parties profondes et bien ombragées de la jungle. Il tire son nom des accents d’ambre sur leurs ailes et d’être semi-transparent, comme un fantôme ou un fantôme.

SCORPIONS

SCORPIONS

Alors que les scorpions sont souvent considérés comme des habitants du désert, la forêt amazonienne abrite également plusieurs espèces. Après avoir parcouru les précédentes photos d’animaux de la forêt amazonienne, vous pensiez probablement que vous aviez à peu près tout vu. Ensuite, vous apprenez que les scorpions brillent sous la lumière noire ! Sous le faisceau d’une lumière ultraviolette, les scorpions brillent d’un bleu néon, s’allumant comme des phares dans la nuit.

PAPILLON DE VERRE

PAPILLON DE VERRE

Si vous avez l’œil vif, vous apercevrez peut-être ces papillons transparents d’un autre monde flottant dans la forêt tropicale ombragée. Ressemblant à des fantômes éthérés, ces papillons aux ailes de verre sont un spectacle enchanteur.

Curieusement, la plupart des papillons ont en fait des ailes transparentes, mais elles sont couvertes d’écailles colorées. Si vous frottiez les écailles délicates, les ailes seraient claires ! Bien qu’ils soient beaux à regarder, ces papillons sont très difficiles à repérer en raison de leurs ailes transparentes.

Cependant, si un prédateur réussit à en attraper un, ces papillons sont empoisonnés avec un poison mortel. Les adultes de cette espèce recherchent activement des fleurs vénéneuses contenant des toxines alcaloïdes de pyrrolizidine et s’en nourrissent. Ainsi, toute personne assez malchanceuse pour manger l’un de ces papillons subira des lésions hépatiques extrêmes ou même la mort.

GRENOUILLE POISONNE

GRENOUILLE POISONNE

Certains des amphibiens les plus colorés de la jungle sont des grenouilles empoisonnées. Ces petites créatures venimeuses de la jungle ont généralement des motifs complexes sur leur corps aux couleurs vives. Allant des teintes de rouge, bleu, jaune et tout le reste, leurs couleurs vives sont un mécanisme de défense clé pour éloigner les prédateurs.

GRENOUILLE BICOLORE

GRENOUILLE BICOLORE

Les yeux de cette grenouille sont certainement sa caractéristique la plus remarquable. Ces grenouilles à feuilles géantes se trouvent couramment dans toute l’Amazonie. Ces grenouilles ont le dos vert vif avec un ventre de couleur crème. Les grenouilles passent la plupart de leur temps dans les arbres plutôt que sur le sol de la forêt. Ils se balancent entre les arbres comme des singes, leur donnant un autre nom : la grenouille singe géante.

VISITES ASSOCIÉES

DE L’AMAZONIE AUX ANDES 12 JOURS
BEST SELLER

DE L’AMAZONIE AUX ANDES 12 JOURS

De $4500 USD

Plongez au cœur de la culture et des paysages du Pérou avec cette aventure au Machu Picchu, en Amazonie et plus encore. Partez à la recherche d'animaux sauvages le long des sentiers de la jungle et des rivières de la forêt tropicale depuis un lodge confortable, puis dirigez-vous vers les Andes jusqu'à Cusco, la capitale de l'empire Inca.

food
Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 8 -12 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
LUXE CHEMIN INCA & AMAZON AVENTURE 12 JOURS

LUXE CHEMIN INCA & AMAZON AVENTURE 12 JOURS

De $7800 USD

Votre voyage de luxe au Pérou comprend une sélection de paysages andins et amazoniens. Nous vous aiderons à découvrir ce pays accueillant et varié, en planifiant chaque étape de votre voyage, avec les meilleurs services. Avec l'aide de guides experts incroyables, vous pouvez profiter de tout ce que le Pérou a à offrir, chaque détail est soigné.

food
Niveau d'activité: Difficile/Dur Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
PREMIUM AVENTURE  AU PÉROU EN 9 JOURS

PREMIUM AVENTURE AU PÉROU EN 9 JOURS

De $3820 USD

Le Pérou est un pays aux cultures différentes et aux paysages magnifiques. Il a l'une des meilleures gastronomies au monde. Ce circuit est conçu pour les voyageurs à la recherche de moments uniques et spéciaux pendant leurs vacances et pour les familles qui souhaitent éviter les foules. Vous visiterez l'ancienne ville de Lima, la forêt amazonienne, la magnifique vallée sacrée des Incas, la merveille du Machu Picchu.

food
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
JUNGLE AMAZONIENNE DU MANU AU PÉROU 5 JOURS
BEST SELLER

JUNGLE AMAZONIENNE DU MANU AU PÉROU 5 JOURS

De $ 720 US $680 USD

Explorez le parc national de Manu pendant 5 jours, le mystère de l'amazone et vivez une aventure fascinante dans le vaste parc national amazonien de Manu, est l'un des meilleurs endroits en Amérique du Sud pour voir une variété étonnante de faune tropicale.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DE MANU EN 6 JOURS

DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DE MANU EN 6 JOURS

De $1250 USD

Découvrez la majestueuse forêt amazonienne du parc national de Manu. Cette zone protégée se trouve au Pérou, c'est l'un des plus grands écosystèmes de la planète, en raison de sa grande diversité d'oiseaux, d'insectes, de plantes et de mammifères.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DE MANU EN 4 JOURS
BEST SELLER

DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DE MANU EN 4 JOURS

De $ 350 US $325 USD

Le parc national de Manu est un excellent moyen de découvrir une faune amazonienne intense. La plus grande jungle tropicale des Amériques, sa richesse naturelle incomparable, abrite la plus grande quantité de flore et de faune du monde.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
TOURS AU FORÊT AMAZONIENNE DU PÉROU 8 JOURS

TOURS AU FORÊT AMAZONIENNE DU PÉROU 8 JOURS

De $ 1750 US $1690 USD

Le circuit Manu Jungle se rend dans l'une des plus grandes réserves de biosphère de la vie au monde. Vous profiterez de la faune, des villages traditionnels, avec les meilleurs guides spécialisés.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DU MANU EN 3 JOURS
BEST SELLER

DÉCOUVREZ L’AMAZONIE DU MANU EN 3 JOURS

De $ 335 US $319 USD

Le parc national de Manu est situé dans la jungle amazonienne du Pérou. Cette attraction est l'un des rares endroits sur la planète qui conserve encore sa grande biodiversité d'oiseaux, de mammifères, de reptiles et de nombreuses plantes médicinales.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
AMAZONIE PERUVIENNE DU MANU EN 7 JOURS

AMAZONIE PERUVIENNE DU MANU EN 7 JOURS

De $ 1500 US $1400 USD

Ce voyage vous permet de vivre l'une des meilleures expériences dans le parc national de Manu qui comprend la zone réservée en seulement 7 jours. C'est un moyen idéal de découvrir la culture et les traditions des communautés locales et de voir les espèces distinctes d'animaux et d'oiseaux qui habitent ici.

wildlife
Niveau d'activité: Agréablement/Modérément Groupe de taille 2-8 Personnes
icon bote
EXPLOREZ CE VOYAGE
error: Content is protected !!